Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 15:02

» - Je vous apporte mes vœux. - Merci, je tâcherai d'en faire quelque chose. [Jules Renard] 

» Soyez vilain ou soyez beau, pour la santé, c'est kif-kif bourricot. [Alphonse Allais] Bonne année, bonne santé

Le 7 janvier 2011 – Billet 2336 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Six Angériens méritants

"et les vœux du maire"

MUNICIPALITÉ Le maire Paul-Henri Denieuil a présenté ses vœux aux forces vives et aux associations et honoré six Angériens qui participent à la renommée de la Ville.

» Bernard MAINGOT.   

20110107 voeuxPHD conseil 7394L’ensemble du conseil municipal à la cérémonie des vœux.

Vendredi 7 janvier, les abords de la salle Aliénor-d’Aquitaine étaient animés, de nombreux membres du Centre socioculturel étant venus exprimer leurs vœux au maire avec des pancartes où on pouvait lire « Ensemble on va plus loin », « Pour un autre quotidien, solidaire et citoyen », « Je te souhaite d’agir et non de subir », « Je vous souhaite de ne jamais déserter votre idéal »... Sénèque était même présent avec une citation sur les choses difficiles que nous n’osons pas (faire). Une façon d’exprimer le mécontentement du centre social sur la diminution de la subvention accordée par la municipalité en 2010 (15 000 euros contre 78 000 euros en 2008), et la possibilité d’une cessation de paiement fin 2011, la subvention étant purement et simplement supprimée en 2011 comme annoncée au conseil municipal du 16 décembre (voir l’article La Ville ferme le robinet dans Sud Ouest du 20 décembre). On aurait pu pressentir qu’un défilé allait avoir lieu pendant la cérémonie des vœux qui allait suivre, mais les pancartes restèrent sagement debout le long des murs…  

20110107 voeuxPHD 7360 pancartes

 

Avant qu’il n’adresse ses vœux aux acteurs de la vie locale, Paul-Henri Denieuil a voulu honorer trois Angériens pour leur dynamisme au service de l’économie ou de la culture qui font la renommée de la Ville en remettant trois médailles de la Ville. Il en a ensuite félicité trois autres pour les services rendus à la population.

Claude Baudemont  

20110107 voeuxPHD 7369 claude baudemontLe premier récipiendaire fut Claude Baudemont, proviseur du lycée Audouin-Dubreuil. Retraçant la vie du professeur d’histoire-géographie à l’étranger (Côte d’Ivoire, Algérie) puis en France, mettant à mal la modestie de Claude Baudemont, le maire lui a fait confié que les résultats du bac étaient excellents (80 % en général et 93 % en bac pro), avant de conclure que « ce succès s’inscrivait dans la continuité ».

Didier Saint-Aubert  

20110107 voeuxPHD 7372 didier saint aubertDidier Saint-Aubert fut le deuxième à recevoir la médaille. L’entreprise de carrosserie fondée en 1921 est restée familiale et compte encore 25 personnes. Elle a arrêté les véhicules frigorifiques pour se consacrer aux véhicules spécifiques, tels les véhicules médicaux ou ceux de transport de personnel et de chantier, et a pour clients des  centres de secours et d’incendie (SDIS) de France. « Nous avons un métier difficile avec 50/60 % de main-d’œuvre. C’est pour ça que les grosses entreprises nous fichent la paix », a dit Didier Saint-Aubert au public qui a applaudi.

Claire Beunat  

20110107 voeuxPHD 7376 claire beunatClaire Beunat dirige l’exploitation du cinéma Eden : programmation, distribution, équilibre à réaliser entre les films de divertissement, culturels et films d’auteur… « C’est le cinéma de tous les Angériens. Après la soirée-débat manga du 21 janvier, nous ferons en mars une soirée sur le thème des violences conjugales pour la Journée de la femme, en partenariat avec le lycée », a expliqué Claire Beunat avant de recevoir la troisième médaille de la Ville.

Yannick Fougeret  

20110107 voeuxPHD 7378 yannick fougeretPaul-Henri Denieuil a ensuite félicité le capitaine Yannick Fougeret : « sapeur-pompier professionnel depuis 1992, vous avez passé le concours d’officier, commandé le centre de l’Ile d’Oléron, été sur le front des incendies de forêt et de Xynthia. Vous êtes éducateur, formateur et responsable d’une équipe importante au centre de secours renforcé de Saint-Jean et je vous remercie d’avoir formé l’ensemble des élus qui ont obtenu leur diplôme de « Premiers secours niveau1 ». « Être officier en milieu rural colle à ma personnalité. La caserne est à dimension humaine et j’ai d’excellentes relations avec les maires et les centres autour de Saint-Jean », a commenté Yannick Fougeret.

Maguy Deschamps  

20110107 voeuxPHD 7380 maguy deschampsMaguy Deschamps a ensuite été appelée. En association avec le centre socioculturel, elle est devenue responsable de « Aide et soutien », une structure d’accueil d’urgence des personnes en grande difficulté qui peuvent être hébergés trois jours. « En 1989, nous hébergions au centre hospitalier, puis au faubourg Taillebourg en 1992. Il faut accueillir les personnes de façon non blessante et être efficace », a dit Maguy avec modestie et quelque peu gênée de sa venue sur scène alors que des pancartes du centre social étaient alignées dans l’entrée...

