Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 19:28

» Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps.

[Alphonse Allais] Extrait de Le Chat noir - 11 Janvier 1890

Mercredi 29 décembre2010 – Billet 2326 » Texte et Photos ©Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

De nouvelles mains pour la bijouterie

COMMERCES Julien Demazoin et sa femme Karine ont repris la bijouterie Batty le 8 décembre.

» Bernard Maingot  

20101229_Batty-Demazoin_7283-bl.jpgYves et Nicole Batty (à gauche) ont cédé leur bijouterie à Julien Demazoin et Karine. PHOTO BERNARD MAINGOT

Après 41 ans d’activité dans l’horlogerie-bijouterie-joaillerie, Nicole Batty, installée au 23, rue Grosse-Horloge, cesse son activité de commerçante. Avec Yves, son mari, qui s’occupait de la comptabilité et de la gestion, ils vont aller profiter de la retraite dans leur maison de Tarbes, où ils ont un fils. Nicole, qui aime le travail manuel (elle créait des bijoux) va pouvoir s’adonner pleinement à ses hobbies : la marche, les randonnées, le jardinage, la cuisine… Et Yves va pouvoir faire du vélo et de la natation.

« Nous étions ici depuis 1999 après avoir fait dix ans à Angoulême. Ce sont nos onze plus belles années à Saint-Jean-d’Angély », confient-ils, un regret dans la voix.

Mercredi 29 décembre, ils avaient invité leurs clients, amis et commerçants à se réunir au Tempo café, à dix mètres de leur magasin, pour présenter autour d’un verre de champagne leurs successeurs : Julien Demazoin et Karine.  

20101229_Batty-Demazoin_7285-bl.jpgLes fleurs ont quelque peu ému...

C’est la bijouterie qui a permis au jeune couple de se rencontrer. Natif d’Ecoyeux, d’où il veut se rapprocher car ses parents y demeurent, Julien a travaillé pendant dix ans chez un bijoutier de Bordeaux. Là-bas, il rencontre Karine, qui arrive au magasin en 2006, après avoir été dans le prêt-à-porter féminin à Lille chez Pimckie, puis à Pau et à Bordeaux-lac, puis responsable chez Julien d’Orcell.

Ensemble, ils décident un rapprochement vers le pays natal et trouvent une opportunité : ils reprennent la bijouterie Batty le 8 décembre. Opportunité d’autant plus excellente que le mois de décembre représente 50% du chiffre d’affaires annuel et que les cédants ont laissé cet avantage indéniable à leurs successeurs : combien auraient vendu en fin d’année, conservant pour eux ces ventes appréciables ? « Et M et Mme Batty nous ont également aidé par leur présence dans le magasin pendant ces ventes du mois de décembre, pour mieux assurer la continuité du commerce ! », précise Julien Demazoin, avant de conclure : « L’entente s’est bien faite entre nous, car nous avons un peu la même façon de travailler et ça c’est important. Nous avons également été aidés par les conseils de notre cabinet comptable et par notre banque dans la conclusion et l’aboutissement de cette transaction, ainsi que par une aide de la Région, la bourse régionale Désirs d’entreprendre BRDE. »  

20101229_Batty-Demazoin_7287-bl.jpgCommerçants, clients et amis avaient été invités au Tempo Café pour faire leurs adieux à Yves et Nicole Batty et faire la connaissance de Julien et Karine.  

20101229_7290.jpgDerrière le bar du Tempo Café et en cuisine, on s’active pour préparer les cocktails et les toasts.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 08:25

Les noms (gentilés) des habitants des 445 communes de Charente-Maritime

Le 1er janvier 2011 - Billet 2325 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Satisfait

"en attendant mieux..."

PLAN DE CIRCULATION Satisfaite d’avoir été écoutée par le maire, l’union des commerçants C2A veut aller plus loin dans l’aménagement du plan de stationnement et de circulation.  

