Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

29 avril 2010 4 29 /04 /avril /2010 18:32

Lundi 26 avril 2010 – Billet 1754 – Photos ©Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le Lions veut relooker les vitrines

LIONS CLUB – Le Lions Club organise un défilé de mode, vendredi 30 avril dans le salon d’honneur de l’Hôtel-de-Ville, pour financer la décoration des vitrines vides du centre-ville.

» Bernard Maingot 

20100430 pour defile mode lions club 022Gill Jafferji avait présenté le projet du Lions Club pour décorer les vitrines vides du centre-ville à l'assemblée générale des commerçants du 10 janvier dernier. (PHOTO ©BERNARD MAINGOT)

C’est en partenariat avec les étudiantes en Bac Pro Vente au Lycée Audouin-Dubreuil, l’association des commerçants C2A, la municipalité et l’Office de tourisme, que le Lions Club de Saint-Jean-d’Angély organise un défilé de mode vendredi prochain à 20 heures, dans le salon d’honneur de l’Hôtel-de-Ville. Objectif : financer le projet de décorations des vitrines vides et tristes du centre-ville par d’immenses reproductions de cartes postales, à commencer par l’ancienne quincaillerie Bussy, à l’entrée de la rue piétonne de la Grosse-Horloge…

Tout est question de préparation ! Du 19 au 23 avril, sept modèles filles et quatre garçons ont visité les boutiques pour essayer dans chaque commerce la tenue complète choisie pour le défilé, des vêtements aux chaussures, en passant par les bijoux, sacs, chapeaux et ceintures. Des précautions sont à prendre, notamment pour les chaussures, utilisées seulement sur le tapis servant au défilé. Chaque salon de coiffure et d’esthétique coiffera et maquillera deux filles. L’organisation se complique car chaque modèle disposera de sept tenues pouvant avoir plusieurs paires de chaussures…

Enfin, deux répétitions grandeur nature auront lieu les 29 et 30 avril, aidées des conseils d’un mannequin professionnel, Guillaume Robert, ancien élève qui a remporté le concours de "génération Mannequin" sur la Chaîne Energie 14.

Vendredi 30 avril, les portes de l’Hôtel-de-Ville s’ouvriront dès 19 heures 30, le défilé de mode étant prévu à 20 heures.

Pendant l’entracte, le public pourra se restaurer et disposer de boissons sur place tandis que  les 200 billets d’entrée participeront à une tombola permettant de gagner des accessoires de mode, des coiffures et des soins esthétiques.           

Entrée : 5 €. Nota : Mardi 27 avril, les 200 billets (en vente à l’office de tourisme) étaient déjà tous vendus...

Contacts :

Gill Jafferji (Lions Club) au  05 46 26 95 72 ou 06 68 13 22 43

Michel  Laporterie (Lycée Audouin-Dubreuil) au 06 80 72 65 90

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 15:46

Lundi 8 février 2010 – Billet 1544

LIONS CLUB INTERNATIONAL - DISTRICT 103 CENTRE-OUEST

Vaincre la maladie arthritique

SAINTES - Le Lions Clubs international, district 103 Centre-Ouest, organise une conférence sur la maladie de la polyarthrite, vendredi 19 février à 19 heures, au complexe Végas à Saintes. Stéphane David, Roger Picard et Lionel Comole, de la Fondation Arthritis, animeront cette conférence et feront le point des recherches génétiques et des nouvelles voies thérapeutiques concernant les différentes pathologies qui ont de nombreux points communs : polyarthrite chronique évolutive, spondylarthrite ankylosante, maladie de Still…

Un dîner-débat au Végas suivra cette réunion, où chacun pourra poser des questions.. 
                 
Réservations (30 euros) à faire auprès de Maurice Bouchet (Le Grand Maine 16300 Saint-Palais Dune 05 45 78 70 35) ou auprès de Michel Dublanchet (12 rue de Fontorbe 17400 Saint-Jean-d’Angély 05 46 59 78 70 35).

