Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 22:35

Dimanche 27 juin 2010 – Billet 1910 » Texte et Photos ©Bernard Maingot

Lire les précédents articles concernant BDR

Une visioconférence WiMax est prévue chez BDR le 2 décembre 2008

Le WiMax est indispensable à BDR

VARAIZE – POURSAY-GARNAUD

Marie-Pascale Soulard honorée

DISTINCTION Marie-Pascale Soulard, directrice générale de l'entreprise BDR à Poursay-Garnaud, a reçu l’insigne de Chevalier de l’Ordre national du Mérite, samedi 26 juin, à la salle des fêtes de Varaize.  

20100626 varaize d-bussereau mp-soulard 3800-blDominique Bussereau épingle l’insigne de l’Ordre national du Mérite sur la veste de Marie-Pascale Soulard. (PHOTO BERNARD MAINGOT).

Jean-Louis Remuzeau, maire de Varaize, est heureux de l’annoncer ainsi dans le bulletin municipal de juillet : « L’événement fera date : pour la première fois de mémoire de Varaizien, un ministre, Dominique Bussereau, a foulé le sol de notre commune. Le président du Conseil général et secrétaire d’État chargé des Transports est venu remettre la médaille de chevalier de l’Ordre national du Mérite à notre concitoyenne, Marie-Pascal Soulard, en présence de nombreuses personnalités régionales. Félicitations à la directrice de la société BDR, de Poursay-Garnaud, dont les compétences professionnelles méritent bien d’être ainsi honorées. »

Samedi dernier, dans la salle des fêtes de Varaize aussi chaude et pleine qu’un œuf en train d’éclore, les présents sont venus nombreux participer à la remise de cette distinction à la directrice générale de l’entreprise « Bois déroulés régionaux » (BDR).

Dans la chaleur de la salle et du cœur, Dominique Bussereau a fait l’éloge de Marie-Pascale Soulard : « Vous avez développé les activités de l’entreprise en préservant son implantation rurale. En travaillant aux côtés des élus et des acteurs économiques locaux, vous avez mis en place des solutions modernes et favorisé l’emploi. Vous avez relevé avec succès des défis quotidiens… Je souhaite que votre exemple inspire de nombreux entrepreneurs ».

Après avoir rappelé que la récipiendaire est membre du Club Pro des Vals de Saintonge, membre du Club des créateurs et repreneurs d’entreprises industrielles de Charente-Maritime et vice présidente de l’amicale de loisirs et culture de Varaize, Dominique Bussereau lui a remis l’insigne de l’Ordre national du Mérite.

Très émue, la récipiendaire a déclaré : « Je voudrais associer à cette distinction les salariés de l’entreprise, car chacun a contribué au succès de tous… Je n’oublierai pas mon associé et prédécesseur Gaston Deguilhen, mes parents qui mènent tous les deux un combat contre la maladie depuis sept ans, mes enfants Pierre et Julien et… mon mari qui mériterait bien une médaille certains jours pour m’avoir supporté en tant qu’épouse et… chef d’entreprise ».  

20100626 varaize d-bussereau mp-soulard 3814-blMarie-Pascale Soulard entourée de son mari Laurent, de ses enfants Julien et Pierre, et de ses parents Marie-Madeleine et Michel. (PHOTO BERNARD MAINGOT).

Une réussite exemplaire

Née en 1964 à Saint-Jean-d’Angély, Marie-Pascale Soulard est l’aînée de cinq enfants. Ses parents, Michel et Marie-Madeleine Veteau lui inculquent les valeurs du travail et la notion de respect. Dès l’enfance elle aide au travail de la vigne dans l’entreprise familiale à Cherbonnières.