20091216 grosdenier9755-blDominique Grosdenier, président de l’union des commerçants C2A. PHOTO BERNARD MAINGOT

A la suite des décisions de la municipalité de procéder à des aménagements du plan de stationnement et de circulation, l'union des commerçants C2A de Saint-Jean-d'Angély, dans un récent communiqué, se déclare satisfaite « d’avoir été écoutée au même titre que l’angérien lambda ».
On se souvient qu’à la réunion organisée par la municipalité, le 29 novembre dernier à la salle Aliénor-d’Aquitaine (nos éditions du 1er et du 23 décembre), de nombreux commerçants étaient  présents pour intervenir et restituer leur ressenti sur les six mois de mise en place du plan de stationnement et de circulation. 

S’appuyant sur les résultats de l’enquête menée par C2A auprès de ses adhérents, neuf pistes de réflexion avaient été suggérées, « qui ont donné lieu à des échanges constructifs. »

A l’issue de cette réunion, le maire Paul-Henri Denieuil avait déclaré « avoir écouté » l’ensemble des  intervenants, qu’ils habitent en ville ou en dehors ou qu’ils soient commerçants et avait pris l'engagement de tenir compte de leurs avis, précisant que « des propositions seraient faites avant la fin de l’année. »

Peu avant Noël, la Ville décidait de réduire la mise en place de la zone piétonne à trois mois (15 juin au 15 septembre) et de rétablir la circulation de la rue Rose à la Grosse-Horloge pour mieux accéder au marché. Un troisième réaménagement concernait le stationnement boulevard Lair, pour éliminer les voitures-ventouse qui y stationnent au lieu d’emprunter les parkings.

« Les aménagements apportés sont dans l’esprit des propositions faites par la C2A dans son bilan économique de novembre », déclare Dominique Grosdenier, président de C2A. « Toutes les propositions n’ont pas été retenues. Cependant la C2A précise que d’autres mesures pourraient être prises prochainement après une étude d’impact. Sont notamment à l’étude le changement du sens de circulation dans la rue du jeu de Paume, où des comptages vont être faits pour apprécier la fréquentation, et le stationnement gratuit le samedi après-midi pour permettre aux personnes qui viennent - souvent de loin - au marché le matin, afin de se restaurer ou de compléter leurs achats l’après midi en toute quiétude et ainsi rester dans le cœur de ville sans se préoccuper du ticket de stationnement. »


Les voeux du président

« L'équipe du C2A vous souhaite  une très bonne et heureuse année 2011. Que bonheur, amour et prospérité soient les maîtres mots de cette nouvelle année qui commence. »

Dominique Grosdenier

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 11:16

30 décembre 2010 – Billet 2320 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Mille jeunes

à la découverte des métiers 

EMPLOI Plus de mille jeunes sont attendus, vendredi 11 février, pour la première « Journée des Métiers »

» Serge Hirel  

20100331 forum emplois saisonniers 2003-blA la journée forum des emplois saisonniers le 31 mars 2010 

Le Rotary-Club et le Lions-Club se sont alliés au Club InnerWheel de Saintonge, à la Maison de l’entreprise et de l’emploi, à Pôle emploi, à la Mission locale, au Centre d’information et d’orientation et à l’Onisep, pour organiser cette manifestation, au cours de laquelle lycéens, collégiens et personnes à la recherche d’un emploi pourront dialoguer avec une centaine de professionnels, qui leur feront découvrir leur métier et les aideront dans le choix de leur avenir professionnel.

Depuis plusieurs mois, l’idée était dans l’air au sein du Rotary-Club et du Lions-Club, les deux clubs-service de Saint-Jean-d’Angély : organiser ensemble une action en faveur de la jeunesse. Le projet s’est concrétisé ces dernières semaines. Il prendra la forme d’une Journée des Métiers et de l’Entreprise, à laquelle seront invités tous les élèves des lycées Audouin-Dubreuil et Blaise-Pascal et ceux scolarisés dans les classes de 4e et de 3e des sept collèges du Pays des Vals de Saintonge. La manifestation accueillera également jeunes et adultes à la recherche d’un emploi.

« L’objectif, expliquent Thierry Boussereau et Patrick Millet, présidents respectivement du Rotary et du Lions, est  de leur faire découvrir des métiers et le monde de l’entreprise, de les aider à choisir l’orientation qui leur convient, grâce à un dialogue avec des professionnels de tous secteurs d’activité ». Pour ce faire, une centaine d’entrepreneurs, d’artisans, de commerçants, de professionnels libéraux et de membres de la fonction publique participeront à cette opération.