                
Végas - Tél. 05 46 97 00 00 – Fax 05 46 97 21 46

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 23:52
LIONS CLUB INTERNATIONAL – SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - 
XXXIIIe Prix Littéraire Agrippa-d’Aubigné

Jean-Louis Debré distingué

Jean-Louis Debré a reçu le 33e Prix littéraire Agrippa d’Aubigné remis par le Lions Club de Saint-Jean d’Angély, vendredi 10 avril, pour son livre "Les Oubliés de la République".

» B. M.

 

Jean-Louis Debré en séance de dédicace, à l’hôtel de ville de Saint-Jean-d’Angély, vendredi 10 avril 2009. (photo B. M.)

Par sa simplicité et sa convivialité, son aisance et son sens de la communication, Jean-Louis Debré a marqué les esprits venus nombreux faire dédicacer son livre "Les Oubliés de la République". Un livre que le Président du Conseil constitutionnel et ancien magistrat (l’auteur a notamment été juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme dans les années 1980 avec l’affaire Carlos) a édité en juin 2008 chez Fayard et qui a séduit l’auditoire faisant la queue pour les dédicaces, vendredi 10 avril.

 

Nommé par le Président de la République, Jean-Louis Debré est Président du Conseil Constitutionnel jusqu’en 2016. C’est le "4e personnage de l’État".

Accueilli à 18 h 30 à l’hôtel de ville par le maire Paul-Henri Denieuil, Jean-Louis Debré a rappelé devant la statue de Marianne coiffée de lauriers ou d’un bonnet à épis au lieu du bonnet phrygien que l’œuvre était postérieure à 1870 et que le prénom de Marianne était la contraction des prénoms les plus usités au 18e siècle, Marie et Anne, satisfaisant ainsi aux désirs des catholiques et des républicains aux prémices de la séparation de l’Eglise et de l’Etat qui allait se produire en 1905…

 

« Cette Marianne est postérieure à 1870 », commente Jean-Louis Debré en montant l’escalier d’honneur de l’hôtel de ville de Saint-Jean-d’Angély.

Les traces des "Oubliés"

Jacques Delaleau, président du Lions Club International angérien, a présenté l’auteur et son livre, rappelant qu’il évoquait ceux qui avaient fait évoluer la République : Jeanne Chauvin, première femme à avoir son Bac et qui ne pouvant soutenir sa thèse finit par triompher et devenir la première femme avocate ; Blaise Diagne, premier député noir africain élu à la Chambre (des députés) ; Fernand Gautret, né à Saint-Genis-de-Saintonge, qui a réformé les impôts et demandé la réduction du nombre de fonctionnaires ; Jules Lemire, prêtre et député du Nord (Hazebrouck), militant de la réforme sociale, milite pour la limitation du temps de travail, pour l’assurance vieillesse, réclamant la création d’un ministère du Travail et se prononce contre la peine de mort dès 1910 ; Jules Méline, qui initie le Crédit agricole ; Jules Millerand, injustement oublié, partisan d’une République présidentielle ; Madeleine Brisse, près de Lyon, qui deviendra médecin ; Marthe Simard, première femme parlementaire au Parlement de la Résistance française, qui siège à Alger en 1943 et insiste auprès du général-de-Gaulle pour le droit de vote des femmes après la guerre ; Léopold Goirand, député de Melle, qui a déposé une proposition de loi « ayant pour objet d'assurer à la femme mariée la libre disposition des fruits de son travail ».

Pourtant, il faudra attendre 14 ans pour qu'une épouse puisse enfin bénéficier de son propre salaire…

 

Paul-Henri Denieuil, Jacques Delaleau, William Genty, Jean-Louis Debré, Michel Dublanchet.

