Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

30 novembre 2010 2 30 /11 /novembre /2010 10:09

Mardi 30 novembre 2010 – Billet 2269 - par Christian Ferru, commission information municipale

ASNIÈRES-LA-GIRAUD – CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le flash infos n° 10

Matinée BMX  

20101130 asnières bicross002Dans le cadre  Projet Educatif Local (PEL), la communauté de communes travaille sur des projets sportifs, éducatifs et culturels pour le jeune public. Dans cette orientation là, une matinée initiation BMX a été proposée aux jeunes, le mardi 2 novembre.

Des enfants de 6 à 15 ans se sont retrouvés pour pratiquer ce sport sur la place du foyer rural, équipés d’un casque et de gants. Ils ont été encadrés par une animatrice diplômée d’état, sous l’œil attentif des parents. Malgré la fraîcheur matinale, les enfants  se sont bien « éclatés ».

 

Refus de priorité

Samedi 20 novembre, vers 17 heures 15, une collision s’est produite entre deux automobiles au lieu dit « Le grand nez », sur la commune d’Asnières-la-Giraud. Un automobiliste en Renault 11 roulant en direction de la Touzetterie a refusé la priorité à une conductrice en monospace Nissan circulant sur la D 237. Un adolescent à vélo a alerté les secours qui se sont rendus sur les lieux et ont évacué la conductrice du monospace et la passagère de la Renault 11.

 

Repas du Foyer rural  

20101130 asnières couscous 981La soirée dansante  avec  repas « couscous » du Foyer rural a eu lieu le samedi 20 novembre. Plus de 145 personnes ont participé à cette soirée où l’animateur "Toto sono" et sa chanteuse ont mis l’ambiance au top ! Les bénévoles du foyer rural, qui ont, comme d’habitude, mis toute leur énergie pour satisfaire les convives, ont également permis la réussite de cette soirée. Leur participation aux différentes activités des sections de l’association contribue ainsi à donner vie à la commune. Qu’ils en soient remerciés, ainsi que tous ceux qui viennent aux manifestations à Asnières-la-Giraud

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Asnières-la-Giraud
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 23:58

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2268 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Direction le littoral  

20101126 depart pierre verger 6763-blVendredi 26 novembre, le maire Paul-Henri Denieuil et les élus ont marqué le départ de Pierre Verger, chef des services techniques de la Ville, qui quitte Saint-Jean-d’Angély fin novembre pour Royan, où il sera l’ingénieur responsable des Travaux et Moyens généraux à la Communauté d’agglomération. Il a reçu des cadeaux en rapport avec l’une de ses passions (les trains à vapeur) : une affiche SNCF de 1882 et un ouvrage sur le sujet. Pierre Verger se rapproche donc du Train des Mouettes, le train à vapeur qui relie sur 21 kilomètres La Tremblade à Saujon et de son association « Trains et traction » dont il est administrateur. www.traindesmouettes.fr/

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 22:40

vendredi 26 novembre 2010 – Billet 2267 » Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Des animations

pour aider la lutte contre le sida

ANIMATIONS Plusieurs animations sont prévues pour la journée mondiale de lutte contre le sida aura lieu mercredi 1er décembre.

» Bernard MAINGOT.   

20101124 flashmob repetition eden 6738-blRépétition dans le hall du cinéma Eden

La journée mondiale de lutte contre le sida va être l’occasion d’assister à plusieurs animations en ville.

Tout d’abord, mercredi à 17 h, un groupe de jeunes va faire une flashmob (1) où ils vont danser sur la place du Marché. Tout est parti d’une information sur le réseau Facebook. Et puis la municipalité a demandé qu’ils puissent inclure leur action dans le cadre de la journée contre le sida. Pour cela, ils auront répété mercredi 24 novembre dans le hall du cinéma Eden et le samedi 27 au gymnase du Coi. Et comme cela n’était pas acquis d’avance et que les danseurs ne s’étaient pas bousculés pour venir, Médéric Martin, l’instigateur de la flashmob a prévu trois autres répétitions.

La chanson « Bad » de Mickael Jackson a été retenue comme thème d’expression, avec une chorégraphie établie au départ par Médéric Martin (06 16 74 21 60) où les jeunes ont dû travailler et donc répéter de nombreuses fois pour apprendre et les mouvements et bien accorder la synchronisation des mouvements. Courriel : flashmob17@yahoo.fr   

 (1) Une « mobilisation éclair » de personnes qui ne se connaissent pas, pour effectuer une action convenue avant de se disperser. Le terme « Foule éclair » est réservé aux rassemblements organisés à partir d’un réseau social sur Internet ou par courriels.

 

Puis, à 19 h 30, les portes de la salle Aliénor-d’Aquitaine s’ouvriront pour accéder aux concerts qui sont prévus.

 

Au programme

A partir de 20 h, on pourra voir Guillaume Marey (pop rock), James Dean et Niall Woulfe (rock), Simon Brethenoux dans un extrait de son spectacle « l’adoléchiant », Jazik (jazz manouche), et Sunny side up (rock).