Une date a été retenue : le vendredi 11 février, et la Ville de Saint-Jean d’Angély, avec l’accord des établissements scolaires qui l’utilisent, a donné son feu vert pour qu’elle se déroule au complexe du Coi, qui sera entièrement occupé.

Un accueil très favorable

Si les deux clubs ont une bonne connaissance du monde économique, qui leur permet de convaincre les professionnels et les fédérations qui les regroupent de participer à cette entreprise, il leur fallait, pour assurer la réussite de cette Journée des Métiers, s’allier avec des spécialistes de l’emploi et de l’orientation.

C’est chose faite : La Maison de l’entreprise et de l’emploi, Pôle emploi, la Mission locale, qui, l’an dernier, avaient conduit une première expérience dans ce domaine, ainsi que le Centre d’information et d’orientation et l’Onisep, ont rejoint les deux clubs au sein de l’équipe d’organisation.

Une telle initiative exige également un grand nombre de partenaires, au premier rang desquels les collectivités locales et les responsables des établissements scolaires concernés. Les démarches sont en cours et, dès les premiers contacts, l’accueil a été très favorable. Il est vrai que cette Journée des métiers répond à un souci constant des uns et des autres.

« Dire aux jeunes que notre territoire est riche d’entreprises performantes est le meilleur moyen de les motiver »

Dans une région économiquement affaiblie, mais qui se bat pour retrouver toutes ses forces, les élus sont conscients que tout ce qui est fait en faveur de l’emploi et de l’entreprise va dans le bon sens. « Dire aux jeunes - et le démontrer - que notre territoire est riche d’entreprises performantes est le meilleur moyen de les motiver dans leurs études, qui doivent déboucher sur des compétences leur facilitant l’accès au monde du travail », assurent les organisateurs.

Quant aux équipes éducatives, elles ont, dans leur mission, l’obligation de faire découvrir le monde de l’entreprise à leurs élèves et de les orienter selon leurs goûts et leurs capacités. Si quelques-uns ont une idée précise de ce qu’ils veulent faire dans la vie, nombreux sont les jeunes qui hésitent et même n’en ont aucun projet. Une Journée des métiers, si elle est bien préparée, peut les aider dans leur choix. C’est aussi la raison pour laquelle les portes du complexe seront grandes ouvertes aux parents.

Une documentation personnalisée

Afin que les jeunes participant à cette journée en retirent le plus grand profit possible, les organisateurs ne se contenteront pas de les mettre en présence de professionnels. Ils pourront aussi se renseigner de manière très précise sur les filières de formation, la durée des études, les établissements spécialisés dans tel ou tel enseignement, auprès des représentants des centres de formation publics  et privés de la région. Des membres du CIO et de l’Onisep seront également présents, qui fourniront à chacun la documentation correspondant aux métiers envisagés.

Enfin, cette manifestation, qui a vocation à être renouvelée chaque année, sera aussi l’occasion pour les professionnels de se rencontrer, d’échanger et, parfois même, de se découvrir… De sourire aussi, puisque, le mardi suivant, 15 février, les organisateurs les inviteront à la salle Aliénor-d’Aquitaine, pour applaudir Jean-Marc Bonnet dans son nouveau spectacle, intitulé « Le Manager de l’Année ». Un spectacle ouvert au grand public, au cours duquel l’humoriste joue le rôle d’un patron aux prises avec ses problèmes quotidiens : Urssaf, contrôleur fiscal, représentant syndical,… Une soirée de détente donc, après une journée très sérieuse, au service des jeunes.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
21 septembre 2010 2 21 /09 /septembre /2010 23:59

Lundi 20 septembre 2010 – Billet 2072 » Photos © Olivier Lepoutre  

Départs en retraite

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY Le départ à la retraite de Viviane Michelet, Mireille Candé et Ghislaine Terrien, toutes trois agents municipaux, a été fêté mercredi 15 septembre à l’Hôtel de ville.

» Bernard Maingot  

20100915 departs retraite michelet cande terrienÀ droite du maire : Viviane Michelet, Mireille Candé et Ghislaine Terrien, les bras chargés de fleurs.