Robert Catalan  

20110107 voeuxPHD 7385 robert catalanLe dernier à être félicité a été Robert Catalan. Après avoir travaillé en ambassade à Mexico et Lisbonne, été secrétaire général dans un centre linguistique, il commence l’informatique en 1985, alors qu’il est responsable administratif et financier. « C’était le début de PC et des micro ordinateurs », dit le contrôleur de gestion qu’il est. En retraite, il s’inscrit à l’Informatique club angérien (ICA) où il préside depuis 1996, développe des logiciels de comptabilité pour une trentaine d’associations qu’il forme avec sa trésorière, Mme Merle. Avec l’aide e la CdC, il veut mettre le matériel informatique à disposition des personnes en difficulté (recherche d’emploi, problèmes de déplacement) et les initier. « Il faut transmettre nos savoirs », a-t-il conclu.

Les vœux du maire

Un bug sur Overblog ce mardi 11.01 : une photo sera insérée ici ultérieurement 

Dans ses vœux exprimés devant 500 personnes, le maire a évoqué la solidarité sociale, la vie des Angériens et les grands projets. Étaient présents le sous-préfet Frédéric Brassac, la députée Catherine Quéré, le conseiller général Jean-Yves Martin, l’ancien maire Ivan de Limur, la gendarmerie (commandant Pérot, capitaine Deroches), des maires, des conseillers municipaux, des présidents d’associations… La salle municipale, censée accueillir 450 personnes au maximum, en contenait un peu plus.

Sur le premier sujet, il a évoque la création du centre intercommunal d’action sociale (CIAS), qui concernerait une population plus importante : celle de la CdC.

« Nous avons concilié les intérêts particuliers et généraux », a-t-il commenté, en parlant de la culture (école de musique, nouvelles animations, Pass’Angély, gratuité  du musée) abordant ensuite le renforcement de la Police municipale, la vidéoprotection, l’installation du comité local de prévention contre la délinquance CLSPD, la lutte contre la prolifération des pigeons, le responsabilité des habitants dans la propreté de la ville. « En 2011, vous aurez un numéro vert pour joindre la Police municipale et les Services techniques afin de signaler les situations anormales ou abusives et non-citoyennes », a-t-il conclu sur la vie des Angériens.

Un bug sur Overblog ce mardi 11.01 : une photo sera insérée ici ultérieurement 

Côté grands projets, le maire a évoqué en priorité l’emploi : « je n’ai pas oublié les 500 emplois sur six ans évoqués en mars 2008, alors qu’une crise sans précédent nous est tombée dessus en juin. Il faut créer des conditions d’accueil pour les entreprises qui viendront et crééront des emplis. Nous constituons des réserves foncières (vers l’autoroute, Grenoblerie, intérieur ville). Avec le parc Arcadys et la zone de la Grenoblerie, ce sont 15 hectares disponibles. De nouvelles zones d’habitation remplaceront les logements sociaux. Le quartier Voyer sera le quartier moderne pour 20/25 ans en centre-ville ». Evoquant la non création d’une grande intercommunalité qui « complique les aménagements à faire », il a abordé le centre hospitalier (« la maternité doit être conservée »), le centre pénitentiaire de Fontenet-Saint-Jean-d’Angély (« auquel la députée ici présente (NDLR, Catherine Quéré) apporte un soutien partagé »)…

« Rien n’échappe à la sagacité de la commune. Malgré la crise – et ce n’est pas pour m’exonérer -, j’assume les responsabilités sans état d’âme. Nous ajusterons nos décisions à ce nouveau contexte. Nous n’avons pas augmenté les impôts locaux et réduit les dépenses de fonctionnement pour ne pas réduire les investissements nécessaires à la création d’emplois. Six ans, c’est court. Mais toute l’équipe municipale est attentive à ce qui se doit se faire de bien.Nous avons tous la même ambition. Bonne et heureuse année », a conclu Paul-Henri Denieuil.

Un buffet a clôturé la soirée.

La cérémonie des vœux au personnel communal se déroulera le lundi 10 janvier à 18 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine.  

Un bug sur Overblog ce mardi 11.01 : une photo sera insérée ici ultérieurement

Légende : La médaille de la Ville a été remise au capitaine Yannick Fougeret, du centre de secours et d’incendie.  

Un bug sur Overblog ce mardi 11.01 : une photo sera insérée ici ultérieurement

Légende : Maguy Deschamps, responsable d’Aide et soutien, a reçu la médaille de la Ville.  

20110107 voeuxPHD medail 7388 robert catalanLe maire Paul-Henri Denieuil a remis la médaille de la Ville à Robert Catalan, président de l’association Informatique Club Angérien.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 12:00

Rédigé le mercredi 22 décembre 2010 – Billet 2317 » Photos DR

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY 

Cinq millions d’euros HT

pour Arcadys et l’habitat jeunes

CONSEIL COMMUNAUTAIRE (SUITE) Les marchés de travaux pour Arcadys et le lauréat du concours d’architecture pour l’espace Porte de Niort ont été décidés.

» Bernard MAINGOT.   

20101221 cdc 7227 espace porte niort-blVue de l’avant-projet établi par Aerts et Planas pour l’espace Porte de Niort. Repro B. M.

