Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 06:40

Le 28 décembre 2010 – Billet 2327 » Bernard Grolier et Bernard Maingot

Que ceux qui ont faim aient du pain ! Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d'amour !

[Abbé Pierre]

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le Noël des Restos

RESTOS DE CŒUR Mardi 28 décembre était jour de fête aux Restos du cœur, avec sapin, exposition de dessins et vidéo projection.

20101228_restos-coeur_2547_sapin.jpgL’effervescence était grande mardi 28 décembre, jour de distribution des Restos du cœur, au local du boulevard Lair. Ce n’était pas tellement pour la distribution hebdomadaire en elle-même, bien qu’elle ait permis de servir 250 familles (soit 4 000 repas), mais bien pour le résultat du concours de dessin auquel avait participé les enfants des bénéficiaires. Celui-ci avait pour thème Noël, un sujet qui a mobilsé tous les petits.

L’idée avait été lancée par Patrick Marteau, animateur départemental auprès du conseil général, mais également bénévole aux restos angériens, avec pour but d’égayer cette journée grâce à la créativité des petites têtes blondes.

L’appel ne fût pas lancé en vain et la participation devint grande, car au 21 décembre, 90 « œuvres » étaient déjà parvenues à l’association. Coloriage, collage, découpage, crayon, encre, gouache, toute la palette d’expression picturale avait été représentée.

« Cette somme de travail effectué avec cœur ne pouvait qu’engendrer de belles récompenses ! », ont conclu les organisateurs, lesquels étaient devant la difficulté de les décerner au mieux après avoir réussi à qualifier les « artistes » les plus méritants dans des tranches d’âge.  

20101228_restos_coeur_2567_dessin.jpgLe dessin l'atteste : le Père Noël est bien passé aux Restos du coeur.

Mardi dernier, trois catégories étaient récompensées : les enfants de 3 à 6 ans, les 7 à 9 ans et les 10 à 12 ans. « Mais l’ensemble des enfants recevra un cadeau mardi 4 janvier », ajoute Bernard Grolier, l’animateur responsables des Restos angériens.

Grâce au prêt d’un vidéoprojecteur par le centre de culture européenne, des dessins animés et des sketches de Coluche ont été projetés toute la journée sur écran géant, qui ont eu du succès de par le nombre de spectateurs présents, petits et grands.

Le coin détente a également été apprécié, offrant du café, des viennoiseries et des confiseries. « Ceci a été rendu possible grâce à la générosité de boulangers angériens et des magasins Intermarché et Leclerc », explique le responsable. « Mais nous tenons aussi à remercier le cinéma Eden et tous les autres donateurs anonymes qui ont contribué à faire de cette journée autour du sapin de Noël un grand moment d’amitié, de partage et de joie », ajoute-t-il.

Signalons aussi que M et Mme Quarti, tailleurs de pierre à Loulay, ont offert le symbole des Restos du cœur à l’association. « Vous voyez, il est taillé dans la pierre de l’amitié et de la solidarité », conclut Bernard Grolier.  

20101228_restos_coeur_7267bm_dessin.jpg

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 10:50

Mardi 30 novembre 2010 – Billet 2284 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Aider la précarité

"des aliments pour les plus démunis"

RESTOS DU CŒUR La première distribution d’aide alimentaire a eu lieu mardi 30 novembre 2010

» Bernard MAINGOT.   

20101130 restos-du-coeur 1eredistrib 6824-blLes bénévoles sont au total une quarantaine à œuvrer pour les Restos du Cœur. PHOTO BERNARD MAINGOT

Mardi dernier, le local du 49 boulevard Lair était en pleine effervescence, pour la première distribution des Restos du Cœur aux bénéficiaires inscrits, que le conseiller général Jean-Yves Martin était venue soutenir de sa présence (à gauche sur la photo).