Entouré d’élus et d’agents des services municipaux, le maire Paul-Henri Denieuil avait organisé une réception dans le salon d’honneur de l’hôtel de ville, mercredi dernier, pour fêter le départ à la retraite de trois agents. Après les discours et félicitations, le maire a procédé à une remise de fleurs aux trois dames qui ont œuvré pour la Ville.  

20100915 retraite Viviane Michelet-olViviane Michelet a commencé sa carrière à Saujon en qualité de femme de service le 1er juin 1971. Elle entre ensuite comme agent de service au CCAS de la Ville de Saint-Jean d’Angély le 1er mai 1985, puis agent d’entretien le 1er mars 1990. Mutée à la Ville le 1er janvier 2004, elle devient agent des services techniques le 1er novembre 2005, adjoint  technique de 2e classe le 1er janvier 2007, puis adjoint technique de 2e classe au 11e échelon le 1er mai 2010. Elle a assuré le service à la cantine de l’école Joseph-Lair, l’entretien des bâtiments le soir après la classe et a aussi travaillé à la résidence Angély. En retraite depuis le 5 juin, elle va pouvoir s’adonner au patchwork, un hobby qu’elle pratique à Blanzac-les-Matha.  

20100915 retraite Mireille Cande-olMireille Candé, entrée à la ville de Saint-Jean d’Angély en contrat emploi-solidarité le 1er septembre 1996, est devenue agent contractuel le 1er septembre 2001 puis agent du patrimoine de 2e classe stagiaire le 1er novembre. Titularisée dans son grade après une année, elle a ensuite été adjoint territorial du patrimoine de 2e classe le 1er novembre 2007, avant de prendre sa retraite le 1er juillet 2010. Passionnée pour la reliure qu’elle a découverte à la bibliothèque départementale, elle fait une formation puis l’acquisition d’une presse qu’elle à mise à disposition de la bibliothèque municipale où elle a exercé ses talents de relieur sans jamais compter son temps. Discrète, efficace et très serviable, son passe-temps favori est de fabriquer des arbres avec des perles.  

20100915 retraite Ghislaine Terrien-olGhislaine Terrien est entrée au CCAS le 27 septembre 1982 en qualité d’aide-cuisinière, titularisée dans son emploi le 27 septembre 1983. Elle est ensuite aide-ouvrière professionnelle le 1er janvier 1985, aide agent technique le 1er juin 1988, agent d’entretien le 1er août 1990.

Mutée à la Ville de Saint-Jean d’Angély le 1er mars 1992, elle est agent  d’entretien qualifié le 1er juillet 1994, agent des services techniques le 1er novembre 2005, adjoint technique de 2e classe le 1er janvier 2007, et termine adjoint technique de 1ère classe au 11e échelon le 1er juillet 2010. Elle a pris sa retraite le 19 août 2010. Ghislaine Terrien a assuré l’ouverture de l’École Joseph-Lair et l’accueil des enfants à la descente du car, le service à la cantine de l’école et l’entretien des bâtiments le soir après la classe. Pendant la pause méridienne, elle surveillait la cour avec les animateurs du centre de loisirs de Beaufief. Sa passion : les grenouilles, qu’elle collectionne depuis très longtemps.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 13:30

Mercredi 15 septembre 2010 – Billet 2064

Les articles sur le commerce sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Des vitrines façon 1910

"cartes postales anciennes : le retour"

COMMERCES Les vitrines vides du centre-ville vont être habillées de cartes postales anciennes grand format. Inauguration samedi 18 septembre à 11 h 30.

» Bernard Maingot  

20100918 vitrines embellies (2)Un des six visuels réalisés pour les vitrines de la maison à pans de bois, à l'angle de la rue Grosse-Horloge et de la rue des Bancs. Repro B. M.

Depuis le printemps dernier, cinq partenaires, l’Association des commerçants C2A, le Lions Club de Saint-Jean-d’Angély, la section Bac Pro vente du lycée Audouin-Dubreuil, l’Office de tourisme  et la Ville de Saint-Jean-d’Angély ont conjugué leurs efforts pour que les vitrines vides et inesthétiques du cœur de ville servent à l’embellissement de la cité, en les habillant de cartes postales anciennes  géantes.