A 22 h 30, une deuxième flashmob ; le résultat du concours d’affiches.

Stands et vidéos prévention sida seront en accès libre toute la soirée. Renseignement 06 86 78 90 82. Entrée gratuite

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Santé
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 21:26

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2266 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

A la mémoire de Marie-Madeleine Salomon  

20101126 plaque Mme Salomon au CCE 6752-blVendredi 26 novembre, le maire Paul-Henri Denieuil et Anne-Marie Brisset, présidente de l’Association pour l’abbaye, ont dévoilé au centre de culture européenne une plaque dédiée à la mémoire de Marie-Madeleine Salomon, présidente disparue en janvier dernier, qui s’est dévouée avec passion pour l’association qu’elle avait créée en 1983. PHOTO BERNARD MAINGOT  

20101126 plaque Mme Salomon au CCE 6756-bl

 

N’ayant jamais connu Madame Salomon, j’ai trouvé que les renseignements contenus dans le discours du maire étaient intéressants à reproduire. Avec mes remerciements à la mairie pour me l’avoir communiqué, je le reprends ci-dessous :

 

Discours de Paul-Henri Denieuil du 26 novembre 2010

 

En hommage à Marie-Madeleine SALOMON

 

En janvier dernier, Marie-Madeleine SALOMON nous quittait dans sa 86e année. Sa disparition nous a laissé orphelin, orphelin d’une grande dame, même si physiquement, Marie-Madeleine était une personne d’apparence fragile.

 

Marie-Madeleine est née le 23 octobre 1924. Elle ne connut pas sa mère qui mourut quelques mois après sa naissance, atteinte de tuberculose. Elle fut donc élevée par sa tante Suzanne et un père souvent absent, à qui Marie-Madeleine vouait une grande admiration.

 

Ce père, Léo SALOMON, est une clé pour comprendre la personnalité de Marie-Madeleine et ses passions. D’une certaine façon, Marie-Madeleine fascinée par son père, a toujours cherché à retrouver ses traces.

 

Léo SALOMON est un personnage haut en couleurs. Après des études au Collège de Saint-Jean-d'Angély (à l’abbaye royale, NDLR), sans travail et sans argent, il part d’abord à Newcastle comme petit professeur de français où, à 18 ans, il connaît la vraie misère, puis va rejoindre de vagues cousins en Allemagne.

 

C’est là que commence une aventure à la Lawrence d’Arabie que Marie-Madeleine décrit avec amour et dévotion. Comme précepteur de fils de famille riche, le jeune Léo est amené à voyager, d’abord au Sud de la Russie au bord de la mer Noire, puis à Moscou.

 

Introduit partout, il vécu ses années de jeunesse en Russie, puis au Turkistan. Ses compétences linguistiques le rendait partout indispensable quels que soient les régimes politiques.  Le Tzar de toutes les Russies avait démissionné. L’Allemagne un instant conquérante fit place aux bolchevicks.

Léo, qualifié de « bourgeois », s’échappa de justesse et put rejoindre la France grâce à la Croix Rouge.

 

Nous étions en 1919, la guerre est finie. Léo rejoint un de ses amis au Consulat de Londres. Ses compétences linguistiques faisaient des merveilles. Il parlait l’anglais, l’allemand et le russe avec une aisance qui faisait l’admiration de tous.

 

Le retour à Saint-Jean-d'Angély fut compliqué. Il se marie mais devient veuf quelques mois après la naissance de Marie-Madeleine.

Pendant les années noires de l’occupation, il fut actif dans la résistance et avec ses amis, il devint l’un des quatre membres du Comité clandestin de libération qui fit élire Jean-Réveillaud comme Maire de Saint-Jean-d'Angély à la Libération. A ce titre aussi, il participa avec la famille Brisson, à la création de l’Angérien Libre.

 

Disparu en 1980, Marie-Madeleine hérita de son père Léo ses qualités exceptionnelles, tant intellectuelles que morales.

 

Je dirais que Marie-Madeleine était une grande dame que beaucoup d’Angériens connaissaient. On la voyait marcher d’un pas assuré et volontaire dans les rues de Saint-Jean avec son regard vif et pétillant d’intelligence.

Mais que savait-on d’elle ? Bien peu de choses tant elle était discrète.

 

Après de solides études, elle devient enseignante... comme son père et de préférence à l’étranger. Romantique, Marie-Madeleine aimait l’exotisme. Elle fit sa carrière d’enseignante au Maroc, en Bretagne et en Allemagne. Elle enseigna l’anglais. Elle parlait l’allemand, mais hélas n’avait pas appris le russe, ce qu’elle regretta toute sa vie. Les contacts avec les étrangers, comme les voyages, l’attiraient. Ensuite, elle se consacra à sa deuxième passion : la recherche liée au patrimoine. Elle devint documentaliste à La Rochelle. Au moment de prendre sa retraite, elle reçoit en 1986, les Palmes Académiques pour sa carrière exemplaire.