« Nous espérons encore cette année pouvoir satisfaire les plus démunis, ce qui représentera 320 familles et 4 000 repas distribués chaque semaine », explique Bernard Grolier, l’animateur-responsable de l’antenne de Saint-Jean-d’Angély (à droite sur la photo), commentant ainsi cette 26e campagne : « Les bénéficiaires inscrits sont pour l’instant 178. Aujourd’hui, nous avons déjà servi 90 personnes et 19 colis de dépannage. Mais nous atteindrons vite le nombre de l’an dernier, ou plus car la précarité a augmenté ».

En 2009, la campagne de collecte avait récolté 7,6 tonnes de denrées alimentaires. Grâce à 160 bénévoles, la collecte ponctuelle des 5 et 6 mars derniers avait permis de récolter 9,3 tonnes de denrées dans les onze magasins à grande surface de Saint-Jean-d’Angély, Matha, Aulnay et Saint-Savinien.

 « Nous avons cependant des craintes avec les aides de l’Union européenne qui pourraient aller en diminuant, alors que les demandeurs augmentent. J’ai également des inquiétudes entre les inscriptions qui vont continuer d’arriver et les stocks existants ».

De fait, les Restos du Cœur demandent sans relâche au Gouvernement français de se battre pour sauver ce programme, contre les coups de boutoirs de l’Allemagne et de l’Angleterre. La réforme de la PAC, prévue pour 2013, pourrait même être une opportunité pour faire évoluer le PEAD (Programme européen d’aide aux plus dému­nis) afin qu’il s’ouvre à toutes les denrées alimentaires et permette de vrais progrès en matière d’équilibres nutritionnels.

En attendant, les Restos du Cœur déclarent que « l’aide complémentaire de l’État (PNAA) doit absolument être maintenue : comment expliquer qu’au cœur de la crise économique et de la remontée des prix des matières premières, les associations soient moins sou­tenues alors qu’elles n’ont jamais eu autant de personnes à aider ? ».

Et Bernard Grolier d’ajouter : « Si l’Union européenne a augmenté ses compétences en matière d’aide sociale ou d’aide au logement, il faudra bien que l’enveloppe ne reste pas la même pour que nous continuions d’être soutenus comme avant ».   

20101130 restos-du-coeur 1eredistrib 6830-blDistributions

Elles ont lieu chaque mardi au local situé 49 boulevard Lair, de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h 15.

 

L’antenne de Saint-Jean-d’Angély

Le centre a ouvert en septembre 1992. Il est animé par une quarantaine de bénévoles, soucieux d’aider les autres et de participer à la vie de la cité. Des partenaires privilégiés sont indispensables, telle la Ville, qui prête un camion pour aller chercher les denrées au centre départemental de La Rochelle. Des hypermarchés (Leclerc, Intermarché) fournissent thé, café, chocolat en poudre et sucre pour rendre le point d’accueil plus convivial ; six boulangeries sur huit offrent des viennoiseries ; les glaces Angélys et Milco apportent leur soutien pour les fêtes de fin d’année…

 

Un timbre collector au profit des Restos

20101129 collector restos du coeur 2110956 gLe 29 novembre, La Poste a mis en vente un col­lector de quatre timbres autocollants au profit des Restos du Coeur.

 

 

Au tarif de 4,90 €, ce collec­tor est disponible auprès des facteurs, dans mille  bureaux de Poste, sur la boutique du Timbre (www.laposte.fr/timbres ) ou sur le site web de l’association : www.restosducoeur.org

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:01

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2254

Que ceux qui ont faim aient du pain !

Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d'amour !