Après la décision de créer un centre intercommunal d’action sociale (lire l’article précédent), le conseil communautaire a traité deux projets structurants d’importance : l’Espace Porte de Niort et le parc d’activités Arcadys.

Habitat jeunes - Pôle enfance jeunesse

Ce premier sujet concerne, au n° 40, le projet "Espace Porte de Niort". Celui-ci regroupera l’habitat des jeunes, qui succédera ainsi au Foyer des jeunes travailleurs de la rue Pasteur, et le pôle enfance jeunesse.

Le concours d’architecture lancé en juillet a reçu cinq offres. Sur les trois projets retenus, deux avaient été classés premiers ex aequo le 6 octobre : les cabinets Sébastien Pellereau de La Rochelle et Aerts et Planas de Rochefort. A l’issue de leur audition, le 15 décembre, le cabinet Aerts et Planas a été désigné lauréat.  

20101221 cdc 7232 espace porte niort perpect-blVue en perspective établie par Aerts et Planas pour l’espace Porte de Niort. Repro B. M.

Les travaux prévus s’élèvent à 4 130 000 euros HT et comprennent : espaces extérieurs 376 000 € ; espaces bâtis 2 049 000 € ; second œuvre-finitions 920 000 € ; fluides 785 000 €. Les honoraires d’architecte s’élèveront à 448 020 € HT.

L’habitat jeunes comprendra 40 chambres et 50 lits. « Les résidents ne devront pas échapper à un passage par l’accueil », précise le président Forgeard-Grignon. Une salle informatique sera mutualisée entre le bureau information jeunesse (BIJ) et l’habitat jeunes. Le premier étage recevra l’animation de la CDC et du CLSH de Beaufief. Un arrêt d’autobus sera prévu dans la rue Porte de Niort ainsi que 110 places de parking non souterrain.  

20101221_cdc_7233_esp_porte_niort_fac_sud-bl.jpgDes places de parking sont également prévues sous l’immeuble. Repro B. M.  

20101221_cdc_7230_espace_porte_niortpl_R-1-bl.jpgVue en plan R+1 établi par Aerts et Planas pour l’espace Porte de Niort. Repro B. M.

20101221 cdc 7231 espace porte niort hall entree-blLe hall d'entrée. Repro B. M.  

Arcadys

Le second projet concerne le parc d’activités Arcadys, où la construction de l’hôtel d’entreprises est commencée (la maçonnerie est terminée et le montage de l'ossature bois débutera en janvier).  

20101217 arcadys 1L’hôtel d’entreprises en construction. Photo cabinet d’architecte Nathalie Lambert

La CDC avait lancé la procédure pour désigner le maître d’œuvre chargé de piloter la partie technique et administrative le 20 octobre 2008. Le 1er février  dernier, le conseil communautaire validait le choix du Cabinet Hydraulique environnement (Angoulême) pour un montant d’honoraires de 123 150 euros HT afférents à un coût prévisionnel de travaux de 2 500 000 € HT.

Il approuvait ensuite, le 5 juillet, l’avant-projet présenté pour une estimation globale  de 1 875 995 € HT (aménagement de la zone 1 345 250 € ; raccordement réseaux 360 200 € ; divers 170 545 € HT).

L’avis d’appel public à la concurrence sous forme de marché à procédure adapté (MAPA) envoyé le 15 novembre prévoyait des offres à recevoir le 9 décembre : 14 furent qualifiées et quatre entreprises ont été retenues par la commission MAPA du 20 décembre :

- SOGEA (raccordement réseaux extérieurs pour 174 459 € ;

- SEC-TP (Voirie réseaux divers de la zone pour 762 217 €) ;

- Forclum Rivet (électricité pour 81 079 €) ;

- ISS Espaces verts La Rochelle (Abilis, espaces verts pour 146 168 €).

Le total de 1 163 923 euros s’avère être ainsi inférieur à l’estimation de l’avant-projet (1 875 995 euros), ce qui reste une excellent nouvelle. « Avec l’attribution de ces marchés, nous arrivons ainsi à la dernière phase avant le début de travaux », a conclu le président Forgeard.  

20101217 arcadys P1090656L’hôtel d’entreprises en construction. Photo cabinet d’architecte Nathalie Lambert  

20101217 arcadys P1090657L’hôtel d’entreprises en construction : la maçonnerie est terminée et le montage de l’ossature bois débutera en janvier. Photo cabinet d’architecte Nathalie Lambert  

20101217 arcadys P1090613L’hôtel d’entreprises en construction. Photo cabinet d’architecte Nathalie Lambert

Le reste du conseil en bref

- La convention avec Les Cinémas du Rouergue (cinéma Eden avenue Pasteur) a été reconduite (la fréquentation est passée de 18 à 22 000 visiteurs).

- Deux postes sont créés, qui deviendront effectifs lorsqu’ils seront pourvus : un poste de psychologue, qui œuvrera en liaison avec les assistantes maternelles et les parents pour un meilleur accueil des enfants ; un poste d’adjoint administratif. Ce qui fera ainsi rebondir Hénoch Chauvreau : « Avec 2,5 millions pour Arcadys et plus de 3,7 millions pour le foyer de jeunes travailleurs, la création de postes et une pression fiscale qui va augmenter les inquiétudes budgétaires, aurons-nous les moyens de tout assumer ? ».

- Un terrain de 5 114 m2, attenant au centre aquatique Atlantys, est préempté pour un montant de 80 000 euros/m2 (16 € le mètre carré).  