Vivant l’école comme une contrainte, elle sort du collège d’Aulnay-de-Saintonge pour aller vers l’informatique et la comptabilité, à l’école Miot de Saint-Jean-d'Angély. Diplôme en poche, elle est comptable pendant huit ans dans la capitale. Elle revient en 1988 chez Malvaux (Loulay) qui se lance dans le contreplaqué et qui est vendue en 1992 au Finlandais Schauman Wood. En 1995, elle suit Gaston Deguilhen, directeur  recherche et développement chez Malvaux, qui achète BDR, entreprise de sept salariés à Poursay-Garnaud. Elle prend en main la comptabilité, les ressources humaines et la gestion administrative de BDR.

Une unité d’usinage est créée. Six ans après BDR compte 20 salariés. Néanmoins, la société est en difficulté financière et au bord du dépôt de bilan. Gaston Deguilhen, affecté par sa santé, la convainc d’assurer la direction. Elle s’associe avec Jean Queille dans la création d’une holding et rachète BDR. Il sera président du conseil d’administration. Elle sera directrice générale. L’entreprise est relancée par des investissements de développement et une stratégie de diversification des activités : trois machines numériques fabriquent des planchers ferroviaires. Les produits attirent Alstom, la SNCF, Bombardier, et équipent les TGV, tramways, trains régionaux et métro.

BDR fabrique des kits de planchers pour le secteur nautique, des portes pour les prisons, des panneaux pour le bâtiiment, des intérieurs de véhicules pour l’automobile, des décors pour l’Opéra de Paris… Enfin, sous l’enseigne Gedibois, le négoce du bois s’adresse au particulier en 2009.

En moins de dix ans BDR obtient des résultats exemplaires, avec l’emploi actuel de 30 salariés. Le chiffre d’affaires est passé de deux à cinq millions d’euros. La stratégie de développement axée sur l’innovation voit la certification ISO 9001 en 2004. En 2007 l’investissement de 680 000 euros dans des machines est couronné de succès. Tout comme celui de 100 000 € pour le négoce en 2010 pour un nouvel aménagement du magasin et un nouveau bureau avec hall d’exposition Les salariés sont intéressés au chiffre d’affaires.

En 2008, Marie-Pascale Soulard participe à une table ronde sur la participation salariée avec le président de la République. L’avancée de l’économie numérique et la mise en place du WiMax voit en 2009 la visite de la secrétaire d’État Nathalie Kosciusko-Morizet. Par ailleurs, BDR est membre de l’industrie française du ferroviaire (FIF).

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Varaize
commenter cet article
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 23:28
Les photos de 2008 :
Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Varaize
commenter cet article
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 17:14

« A Varaize, on est benéze ! »

Un 7e brocante très réussie


Avec 180 exposants à la 7e brocante du 25 mai, l’Amicale loisirs et culture de Varaize a conforté son savoir-faire en matière d’organisation et d’animation.

 

 

» B. M.

 


Varaize, commune du canton de Saint-Jean d’Angély : 570 habitants et plus aucun commerce. Pourtant, les vieilles pierres et l’importance de certaines constructions ou édifices publics (école, mairie) témoignent d’un riche passé. « Jadis, il y avait trois épiceries (dont une Coop), deux bars, une boucherie, une boulangerie, un marchand de vins… » commente Alain Bertin, conseiller municipal.

Les "Chiures de mouches" est un groupe de jeunes musiciens, étudiants à Poitiers. Ils se qualifient de "fanfare qui envoie du pâté". Ambiance et rythme assurés avec cette banda poitevine, qui a su retenir les badauds pendant leurs interprétations.

L’Amicale Loisirs et Culture enregistre cependant 120 adhérents et sympathisants hors commune. Le "noyau dur" compte une vingtaine de membres, encadrés par un bureau où Jean-Claude Villain est président, Chantal Bertin est secrétaire et Marie-Laure Roché est trésorière.

 

« L’Amicale rassemble une bande copains qui aiment passer un bon moment ensemble tout en menant des actions dans le cadre d’un bénévolat très prenant mais aussi très agréable, confie Chantal, secrétaire depuis l’origine de l’association en 1996. L’amitié et la convivialité sont les bases de notre groupe ».