 

Les années à Saint-Jean où elle retrouve la maison de son père en face de l’église sont toute entière consacrées à sa passion pour l’Abbaye et les différentes abbatiales.

 

Elle crée l’Association « Les Amis de l’Abbaye » où elle rassemble une centaine d’Angériens amoureux du patrimoine et de l’Abbaye en particulier.

 

Comme Présidente, elle s’active, organise des expositions sur l’Abbaye - tout le monde se souvient de l’exposition Rome et Byzance -, des sorties sur le thème du patrimoine, des voyages…

Elle devient une « experte » écoutée lorsqu’il s’agit de l’Abbaye.

 

Passionnée d’histoire, curieuse de tout, ouverte sur le monde, Marie-Madeleine était intarissable lorsqu’elle parlait de Saint-Jean.

 

Cette grande dame va nous manquer.

 

Malgré sa modestie naturelle, Marie-Madeleine s’imposait grâce à ses connaissances liées à ses recherches, grâce à son extrême courtoisie. Modeste pour elle certes, mais immodeste et même orgueilleuse quand elle parlait de son père ou de son Abbaye.

 

Je me souviens de ses piques à l’égard d’un architecte qui ne comprenait rien, selon elle, à l’esprit des bâtisseurs de notre Abbaye.

 

Sa curiosité était sans limite. Son métier de documentaliste la prédisposait à cela. Pour l’Abbaye, elle était à la recherche de tous les indices qui lui permettaient de reconstituer l’histoire des différentes abbatiales. Il y en eut cinq depuis 886, si mes sources sont exactes.

Enfin, sa générosité était appréciée de tous. Tournée vers les autres, elle savait écouter. Elle savait se mettre à la portée de tous, attentive aux difficultés de chacun. Oui cette grande dame va nous manquer.

 

Mais je pense à ce verset du Talmud :

 

« Un homme n’est pas fait de ce qu’il a reçu, mais de ce qu’il laisse derrière lui, à ceux qui garde sa mémoire ».

 

Marie-Madeleine SALOMON nous laisse en héritage tout ce qu’elle a recueilli patiemment sur notre Abbaye. « Nous garderons sa mémoire ».

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 16:10

Lundi 29 novembre 2010 – Billet 2265 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

400 emplacements gratuits

place du champ de foire

STATIONNEMENT Le parking du Champ de Foire sera inauguré le mardi 30 novembre à 11 h 30.

» Bernard Maingot  

20100320 pkg-champ-de-foire 1491-blLe champ de foire était auparavant un parking où il fallait bien s’organiser pour stationner son véhicule. PHOTO BERNARD MAINGOT 20 mars 2010

Le parking du Champ de Foire, dont les travaux d’aménagement s’achèvent cette semaine, sera inauguré le mardi 30 novembre à 11 h 30. Après une cérémonie sur place, un verre de l’amitié sera offert aux Angériens dans le salon d’honneur de l’Hôtel de Ville.

Cet équipement public offre 400 places de stationnement gratuit. « C’est un exemple à double titre de la volonté de la municipalité, d’abord pour redynamiser le cœur de ville, ensuite pour adopter une démarche respectueuse de l’environnement », souligne le maire Paul-Henri Denieuil. « Dès le début de notre mandat, nous avons prévu la réalisation de ce parking très proche du centre-ville. Il est un élément majeur du  nouveau plan de circulation et de stationnement, dont l’un des objectifs est d’offrir aux clients un meilleur accès aux commerces », ajoute-t-il. « Dans l’avenir, cet espace sera intégré au nouveau Quartier Voyer, dont nous venons de présenter les premières esquisses en réunion publique, lundi 22 novembre ».  

20100425 pkg champ-de-foire 2550-blLe parking en cours de construction. PHOTO BERNARD MAINGOT 25 avril 2010

Dans les choix effectués pour ce réaménagement, l’histoire de Saint-Jean-d’Angély n’a pas été oubliée, tout comme la recherche d’une qualité écologique des lieux : les bornes en pierre et les lices en métal, qui délimitaient le champ de foire à l’époque des marchés aux bestiaux, ont été rénovées. L’éclairage est assuré par des lampes « led » à faible consommation et le bitume qui a été employé donne à l’ensemble un aspect beaucoup plus naturel que le bitume noir couramment employé.

Enfin, le parking du Champ de Foire, où les quelques arbres qui restaient ont dû être abattus pour des raisons de sécurité, redviendra verdoyant. Une cinquantaine d’ormeaux, emblématiques des paysages charentais, sont en cours de plantation, pour agrémenter les lieux et assurer un peu d’ombre.

A noter que ces derniers travaux d’embellissement coïncident avec la Semaine régionale de l’Arbre et de la Haie, à laquelle la Ville a tenu à participer, en y associant toutes les écoles primaires et maternelles. Dans le cadre d’un projet pédagogique de sensibilisation à la plantation et au respect de la nature, les enfants ont arboré leur cour d’école. 