Ce projet, à la fois ludique et original, imaginé par le Lions-Club, débouche sur une première réalisation : la décoration des six vitrines de la maison à pans de bois, à l’angle de la rue Grosse-Horloge et de la rue des Bancs. D’autres suivront avant la fin de l’année et au début 2011.

Une inauguration aura lieu samedi 18 septembre à 11 h 30, à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Une idée originale

Deux artistes angériens, John Astrop et Caroline Smith, ont suggéré de reproduire, en très grand format, des cartes postales anciennes de Saint-Jean-d’Angély, en les teintant d’une note moderne. Leur but : étonner, intéresser, amuser…

Mais les objectifs du projet sont évidemment de mettre en valeur le cœur de ville, de valoriser le patrimoine par un habillage de vitrine original, de faire un lien entre commerce et patrimoine, de créer un parcours découverte qui s’adresse à tous les publics et de transmettre la mémoire locale. 

20100916 vitrines embellies 5321

Jeudi 16 septembre il ne restait plus que la sixième vitrine à habiller. Photo Bernard Maingot

Un projet collectif à financer

Outre les partenaires initiaux, ce projet associe largement la population. Des personnes ont offert de mettre à disposition leurs vitrines ou de prêter leurs cartes postales. D’autres personnes peuvent contacter l’Office de Tourisme pour proposer des documents.

Le Lions Club, la section bac pro Vente du Lycée Audouin-Dubreuil et les commerçants participent à la collecte des fonds. Un premier défilé de mode a été organisé au printemps. Les élèves ont défilé et une vingtaine de commerçants ont présenté leurs collections.

Un deuxième défilé est prévu pour présenter la mode automne-hiver, vendredi 1er octobre, à 20 h 30, à la salle Aliénor-d’Aquitaine. Les billets, au prix 5 €, sont en vente à l’Office de Tourisme. Une tombola sera également organisée, avec un voyage à gagner. 

Grâce à la collecte des cartes postales, des liens entre générations pourront être tissés : les partenaires de l’opération « Vitrines embellies » envisagent de cette collecte en proposant aux lycéens qui d’aller à la rencontre des Anciens dans les différents établissements pour personnes âgées et associations locales.

Contact : Gill Jafferji (Lions Club) au 05 46 26 95 72.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
14 septembre 2010 2 14 /09 /septembre /2010 06:30

Vendredi 27 août 2010 – Billet 2056

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Métiers de l’aide à la personne

EMPLOI - FORMATION Une journée « Métiers de l’aide à la personne » aura lieu le 16 septembre, salle Aliénor-d’Aquitaine.

20100916 aff metiers aide a la personne

Le service formation de la Région Poitou-Charentes, Pôle Emploi de Saint-Jean-d'Angély et la Mission Locale de la Saintonge organisent jeudi 16 septembre une journée d'information sur le thème des « métiers de l'aide à la personne », qui se déroulera dans la Salle Aliénor-d'Aquitaine.

Des organismes de formation et des employeurs interviendront pour présenter les formations proposées dans l'aide à la personne, les débouchés professionnels, la mise en place de la validation des acquis de l'expérience qui permet de passer d'un métier à un autre, les métiers et leurs conditions d'exercice.

Au cours de l'une des deux tables-rondes, organisées à 9 h et à 14 h, des professionnels interviendront pour expliquer notamment les métiers d'auxiliaire de vie sociale, aide-soignant, aide médico-psychologique, moniteur éducateur, éducateur spécialisé.

Les personnes salariées ou en recherche d'emploi pourront obtenir des informations complémentaires sur l'entrée en formation, son financement, l'accès à l'emploi, et bénéficier d'un entretien individuel à l'issue de chaque table ronde. La Région, Pôle emploi, la mission locale et les organismes de formation seront présents afin d'approfondir le sujet et analyser les possibilités en fonction des besoins et du parcours professionnel et personnel.

Pratique
Pour s’inscrire ou s’informer sur le programme, contacter la Mission locale de la Saintonge au 05 46 59 00 39, Pôle emploi au 3949, ou se présenter à l'accueil de Pôle emploi de Saint-Jean-d’Angély (55 rue Michel-Texier Tél. 05 46 59 14 56, Fax. 05 46 59 20 06)

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 13:02

Rédigé le mercredi 1er septembre 2010 – Billet 2046 » Photos DR

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - MATHA

Une réunion pour les viticulteurs

"Mieux répondre aux besoins saisonniers"

EMPLOIS VITICOLES  Une réunion d’information est organisée en direction des viticulteurs, mercredi 8 septembre à Matha.  

