Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 10:16

Billet 2044

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

6 septembre 2010 06h00 | Par Dominique Paries

À lire dans Sud Ouest

"Le débat n’est pas clos"

200 personnes se sont rassemblées sur les berges d'une Boutonne à sec pour la défense de la ressource en eau. 

20100904 bernouet manif 5142 benoit-biteau-blBenoît Biteau, conseiller régional PRG, lors de son intervention devant les manifestants.

200 personnes ont pris part, samedi matin, au rassemblement organisé pour la défense de la ressource en eau au pied des écluses de Bernouët, devant un lit de la Boutonne pratiquement à sec (lire aussi « Sud Ouest Dimanche » du 5 septembre). La mobilisation a été moindre que celle espérée par les associations organisatrices (1).

Les différents intervenants, dont Benoît Biteau, vice-président radical de gauche du Conseil régional, et Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne Verts, ont pointé les conséquences...

Lire la suite  

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 07:30

Billet 2041

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

3 septembre 2010 06h00 | Par dominique paries

À lire dans Sud Ouest

"Un large débat sur l’eau"

   

BOUTONNE - La manifestation organisée demain par trois associations de protection de la nature et écologistes entend battre en brèche les arguments des agriculteurs irrigants.

 

Trois associations, SOS Rivières et Environnement, Nature Environnement 17 et AIE 17 (Actions, informations, Écologie) appellent à une « manifestation pacifique » demain samedi 4 septembre à partir de 10 heures au niveau des écluses de Bernouët

Lire la suite

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 06:31

Vendredi 27 août 2010 – Billet 2036 » Photo DR

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Mobilisation pour la ressource en eau

ENVIRONNEMENT ET ÉCOLOGIE Une manifestation pour le respect de la ressource en eau est organisée samedi 4 septembre, aux écluses de Bernouët.  

20100904 pour manif eau bernouetEn aval des écluses de Bernouët, la Boutonne est à sec, comme le sont de nombreux cours d'eau dans la région.

Samedi 4 septembre, à partir de 10 h, le site des écluses de Bernouët, à Saint-Jean-d'Angély, sera le lieu de la « revendication citoyenne, associative et politique pour le respect de la ressource en eau ». Une manifestation est en effet organisée à partir de 10 heures par SOS Rivières et Environnement, Nature Environnement 17 et AIE 17 (Actions, Informations, Ecologie 17). Déjà, le 8 août 2009,  ces associations avaient organisé une action semblable au même endroit.

Les motifs de cette manifestation sont exprimés dans un communiqué du 27 août : « Dans toute la région, chaque été, c’est le même constat : toutes nos rivières s’assèchent et les nappes phréatiques se vident. Dans le même temps, les coûts énormes de dépollution liés à un type de culture intensive et irriguée, mal adaptée à notre terroir et à notre climat, pèsent toujours plus sur les factures d’eau. Il faut sans cesse rappeler que l'eau est notre patrimoine vital le plus précieux ».

De fait, devant la sécheresse constatée, le préfet de la Charente-Maritime, Henri Masse, a interdit  tout prélèvement pour l'irrigation depuis le 5 août dernier, à 8 heures, sur le bassin versant de la Boutonne.

Des responsables politiques sont annoncés

Nicole Kiil-Nielsen, députée européenne Verts/ALE du Grand Ouest, viendra soutenir cette mobilisation à l'initiative des trois associations. Les vice-présidents du conseil régional, Françoise Coutant (Europe Ecologie-Les Verts) et Benoît Biteau (PRG, président de la commission agriculture), seront également présents, de même que la conseillère régionale Laurence Marcillaud (Europe Ecologie-Les Verts, vice-présidente de la commission « Eau, littoral, biodiversité ») et le conseiller général de Saint-Jean-d'Angély, Jean-Yves Martin (PRG, président de la Commission locale de l’eau du SAGE Boutonne). 

La manifestation s'appuiera sur une exposition de cartes et panneaux explicatifs sur le bassin de la Boutonne et le système hydrogéologique de la région, avec les éclairages scientifiques de Daniel Barré (porte-parole de l’association de protection d’information et d’étude sur l’eau et son environnement) et de François-Marie Pellerin (consultant ingénieur-géologue et membre du Directoire eau de France Nature Environnement).