« Nous voulons que notre ville soit écologique, arborée, accueillante pour les piétons, les cyclistes, mais aussi propice au commerce et au tourisme. Des aménagements tels que ce parking répondent à notre conception de l’avenir de Saint-Jean-d’Angély », a conclu le maire.

20100621 champdefoire effondrement 3640-blLe revêtement était terminé et les emplacements délimités quand le sol s’est soudainement affaissé, le 21 juin 2010. Un effondrement de plusieurs mètres qui n’a pu être expliqué, malgré les études de terrain effectuées avant et les relevés-sondages refaits ensuite. PHOTO BERNARD MAINGOT 21 juin 2010

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Urbanisme Projets Réalis.
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 14:45

24 novembre 2010 – Billet 2263 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Bientôt un hôtel d’entreprises BBC

au  parc Arcadys de Saint-Jean-d’Angély

ARCADYS La première pierre de l’hôtel d’entreprises du parc d’activités Arcadys a été posée symboliquement mercredi dernier (24 novembre)

» Bernard MAINGOT.   

20101122 arcadys hotel construct 6641-blL’hôtel d’entreprise devra être terminé fin juin 2011. PHOTO BERNARD MAINGOT

La première pierre de l’hôtel d'entreprises BBC (bâtiment basse consommation) a été posée mercredi 24 novembre à Saint-Jean d'Angély. Implanté sur le parc d’activités Arcadys, à proximité immédiate de la sortie 34 de l’A10, ce projet immobilier de 655 m2 comprend 10 bureaux de 15 à 35 m2, ainsi qu'une salle de réunion et une salle show room. La livraison est prévue en juillet 2011 avec, dans la foulée, l'installation des premières entreprises. Financé par l'État, la région Poitou-Charentes, le département de Charente-Maritime et la communauté de communes de Saint-Jean-d'Angély en coopération avec la ville pour les voies d’accès et les fluides, Arcadys représente un investissement de 1,5 millions d'euros.  

20101124 Arcadys pose 1èrepierre 6697-blNathalie Lambert, architecte, explique aux invités la conception de l’hôtel d’entreprise (bâtiment basse consommation). PHOTO BERNARD MAINGOT

Mercredi dernier, l’architecte Nathalie Lambert, qui distribuait des casques orange aux visiteurs venus nombreux à cet événement (1), a dû avoir recours aux casques bleus pour que chacun en soit muni…

Dans son allocution, Francis Forgeard-Grignon, président de la communauté de communes, à l’origine de ce projet, a déclaré : « C’était voici trois ans, avant le Grenelle de l’environnement. Il fallait trouver du foncier à moins de 4 km de Saint-Jean-d’Angély pour créer des activités, avec l’idée d’accueillir des entreprises orientées sur le développement durable. Les élus, la région, la Fédération du bâtiment, tous ont participé aux réunions qui ont conduit à la création du parc d’activité Arcadys et à celle d’un hôtel d’entreprises. Aujourd’hui, c’est la pose symbolique d’un parement en bois qui habillera le bâtiment devant être terminé en juin 2011 ».   

20101015 travaux arcadys 5826Ce petit tas deviendra grand. PHOTO BERNARD MAINGOT 15 octobre 2010

20101022 Arcadys remblais 6638-blLes déblais sont conservés sur place pour éviter d’avoir à ramener ultérieurement des remblais pour les futures constructions. PHOTO BERNARD MAINGOT 22 octobre 2010

Le président Forgeard a donné d’autres renseignements sur le parc : « Au nord, nous avons 15 000 m2 cédés à la Corab. Il se créé un réseau de personnes et d’entreprises qui œuvrent dans le même sens, vers le biologique, et Léa Nature est devenu un partenaire ».  

20101119 la benate eoliennes 22mars10 1706Françoise Mesnard, vice-présidente au Conseil régional a exprimé sa satisfaction de voir « le dynamisme des Vals de Saintonge dans la croissance verte le développement durable. Nous avons à droite les éoliennes (NDLR de La Benâte) et à gauche Arcadys. Ce bâtiment BBC et les entreprises vont s’implanter dans le pôle régional agrobiologique ». Évoquant la Corab, elle précise : « Avec cette unité qui fabriquera notamment de l’huile de tournesol et une meunerie de farine biologique qui devrait s’implanter, nous avons beaucoup d’autres dossiers (2) que nous soutiendrons à la Région sur les véhicules électriques, la bio énergie, le photovoltaïque et le solaire. La Région a financé 80 % du travail des consultants et finance 50 euros/m2 du bâtiment BBC construit, pour financer le surcoût de ces constructions permettant aux entreprises de s’installer plus facilement quand elle n’ont plus qu’à louer ».

Après la pose d’un élément du parement bois cloué par Francis Forgeard-Grigon, Françoise Mesnard et le sous-préfet Frédéric Brassac, la réception a continué au Sweet Hôtel, où le temps était plus clément.  