20100908 Réunion viticulteurs 8 septembre (2)Les partenaires se mobilisent pour informer les viticulteurs. De gauche à droite : Sylvain Lapetitte, Responsable Agence MSA (Mutualité sociale agricole) de Saint-Jean-d'Angély,  Thibaud Boutinet, Directeur de la MDEE (Maison de l'Emploi et de l'Entreprise des Vals de Saintonge), Chantal Hutteau, Conseillère Développement Local à la Chambre d'Agriculture de Charente-Maritime et Franck Cavard, Directeur de l'agence Pôle-Emploi de Saint-Jean-d'Angély

.

La qualité dans le travail ayant des exigences croissantes, les viticulteurs, comme d'autres professionnels, expriment un besoin important de main d'œuvre qualifiée. Celle-ci existe, mais souvent en nombre insuffisant. Chaque année, ce secteur d'activité agricole se trouve confronté aux mêmes difficultés de recrutement pour satisfaire ses besoins en personnels saisonniers et permanents.

Parallèlement, des besoins en formation émergent dans des domaines spécifiques, tels la taille de la vigne ou la conduite des engins agricoles. Amener le public à se qualifier apparaît alors comme une logique territoriale qui nécessite une phase de maturation et suppose un maillage fort entre les différents partenaires.

Aussi, pour renseigner les viticulteurs des cantons de Matha et de Saint-Hilaire de Villefranche, la Maison de l'Emploi et de l'Entreprise, la MSA, Pôle Emploi, la Chambre d'Agriculture, Aider 17 et le FAFSEA se sont mobilisés pour inviter les professionnels à une réunion d'information. Celle-ci aura lieu le mercredi 8 septembre à 9 h 30, salle B du complexe associatif de Matha (rue des Douves).

Les interventions des partenaires

A cette réunion, Pôle Emploi déclinera les actions de formation en taille de vigne et conduite d'engins qu'il mettra très prochainement en place sur le canton mathalien, en lien avec le Conseil Régional. De plus, il présentera le concept de la « Plateforme vocationnelle », un outil de recrutement basé sur la détection des habiletés, essentiellement utilisé dans l'industrie à ce jour mais encore très peu dans l'agriculture. Ce modèle innovant laisse de côté le diplôme et l'expérience pour ne s'attacher qu'aux savoir-faire et aux habiletés développés en situation de travail.

Aider 17 fera le point sur les actions de formation que l'association a retenues pour les prochaines échéances et expliquera les solutions qu'elle propose en matière de mise à disposition temporaire de main d'œuvre.

Le FAFSEA centrera son intervention sur les différents dispositifs de financement des formations et l'aide qu'il est susceptible d'apporter aux professionnels en matière d'instruction des dossiers et de gestion de la formation.

Enfin, la MSA interviendra sur les nouveaux contrats aidés RSA-CIE (droits d'accès, modalités, accompagnement, ...).

 

Maison de l'Emploi et de l'Entreprise

Tél. accueil : +33 (5) 46 32 66 10
Fax : +33 (5) 46 32 66 11

55 rue Michel-Texier
17413 Saint-Jean-d'Angély cedex

www.valsdesaintonge.com

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 10:57

Lundi 19 juillet 2010 – Billet 1948 » Texte et Photos ©Bernard Maingot

Les articles sur La Vergne sont ICI

Les articles sur Métiers et commerces sont ICI

LA VERGNE

Un pro du métal

"Un pro du pot"

le technicien est aussi un artiste

ARTISANAT Installé à La Vergne depuis février, Denny’s metal concept est une entreprise de serrurerie, métallerie, ferronnerie d’art, soudure et polissage alu inox.  