Malgré la nombreuse assistance dans le salon d’honneur de l'hôtel de ville, on peut toutefois regretter l’absence de nombre d’élus, compte tenu des 700 invitations lancées par le Lions Club…

Servir la République

« C’est un vrai honneur de recevoir Jean-Louis Debré à Saint-Jean-d’Angély, a commenté le maire Paul-Henri Denieuil. C’est un "spécimen rare" qui a fait une carrière politique complète, de la mairie d’Evreux au mandat de député, du poste de ministre a celui de président de l’Assemblée Nationale puis à celui de Président du Conseil constitutionnel, et dont la carrière a été dédiée à la République. Il n’est pas facile de grandir en étant respecté... Pourtant tout le monde sur les bancs a ovationné debout son départ de l’Assemblée Nationale, car il a servi la République de façon équitable ! Nous avons aussi des "Oubliés de la République" à Saint-Jean-d’Angély : Régnault, qui a rédigé une partie du Code civil, ou Joseph-Lair, maire, ministre de la Marine et secrétaire de Gambetta… On les a oubliés, mais les traces restent ».

 

« Ce livre est mon préféré »

Des idées, des convictions

Jean-Louis Debré a confié ses impressions et adressé ses remerciements : « Je suis heureux que vous ayez honoré ce livre qui est mon préféré ! Madeleine Brisse, qu’on refoulait pour lui attribuer son "diplôme" d’études de médecine et qui est devenue la première femme médecin parce qu’il n’y avait plus d’hommes, tous partis à la guerre et ma grand’mère sont la raison de ce livre. Je remercie tous ceux qui avaient des idées, des convictions pour la Liberté, l’Egalité et la Fraternité. La République les a mobilisés ! Ce n’est donc pas mon livre, ce sont mes remerciements à ceux qui ont fait la République. Le Lions Club l’a bien compris et ce soir mon bonheur est totalement complet ».

 

« Ce n’est pas mon livre, ce sont mes remerciements à ceux qui ont fait la République », résume Jean-louis Debré.

 

Jean-Louis Debré, 33e lauréat du Prix littéraire Agrippa-d’Aubigné.

Le livre "Les Oubliés de la République"

Dans les "Les Oubliés de la République", Jean-Louis Debré répare à sa façon une injustice en évoquant les noms et oeuvres de nombreux députés dont les noms sont actuellement oubliés, mais qui ont tous oeuvré d'une façon ou d'une autre pour le progrès. Il célèbre ainsi le cinquantenaire de la Constitution de la Ve République, dont son père Michel Debré est à l'origine et salue le travail législatif, après avoir été lui-même président de l’Assemblée Nationale.
Un ouvrage de plus de 300 pages où il a
pris le temps de fouiner dans les poussiéreux cartons des couloirs du Palais Bourbon, traquant des députés méconnus, mais ayant laissé une trace dans l'histoire parlementaire de la République, afin de montrer, non sans malice, que le travail, même s'il est parfois laborieux, peut venir de la base, et non du gouvernement !

 

Prix Agrippa d’Aubigné 2009 : "Les oubliés de la République" - Jean-Louis Debré, Fayard, 318 pages, prix TTC France : 20 € - ISBN : 978-2-213-63709-9

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
3 avril 2009 5 03 /04 /avril /2009 23:55

Lions Club International de Saint-Jean-d’Angély

Le Prix Agrippa d’Aubigné à Jean-Louis Debré

Vendredi soir 10 avril, le Lions Club remettra le 32e Prix littéraire Agrippa d’Aubigné à Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel et ancien magistrat, pour son livre "Les Oubliés de la République".

Jean-Louis Debré dédicace un ouvrage au Salon du Livre de Paris le 14 mars 2009 (photo Wikimedia)

Jean-Louis Debré sera à Saint-Jean-d’Angély vendredi 10 avril, où il sera d’abord accueilli par le maire Paul-Henri Denieuil à 18 h 30 dans le salon d’honneur de l’hôtel de Ville.
Il évoquera son livre, "Les Oubliés de la République", paru chez Fayard et le dédicacera au cours d’un cocktail offert par la ville. A 20 heures, un dîner-débat, organisé par le Lions Club International de Saint-Jean-d'Angély, salle Aliénor-d'Aquitaine en présence de l'auteur, lauréat du XXXIIe Prix littéraire Agrippa-d'Aubigné.