20101124 Arcadys pose 1èrepierre 6708-blNathalie Lambert, Colette Machefert, Françoise Mesnard et Francis Forgeard-Grignon. PHOTO BERNARD MAINGOT

L’architecte Nathalie Lambert et son adjoint Jean-Michel, après avoir présenté leur différents  bureaux d’études (BE structures, BET bois, béton, fluides, un économiste conduite et pilotage des chantiers), ont succinctement dépeint le bâtiment : « Une structure en béton pour l’inertie et la qualité acoustique avec un revêtement bois : 25 cm d’isolant sur les murs et 30 cm sur la toiture, soit le double de la réglementation. C’est un bâtiment Effinergie, avec du photovoltaïque sur le toit et une chaudière à granulés. Un bâtiment qui produira plus d’énergie qu’il n’en consommera. Notre philosophie, c’est de dire qu’il n’y a pas de CO2 produit quand on ne consomme pas ».

Pour conclure, Le président de la CDC a annoncé que la société Géo Davidec (étude de sol) avait « signé en blanc «  une réservation. De même pour la Corab, en attendant que ses installations soient réalisées. « L’hôtel d’entreprises n’est pas une pépinière, c’est un relais en attendant l’installation définitive. Arcadys est une vitrine de l’arrondissement de Saint-Jean-d’Angély à l’entrée de l’autoroute et le début d’un processus dynamique pour tout le secteur ».

Pour l’heure, une convention a été signée entre la Maison de l’emploi et de l’entreprise du Pays des Vals de Saintonge et La CDC : Thibaud Boutinet et Aloysia Conte devront travailler pour vendre du mètre carré à des entreprises, sous l’œil vigilant de Michel Paillé, chargé des finances à la CDC.

Bernard Maingot  

20101015 travaux arcadys 5823(1) Etaient présents le sous-préfet Frédéric Brassac, Françoise Mesnard, vice-présidente du conseil régional, le commandant Perrot de la compagnie de gendarmerie, les membres et salariés de la CDC, des maires, des élus et conseillers municipaux, …

(2) Un silo va être construit par la Sica Silo Bio Ouest. Il pourra stocker jusqu’à 5 500 tonnes de grains bio de la région.

 

Financement de l’hôtel d’entreprises

L’hôtel de 650 mètres carrés nécessite un budget de 1,5 million d’euros. Le financement : État (FNADT) 165 000 €, Dotation rurale 225 000 € ; conseil général (FDIDE) 200 000 € ; Région Poitou-Charentes 56 000 € ; Part CdC : 800 000 euros.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Patrim. Envirt Dév. Dur.
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 14:00

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2263

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Plan de circulation

l’heure du bilan !

PLAN DE CIRCULATION La municipalité dressera un premier bilan du plan de circulation dans une réunion publique, lundi 29 novembre à 19 h, salle Aliénor-d’Aquiataine.

» Bernard Maingot  

20101128 20100423 rue jacobins 2362La rue des Jacobins le 23 avril 2010. PHOTO BERNARD MAINGOT

Les changements bousculent les habitudes. Le nouveau plan de circulation mis en place à Saint-Jean-d’Angély en a séduit certains et en a déçu d’autres. Les 115 commerçants, notamment, qui ont répondu à une enquête de leur association C2A : 30 % relatent une stagnation du chiffre  d’affaires et 50 % une baisse, bien que ces constats ne puissent être reliés directement au plan de circulation. Certains ont vu la fréquentation diminuer, la rapportant à la piétonisation et aux stationnements payants (horodateurs avec une heure gratuite), ce qui aurait également un effet aggravant dans la fermeture de magasins. Il est sûr que le commerce rencontre des difficultés quand le pouvoir d’achat stagne ou diminue et que les clients font des coupes sombres dans les achats. Mais le secteur piétonnier serait plus touché, du fait du déplacement de la clientèle vers des zones commerciales situées en dehors du cœur de ville, là où l’automobile conserve une place prépondérante et où l’on a moins à marcher... Les commerçants, qui réclament moins de stationnements payants et une limitation du secteur piétonnier à certaines rues et seulement en juillet août, vont maintenant faire des contre propositions à la municipalité.  

20101128 20100814-samedi rue hotel de ville 4752La rue de l'hôtel de ville, un samedi au mois d'août. PHOTO BERNARD MAINGOT 14.08.2010

Nul doute qu’ils seront nombreux à la réunion organisée par la ville, le lundi 29 novembre à 19 heures, à la salle Aliénor-d’Aquitaine, pour dresser le bilan des premiers mois de ce plan de circulation et de stationnement et présenter les améliorations envisagées. La municipalité, qui désirait l’élaboration de ce nouveau plan, conçu pour redynamiser le cœur de ville, voulait la création d’un secteur piétonnier durant la belle saison et l’instauration d’un stationnement payant avec la première heure gratuite, qui élimine les voitures ventouses. Des parkings gratuits ont été, créés ou aménagés aux abords immédiats (Bd Lair, place du champ de foire…) et la place du Marché est restée accessible aux voitures.