[Abbé Pierre]

Lire le précédent article sur Les Restos du cœur

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Aujourd’hui, on n’a plus le droit

ni d’avoir faim, ni d’avoir froid…

RESTOS DU COEUR La première distribution aura lieu le mardi 30 novembre, de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h 15, au local 49 boulevard Lair à Saint-Jean-d’Angély. Les inscriptions ne seront pas prises ce jour-là (voir affichette ci-dessous).  20101130 affiche resto du coeur 6635-bl 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 15:54

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2253 » Photos ©Bernard Maingot

Un homme qui a faim n'est pas un homme libre. [Adlaï Stevenson] Extrait de "Le Voyage sentimental"

Le premier des droits de l'homme est celui de pouvoir manger à sa faim. [Franklin Delano Roosevelt]

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

La collecte est centralisée à Périgny

BANQUE ALIMENTAIRE Comme chaque année, l’association Arche-Solidarité a organisé la collecte nationale de la banque alimentaire sur le canton de Saint-Jean-d’Angély.

Vendredi 26 et samedi 27 novembre, les bénévoles étaient à l’entrée de six grands magasins. Ainsi, le Rotary était au centre Leclerc ; le Lions collectait à Ed ; les bénévoles de l’Arche étaient à Intermarché, Lidl, Leader Price et Écofrais.

Tous les 15 jours, ce sont 19 bénévoles qui œuvrent pour la Banque alimentaire. Si vous le souhaitez, vous pouvez apporter vos dons au local 3, allées d’Aussy, les lundi 29 et mardi 30 novembre, de 10 h à 12 h et de 15 h à 17 h.  

20101127 banque alim 6784 intermarché-blLa collecte à Intermarché, un des six magasins participant à l'action humanitaire des bénévoles de l'Arche pour la Banque alimentaire. PHOTO BERNARD MAINGOT

20101127 banque alim 6773 leclerc-blCollecte au centre Leclerc  

20101127 banque alim 6783 intermarché-blCollecte à Intermarché, avec un grand sourire en plus. 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 12:22

Samedi 6 novembre 2010 – Billet 2195

Que ceux qui ont faim aient du pain !

Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d'amour !

[Abbé Pierre]

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Aujourd’hui, on n’a plus le droit

ni d’avoir faim, ni d’avoir froid…

RESTOS DU COEUR Les inscriptions commencent le 16 novembre et la première distribution le 30 novembre

» Bernard MAINGOT.   

20100302-restos-coeur-018Préparation des colis en vue de la distribution. PHOTO ARCHIVES BM

Voici 25 ans, le 14 octobre 1985, Coluche, son épouse et une poignée d’amis créaient "Les Restos du cœur", une association caritative parmi les autres, qui ne devait avoir qu’une existence éphémère.

Pourtant, depuis le 21 décembre 1985, date de la première distribution à Paris (XIXe), les portes des Restos du cœur ne se sont jamais refermées. Au cours de l’hiver 85/86, 5 000 bénévoles distribuent  8,5 millions de repas tandis que Coluche réclame l’ouverture des stocks européens à Strasbourg et que Jean-Jacques Goldman crée La Chanson des Restos. Malgré la disparition de Coluche, en juin 1986, l’action continue. La demande s’accroissant, 117 associations ont vu le jour dans l’Hexagone tandis que la reconnaissance d’utilité publique était acquise en février 1992.  

20100302-restos-coeur-4894-(b-grolier)Les bénévoles des Restos du cœur de Saint-Jean-d’Angély à la dernière campagne de distribution. PHOTO DR

A Saint-Jean-d’Angély, le centre a ouvert en septembre 1992. Il est animé par une quarantaine de bénévoles, soucieux d’aider les autres et de participer à la vie de la cité. Des partenaires privilégiés sont indispensables, telle la Ville, qui prête un camion pour aller chercher les denrées au centre départemental de La Rochelle. Des hypermarchés (Leclerc, Intermarché) fournissent thé, café, chocolat en poudre et sucre pour rendre le point d’accueil plus convivial ; six boulangeries sur huit offrent des viennoiseries ; les glaces Angélys et Milco apportent leur soutien pour les fêtes de fin d’année…

« Nous espérons encore cette année pouvoir satisfaire les plus démunis, ce qui représente 320 familles inscrites et 4 000 repas distribués chaque semaine », explique Bernard Grolier, l’animateur-responsable du centre. « Et nous invitons les personnes en situation précaire ou en grande détresse à venir nous voir, car nous pouvons certainement les aider et les accueillir avec chaleur, compréhension et fraternité ».  