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 18:26

Mardi 21 décembre 2010 – Billet 2315 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le bureau de poste

a doublé sa surface d’accueil

LA POSTE Un nouvel espace client est en service à La Poste depuis le 20 décembre

» Bernard Maingot  

20101220 la poste 7185-blLes futurs clients découvrent de merveilleux appareils… Il n’y a pas d’âge pour s’initier aux nouvelles techniques. PHOTO BERNARD MAINGOT

C’en est fini du petit couloir de quelques mètres carrés qui servait à l’envoi du courrier et des colis, le temps des travaux de modernisation du bureau de poste de Saint-Jean-d’Angély : ceux-ci sont terminés, après cinq semaines laborieuses d’une transformation complète et un investissement de 250 000 euros (1). « Le personnel a eu du mérite de travailler dans un espace aussi réduit pendant aussi longtemps. Les agents ont surmonté ces conditions difficiles avec courage », commente Jean-Paul Baudouin, directeur du bureau angérien depuis un an et responsable de 17 agents. Le directeur du « Terrain postal » angérien a sous sa responsabilité 20 bureaux de poste : les trois bureaux rattachés d’Aulnay, Loulay et Néré, les villages autour, douze agences postales communales et quatre relais poste.  

20101220 la poste 7196-blUn guichet spécifique pour les opérations financières. PHOTO BERNARD MAINGOT

Lundi 20 décembre, en présence de Jacques Boisoteau, directeur régional Saintonge (de Matha à Saint-Aigulin), les usagers ont découvert un nouvel espace service clients considérablement agrandi : l’accueil clientèle a doublé de surface,  passant de 70 m2 à 140 m2. L’espace de vente destiné au public s’appuie sur les nouvelles formes d’organisation et d’accueil. Nouvelle signalétique, mobilier moderne, couleurs dynamiques, espace clair…, l’aménagement intérieur a été repensé dans un nouveau concept qui se révèle être un espace de vente multiservices pour faciliter les flux de circulation des 420 clients venant chaque jour, avec des îlots polyvalents  : espace libre service pour achat de colis et enveloppes ; guichet "régler ses achats" ; guichet "accueil sans rendez-vous" ; guichet retrait dépôt transfert d’argent (La Banque Postale) ; guichet toutes transactions uniquement réservé aux professionnels ; guichet envoi-réception courrier et colis. Il faut y ajouter le retrait d’argent par carte bancaire à un distributeur et les services antérieurs : monnayeur, affranchissement en libre service (avec un poste supplémentaire), photocopieur…  

20101220 la poste 7214-blUn espace de vente multiservices avec des îlots polyvalents. PHOTO BERNARD MAINGOT

Depuis 2009, 450 bureaux de poste ont été ainsi transformés en "espace service client" comme celui de Saint-Jean, l’accueil devant être plus rapide et plus pratique. La Poste en prévoit 1 000 à fin 2010. « Dans ces nouveaux bureaux, 95 % des clients sont satisfaits de la qualité de leur prise en charge par le personnel. Chaque guichetier à une formation renforcée sur la notion de conseil. Les postiers présents dans l’espace vont porter un gilet pour être mieux identifiés », précise Jean-Paul Baudouin.

Bernard Maingot

 

(1) Début 2010, La Poste a installé un point d’accès PMR (personnes à mobilité réduite) : cet ascenseur qui emmène du niveau du boulevard Lair à celui de l’espace service client représente un investissement avoisinant les 70 000 euros. « Nous sommes engagés dans un démarche de développement responsable », a conclu le directeur.

Le bureau de poste est ouvert les jours ouvrables de 8 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 (mardi à 14 h et samedi matin de 8 h à 12 h).

20081030 la poste 2861 travaux30 octobre 2008 : La Poste est déjà en travaux. Déplacement des boîtes à lettres. Rehaussement de la troisième fenêtre.

20081030 la poste 2862 travauxLe 30 octobre 2008

20100118 la-poste 038 creation accès PMRCréation d'un point d'accès pour personnes à mobilité réduite. Rehaussement de la fenêtre et découpage de la dalle en béton à l'intérieur de la poste en vue d'installer un ascenseur. Photo du 18 janvier 2010.

20100118 la-poste 035 creation accès PMRCliché du 18 janvier 2010.

20100327 la-poste 1798 acces PMRLes travaux sont achevés. Photo du 27 mars 2010. 

20101220 la poste 7203 accès PMR-blEt voilà la réalisation opérationnelle pour un investissement de 70 000 euros. 20 décembre 2010

20101220 la poste 7212 accès PMR-blJ'ai droit à une autre démonstration. 

20101220 la poste 7190-blGuichet pour régler les achats faits en libre service. 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
23 décembre 2010 4 23 /12 /décembre /2010 16:27

Mardi 21 décembre 2010 – Billet 2313 » Bernard Maingot

Lire le dernier article sur le ce thème La zone piétonne et les marchés pendant les fêtes de fin d’année

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Un nouvel accès au marché

et une zone piétonne corrigée

ZONE PIÉTONNE Suite au bilan du 29 novembre, Plusieurs aménagements sont apportés au plan de circulation et de stationnement.