Pour les membre du Lions Club de Saint-Jean-d'Angély et pour son président Jacques Delaleau, la remise de ce Prix littéraire est l'évènement majeur du club angérien : le Lions reçoit chaque année un auteur, qu'il soit écrivain, homme ou femme politique ou de télévision.
Mais le Lions Club mène aussi des actions moins médiatiques, telle la vente de mimosa sur la place du Marché pour le financement d’œuvres (voir ci-dessous chapitre "Le Lionisme").

Les personnes désireuses de participer à ce dîner-débat peuvent se renseigner auprès de Jacques Rabillé, Tabac-Presse, 1 Boulevard Lair - 17400 Saint-Jean-d'Angély - Tél. : 05 46 32 00 02

Les Oubliés de La République (juin 2008, Fayard).

C’est un essai sur le travail des parlementaires par des exemples de propositions de loi qui ont abouti. Comme son nom l'indique, le livre écrit par le Président Debré répare une injustice et évoque les noms et oeuvres de nombreux députés dont les noms sont actuellement oubliés, mais qui ont tous oeuvré d'une façon ou d'une autre pour le progrès, depuis la première femme avocate ou médecin,  en passant par l'auteur des jardins-ouvriers, des boîtes aux lettres obligatoires et de l’attribution de vélos aux facteurs. Dans cette liste d'oubliés, il est émouvant de connaître certains hommes politiques qui ont eu un rôle majeur dans la République.

A sa façon, Jean-Louis Debré (président du Conseil constitutionnel), célèbre ainsi le cinquantenaire de la Constitution de la Ve République, dont son père Michel Debré est à l'origine. Il salue le travail législatif, après avoir été également président de l’Assemblée Nationale.

Un ouvrage de plus de 300 pages, qui sort pendant le débat sur la réforme des institutions, et un mois avant la réunion du Congrès de Versailles, prévu le 7 juillet.
Jean-Louis Debré a
pris le temps de fouiner dans les poussiéreux cartons des couloirs du Palais-Bourbon, traquant des députés méconnus, mais ayant laissé une trace dans l'histoire parlementaire de la République, afin de montrer - non sans malice - que le travail, même s'il est parfois laborieux, peut venir de la base, et non du gouvernement !

Les Oubliés de la République - Jean-Louis Debré, Fayard, 318 pages, prix TTC France : 20 € - ISBN : 978-2-213-63709-9

Les publications de Jean-Louis Debré

Outre ses nombreux mandats et fonctions publiques et politiques, l’auteur a été magistrat et notamment juge d’instruction chargé des affaires de terrorisme dans les années 1980 (affaire Carlos). Parmi ses publications :

- Essai sur les idées constitutionnelles du Général De Gaulle, LGDJ, 1974 (thèse de droit public)

- La Justice au XXe siècle. Les magistrats, Perrin, Paris, 1981

- Le Curieux, (1988). Roman policier

- Pièges (14 mai 1998, Éditions Robert Laffont) Roman policier.

- Quand les brochets font courir les carpes (16 janvier 2008, éditions Fayard Noir). Roman policier.

- Les Oubliés de La République (juin 2008, Fayard).

Le Lionisme  

« On ne va pas bien loin si l'on ne fait pas quelque chose pour quelqu'un d'autre. » Cette idée simple est le point de départ du "lionisme" dès 1917.

Les actions des membres de Lions Clubs consistent à organiser des activités de levée de fonds et à encourager le volontariat pour des actions sociales.
Ils sont ainsi 1,3 million d'hommes et de femmes répartis dans 205 pays et régions géographiques. Chaque club local participe, selon ses propres choix, à des actions locales, nationales ou internationales, parmi lesquelles on peut relever la lutte contre la cécité (examens de santé et dépistages des troubles visuels, subventions aux  cliniques ophtalmologiques), le support à la recherche médicale, l’aide aux malades et aux familles, l’octroi des bourses d'études, le soutien des projets pour la jeunesse, l’aide aux catastrophes…

En France, les Lions recueillent 18 millions d'euros de dons et assurent un million d'heures de bénévolat par an.