Certes, une concertation est maintenant nécessaire pour que des améliorations soient apportées avant la prochaine saison estivale. La Ville a elle aussi lancé une enquête d’opinion. Des éléments qui nourriront la réunion du 29 novembre pour présenter les modifications envisagées.

Il est donc nécessaire que « les Angériens et les commerçants participent à la mise en place de ce grand projet car il nous concerne tous. Avec eux, nous souhaitons faire le point et envisager les aménagements souhaitables » indique le maire, Paul-Henri Denieuil.

L’attrait du cœur de ville en dépend. Et le commerce aussi.

Bernard Maingot  

20101128 20100421 borne rue jacobins 2309-blLa rue des Jacobins le 21 avril 2010. PHOTO BERNARD MAINGOT

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Urbanisme Projets Réalis.
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 11:09

Lundi 29 novembre 2010 – Billet 2262 » Coordination Téléthon 17 telethon17@orange.fr

VALS DE SAINTONGE - TÉLÉTHON 2010  

Les manifestations Téléthon 2010

en Vals de Saintonge

 

Telethon-45e secteur : Aulnay - Surgères - Saint-Jean-d’Angély

 

Ville

Date

Lieu

Heure

Activités

Aigrefeuille d’Aunis

3 au 4 déc.

Salle des fêtes

19h30 à 3h

Couscous

Aigrefeuille d’Aunis

4 déc.

Salle des fêtes

 

Ventes diverses, représentations de danses par les enfants

Exposition de vieilles voitures et photos.

Archingeay

4 au 5 déc.

Place du Souvenir

15h00 à 2h00

Randonnée de 5kms, Repas, Home Trainer 

Aulnay

3 déc

4 déc

 

17 à 22 h

8 h à 18 h

Activités sportives

Randonnée vélo et pédestre - jeux

 

Bourgneuf

4 au 5 déc.

Salle polyvalente

19h à 00h

Couscous avec animations musicales et projection

Ciré d’aunis

4 déc

Place de la croix jaune

 

Salle des fêtes

9 h 30 à 17 h

 

 

 

19 h

Démo country step gym

Rando d’orienation, pédestre et sportive –concours de vélos décorés – ateliers travaux manuels

Repas karaoké

Forges

4 déc.

Place du souvenir

10 h à 18 h

20 h

Baptême en voiture de rallye

Repas dansant

Haimps

4 déc

Salle municipale

20 h 30 à 1 h

Soirée jeux de société

La Vergne

4 déc.

 

14h à 17h30

Baptême de chiens de traîneaux

Promenade de chiens de traîneaux 

Le Gué d’Allere

3 déc

Salle des associations

19 h 30 à

 23 h 30

Concours de belote boissons chaudes et gâteaux

Le Thou

4 déc.

Salle des fêtes

20h à 00h

Soirée dansante avec repas

Le Thou

4 déc.

 

15h à 18h

Randonnée pédestre

Matha

28 nov.

Salle des fêtes

 

14h30 à 19h

 

Thé dansant

 

Matha

4 déc

 

Place du château d’eau

14h -17h

14 h15- 17h

Randonnée VTT  adulte – enfant

Randonnée pédestre

Mazeray

5 déc.

Mazeray

8h à 13h

Randonnées VTT et pédestre

Nuaille d’Aunis

4 au 5 déc.

Salle des fêtes

15h à 1h

Séances photos avec le Père Noël

Sonnac

4 déc

Salle des fêtes

20 h 30

Repas spectacle

St Georges du Bois

4 déc.

Parc de St Georges du Bois 

14h à 17h

Marche dans le parc

St Jean d’Angely

3 au 4 déc.

Pôle sport du Graveau

19h30 à 00h

Pétanque (ABA) et Tennis (TCA)

St Jean d’Angely

4 au 5 déc.

Place de l’Hôtel de Ville

8h30 à 00h

Animations multisports

St Jean d’Angely

4 au 5 déc.

Place du marché

8h30 à 00h

Animations multiculturelles

St Jean d’Angely

4 au 5 déc.

Salle Aliénor d’Aquitaine

8h30 à 00h

Après-midi spectacle et soirée cabaret

St Jean d’Angely

3 déc

Lycée Louis Audouin Dubreuil

9 h à 17 h

Ventes diverses

St Jean de Liversay

4 déc.

Complexe socio culturel 

14h à 18h

Randonnée pour tous, à pied-vélo-rollers-skate, tous véhicules roulants sans moteur

Ventes diverses 

St Sauveur d’Aunis

 

Centre de rencontre

 

Concours de belote

St Sauveur d’Aunis

4 à 5 déc.

Centre de rencontre

14h à 1h

Balade en moto et vélo, ateliers créatifs, massage, Apéritif spectacle, dîner dansant

St Sauveur d’Aunis

5 déc.

Centre de rencontre

11h à 12h

Promenade à dos de poney

Tonnay Boutonne

23 à 24 nov.

Pont sur Rivière Boutonne

00h à 17h

Concours de pêche à la carpe 2j non-stop

Verines

4 déc.