La matinée se terminera par un pique-nique.

Contacts : Gabriel Delicourt au 05 46 59 27 67 ou au 06 42 82 27 10 et Jean-Louis Demarcq au 05 46 26 38 65  ou au 06 72 95 15 77

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 06:30

Rédigé le mardi 31 août 2010 – Billet 2035 - Photos DR

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Atteinte à la Boutonne

face à la prairie de Ternant

RIVIÈRE BOUTONNE L’association SOS Rivières et Environnement a déposé plainte auprès du procureur de Saintes pour « atteinte au milieu aquatique et à la biodiversité ».

» Bernard MAINGOT.   

20100829 prelvt boutonne ternant midi-2d-blDans un communiqué du 31 août, Bernard Sabourault, président de SOS Rivières et Environnement, informe que l’association angérienne* a engagé une action en justice en déposant le 30 août une plainte contre X auprès du tribunal de grande instance de Saintes. Cette plainte pour « atteinte au milieu aquatique et à la biodiversité » est la conséquence de prélèvements effectués par Gabriel Delicourt, membre de l’association, les 24 et 29 août sur la Boutonne, à hauteur de Ternant (à l’aval de Saint-Jean-d’Angély), entre les écluses de Bernouët et celles de Fontdouce.  

20100829 prelvt boutonne ternant midi-2e-blLa plainte fait état «  d’une prolifération d'algues vertes sur plusieurs centaines de mètres linéaires, d’une pellicule blanchâtre sur plusieurs centaines de mètres carré, d’une odeur pestilentielle, d’une "eau morte" et de poissons morts ».

Ne sachant pas s'il s'agit d’une pollution par déversement ou emploi de produits interdits, SOS Rivières a par ailleurs alerté l’Unité de gestion des impacts sur l’eau à la Direction départementale des territoires et de la mer, précisant que «  cette situation ne peut qu'être le résultat de négligences ou d'actions délibérées ».  

20100829 prelvt boutonne ternant midi-2f-blL’association précise aussi que cet état « est sûrement aggravé par le fait que la Boutonne est passé en-dessous du débit de crise » fixé par le préfet. Ce seuil de 400 litres/seconde, mesuré à la station du moulin de Châtre, à Saint-Séverin-sur Boutonne (en limite des Deux-Sèvres) est « dépassé depuis le 19 août, soit depuis 11 jours consécutifs ». Ce débit était de 358 litres/seconde le 26 août et de 321 litres/seconde le 31 août, selon Gabriel Delicourt.

Par arrêté préfectoral du 28 juillet, l’irrigation est interdite depuis le 5 août sur le bassin versant de la Boutonne. Les prélèvements restent un sujet qui fait toujours débat. Une manifestation pour la défense de la ressource en eau est organisée samedi 4 septembre, aux écluses de Bernouët par SOS Rivières et Environnement, Nature Environnement 17 et AIE 17 (Actions, Informations, Ecologie 17).

 * Siège social au 32, rue Tour ronde - 17400 Saint-Jean-d’Angély  

20100827 Ecluses Bernouet Gabriel Delicourt-2-bl   

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
23 juillet 2010 5 23 /07 /juillet /2010 09:52

Vendredi 23 juillet 2010 – Billet 1941 » Xavier Flatreau Photos ©Kayak Club Angérien

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Une balade en canoë

"un bivouac sur la Boutonne"

KAYAK-CLUB-ANGÉRIEN Il est possible de partir en randonnée ou en bivouac sur la Boutonne, en louant un canoë-kayak, et de participer aux soirées conviviales « Fil de lune ».  

20100722 kayak club angerien 018-bl (2)La randonnée en canoë est plus sportive en amont de Saint-Jean-d’Angély.

Affluent de la Charente, la Boutonne prend sa source à Chef-Boutonne et se jette langoureusement dans cette rivière à Carillon, étirant son parcours dans un couloir de verdure de 90 km. D’une indolence naturelle, elle est navigable de Chizé à son confluent, et présente deux visages pittoresques.