» Bernard Maingot  

20101128_20100423_rue_jacobins_2362-copie-1.jpgRue des Jacobins. PHOTO BERNARD MAINGOT

Prenant en compte le bilan des six premiers mois de la mise en œuvre début avril du plan de circulation et de stationnement, plusieurs aménagements ont été décidés par la municipalité. Ils concernent principalement une réduction à trois mois de la zone piétonne (15 juin au 15 septembre) et le rétablissement de la circulation pour accéder au marché. Trois mesures importantes sont à retenir.

Zone piétonne pendant trois mois

En premier lieu, la zone piétonne sera en vigueur du 15 juin au 15 septembre. Ceci permettra aux commerçants du centre-ville d’accueillir la clientèle et les touristes qui fréquentent la ville « dans les meilleures conditions possibles pendant la période d’été », indique la ville. Les horaires actuels seront maintenus, les rues étant interdites aux voitures à compter de 11 h.

Circuler rue Grosse-Horloge

Le deuxième point concerne la circulation automobile. Celle-ci sera à nouveau autorisée rue de la Grosse-Horloge et rue de l’Hôtel de Ville, de la rue Rose à la Place du Marché. La borne actuellement implantée à l’entrée de la rue de la Grosse-Horloge sera complétée par une nouvelle borne installée au pied de la Tour. Cette modification permettra aux automobilistes venant des allées d’Aussy d’accéder aux places de stationnement entourant la halle, la sortie, unique, se faisant par la rue des Jacobins qui reste à double sens. La rue de la Grosse-Horloge (de la tour à la place du Pilori) et la rue de l’Hôtel de Ville (de la place du Marché à la place François-Mitterrand) resteront réservées aux piétons.  

20101214_marche-montage-C-Dumas-.jpgDevant la halle, un jour de marché. PHOTO CATHERINE DUMAS

Afin de dynamiser le marché et d’en développer la clientèle tout en assurant sa sécurité, le centre-ville sera en zone piétonne tous les samedis, de 9 h à 14 h. Cette mesure entre immédiatement en vigueur et prolongera donc celles décidées pour les marchés de Noël et du Nouvel An. Elle pourra éventuellement être étendue au marché du mercredi si besoin en est.

Voitures-ventouses boulevard Lair

En troisième lieu, les élus ont également décidé d’entreprendre, dans les prochains mois, le réaménagement du boulevard Joseph-Lair, afin d’y mettre en place « un stationnement organisé et sécurisé ». Cette voie est un axe principal d’accès au centre ville et doit être traitée comme tel, tout en y permettant une large place au stationnement. Actuellement elle héberge des voitures-ventouses qui devraient utiliser les parkings de stationnement prévus.

Enfin, dès les premiers beaux jours, la ville entreprendra le fleurissement du cœur de ville et souhaite que les riverains participent à cet effort pour en améliorer encore l’attrait.

« Lors de la réunion de concertation du 29 novembre dernier, nous avions annoncé que, en tenant compte avant tout de l’intérêt général,  nous tirerions les leçons des premiers mois de fonctionnement du plan de circulation et de stationnement », indique le maire Paul-Henri Denieuil. « Nous avons beaucoup écouté, beaucoup consulté, notamment les commerçants. Les mesures prises nous semblent de nature à apaiser les esprits et à valoriser notre cœur de ville, qui reste le poumon essentiel de notre cité ».

Le maire a également déclaré : « Concernant le stationnement, le dispositif actuel a permis d’éloigner les voitures ventouses au profit de celles des visiteurs du centre-ville. Il sera maintenu, avec notamment la première heure gratuite chaque jour ». Rappelons que cette mesure permet à un automobiliste de ne rien payer de 11 h à 14 h ou de 12 h à 15 h. Pour stationner le matin (de 9 h à 14 h), il en coûte ainsi un euro, et 1,50 euro pour se garer de 12 h à 18 h et au-delà. « Ce qui fait de Saint-Jean-d’Angély la ville la moins chère parmi celles qui ont établi une zone de stationnement payant dans la région », conclut le maire.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 12:19

Mardi 14 décembre 2010 – Billet 2305 » Photo Catherine Dumas

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – FÊTES DE FIN D’ANNÉE

Avancer le marché…

…et rétablir la zone piétonne

« Un piéton doit marcher pour avancer au marché »

CENTRE-VILLE La zone piétonne sera rétablie pour les fêtes de fin d’année et les marchés seront avancés d’une journée pour Noël et le Premier de l’An.

» Bernard MAINGOT.   

20101214_marche-montage-cdumas--bl.jpgLes jours de marché à Saint-Jean-d’Angély sont avancés d’une journée : ils auront lieu les vendredi 24 et 31 décembre. PHOTO CD

La municipalité a décidé de rétablir la zone piétonne dans le cœur de ville à l’occasion des fêtes de Noël : « Cela répond au souhait de très nombreux Angériens, en accord avec l’association des commerçants », explique le maire Paul-Henri Denieuil.

La circulation automobile sera donc interdite en centre-ville du 18 au 24 décembre inclus. La mesure, qui sera appliquée de 11h à 19 h, le sera dès 9 heures les jours de marché, les samedi 18 (pour la foire mensuelle), le mercredi 22 et les vendredis 24 et 31 décembre. « Nous avons avancé donc avancé d’un jour les marchés des 25 décembre et 1er janvier. Ceci pour faciliter les achats de bouche nécessaires aux fêtes ».