"LIONS" est l’acronyme de « Liberty, Intelligence, Our Nations' Safety (liberté et compréhension sont la sauvegarde de nos nations) » et leur devise « We Serve » (« Nous servons », devenue « au service des autres ») est adoptée dès 1920.

Les membres du Lions club vendent du mimosa place du Marché à Saint-Jean-d’Angély.

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
12 décembre 2008 5 12 /12 /décembre /2008 12:17

Videz vos tiroirs !

 

Pour la quatrième année consécutive, Motorola organise une collecte de téléphones usagés pour faire un don au Téléthon. A Saint-Jean d’Angély, cette opération est organisée jusqu’au 31 décembre par le Lions Club et la Ville : vous pouvez déposer vos mobiles à la mairie, au BIJ (Bureau Information Jeunesse), au FJT (Foyer des Jeunes Travailleurs) ou dans les établissements scolaires.

 

» Bernard Maingot

 


Selon une étude récente, 80% des Français utilisent un téléphone mobile et le changent - en moyenne - tous les 18 mois. Cela fait plusieurs millions de téléphones mobiles qui dorment ensuite dans les tiroirs. Autant dire que chaque année voit une augmentation de ces appareils qui ne servent plus à rien, sauf à encombrer…

 

Faites donc votre grenier ou vos tiroirs pour apporter vos vieux téléphones portables : ces mobiles sont recyclés pour leurs matériaux (cuivre, plastique, etc.) ou bien, si leur état le permet, redistribués à moindre coût dans les pays émergents.

 

Se débarrasser de son vieux portable, c’est d'abord donner au Téléthon et à l'Association Française de lutte contre les Myopathies (AFM), mais c’est aussi un geste pour l’environnement.

Tous les portables sont acceptés, quelle que soit leur marque et leur état de fonctionnement. C’est simple : il suffit d’apporter vos mobiles usagés pour les recycler.

 

Pour le Téléthon 2005, 44 000 téléphones avaient été ainsi recyclés.
En 2006, l’opération Motorola baptisée "Deux mobiles d'action" (66 000 téléphones recyclés) avait permis de reverser 180 000 euros à l'AFM. Soit environ trois euros par mobile, déduction faite des coûts de collecte, redistribution et recyclage.
En 2007, 88 000 téléphones ont été récupérés !

 

Et en 2008 ?

 

Le record peut encore être battu ! Cela ne dépend que de vous…

Donc à vos tiroirs ! Combien en avez-vous qui traînent ?

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 23:26

Saint-Jean d’Angély 

 Les écoliers de Joseph-Lair au Puy du Fou

Grâce au Léo Clubs, des élèves de CE1 se sont rendus au Puy du Fou en Vendée. Une sortie de fin  d'année très appréciée.

 

 

Clubs service affiliés au "Lions Club International", les "Léo clubs" sont ouverts aux jeunes âgés de 18 à 35 ans. Ils participent notamment aux actions Capitaines de soirée, Téléthon et aux collectes de la Banque Alimentaire.

 

Les 23, 24 et 25 mars 2007, les Léos Clubs de La Rochelle, Tours, Limoges et Blois ont organisé sur l'île de Ré les "Journées de Printemps", second rassemblement annuel des clubs Léo français. A l'issue de cette manifestation, les Léo ont décidé de consacrer l'intégralité du bénéfice à une action en faveur d'enfants du département.

 

Conjuguant leurs efforts, le Léo Club de Blois et celui de La Rochelle ont proposé à deux écoles primaires de se rendre pendant une journée au Grand Parc du Puy du Fou en Vendée.

 

Vendredi 13 juin, jour de chance, c'est sous le soleil que se sont retrouvés 68 enfants de l'écoles d'Oucques et des élèves de CE1 de l'école Joseph-Lair de Saint-Jean d'Angély. Ils ont découvert ensemble avec émerveillement les spectacles du Puy du Fou. Cette journée a permis aux enfants qui correspondaient depuis plusieurs semaines de se rencontrer enfin et de conclure un travail pédagogique réalisé en classe pendant une partie de l'année.