En amont de Saint-Jean-d’Angély, elle serpente ou caracole en de multiples bras barrés par de vieux moulins dont certains sont toujours en activité, tel celui de Petit-Ville-des-Eaux, s’écoulant dans un lassis de branchages et traversant à l’ombrage de peupleraies majestueuses. Un territoire où le dépaysement, la faune et la flore sont au rendez-vous.

En aval de Saint-Jean-d’Angély, la Boutonne est canalisée et régulée par cinq barrages-écluses. Là, elle étire un cours plus large et plus tranquille, loin de toute habitation, dans le calme et la sérénité, lieu propice à la détente et la balade.

Ouvert tous les jours, le kayak club angérien pratique la location de canoë-kayak ou de pédalos de 14 h à 19 h. Il est également possible de partir en randonnée sur la Boutonne, à condition de réserver canoë ou kayak, ou de partir en bivouac pour deux ou trois jours (un topo guide est fourni).

20100722 kayak club fil de lune 2080-blDu canoë sous la lune

Des soirées "Fil de lune" ont lieu chaque vendredi soir, de juillet à août. Il s’agit d’une balade « entre chien et loup » (à partir de 20 heures), au fil de la rivière, dans un pur esprit de convivialité. Après un apéritif léger permettant la rencontre des autres participants, chacun prend place dans un canoë pour s’aventurer sur la rivière, tandis que la nuit commence à tomber.

Au rythme des pagaies, c’est la découverte du coincoin des canards et des coassements de grenouille, tandis que les bénévoles du club s’activent à préparer le barbecue et les grillades d’alligators pêchés la veille sur le parcours…, car un repas est prévu au retour. Il arrive aussi que des ondées préméditées rafraîchissent ceux qui ont chaud pendant ces soirées estivales….

Pour les soirées "Fil de lune", il est recommandé de réserver (forfait dit « apéro-balade nocturne-repas sympa ») en téléphonant au 05 46 32 59 61 ou 06 70 71 50 93.  

20100722 kayak club fil de lune c2-blEn canoë sous la lune, une balade que les participants apprécient avant le repas en commun.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
22 juillet 2010 4 22 /07 /juillet /2010 06:31

Samedi 10 juillet 2010 – Billet 1939 » Photos ©Bernard Maingot

Les articles sur Saint-Julien-de-l’Escap sont ICI

Les articles sur le bassin de la Boutonne sont ICI

Les articles sur le Sage-Boutonne sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Mesurer la ressource en eau

BASSIN DE LA BOUTONNE La mesure de la ressource en eau sur le bassin aval de la Boutonne est réalisée par la mise en place d'un réseau d'échelles limnimétriques, comme à Saint-Julien de l’Escap, jeudi 8 juillet.

20100708 st-julien pose echelles 4157-blFrédéric Émard, président du Symbo, posant une échelle limnimétique au moulin Brun, sur la commune de Saint-Julien de l’Escap. (PHOTO BERNARD MAINGOT)

La gestion quantitative de la ressource en eau est un enjeu prioritaire sur le bassin de la Boutonne. Les indicateurs actuellement opérationnels pour suivre l’enjeu quantitatif consistent en la mesure du débit au moulin de Châtre (en limite des Deux-Sèvres) et à Saint-Jean-d’Angély et celle du niveau, grâce aux neuf échelles du Service de Prévision des Crues (SPC) et aux huit échelles du conseil général de la Charente-Maritime sur la Boutonne canalisée.

Les stations de mesure actuelles étant installées sur le cours principal de la Boutonne, le Sage-Boutonne (Schéma d’aménagement et de gestion des eaux) a décidé, pour compléter ce dispositif, la pose d’échelles limnimétiques (1) sur le réseau secondaire des affluents du bassin et des marais de la Boutonne aval. Ces derniers, contrairement au reste du bassin, répondent à des modes de gestion spécifiques où la notion de niveau est plus importante que celle de débit.

Le premier objectif est le suivi des niveaux pendant toute l’année d’un point de vue hydraulique, pour améliorer la connaissance du fonctionnement des rivières et la gestion du niveau des marais, les échelles servant d’outils d’aide à la décision pour la gestion des rivières et des ouvrages qui les influencent. Le second objectif est la sensibilisation de la population à la gestion de l’eau au travers d’un réseau visible par tous.