20100719 Denny's metal concept 4253-blDenis Certain sur son chopper « Daria », en souvenir du nom d’une fille révoltée contre la bêtise humaine dans un dessin animé sur Canal Plus. Seul le moteur BMW 500 de 1950 est d’origine. Tout le reste a été fabriqué à la main. (PHOTO BERNARD MAINGOT)

 « Auparavant, j’étais ouvrier soudeur et mon temps libre me permettait de confectionner des pots d’échappement en inox pour la moto. Ensuite, la demande est devenue tellement importante qu’elle m’a décidé à m’installer », explique Denis Certain. 

20100719 Denny's metal concept 4255-blA 39 ans, il se lance dans l’aventure, aidé par une bourse BRDE (la bourse régionale désir d’entreprendre - BRDE - a remplacé la bourse tremplin emploi) dans un dossier piloté par le Pays des Vals de Saintonge.

Denis, qui a toujours eu la passion du chopper (1) a obtenu un 1er prix à Montalivet, voici quelques années : « Le chopper, c’est un style de vie. Sans a priori, j’ai transformé en chopper tout ce que je pouvais, vélo, mobylette, moto… J’aime la customisation (2), partir d’une base et réaliser une transformation ».  

20100719 Denny's metal concept 4248-blIl a d’ailleurs transmis sa passion à son fils de 13 ans, qui a déjà une moto de cross et un chopper, le père et le fils se déplaçant aux concentrations de choppers et aux courses de dragsters auto et motos…  

20100719 Denny's metal concept 4244Outre la fabrication ou la rénovation de portails, grilles, garde-corps, enseignes métalliques, blindages de portes et volets, Denis fabrique des pièces sur mesure pour l’auto et la moto. Tel un « chasse-bœuf » pour protéger l’avant d’un véhicule qui avait percuté des chevreuils à trois reprises - une exigence de la nouvelle compagnie d’assurance du conducteur malchanceux -, ou des supports spéciaux pour un camping-car.  

20100719 Denny's metal concept 4260-blDans son atelier, il a conçu un marbre avec laser pour vérifier ou transformer les cadres de motos, avec les spécifications du constructeur. « Pour les voitures tuning ou anciennes, je conçois aussi l’esthétique du moteur, en polissant, en nettoyant et en peignant les différentes pièces comme sur cette Jaguar. Pour les pots inox, la demande est phénoménale : des clients de Lyon et d’Auxerre m’ont trouvé par mon site Internet et m’envoient des pots corrodés à refaire complètement ! »

Du tour au poste à souder et de la scie fraise au touret à polir en passant par le marbre à laser et le massicot qui fait aussi cisaillage, pliage et roulage, Denis ne manque pas d’occupation.

Il confie cependant que sa prochaine transformation est une 750 Yamaha, qui attend dans un coin : « Ce sera un style bobber (2), c'est-à-dire avec une petite fourche et une grosse roue à l’avant. Il faut aussi que je construise le réservoir à partir de celui d’une Honda ».

 

(1) Un chopper est un type de moto typiquement américain qui se caractérise par une fourche très longue, un pot d’échappement très sonore et une peinture personnalisée. L’assemblage est souvent artisanal.

(2) Le custom désigne un type de motos conçues pour être conduites tranquillement pour lesquelles les performances ne sont pas au premier plan. Elles arborent de nombreux chromes. Les premiers modèles ont été créés sur base des Harley-Davidson.

(3) Un bobber est une moto dont les accessoires les plus courants ont été enlevés afin de réduire le poids ou dans le but esthétique de « nettoyer » l'ensemble jusqu'au minimalisme réglementaire.

  

Denny’s métal concept - 12, rue Émile-Dubreuil – 17400 La Vergne

06 79 08 64 35 - 05 46 26 70 49

www.soudure-polissage-alu-inox.fr/

dennysmetalconcept@hotmail.fr

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 18:25

Samedi 17 juillet 2010 – Billet 1940 » Texte et Photos ©Bernard Maingot

Les articles "Commerces – Métiers – Emploi" sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Tout pour l’équitation

"Bien en selle" a ouvert le 10 juillet

COMMERCES Déborah Weider-Pierrat a ouvert le 10 juillet « Bien en selle », une boutique d’équipement pour le cavalier et son cheval. 