Illuminations, sapins, vitrines décorées, musique d’ambiance, animations, chalets de Noël… Saint-Jean-d’Angély fêtera Noël selon la tradition. « Avec un plus cette année : un centre-ville où l’on pourra, en toute sécurité, se promener, laisser courir les enfants, rencontrer des amis et, bien sûr, faire des emplettes et le plein de cadeaux ! », ajoute le maire.

Chacun pourra donc profiter du marché de Noël dont les chalets, installés place François-Mitterrand du 18 au 24 décembre, regorgeront, comme de coutume, de tous ces objets et produits qui font la joie de Noël et du Nouvel An. Sans oublier la fête foraine, la Maison du Père Noël, les ateliers créatifs et les spectacles pour jeunes et moins jeunes proposés place André-Lemoyne.

Les piétons seront donc prioritaires et il deviendra moins facile de stationner son véhicule en arrivant à Saint-Jean-d’Angély, notamment à certaines périodes de la journée. « Nous avons réalisé des parkings dont certains sont payants : la première heure est gratuite et l’heure suivant coûte 0,50 euros. Le stationnement y est libre de 12 à 14 heures (soit trois heures de parking gratuit de 11 h à 14 h ou de 12 h à 15 h). Evidemment, l’affluence, sera certainement importante à certaines heures. Vous pourrez alors stationner au parking du champ de foire qui comporte 400 places ou sur le parking de l’Eden avec 77 places boulevard Lair qui, l’un et l’autre, sont à proximité du centre-ville. Et ceci gratuitement. Je rappelle qu’il y a au total 1 100 places sur 15 parkings gratuits et 500 places sur les parkings payants avec la première heure gratuite », conclut Paul-Henri Denieuil.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 20:39

Mercredi 1er décembre 2010 – Billet 2279 » Photos DR

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Vigilance orange en 17

A partir de mercredi soir 1er décembre  

20101202 vigilance orange jeudi matin enfrance 

 

http://france.meteofrance.com/france/meteo?PREVISIONS_PORTLET.path=previsionsdept/DEPT17

 

Il fait froid : le niveau 2 du plan grand froid est activé dans les quatre départements du Poitou-Charentes. Le standard du 115 est sur le qui-vive, pour recevoir des signalements et des demandes d’hébergement pour des sans domicile. Dans les grandes villes, comme à Angoulême, la maraude du Samu social est doublée.  

20101202_vigilance_orange_jeudi__en17-bl.jpgEt pour terminer ce tableau, Météo France a lancé un bulletin de vigilance orange sur une vingtaine de départements, avec une ligne horizontale allant de la Bretagne à la Normandie/côtes de la Manche et à la  région Ile-de-France. Une autre ligne horizontale part des Charentes au Limousin, avec au même niveau, à l'Est, les deux départements de Savoie  pour lesquels la vigilance sera levée à minuit.

Un vent polaire descend du Nord et rencontre de l’air doux et humide venant du Sud. Chutes de neige sont prévues chez nous, et même des pluies verglaçantes en allant vers Bordeaux. Attention au verglas !  

20101201_meteo17_nuit.JPGCette nuit et demain, prudence donc en Charente et Charente-Maritime : ceux qui ne sont pas obligés de sortir restent chez eux ; les autres devront être correctement équipés. Pour le véhicule d'abord mais aussi dans l’habillement (c’est préférable quand on se retrouve immobilisé sur le bord de la route ou, pire encore, au fossé, sans chauffage en attendant la dépanneuse si elle vient ou les secours).

Jeudi matin, les chauffeurs décideront si les transports scolaires auront lieu. 

La vague de froid va durer environ trois à quatre jours. Samedi ou dimanche, les températures devraient remonter : la pluie remplacera alors la neige.

http://charente-maritime.fr/CG17/jcms/tba20091214_17795/cg17-internet-accueil-jsp-collection-page-meteo  

20101202_meteo17_jeudi_a7h.JPGJeudi 2 décembre à 7 heures  

20101202_meteo17_jeudi_a13h.JPGJeudi 2 décembre à 13 heures  

20101202_meteo17_jeudi_a19h.JPGJeudi 2 décembre à 19 heures

Et pendant ce temps, alors qu'il fait -20°C en Pologne, il fait une chaleur exceptionnelle en Grèce avec +25°C (au lieu de 15 à 18°C habituellement) : les gens se sont baignés mercredi. Il n'est pas prévu que le temps retourne à la normale avant la mi-décembre.

Et le temps que nous avons en France à fin novembre est plus habituel en janvier/février.

Jeudi matin 6:30

La situation s'est dégradée : 24 départements sont maintenant en vigilance orange depuis ce matin 6:30. En Bretagne des centaines de camions sont bloqués. Des automobilistes ont été hébergés à Saint-Brieuc.