Ainsi, sont prévues neuf échelles sur la partie deux-sévrienne, installées et suivies par le Syndicat mixte du bassin de la Boutonne en Deux-Sèvres (SMBB) ; 16 échelles sur la partie moyenne, installées et suivies par le Syndicat intercommunal de la Boutonne amont en Charente-Maritime (Siba) ; 12 échelles sur la partie aval, installées par le Symbo et suivies par les gestionnaires locaux.

20100708 st-julien pose echelles 4156-blJeudi 8 juillet, une échelle a été posée sur la Nie, au moulin Brun, à Saint-Julien de l’Escap, en présence des différents partenaires et de Françoise Mesnard, vice-présidente du Conseil régional, qui finance 30 % du fonctionnement du Sage et participe à la mise en place des échelles (18 000 euros en 2009). L’agence Adour-Garonne finance 50 % du coût du matériel (20 000 euros). Rappelons que le conseil général 17 aide le Symbo pour 23 000 euros par an et celui des Deux-Sèvres finance 13 800 euros.

 « Les échelles ne sont pas calées NGF, mais ici, nous sommes à 13,25 m NGF, l’église de Saint-Julien étant à 19,35m », a rappelé Frédéric Émard.

(1) échelle graduée permettant de suivre les variations du niveau de l'eau (ou hauteur d'eau) d'un cours d'eau.

Contact : Symbo (structure porteuse du Sage), Annexe du Conseil général, 12 rue Audouin-Dubreuil - 17400  Saint-Jean-d'Angély - Tél. : 05 46 26 29 66 - Fax : 05 46 26 29 70

symboutonne@wanadoo.fr

http://pagesperso-orange.fr/sage-boutonne

Sage, Symbo et Cle

Le bassin versant de la Boutonne est soumis depuis décembre 2008 à un Schéma d’aménagement et de gestion des eaux de la Boutonne (Sage), qui a pour objet de définir la gestion de l’eau sur ce territoire à travers des problématiques hiérarchisées. Il est élaboré par la Commission locale de l’eau (Cle) présidée par Jean-Yves Martin, conseiller général du canton de Saint-Jean-d’Angély.

Les travaux de pose d’échelles limnimétriques sont financés par le Syndicat mixte d’étude pour la gestion et l’aménagement de la Boutonne (Symbo) présidé par Frédéric Émard, maire de Saint-Julien de l’Escap.  

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
6 mai 2010 4 06 /05 /mai /2010 06:30

Mercredi 5 mai 2010 – Billet 1771 - » Photos ©Bernard Maingot

BASSIN DE LA BOUTONNE

Commission locale de l’eau

SCHÉMA D’AMÉNAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX (SAGE) DE LA BOUTONNE – Dans sa réunion plénière du jeudi 6 mai, la Commission locale de l’eau (Cle) validera le tableau de bord du SAGE Boutonne correspondant à l’état du bassin en 2008. Il servira de référence pour évaluer l’évolution des milieux et des pratiques sur la Boutonne et ses affluents au fur et à mesure de la mise en œuvre du SAGE.

SAGE Boutonne – Eléments de contexte pour la réunion plénière du 6 mai 2010

20081223_Boutonne-LaVergne-3659.jpgLe SAGE Boutonne (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) a été validé en décembre 2008. Il prévoit 116 mesures pour améliorer la gestion de l’eau sur le bassin de la Boutonne.

La commission chargée d’élaborer ce programme d’actions est la CLE (commission locale de l’eau). Elle est composée des élus et des usagers locaux (pêcheurs, consommateurs, agriculteurs, industriels, associations de protection de la nature, conchyliculteurs…) ainsi que des services de l’État et des Administrations. La CLE se réunit périodiquement (une fois par trimestre généralement) pour décider des grandes orientations qu’elle souhaite donner à la politique locale de l’eau sur le bassin. Le président de la CLE est Jean-Yves MARTIN (conseiller général de St Jean d’Angély). La séance de jeudi sera présidée par le vice-président de la CLE : Frédéric EMARD (également président du SYMBO, syndicat mixte de la Boutonne)

 

Pendant toute l’année 2009, des débats sur la détermination du « volume prélevable » (VP) ont eu lieu au sein des différentes instances de la CLE. Ainsi, sept réunions de la commission « Quantitatif », quatre réunions du bureau et trois séances plénières ont été consacrées entièrement ou partiellement à ce dossier. L’objectif était de définir, sur la base de plusieurs études scientifiques, le volume naturellement prélevable dans le milieu pour les différents usages (eau potable, irrigation et industrie). Ce volume a été calculé pour laisser de l’eau dans les rivières en quantité suffisante pour le maintien de la vie aquatique et pour procurer un apport d’eau douce minimum à l’estuaire pour la conchyliculture.