Son mari Alain précise : « L’origine de la 7e brocante que nous organisons aujourd’hui (dimanche 25 mai) était de relancer la frairie qui a été absente pendant 18 ans. Nous avons d’abord recherché des forains, des manèges et des tirs. Ils étaient désireux de venir s’il y avait autre chose à côté. Nous y avons donc adjoint une brocante : cela a été le succès, avec 70 exposants la 1ère année. Et en 2008, nous avions 217 inscriptions. Un certain nombre ne sont pas venus à cause du mauvais temps ce week-end, mais nous les avons intégralement remboursés et nous sommes 180 exposants répartis dans les rues de la commune sur 1,3 km de linéaire ».


De ce fait des milliers de visiteurs sont venus à Varaize pour dénicher la bonne affaire. Les parcs de stationnement prévus en témoignent par leur remplissage jusqu’à 17 h, lorsque la pluie est arrivée, gâchant le reste de l’après-midi en faisant fuir les clients. Mais globalement, les affaires se sont bien traitées le matin et en début d’après-midi.

Déplacements vélocipédiques pour servir les rafraîchissements dans les rues =  rapidité et efficacité.

Poupée à installer dans une voiture-balai.

Contacts :
- Chantal Bertin, secrétaire de l’Amicale Loisirs et Culture de Varaize au  05 46 26 37 40 ou 06 65 16 54 31. Courriel : lelogis.abertin@wanadoo.fr

- Les "Chiures de mouche", 114, rue du Haut des Sables - 86000 Poitiers. Tél. 06 23 48 61 21. Courriel : grandmaistre@gmail.com Site http://ordredubitard.online.fr/  

Repost 0
Published by Bernard M - dans Varaize
commenter cet article
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 16:46

« A Varaize, on est benèze ! »

On ne peut que féliciter les organisateurs de la brocante qui se tiendra à Varaize le 25 mai, pour animer si bien nos campagnes avec des bottes de pailles sculptées ! On peut admirer (et photographier), en venant de St-Jean d’Angély à la sortie de Cabaret, à droite de l’embranchement qui mène à Varaize, un cheval attelé à un "tombereau" et un moulin dont les ailes tournent avec le vent.



Et puis, en revenant de Matha à Saint-Jean d'Angély, au carrefour de la route Aulnay-Varaize-Saintes (ancienne voie romaine) on peut voir un gros bonhomme de paille « à la goule réjouie » qui dit : « A Varaize, on est benèze ». Nous vous souhaitons une bonne brocante, car vous le méritez bien !  (photo B. M.)


Si l'on classe cette réalisation dans la catégorie "Arts du bord des routes" (ici un art éphémère), n'oubliez pas aussi d'aller voir "Le Jardin de Gabriel" à Nantillé ("Chez Audebert, sur le côté droit de la route), toujours sur la voie romaine, après le fanal d'Ebéon (côté gauche de la route).
Nul doute que les membres de l'association "Les amis du jardin de Gabriel" seront présents pour des commentaires à la journée des jardins des 31 mai et 1er juin.
Dimanche 1er juin, l'ethnologue Michel Vallière (le pilote de "Belvert") et sa copilote seront là de 15 h à 18 h pour vous raconter la vie de Gabriel Albert, sculpteur insolite, qui a donné toute sa dimension à l'art brut du bord des routes, l'art insolite des inspirés du bord des routes (je vous ferai bientôt un article sur le J. de G.).
En attendant voir :
http://belvert.hautetfort.com/archive/2008/05/10/journees-des-jardind-le-31-mai-et-1er-juin.html
http://animulavagula.hautetfort.com/archive/2005/12/11/%C2%ABje-passionne-pas-la-mort%C2%BB.html

Autre site sur le sujet : http://www.art-insolite.com/pageinsolites/insogabriel.htm

Repost 0
Published by Bernard M - dans Varaize
commenter cet article