 

Renseignements sur www.franceleo.org

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
12 avril 2008 6 12 /04 /avril /2008 11:54

- Congrès Lions District Centre Ouest -

Un congrès, des concours


Le congrès de printemps du Lions District Centre Ouest s’est tenu vendredi 11 et samedi 12 avril à Saint-Jean d’Angély. Outre les travaux des congressistes, plusieurs concours ont été organisés et récompensés.
  

» B. M.

 

270 participants samedi matin salle Aliénor-d'Aquitaine, pour le congrès du Lions District Centre Ouest.
 
Le Lions club de Saint-Jean d’Angély a permis d’organiser le congrès de printemps du Lions District Centre Ouest, durant ce week-end, rassemblant les clubs de Vendée, Limousin et Poitou-Charentes.


Pour le profane, l’organisation des Lions paraît compliqué. Explications avec Michel Dublanchet, président de zone 2007/2008 : « La zone que je préside comprend sept clubs, dont deux clubs féminins et un club mixte. La proximité des clubs permet aux membres de se rencontrer à de nombreuses occasions ». A St-jean d’Angély, le président 2007/2008 est Paul Claude. Chaque président ou Gouverneur (responsable du District) est élu pour un an. Ainsi le congrès voit-il réunis Jean-Pierre Lamur, le "Past Gouverneur" (2006/2007), le Gouverneur actuel Joël Garnier (2007/2008) et le futur Gouverneur Jean-Michel Chatard pour 2008/2009, actuellement vice-gouverneur du District, qui sera élu le 1er juillet .

Joël garnier (au micro), Jean-Michel Chatard et Jean-Pierre Lamur.


Vendredi 11 avril, le Lions a tenu son "Cabinet" (mot du Gouverneur, échanges entre présidents de zone, coordination des échanges, questions libres, assemblées générales des associations, réunion des Past-Gouverneurs). Le maire a ensuite reçu les Lions à l’Hôtel de Ville.


Concours d’éloquence


L’après-midi a été réservé à plusieurs concours. D’abord un concours d’éloquence organisé la commission nationale Jeunesse LEO, réservé aux élèves de secondes à terminales et Bac + 1. Six jeunes (voir encadré résultats concours d’éloquence) devaient tour à tour prononcer en public un discours de dix minutes et disserter sur une citation – assez philosophique – de Georges Bernanos : « L’avenir est quelque chose qui se surmonte. On ne subit pas l’avenir, on le fait ». Un exercice périlleux devant plus de cent personnes, jugé par un jury composé d’une professeur de lettres, d’un avocat, d’un journaliste et de deux représentants des Lions.
Etaient notés l’éloquence sur 10 points (élocution, intonation, capacité de communication avec l’auditoire, argumentaire, niveau de langage…), le fond sur sept points (originalité, organisation des idées profondeur de la réflexion, illustration des idées), la présentation étant notée sur trois points (temps alloué, gestuelle, tenue). Les jeunes élèves ont surpris plus d’un adulte par leur culture et l’assurance de leur discours. Le gagnant, récipiendaire de 500 euros ira représenter le District Centre Ouest au Congrès national de Bordeaux le 16 mai.

Concours vidéo

Un autre concours a suivi, avec la projection de trois vidéos de trois minutes sur le thème Environnement : la faune et la flore. Le 1er prix a été attribué à un groupe de seize jeunes bénévoles et au chantier d'insertion Association "R.EM.P.A.R.T." qui se sont regroupés pour une vidéo sur "La réhabilitation des côtes de Bellac", un espace d'anciens jardins ouvriers abandonnés après la guerre, qu’ils ont su remettre en valeur (faune, flore, source, chemins permettant des visites…).
Pour voir cette vidéo sur Bellac, cliquer sur 
:
http://www.dailymotion.com/christianyholm/video/8561476