Ces travaux se sont finalisés par un vote démocratique de la CLE en séance plénière en janvier dernier. La proposition issue des débats (ci-dessous) a été acceptée par 63% de suffrages. 

20100506 Cle VPCes chiffres ont été transmis sous la forme d’une proposition au Préfet Coordonnateur du bassin Adour-Garonne qui décidera du volume prélevable à appliquer sur la Boutonne.

 

Depuis la clôture de ce débat, la CLE s’est focalisée sur l’élaboration du tableau de bord du SAGE. Elle a ainsi défini des indicateurs qui permettront de suivre l’état des milieux, de la ressource, des populations piscicoles, mais également les actions menées sur le terrain pour améliorer la gestion de l’eau. Cet outil permettra de vérifier l’efficacité des mesures du SAGE et de le réviser selon les résultats visualisés dans le tableau de bord.

L’objet principal de la séance plénière du 6 mai 2010 est la validation du tableau de bord 2008 du SAGE, correspondant ainsi à un état du bassin en 2008. Ce tableau de bord servira de référence pour évaluer l’évolution des milieux et des pratiques sur la Boutonne et ses affluents au fur et à mesure de la mise en œuvre du SAGE.

 

Les débats sur les volumes prélevables des autres bassins en Adour-Garonne n’ont pas encore permis d’aboutir à des propositions comme sur la Boutonne. Et les agriculteurs semblent vouloir se faire entendre auprès des Administrations sur ce sujet précis. Ils ont décidé de ne plus assister aux réunions des Préfectures ou des CLE et de les bloquer. Il semble prévu que la séance plénière de la CLE du SAGE Boutonne subisse des actions de mobilisation de la part des agriculteurs, même si le dossier abordé ne paraît pas sujet aux mêmes polémiques que celui des volumes prélevables.

 

Séance plénière de la CLE prévue le 6 mai 2010 à 14heures dans la salle du temps libre à Brioux sur Boutonne (79)

Pour tout complément d’information : animation du SAGE Boutonne à St-Jean-d’Angély (05 46 26 29 66)

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 20:20

TEMPETE DU 27 DECEMBRE 1999 en Saintonge

Les mauvais souvenirs d'une sale nuit

Voici quelques photos de cette tempête du 27 décembre 1999 sur la Saintonge. Si vous en possédez, vous pouvez m’envoyer un message en cliquant sur "Contact" (voir aussi à la toute dernière ligne de cette page, en bas du blog).

Mes remerciements vont à Jacques Dassié, Ginette Large, Alexandre Villain et à tous ceux qui vont avoir l’envie de publier des photos sur ce blog.

» Bernard Maingot.  

Tempete-Pons-1999Une photo aérienne de la forêt en bord de Seugne, en aval de Pons.  Les arbres sont tous couchés comme des allumettes. Pourtant, leur taille est celle d’honorables peupliers adultes. (photo aérienne ©Jacques Dassié) Site http://archaero.com/  

Tempête-arbre-Seudre-wRien n’a résisté à la force des éléments. Les arbres ont été cassés, ébranchés ou déracinés. Ici en aval de Pons, en bord de Seugne.(Cliché ©Jacques Dassié) Site http://archaero.com/  

Tempete-cuves-wA la distillerie de Gémozac, les cuves ont subi la pression énorme du vent qui a froissé et enfoncé leur enveloppe. (photo ©Jacques Dassié)  

Tempete-cuve-seule-wUne des cuves de la distillerie de Gémozac a été arrachée de son socle et emportée à 4 km. Elle s’est immobilisée dans un champ, bloquée contre un fossé. (photo ©Jacques Dassié)  