20101202_vigilance_orange_jeudi6h30_enFrance-bl.JPG

20101202_meteo17_jeudi_6h30_sjy-bl.JPG

Jeudi 2 décembre à 10 h

20101202_vigilance_orange_jeudi10h_enFrance-bl.JPGVendredi 3 décembre à 16 h

20101203_vigilance_orange_vendredi16h_enFrance-bl.JPGSamedi matin 4 décembre 20101204_meteo17_samedimatin.JPGSamedi après-midi 4 décembre

20101204_meteo17_samediapresmidi.JPGDimanche 4 décembre (à venir) 

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 23:58

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2268 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Direction le littoral  

20101126 depart pierre verger 6763-blVendredi 26 novembre, le maire Paul-Henri Denieuil et les élus ont marqué le départ de Pierre Verger, chef des services techniques de la Ville, qui quitte Saint-Jean-d’Angély fin novembre pour Royan, où il sera l’ingénieur responsable des Travaux et Moyens généraux à la Communauté d’agglomération. Il a reçu des cadeaux en rapport avec l’une de ses passions (les trains à vapeur) : une affiche SNCF de 1882 et un ouvrage sur le sujet. Pierre Verger se rapproche donc du Train des Mouettes, le train à vapeur qui relie sur 21 kilomètres La Tremblade à Saujon et de son association « Trains et traction » dont il est administrateur. www.traindesmouettes.fr/

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
29 novembre 2010 1 29 /11 /novembre /2010 21:26

Samedi 27 novembre 2010 – Billet 2266 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

A la mémoire de Marie-Madeleine Salomon  

20101126 plaque Mme Salomon au CCE 6752-blVendredi 26 novembre, le maire Paul-Henri Denieuil et Anne-Marie Brisset, présidente de l’Association pour l’abbaye, ont dévoilé au centre de culture européenne une plaque dédiée à la mémoire de Marie-Madeleine Salomon, présidente disparue en janvier dernier, qui s’est dévouée avec passion pour l’association qu’elle avait créée en 1983. PHOTO BERNARD MAINGOT  

20101126 plaque Mme Salomon au CCE 6756-bl

 

N’ayant jamais connu Madame Salomon, j’ai trouvé que les renseignements contenus dans le discours du maire étaient intéressants à reproduire. Avec mes remerciements à la mairie pour me l’avoir communiqué, je le reprends ci-dessous :

 

Discours de Paul-Henri Denieuil du 26 novembre 2010

 

En hommage à Marie-Madeleine SALOMON

 

En janvier dernier, Marie-Madeleine SALOMON nous quittait dans sa 86e année. Sa disparition nous a laissé orphelin, orphelin d’une grande dame, même si physiquement, Marie-Madeleine était une personne d’apparence fragile.

 

Marie-Madeleine est née le 23 octobre 1924. Elle ne connut pas sa mère qui mourut quelques mois après sa naissance, atteinte de tuberculose. Elle fut donc élevée par sa tante Suzanne et un père souvent absent, à qui Marie-Madeleine vouait une grande admiration.

 

Ce père, Léo SALOMON, est une clé pour comprendre la personnalité de Marie-Madeleine et ses passions. D’une certaine façon, Marie-Madeleine fascinée par son père, a toujours cherché à retrouver ses traces.

 

Léo SALOMON est un personnage haut en couleurs. Après des études au Collège de Saint-Jean-d'Angély (à l’abbaye royale, NDLR), sans travail et sans argent, il part d’abord à Newcastle comme petit professeur de français où, à 18 ans, il connaît la vraie misère, puis va rejoindre de vagues cousins en Allemagne.

 

C’est là que commence une aventure à la Lawrence d’Arabie que Marie-Madeleine décrit avec amour et dévotion. Comme précepteur de fils de famille riche, le jeune Léo est amené à voyager, d’abord au Sud de la Russie au bord de la mer Noire, puis à Moscou.

 

Introduit partout, il vécu ses années de jeunesse en Russie, puis au Turkistan. Ses compétences linguistiques le rendait partout indispensable quels que soient les régimes politiques.  Le Tzar de toutes les Russies avait démissionné. L’Allemagne un instant conquérante fit place aux bolchevicks.

Léo, qualifié de « bourgeois », s’échappa de justesse et put rejoindre la France grâce à la Croix Rouge.

 

Nous étions en 1919, la guerre est finie. Léo rejoint un de ses amis au Consulat de Londres. Ses compétences linguistiques faisaient des merveilles. Il parlait l’anglais, l’allemand et le russe avec une aisance qui faisait l’admiration de tous.

 

Le retour à Saint-Jean-d'Angély fut compliqué. Il se marie mais devient veuf quelques mois après la naissance de Marie-Madeleine.

Pendant les années noires de l’occupation, il fut actif dans la résistance et avec ses amis, il devint l’un des quatre membres du Comité clandestin de libération qui fit élire Jean-Réveillaud comme Maire de Saint-Jean-d'Angély à la Libération. A ce titre aussi, il participa avec la famille Brisson, à la création de l’Angérien Libre.

 

Disparu en 1980, Marie-Madeleine hérita de son père Léo ses qualités exceptionnelles, tant intellectuelles que morales.

 

Je dirais que Marie-Madeleine était une grande dame que beaucoup d’Angériens connaissaient. On la voyait marcher d’un pas assuré et volontaire dans les rues de Saint-Jean avec son regard vif et pétillant d’intelligence.

Mais que savait-on d’elle ? Bien peu de choses tant elle était discrète.