Le 2e prix a été attribué à une jeune étudiante en médecine, Pauline Bourlet,  pour sa vidéo "La raison du plus fort est-elle toujours la meilleure ? ". Une vidéo montrant l’ambiguïté de la société qui cherche à respecter la nature tout en la détruisant, avec une 1ère partie sur la nature rêvée et une 2e partie sur les excès de l’homme. Un message pour une prise de conscience nécessaire et vitale, la survie de l’homme ne pouvant se faire qu’au travers d’un changement drastique et son rapport à la Nature. Pour visionner cette vidéo :

http://www.dailymotion.com/video/x51xcv_concours-lions-leo-club-defense-de_webcam ou http://www.dailymotion.com:80/orpheus87/video/8487967


Une 3e vidéo a également été présentée sur l’Estran la faune (coquillages) et la flore au bord de l’Atlantique.

"La Graine" de d'Arlette Lorin, sculpture en calcaire marbrier, a eu le 1er prix.

Pendant ce temps un autre jury de la commission nationale action culturelle évaluait les sculptures reçues pour le concours prévu à cet effet. C’est Arlette Lorin, pour son œuvre "La Graine" en calcaire marbrier (boule sculptée de 35 cm de diamètre).

Le congrès

Dès le samedi matin, après les hymnes et la levée des couleurs en salle (Aliénor-d’Aquitaine) les travaux ont commencé sur le thème "Le Lionisme c’est vous", répertoriant les actions des Lions et la vie dans les clubs. Les prix ont été remis (concours d’éloquence, de vidéo, de scuplture, d’affiches…)

Durant deux jours les accompagnants ont pu visiter Saint-Jean d’Angély, l’art roman en Saintonge, l’histoire du Cognac.

 

Résultats du concours d’éloquence

1ère : Lilas Louis Maréchaud (19 ans, en terminale à Poitiers) qui a déjà en tête de devenir avocat international et qui a présenté son sujet en procureur de la République dans un réquisitoire accusant un dénommé Boudu de ne rien faire de sa vie et de subir son avenir et son destin.
2e ex aequo : Pierre Magnant (17 ans, en terminale scientifique à Angoulême) et Michel Mazery (lycée St-Exupéry à La Rochelle).
Ont également participé avec mérite Hélène Wittmer (18 ans, en 17re STG à Cognac), Betty Lenormand (17 ans, de Talmont St-Hilaire, en 1ère S à Mauléon) et Rémi Lacroix (18 ans du lycée Audouin-Dubreuil à St Jean d’Angély). Bravo à tous ces jeunes pour leur recherches et leur travail impressionnant.

De gauche à droite : Betty Lenormand, Hélène Wittmer, Rémi Lacroix, Pierre Magnant, Michel Mazery et Lilas Louise Maréchaud. (photo B. M.)

Repost 0
Published by Bernard M - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
1 avril 2008 2 01 /04 /avril /2008 17:49

Lion’s Club - District Centre Ouest

Ils iront visiter le CERN

Sur les cinq régions du District Centre-Ouest du Lion’s Club, dix lycéens sur vingt lauréats du concours organisé en janvier par le CERN sont de Charente-Maritime. Bravo à nos jeunes et à leurs professeurs !

Une nouvelle fois, le Lion’s Club du District Centre-Ouest, sous l’égide de son club créateur de La Rochelle, a organisé la remise des prix du 12e concours du CERN (Conseil européen pour la recherche nucléaire, créé en 1954 et regroupant 20 états membres, devenu Laboratoire européen pour la physique des particules, mais en gardant l’acronyme CERN, ndlr). Ce concours, réservé aux élèves des classes terminales scientifiques des lycées du District Centre-Ouest a eu pour thème : "La science physique à travers son histoire".

Une centaine de candidats ont participé à ce concours. Les 20 premiers lauréats iront à Genève visiter le CERN, pris en charge par le Lion’s Club. Trois jours (du 11 au 13 avril) consacrés à découvrir cette "machine infernale" qui doit permettre de trouver une des dernières particules ayant participé au "Big Bang".

Cette année, la Charente-maritime s’est taillé "la part du Lion", avec 51 candidats sur 99 et 10 lauréats sur les 20 du district ! Bravo aux lauréats et peut-être futurs chercheurs.