19991227 st-sav Le clocher de l'église est tombe (2)Tonnay-Boutonne : quand Ginette Large a ouvert ses volets le lendemain matin, elle n'en a pas cru ses yeux : le clocher de l’église n’était plus en place et était tombé ! (photo Ginette Large)  

20080725 st-sav clocher-1Monsieur le curé est resté trois ans sans clocher à son église. Le clocher a été remis en place le 25 juillet 2003. (photo Ginette Large)  

20080725 st-sav clocher-3Quand Ginette Large ouvre maintenant ses volets, on peut supposer que son premier regard est … pour le clocher ! (photo Ginette Large)  

20091227 tempete-1999-la-vergne-02La Vergne : rue des écluses, la maison Pluchon a subi des dégâts, deux cheminées étant tombées en traversant toiture et charpente. (photo B. M.)

20091227 tempete-1999-la-vergne-03 Dix ans après le bâtiment est toujours dans le même état. D’après certaines informations, le bâtiment, les dépendances (maintenant en très mauvais état) et le terrain relativement grand, auraient été donnés à l’ARC. Au risque de jeter un pavé dans la mare à défaut d’obtenir bientôt de plus amples renseignements, je dis qu’il est choquant de voir une propriété dans cet état. Car enfin, il appartient bien à quelqu’un ? C’est vrai que nous ne traversons pas une époque où existent la pauvreté et les sans–abri ! Ce bâtiment fait-il avancer la recherche ?  

20091227 tempete-1999-la-vergne-0520091227 tempete-1999-la-vergne-0620091227 tempete-1999-la-vergne-1020091227 tempete-1999-la-vergne-11

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
20 décembre 2009 7 20 /12 /décembre /2009 18:41

Mardi 8 décembre 2009

BASSIN VERSANT DE LA BOUTONNE 

Les bonnes mesures du bassin

La mesure de la ressource en eau par le "Sage" Boutonne a été réalisée, avec la mise en place d'un réseau d'échelles limnimétriques sur le bassin aval de la Boutonne.

20091207 echelles 9612 (2)Les responsables du Symbo, de la Cle et des associations des marais au canal de Ternant. (photo B. M.)

La gestion quantitative de la ressource en eau est un enjeu prioritaire sur le bassin de la Boutonne. Les indicateurs actuellement opérationnels pour suivre l’enjeu quantitatif consistent en la mesure du débit au moulin de Châtre et à Saint-Jean-d’Angély et celle du niveau, grâce à des échelles du Service de Prévision des Crues (SPC) et du conseil général de la Charente-Maritime.

Les stations de mesure actuelles étant installées sur le cours principal de la Boutonne, le Sage (Schéma d’aménagement et de gestion des eaux) a décidé, pour compléter ce dispositif, de développer un réseau secondaire sur l’ensemble des affluents du bassin et sur les marais de la Boutonne aval. Ces derniers, contrairement au reste du bassin, répondent à des modes de gestion spécifiques où la notion de niveau est plus importante que celle de débit.

20091207 echelles 9624 (2)Pose d’une échelle au Fossé du milieu, à La Vergne. (photo B. M.)

Douze échelles limnimétriques

L’installation et le suivi de ces nouveaux indicateurs consiste en un réseau d’échelles limnimétriques (1), permettant de connaître l’évolution des niveaux d’eau. Cette opération, menée par le Symbo (Syndicat mixte d’étude pour la gestion et l’aménagement de la Boutonne), consiste à poser 12 échelles sur la partie aval du bassin, en complément des neuf échelles installées en partie amont en Deux-Sèvres et suivies par le Syndicat Mixte du Bassin de la Boutonne en Deux-Sèvres (SMBB), et des 16 échelles sur la partie moyenne, installées et suivies par le Syndicat Intercommunal de la Boutonne Amont en Charente-Maritime (SIBA). L’avenir de ce réseau réside dans un relevé régulier des différentes échelles et dans leur interprétation pour aboutir à des décisions de gestion.

Le premier objectif de ce projet est donc le suivi des niveaux pendant toute l’année sur des sites cohérents d’un point de vue hydraulique, les échelles servant d’outils d’aide à la décision pour la gestion des rivières et des ouvrages qui les influencent. Le second objectif est la sensibilisation de la population à la gestion de l’eau au travers d’un réseau visible par tous.