Stade municipal rue des fariniers 

9h à 18h30

Promenades en quad et calèche à chevaux

Kermesse - livraison de croissants à domicile

Concours de pétanque 

Vouhé

4 déc.

Place de l'église 

7h à 18h30

Baptême en voiture de rallye sur circuit

 

Autres manifestations : telethon17@orange.fr

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Santé
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 06:31

Mardi 22 novembre 2010 – Billet 2261 » Texte et Photo Bernard Maingot

VALS DE SAINTONGE

Le tourisme donne chaud aux élus !

PAYS DES VALS DE SAINTONGE A la réunion du comité syndical de mardi dernier, le principe d’un office de tourisme inter communautaire dépendant du Pays a échauffé les esprits, encore tout chauds du ratage récent de la création d’une intercommunalité.

» Bernard MAINGOT.   

20101123 Pays vals de saintonge 6676Les réunions du comité syndical, qui sont habituellement un long fleuve tranquille, ont vu ce 23 novembre leurs flots agités. PHOTO BERNARD MAINGOT

En préambule à la réunion du comité syndical du Pays des Vals de Saintonge qui s’est tenue  mardi 23 novembre, le président Paul-Henri Denieuil a présenté Max Boisrobert, architecte des Bâtiments de France, de retour en Charente-Maritime, qui a expliqué ses missions et précisé ses positions en matière d’urbanisme, de pressions foncières, d’éolien et de photovoltaïque, rappelant que le plus important était le changement opéré dans le paysage et les précautions à prendre quant à l’aspect visuel et les ruptures d’échelle qui en découlent. Il a également indiqué que des conseils et informations en matière de restauration étaient disponibles sur le  site www.sdap-17.culture.gouv.fr

Anah : moins de subventions pour le logement locatif

A sa suite, Philippe Poullain, chargé d’études à la société Habitat et Développement Océan (La Roche-sur-Yon) a présenté une étude de réorientation urbaine relative à la poursuite du PIG (programme d’intérêt général) 2011, opération habitat commencée voici onze ans en Vals de Saintonge. Ont été évoqués la démographie, le logement locatif privatif et HLM, l’accession à la propriété, la restructuration du parc immobilier d’Habitat 17 et Atlantic aménagement, la réforme de l’Anah (Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat) qui va redonner priorité aux propriétaires occupants au 1er janvier au détriment des logements locatifs. « Il faut trouver une politique qui concilie les objectifs de l’Anah et du Pays des Vals de Saintonge et maintenir une production de logements locatifs à loyer maîtrisé », ont conclu les élus et l’intervenant. Un programme qui porte sur deux millions de travaux en deux ans.

Le tourisme un sujet chaud

Parmi les délibérations suivantes à adopter, le projet de regroupement des offices de tourisme à l’échelle du Pays des Vals de Saintonge a fortement semé le trouble dans la bonne entente qui prévalait jusqu’alors. Le tourisme est actuellement de la compétence des communautés de communes. Depuis 2007, les différents partenaires ont conclu un accord sur la nécessité d’un plan d’actions pour mieux vendre le territoire. Cependant, l’impact de ces actions reste faible sans mutualisation des postes. Un plan d’actions marketing à 5 ans a été mis en place le 23 mars 2010. En mai, des réunions de concertation sur la fusion ont eu lieu entre les présidents d’OT et le Pays. « Il faut doter le territoire de moyens professionnels humains, techniques et financiers performants et être à force égale avec les autres territoires qui se réorganisent », rappelle l’étude.

Économies d’échelle

Le principe est de regrouper les structures existantes à l’échelle du Pays, recentrer les missions, spécialiser les agents, maintenir les bureaux sur l’ensemble du territoire, créer un lien entre les offices et les structure d’animation et, en dernier de transférer la compétence touristique au Pays sous statut public. La mise en place d’un office inter communautaire nécessitant un délai de 10 à 12 mois, car les CdC doivent délibérer postérieurement à la délibération de principe du jour au comité syndical. Un principe d’abord, qui serait ensuite suivie d’une étude de faisabilité confiée au Pays.

« Vous êtes parti comme pour l’intercommunalité », attaque Jean-Claude Godineau, conseiller général et maire de Saint-Savinien (1). « J’aurais voulu un budget ! La part de chacun dans les CdC n’est pas la même. Je me méfie toujours des regroupements qui doivent amener des économies d’échelle mais qui coûtent toujours plus cher ».

Ce qui excède le président Forgeard-Grignon, lequel quitte la séance. Chacun défend alors ses arguments : « Nous sommes au tout début d'un simple engagement dans un processus pour pouvoir avoir des discussions directes avec les offices de tourisme. Je ne peux aller rencontrer comme ça celui de la ville, il est de la compétence CdC », explique Paul-Henri Denieuil.