Mercredi 26 mars, la remise des prix a eu lieu au cours d’une très sympathique cérémonie, au Végas (Saintes), où des étudiants sont venus avec leurs parents ou professeurs. Le Lion’s Club adresse également ses félicitations aux professeurs pour avoir motivé leurs élèves et ses remerciements aux chefs d’établissement sans qui cette manifestation ne pouvait se réaliser.

La cérémonie s’est terminée par un pot de l’amitié.

 

Les lauréats à Saintes, entourés des leurs parents, professeurs et membres du Lion's Club.

Les dix lauréats de Charente-Maritime

François Arrivé (lycée privé St-Louis à Pont l’Abbé d’Arnoult) 
Étienne Bazin (lycée Merleau-Ponty à Rochefort) 
Clément Beuvon (lycée de la Mer à Bourcefranc) qui se désiste, ne pouvant partir au voyage
Pierre-Louis Brugerolle (lycée privé St-Louis à Pont l’Abbé d’Arnoult) 
Guillain Chapelle (lycée Audouin-Dubreuil à Saint-Jean d’Angély) 
Martin Dahan (lycée Fénelon-Notre-Dame à La Rochelle) 
Simon Daunas (lycée Bernard Palissy à Saintes) 
Kevin Guillou (lycée Jean Hyppolite à Jonzac) 
Alexandre Lachaise (lycée Jean Hyppolite à Jonzac) 
Victor Malineau (lycée Fénelon-Notre-Dame à La Rochelle) 
Charlotte Martin (lycée Audouin-Dubreuil à Saint-Jean d’Angély).

Et puisque le blog concerne les actualités à Saint-Jean d'Angély, soyons de temps en temps un peu plus chauvin qu'à l'accoutumée : donc "Cocorico" et "Bravo" pour le lycée Audouin-Dubreuil, pour les deux lauréats Charlotte Martin et Guillain Chapelle, et pour leur professeur de physique Mme Augry !

Repost 0
Published by Bernard M - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 23:27
Lions club et autisme    
undefined
Du théâtre pour aider les autistes

Mercredi 2 avril 2008 à 20 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine à Saint-Jean d’Angély aura lieu une représentation théâtrale parrainée par le Lions club au profit de l’Association Autisme Sud-Gironde. La première partie sera assurée par le magicien Serge Avril, de Boyardville, suivie de la comédie de Christian Lob "Salade de nuit" interprétée par le Café Théâtre "Côté Rocher" de Rocamadour (parrainé par Patrick Sébastien). Cette pièce sera interprétée par Geneviève Gil, Hélène Neveu et Corinne Delpech, issues du Petit Théâtre de Philippe Bouvard. 
Prix des places : Adultes 12 euros, enfants 8 euros.
Pas de réservation, placement libre. Ouverture de la salle à 19 h 30.
Repost 0
Published by Bernard M - dans Lions Club Angérien
commenter cet article
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 23:00
Les Rois à la maison de retraite du Val de Boutonne
 undefined
A l’initiative de son président Paul Claude, le Lions Club a participé à la galette des Rois, samedi après-midi cinq janvier, à la maison de retraite du Val de Boutonne. Maryvonne Paquier, directrice-adjointe, représentant M Jazeron, directeur du Centre Hospitalier, a accueilli les représentants du Lions Club local, le vice-président Jacques Delaleau et le président de zone Michel Dublanchet. Dans son allocution de bienvenue, Maryvonne Paquier a remercié Christine Soullet, responsable de la résidence, et l’organisation de la soirée orchestrée par l’équipe de Maryline Capelle, animatrice. Ce sont plus de cent résidents qui ont ainsi dégusté la traditionnelle galette, accompagnée des boissons offertes par le Lions Club, au son des mélodies de l’accordéoniste Jean-Michel. C’est cette fois au service de nos anciens que le Lions Club de Saint-Jean d’Angély s’est manifesté en tant que "Partenaire dans la Cité".
Repost 0
Published by Bernard M - dans Lions Club Angérien
commenter cet article