 

Après de solides études, elle devient enseignante... comme son père et de préférence à l’étranger. Romantique, Marie-Madeleine aimait l’exotisme. Elle fit sa carrière d’enseignante au Maroc, en Bretagne et en Allemagne. Elle enseigna l’anglais. Elle parlait l’allemand, mais hélas n’avait pas appris le russe, ce qu’elle regretta toute sa vie. Les contacts avec les étrangers, comme les voyages, l’attiraient. Ensuite, elle se consacra à sa deuxième passion : la recherche liée au patrimoine. Elle devint documentaliste à La Rochelle. Au moment de prendre sa retraite, elle reçoit en 1986, les Palmes Académiques pour sa carrière exemplaire.

 

Les années à Saint-Jean où elle retrouve la maison de son père en face de l’église sont toute entière consacrées à sa passion pour l’Abbaye et les différentes abbatiales.

 

Elle crée l’Association « Les Amis de l’Abbaye » où elle rassemble une centaine d’Angériens amoureux du patrimoine et de l’Abbaye en particulier.

 

Comme Présidente, elle s’active, organise des expositions sur l’Abbaye - tout le monde se souvient de l’exposition Rome et Byzance -, des sorties sur le thème du patrimoine, des voyages…

Elle devient une « experte » écoutée lorsqu’il s’agit de l’Abbaye.

 

Passionnée d’histoire, curieuse de tout, ouverte sur le monde, Marie-Madeleine était intarissable lorsqu’elle parlait de Saint-Jean.

 

Cette grande dame va nous manquer.

 

Malgré sa modestie naturelle, Marie-Madeleine s’imposait grâce à ses connaissances liées à ses recherches, grâce à son extrême courtoisie. Modeste pour elle certes, mais immodeste et même orgueilleuse quand elle parlait de son père ou de son Abbaye.

 

Je me souviens de ses piques à l’égard d’un architecte qui ne comprenait rien, selon elle, à l’esprit des bâtisseurs de notre Abbaye.

 

Sa curiosité était sans limite. Son métier de documentaliste la prédisposait à cela. Pour l’Abbaye, elle était à la recherche de tous les indices qui lui permettaient de reconstituer l’histoire des différentes abbatiales. Il y en eut cinq depuis 886, si mes sources sont exactes.

Enfin, sa générosité était appréciée de tous. Tournée vers les autres, elle savait écouter. Elle savait se mettre à la portée de tous, attentive aux difficultés de chacun. Oui cette grande dame va nous manquer.

 

Mais je pense à ce verset du Talmud :

 

« Un homme n’est pas fait de ce qu’il a reçu, mais de ce qu’il laisse derrière lui, à ceux qui garde sa mémoire ».

 

Marie-Madeleine SALOMON nous laisse en héritage tout ce qu’elle a recueilli patiemment sur notre Abbaye. « Nous garderons sa mémoire ».

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 06:52

Dimanche 21 novembre 2010 – Billet 2249 » Photos Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le Pass’Angély

la Ville veut développer sa politique jeunesse

JEUNESSE Le "Pass’Angély" a été remis à tous les élèves de CM1-CM2 jeudi 18 novembre, à la salle Aliénor-d’Aquitaine.

» Bernard MAINGOT.   

20101118 Pass'Angely 6552-bl 

20101118 Pass'Angely 6574-bl

C’est le jeudi 18 novembre à 17 heures, lors d’une cérémonie officielle salle Aliénor-d’Aquitaine, que les enfants scolarisés en classe de CM1-CM2 dans toutes les écoles primaires de la villese sont vus remettre leur "Pass’Angély". Les parents accompagnaient les enfants venus à la sortie des classes écouter le maire Paul-Henri Denieuil, lequel a déclaré : « Nous voulons une politique jeunesse. Avec ce Pass’ rempli de surprises, les jeunes Angériens obtiendront de nombreux avantages chez les partenaires de l’opération ».  

20101118 Pass'Angely 6579 pochette-blPrésenté dans une pochette ludique, le Pass’Angély contient un chéquier d’une valeur de trente euros, utilisés avec les parents pour régler trois achats au minimum, une carte nominative permettant d’avoir des réductions et un livret avec la liste des commerçants et associations. Son utilisation est assez large puisqu’il permet d’aller au cinéma, à un spectacle de danse ou de théâtre, au musée, d’acheter des livres, CD, du matériel de travaux créatifs, des articles de pêche ou de sport…  

20101118 Pass'Angely 6580 cheque-bl« C’est un moyen de favoriser l’accès à la culture et aux loisirs des jeunes élèves et de répondre à leurs besoins de se divertir ou de développer leurs connaissances. Les actions en faveur des jeunes sont une priorité : le Pass’Angély et le conseil municipal des jeunes bientôt en place concrétisent cette volonté de la Ville ».

Après la distribution de 200 pochettes aux élèves, un goûter avec gâteaux et boissons a été servi à tous les présents.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:16

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

LOGEMENT L'Agence départementale d'information sur le logement de la Charente-Maritime (ADIL 17), centre d'information sur l'habitat dont le service est gratuit (information juridique, financière et fiscale sur le logement : rapports locatifs, prêts immobiliers, réparations, assurances…), tient sa permanence mensuelle sans rendez-vous au Syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge, 55, rue Michel-Texier, à Saint-Jean-d’Angély, le vendredi 26 novembre, de 14 h à 17 h. Prochaine permanence le 28 janvier 2011. ADIL 17 - 70 bis, avenue Jean-Guiton - 17000 La Rochelle. Tél : 05 46 34 41 36 - Fax : 05 46 34 13 27

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans St-Jean d'Angély divers
commenter cet article