20100302-restos-coeur-019Lors de la distribution du 2 mars, au local boulevard Lair. PHOTO ARCHIVES BM

Inscriptions

Pour une inscription, des justificatifs sont nécessaires : livret de famille, carte d'identité, (éventuellement carte de séjour) ; carte de sécurité sociale ou attestation CMU, certificats de scolarité (si enfants de + 16 ans) ; quittances de loyer ;  avis de non-imposition, versement de pension alimentaire, notification de surendettement ; justificatifs de ressources à jour (dernier bordereau Caisse d'allocations familiales-RSA, APL/ALS, salaires, Assedic, pensions diverses).

Permanences

Mardi 16 novembre ; jeudi 18 novembre ; lundi 22 novembre ; mardi 23 novembre ; jeudi 25 novembre ; vendredi 26 novembre.

Distributions

Elles ont lieu chaque mardi au local situé 49 boulevard Lair, de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h 15. La première distribution aura lieu le mardi 30 novembre (pas d’inscription ce jour-là).  

20100306 collecte-restos-avec-raca 4938Collecte dans une grande surface avec la participation du RACA. PHOTO DR

Un article et des vidéos

http://www.eighties.fr/culture-eighties/societe/141-restos-du-coeur.html

http://www.dailymotion.com/video/x59de_goldman-coluche-les-restos-du-coeur_music

http://dai.ly/csQ6nB

http://www.dailymotion.com/video/x59de_goldman-coluche-les-restos-du-coeur_music#from=embed&start=3

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 06:30

Mercredi 20 octobre 2010 – Billet 2148

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

La bourse et la vie

chez les p’tits Lutins

La traditionnelle bourse d'hiver aux jouets et à la puériculture organisée par l’association Les P’tits Lutins aura lieu du 27 au 29 octobre, à la salle polyvalente du Coi.

Dépôt des articles

Dimanche 24 octobre, de 15 h à 2à h

Lundi 25 octobre de 15 h à 20 h

Vêtements d’hiver (0 à 12 ans) : limités à 25

Matériels et divers : illimités

Vente

Mercredi 27 octobre de 10 h à 21 h

Jeudi 28 octobre de 10 h à 21 h

Vendredi 29 octobre de 10 h à 14 h

Récupération

Mardi 2 novembre de 10 h à 14 h

La bourse aux jouets et à la puériculture des P’tits Lutins, c’est l’occasion et l’assurance de trouver des jouets, des livres, des meubles, du matériel de puériculture, des lits, des vêtements d’enfants, le tout propre et en bon état.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 01:28

Mardi 24 août 2010 – Billet 2015 » Un communiqué de Micheline Samuel, présidente de L’Amitié

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

La bourse est en difficulté

"cherche local - stop - urgent - stop"

Bourse aux vêtements d’hiver - L'association l'Amitié se voit à nouveau contrainte d'annuler au dernier moment sa bourse aux vêtements de rentrée, initialement prévue du 6 au 14 septembre, pour des problèmes de partage de locaux. La bourse est - sous toute réserve - repoussée à la première semaine d'octobre, ou sera éventuellement annulée sans solution adaptée d'ici là.

Les bénévoles présentent toutes leurs excuses à leurs fidèles clients.

La présidente de L’Amitié, Micheline Samuel.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
28 juillet 2010 3 28 /07 /juillet /2010 18:57

Mercredi 28 juillet 2010 – Billet 1960 » Photos ©Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le rassemblement n’a pas eu lieu

GENS DU VOYAGE Le rassemblement de 70 caravanes qui était prévu à Saint-Jean-d’Angély, samedi 24 juillet, n’a pas eu lieu.  