20100709 bien en selle 4178-blDéborah Weider-Pierrat, généreusement aidée par sa fille Anastasia dans les explications, le jour de l'inauguration. (PHOTO BERNARD MAINGOT)

Cavalière depuis l’âge de 13 ans, Déborah Weider est une passionnée d’équitation. Arrivée à Saint-Jean-d’Angély voici quatre ans, elle pratique alors sa passion à La Benâte. Mais, pour s’équiper, elle doit faire des kilomètres en allant à Niort ou à Saintes, ou encore acheter sur Internet. Avec son mari, elle comprend vite l’intérêt de monter sa propre boutique, n’étant pas la seule à avoir besoin de s’équiper du matériel adéquat.  

20100709 bien en selle 4174-blAvec l’aide de la Région (la bourse régionale Désir d’entreprendre – BRDE - a remplacé la bourse Tremplin emploi), d’un prêt Nacre (prêt à taux zéro Nouvel accompagnement pour la création et la reprise d’entreprise) et de sa banque, elle créé une EURL baptisée « Bien en selle » et aménage chez elle une surface de 40 m2 dédiée au cavalier et au cheval.  

20100709 bien en selle 4177-blEt aussi sur Internet

Déborah a ouvert sa boutique le 10 juillet au 1 chemin des Justices. Elle présente toute une collection d’articles pour le cavalier (bottes, bottines, bombe, casque, guêtres, livres spécialisés…) et d’équipements pour le cheval : matériel de pansage, brosses, étrilles, cure-pied, briderie, protection du saut, cloches à sabots, selles, bardettes (selles de poney) sangles, licols tapis de selle, mors…

Les équipements sont aussi présentés en ligne sur Internet. « Je travaille avec une amie, fille de sellier et championne de France d’attelage, qui a créé sa propre marque, « Quadrige ». Elle est devenue mon fournisseur, ce qui me permet d’être réactive sur les équipements. »

La boutique est ouverte le mercredi de 9 h à 16 h : « on ferme plus tôt, car c’est le jour où j’ai mon cours de poney », explique Anastasia, sa fille de 4 ans, qui suit assidûment les traces de sa maman.  

20100709 bien en selle 4176-blPratique

Ouvert du lundi après-midi au samedi de 9 h à 12 h et de 14 h à 19 h, le mercredi 9 h à 16 h.

1, chemin des Justices 17400 Saint-Jean-d’Angély. Tél 05 46 58 67 12 ou 06 70 63 26 97

www.bien-en-selle.com 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
8 juin 2010 2 08 /06 /juin /2010 00:59

Lundi 7 juin 2010 – Billet 1857 Photo ©Bernard Maingot

Lire l’article précédent sur le forum des emplois saisonniers du 31 mars 2010

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Forum de l’alternance

Apportez vos CV en nombre…

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY Un forum de l’alternance est organisé jeudi 10 juin par la Mission locale, la Maison de l’Emploi et de l’Entreprise et Pôle emploi

20100331 forum emplois saisonniers 2003-blPlus de 300 personnes sont venues au dernier forum des emplois saisonniers.

      Forum de l’Alternance organisé par la Mission Locale, la Maison de l’Emploi et de l’Entreprise et Pôle Emploi :

§  Date : jeudi 10 juin de 14 heures à 17 heures, salle Aliénor-d’Aquitaine.

§  Cible : public jeune (demandeurs d’emploi, collégiens, lycéens et étudiants) + adultes pour les contrats de professionnalisation.

§  Entreprises proposant des contrats en alternance (contrat d’apprentissage et contrat de professionnalisation, etc.) : entretiens de recrutement, participation de 15 à 20 entreprises.

§  Présentation des filières.

§  Informations.

§  Offres contrats en alternance du bassin d’emploi de Saint-Jean-d’Angély et  50 kms alentours

§  Logement, mobilité, couverture sociale

§  Atelier CV, comment présenter sa candidature, etc.

 

Des adresses et des sites 
Mission locale, 24 rue du jeu-de-Billes (05 46 59 00 39) 
Pôle emploi, rue Lacoue (3949) www.pole-emploi.fr
Maison de l’emploi et de l’entreprise, 55 rue Michel-Texier (05 46 33 39 72) www.valsdesaintonge.com
Bureau Information Jeunesse, rue Maîtresse-d’École (05 46 58 72 10) http://jobs.pourlesjeunes.com

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article