20091207 echelles 9634 (2)A La Basse Vergne, la combinaison de plongée a été nécessaire. (photo B. M.)

Trois jours dans l’eau

La mise en place des échelles de la Boutonne aval a lieu entre le 7 et le 9 décembre. Cette opération nécessite l’intervention d’un plongeur, Jean-Jacques Ferro, et d’un géomètre, M. Méchain.

Lundi 7 décembre, la première échelle a été mise en place sur la commune de Ternant, sur un canal au lieu-dit La Cigogne, en présence de Jean-Yves Martin, président de la Cle (commission locale de l’eau), de Frédéric Emard, président du Symbo (Syndicat mixte de la Boutonne) et de présidents d'association de marais, gestionnaires d'une partie de la Boutonne Aval. Une deuxième échelle a ensuite été posée à La Basse Vergne, au "Fossé du milieu", situé à mi-distance de la Boutonne et du canal Saint-Eutrope.

 

(1) échelle graduée permettant de suivre les variations du niveau de l'eau (ou hauteur d'eau) d'un cours d'eau.

 

Symbo, 12 rue Audouin-Dubreuil - 17400  Saint-Jean-d'Angély

Tél. : 05 46 26 29 66, Fax : 05 46 26 29 70 – symboutonne@wanadoo.fr

Contact : Antoine Mazin, chargé d’étude - mazin.boutonne@orange.fr Tél. 0 979 023 356

20091207 echelles 9637 (2)L’échelle limnimétrique permet de connaître le niveau NGF. La Basse Vergne est à + 6 m. (photo B. M.) 

20091207 echelles 9639 (2)Cle, Sage et Symbo

Depuis décembre 2008, le bassin versant de la Boutonne est soumis à un Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (Sage), élaboré par la Commission Locale de l’Eau (Cle), présidée par Jean-Yves Martin, conseiller général du canton de Saint-Jean-d’Angély). Ces travaux sont financés par le Syndicat Mixte d’étude pour la gestion et l’aménagement de la Boutonne (Symbo) présidé par Frédéric Émard,  maire de Saint-Julien-de-l’Escap.

Le Sage a pour objet de définir la gestion de l’eau sur ce territoire à travers des problématiques hiérarchisées. Il est issu de plusieurs années de diagnostic et d’élaboration qui ont conduit à la proposition de 116 mesures de gestion. Ce document est disponible en mairie et en préfecture et téléchargeable sur http://pagesperso-orange.fr/sage-boutonne  

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article
1 décembre 2009 2 01 /12 /décembre /2009 23:50

Mardi 1er décembre 2009

BASSIN DE LA BOUTONNE - SYMBO - SAGE

Pour mesurer la Boutonne

La réalisation d'une mesure du SAGE Boutonne (Schéma d’aménagement et de gestion des eaux) est en cours sur la Boutonne, notamment avec la mise en place d'un réseau d'échelles limnimétriques sur le cours aval.

La première échelle limnimétrique* sera mise en place sur la commune de Ternant, lundi 7 décembre à 14 heures, en présence de Jean-Yves Martin, président de la CLE (commission locale de l’eau), de Frédéric Emard, président du Symbo (Syndicat mixte de la Boutonne) et de présidents d'association de marais, gestionnaires d'une partie de la Boutonne Aval.

* Une échelle limnimétrique est une échelle graduée permettant de suivre les variations du niveau de l'eau (ou hauteur d'eau) d'un cours d'eau. Le plus souvent, ces échelles sont placées à proximité des ponts, dans des zones facilement accessibles où il n'y a pas d'obstacle visuel, ce qui facilite la lecture d'échelle. Si on prévoit d’établir une courbe de tarage (propre à chaque échelle limnimétrique) on peut ensuite connaître le débit de l’eau par simple lecture de la hauteur d’eau. Ceci permet d’intervenir pour des périodes hydrologiques variables, c’est-à-dire à des hauteurs d’eau différentes.

SYMBO (structure porteuse du SAGE) Annexe du Conseil Général, 12 rue Audouin-Dubreuil - 17400  Saint-Jean-d'Angély

Tél. : 05 46 26 29 66, Fax : 05 46 26 29 70 – symboutonne@wanadoo.fr

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Bassin de la Boutonne
commenter cet article