20100723 aire parc arcadys 4357-blhttp://angely.over-blog.com/article-l-accueil-des-gens-du-voyage-est-difficile-pour-70-caravanes-saint-jean-d-angely-24-07-2010-54373823.html

Un rassemblement de gens du voyage avec 70 caravanes était prévu à Saint-Jean-d’Angély : les voyageurs devaient arriver samedi 24 juillet, pour une durée de cinq jours. La municipalité, qui avait signifié l’interdiction de stationnement sur l’aire de loisirs Victor-Hugo à Saint-Jean-d’Angély et sur celui de Beaufief (l’accès en est empêché par des bennes devant les entrées de terrains), avait proposé une solution d’accueil sur le camp de Fontenet ou sur le terrain prévu pour le futur Parc d’activités Arcadys.

Dans un premier temps, les voyageurs avaient refusé. Finalement, ils avaient donné leur accord pour être accueillis sur le terrain d’Arcadys. La Ville avait fauché, mis en place une benne et des containers, installé les compteurs d’accès à l’eau et à l’électricité.

Ce n’était donc pas une fausse information, comme le montre la photo ci-dessous.  20100728 aire parc arcadys 4401-bl

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 22:45

Vendredi 23 juillet 2010 – Billet 1944

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

L’aire a besoin de surface

GENS DU VOYAGE Un rassemblement est prévu à Saint-Jean-d’Angély. 70 caravanes sont attendues samedi 24 juillet.

20100723 aire parc arcadys 4357-blUn rassemblement de gens du voyage avec 70 caravanes est programmé à Saint-Jean-d’Angély : les voyageurs devraient arriver samedi 24 juillet, pour une durée de cinq jours. La municipalité, qui avait signifié l’interdiction de stationnement sur l’aire de loisirs Victor-Hugo à Saint-Jean-d’Angély et sur celui de Beaufief (l’accès en est empêché par des bennes devant les entrées de terrains), a proposé une solution d’accueil sur le camp de Fontenet ou sur le terrain prévu pour le futur Parc d’activités Arcadys.

Dans un premier temps, les voyageurs avaient refusé. Ils ont ensuite donné leur accord pour être accueillis sur le terrain d’Arcadys. La Ville doitt faucher, mettre en place des bennes et des containers, ainsi que les compteurs d’accès à l’eau et à l’électricité. Elle doit aussi prévenir les riverains de ce rassemblement.

L’accueil des gens du voyage est effectué en partenariat avec la communauté de communes de Saint-Jean-d’Angély qui a la compétence gens du voyage.

Ce rassemblement est géré par une convention tripartite signée entre la CdC, les gens du voyage et la ville de Saint-Jean-d'Angély.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
10 juillet 2010 6 10 /07 /juillet /2010 06:22

Samedi 10 juillet 2010 – Billet 1926

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Session publique du Conseil général

Xynthia : bilan et actions de la solidarité départementale

CONSEIL GÉNÉRAL La session d’été du Conseil général de la Charente-Maritime, qui s’est tenue du 21 au 25 juin sous la présidence de Dominique Bussereau, a permis d’établir un premier bilan des nombreuses actions menées par le Département à la suite de la tempête Xynthia. Plusieurs rapports ont été consacrés à la poursuite de la mise en œuvre de la solidarité départementale.

Le point a d’abord été fait sur les mesures de solidarité mises en place par le Département (situation au 20 juin).

Aide aux collectivités

27 communes ont déposé leurs dossiers pour un total de travaux estimé à 1,2 M€ et une subvention départementale de 300 196 €. Le fonds initial est doté de 1 M€.

Aide aux entreprises

226 dossiers ont été traités. Le montant total mandaté s’élève à 1,038 M€ sur une enveloppe totale de 3 M€..