« On demande juste à discuter le projet », argumente Maurice Perrier. « Vous avez eu les parts de chacun dans les commissions », explique Marc Duchez, vice-président et maire de Genouillé, avant que des reproches ne soient faits sur ses absences aux commissions à Jean-Claude Godineau, ce que confirme Philippe Laclie, maire de Bercloux : « Il y avait peu de présents à la dernière commission » (seulement Saint-Jean-d’Angély et Bercloux, NDLR). Devant l’insistance et les reproches de Jean-Claude Godineau, Maurice Perrier quitte à son tour la séance !

Bonnet blanc et blanc bonnet

Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil régional donne alors un sérieux coup de main au président Denieuil pour rétablir la paix : « Je propose de refaire une commission sur le sujet du regroupement des offices et une nouvelle délibération ». Chacun y va du sien : « Nous avions prévu de nous abstenir, mais nous restons ouvert sur le concept », confie James Rouger, président de la CdC du Pays de Matha et maire de Mons. « Est-ce qu’on est d’accord pour étudier l’idée et le principe d’un seul organisme touristique sur le territoire et de confier l’étude pour progresser au Syndicat ? », intervient Jean-Marie Roustit, secrétaire au Pays, conseiller général et conseiller municipal de Loulay.

Paul-Henri Denieuil proposera donc cette solution du principe et de confier un mandat d’étude au Pays. La délibération sera adoptée par 14 voix, avec cinq abstentions (Matha, Saint-Savinien et Neuvicq-le-Château).

Ce qui revient exactement à la proposition initiale : un principe à adopter, suivie d’une étude à faire. Une sorte de retour à la case départ que Jean-Louis Richaudeau, maire du Mung, commentera ainsi : « Nous avions commencé avec le défunt Jean-Pierre Jacques à Saint-Savinien  sur le sujet voici dix ans. On n’a pas beaucoup avancé depuis ! »

Bernard Maingot.

 

(1) Saint-Savinien appartient à la CdC du Pays Savinois, dont le président, Francis Boizumault, soutient le rapprochement des sept CdC et la création d’un office de tourisme. Les CdC de Saint-Jean-d’Angély (président Francis Forgeard Grignon) et de Loulay (Maurice Perrier, maire de Loulay) sont également pour une grande intercommunalité. Les quatre autres CdC ne sont partie prenante (Aulnay, Saint-Hilaire de Villefranche, Saint-Savinien et Tonnay-Boutonne).

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans CDC - Pays Vals Saintonge
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 06:30

Dimanche 28 novembre 2010 – Billet 2260 » BHG

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

 Telethon-4

CCSA et soirée cabaret

TÉLÉTHON 2010 Le Comité des Clubs Sportifs Angériens organise une soirée-cabaret, samedi 4 décembre, à la salle Aliénor-d’Aquitaine, au profit de l’AFM.  

» BHG  

CCSA montagetelethonUne partie des artistes qui seront présents pour la « Soirée-Cabaret » du 4 décembre. PHOTO DR

Cette soirée-cabaret a été concoctée par les membres du CCSA (Comité des Clubs Sportifs Angériens). Cela a été rendu possible grâce à la soixantaine de bénévoles qui n’ont pas hésité pour se porter volontaires.  

Rappelons que cette opération est « blanche » pour le CCSA, puisque tout l’argent récolté ira bien évidemment à l’AFM. Ce sera vrai pour les fonds récoltés au cours de cette journée mais également pour ceux qui auront pu l’être en amont grâce aux différents partenaires qui ont déjà donné pour apposer leur publicité sur des sets de table. Ces sets seront sous vos assiettes lors de cette soirée et vous pourrez également les retrouver dans les différents restaurants de la ville partenaires de l’opération.

Les éventuels surplus de nourriture (gracieusement offerte par les Ets Milco, l’Endiverie d’Antezant, les glaces L’Angély’s, Éco Frais, Leclerc et Intermarché) seront donnés dès le lendemain à l’antenne locale des « Restaurants du Cœur »…

Donc pas d’hésitation pour cette double bonne action : pour 15 euros par convive, dépêchez-vous de réserver l’une des 250 places disponibles dans la salle Aliénor-d’Aquitaine en téléphonant à l’Office de tourisme au 05 46 32 04 72.

Cette soirée-cabaret débutera à partir de 20 h le samedi 4 décembre, mais tout au long de la journée, vous pourrez assister aux démonstrations des clubs sportifs de la ville sur les places François-Mitterrand et de l’Hôtel de Ville, et à partir de 14 heures dans la salle Aliénor-d’Aquitaine.

Ce sera également pour vous le moyen de faire un don au profit de l’AFM, tout simplement  en participant au « Fil rouge », en achetant un billet de tombola ou une peluche pour un cadeau de Noël !

Au menu

Dans vos assiettes : potage et pâté, daube pommes vapeur, salade d’endives, assiette de fromages, glaces l’Angély’s, café, vins de Bordeaux rouges et rosés !

Au programme

Sur la scène une myriade d’artistes : Mélody Poirier, Laura Di Fabrizio, Cris, Flavien, Pam, Dimitri Heribery, Sekou, François Demene, Nass, Julien Tardy et Marion Cador.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Santé
commenter cet article