Aide aux personnes

661 familles ont reçu des aides financières pour un montant total de 745 000 €. Mise en place de la Maîtrise d’Œuvre Urbaine et Sociale (MOUS) destinée à renforcer l’accompagnement social, et notamment pour les problèmes de relogement. Cette mission a contacté 1 292 personnes et accompagné 330 ménages.

Une autre Mission, destinée à accompagner les personnes sinistrées dans la gestion de leurs dossiers, a été créée par le Département.

Travaux de remise en état des routes pour un coût prévisionnel d’environ 8 M€.

Programme d’urgence de sécurisation des ouvrages de défense des côtes

7 M€ de travaux réalisés au printemps 2010. Une 2e phase, à réaliser avant la fin de l’année 2010, est lancée. Il s’agit de poursuivre le programme d’urgence ou de renforcer les digues non traitées au printemps (lire plus loin).

Mission Littoral

Mise en place le 19 avril par Dominique Bussereau, elle va coordonner des compétences (Institut du Littoral et de l’Envionnement, UNIMA), et sera chargée d’étudier et de proposer une stratégie globale pour la protection du littoral charentais-maritime.

 

Les rapports adoptés ont concerné principalement cinq domaines :

1 - Réparation des marais touchés par la tempête

Un premier inventaire de l’Union des Marais de la Charente-Maritime (UNIMA) évalue le montant des travaux à effectuer à 1,62 M€..

L’enveloppe de 300 000 € votée par le Département dès le 5 mars devrait couvrir les travaux les plus urgents. Le reste sera étalé sur les années à venir selon les besoins.

Le taux d’intervention maximal pourra être porté de 70 à 80% pour les travaux liés à la tempête émargeant au programme «Hydraulique Tempête Marais» ou au «Programme départemental d’équipement rural».

2 - Réhabilitation des ouvrages et équipements portuaires des ports concédés

Un dispositif spécifique de soutien aux concessionnaires des ports ayant subi des dégradations non prises en charge par les assurances est mis en place. Il est étendu aux gestionnaires des 7 ports charentais-maritimes de l’estuaire de la Gironde.

Une enveloppe de 750 000 € a été votée et 200 000 € de crédits inscrits.

3 - Restauration des plages

Le Département a décidé dès le 5 mars de soutenir un programme comprenant des opérations de protection dunaire, des travaux pour l’accessibilité, l’accueil du public, la reconstruction des postes de secours, des cales de mise à l’eau, des sanitaires…

Une enveloppe d’un montant de 650 000 € a été votée.

4 - Protection du littoral et défense des côtes

Après la réalisation du programme de première urgence, une 2e phase de travaux doit permettre de compléter ce qui a déjà été fait et de consolider d’autres ouvrages, afin de leur redonner un niveau de protection au moins similaire à celui assuré avant la tempête.

Cela concerne aussi les digues à la mer de protection des marais, dont les dégâts ont été recensés par l’Union des Marais de Charente-Maritime (UNIMA).

Le Département assurera la maîtrise d’ouvrage de l’ensemble des travaux de cette 2e phase.

Le coût total estimé s’élève à 12,7 M€. Le plan de financement prévoit des participations de l’Europe (40%) et de l’État (40%), ainsi que du Département (20%).

Un crédit de 5,9 M€ a été inscrit pour couvrir les besoins en 2010. Il s’ajoute à un premier crédit d’un montant de 5,1 M€, inscrit dès la session du 5 mars.

5 – Logement

Le Département va assurer la mise en place d’un Programme d’Intérêt Général «tempête Xynthia», d’une durée de 18 mois, portant sur une aide à la réhabilitation des résidences principales sinistrées.

Un protocole d’accord sera conclu avec l’État et l’Agence nationale d’amélioration de l’habitat (ANAH).

Une enveloppe de 200 000 € a été votée pour financer la réalisation de ces travaux de réhabilitation.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article