Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 22:21

Théologien, pasteur (à Nîmes), journaliste, écrivain, Eric Denimal est l'auteur d'une quinzaine d'ouvrages. Né en 1953 dans le nord de la France, il s'est taillé la réputation d'un homme aux propos libres et souvent percutants, voire dérangeants.
Conférencier et chroniqueur radio, il propose souvent - avec une dose d'humour très personnel - des lectures actualisées et des analyses de la Bible remarquées pour leur modernité qui ont fait de lui le spécialiste de la vulgarisation biblique.
Entre autres ouvrages, il est l'auteur de La Bible pour les Nuls (First) et de La Bible expliquée en 100 minutes (Presse de la Renaissance).


Partager cet article
Repost0
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 14:33

  

La ville de Saint-Jean d’Angély s’est élevée à l’ombre des murailles du monastère de ce nom. La fondation de cette abbaye remonte, selon toute vraisemblance, aux alentours de l’année 990.

 

» Extrait du site Histoirep@ssion de Pierre Collenot.

 

S’il faut en croire de vieilles annales, Peppin avait en Saintonge un château du nom d’Angéri ou Angély, situé au milieu d’une forêt sur la rive droite de la Boutonne. C’était vraisemblablement une de ces fermes royales où les monarques de la deuxième race habitaient alternativement pendant quelques mois de l’année.

Docile aux pieux enseignements de son père, Peppin fit, dit-on, bâtir près de ce castrum une église en l’honneur de Saint Jean-Baptiste. Attirées bientôt par la sainteté du lieu, quelques familles vinrent fixer leurs demeures près de ce moutier, et jetèrent, au commencement du IXe siècle, les fondements de la ville de Saint-Jean-d’Angély.

Mais cette origine toute royale était encore trop vulgaire au gré des vieux écrivains monastiques. Comme presque toutes les anciennes cités de la Gaule, Saint-Jean-d’Angély devait voir des fables ridicules environner son berceau. Écoutons un moine anonyme dont le récit merveilleux est imprimé à la suite des œuvres de saint Cyprien de Poitiers.

 

Après avoir essuyé bien des vicissitudes, depuis la jour où il fut décollé à Samarie par l’ordre du cruel Hérode, les reliques du Précurseur de Dieu reposaient à Alexandrie, dans la basilique élevée en son honneur par l’empereur Théodose. Un moine d’Occident, appelé Félix, ayant entrepris le voyage de Jérusalem, eut une vision pendant la nuit. — « Lève-toi, lui dit une voix, et marche jusqu’à Alexandrie. Là, tu trouveras, dans la chapelle où il est déposé, le chef de saint Jean-Baptiste : tu t’en empareras, et, reprenant le chemin de la Gaule, tu le porteras en Aquitaine dans un lieu que je t’indiquerai. »

 

Sculpture de Caroline Wagner – Saint Jean-Baptiste - 1998 - Voir son site

 

Le moine exécuta, sans rencontrer d’obstacles, l’ordre qu’il avait reçu, et, … Lire la suite

Partager cet article
Repost0
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 13:42
JUMELAGE SAINT-JEAN D’ANGÉLY/SAINT-SULPICE (QUÉBEC)
L’Acadie
de sa découverte au Grand Dérangement

 

Que voici un excellent article sur l’histoire de l’Acadie, de sa découverte au Grand Dérangement, par Cyrille Grancamp, sur le site "La cigogne et le caribou". A lire, à voir et à goûter. Nous attendons la suite de cette première partie avec impatience !
D'ici là, un clic droit ICI pour ouvrir l'article dans une nouvelle fenêtre.


» Bernard Maingot

 

23 autres images et photos sont insérées dans l’article sur l’histoire de l’Acadie. (photo C. G., repro B. M.)

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 17:55
SUR L’AGENDA

  Bourse aux objets de L'Amitié

Du samedi 8 au mardi 11  novembre.

L'association l'Amitié organise une bourse aux objets du 7 au 13 novembre dans l’ancien garage PTT, boulevard Lair.
Le dépôt aura lieu vendredi 7 novembre de 10 h à 18 h.
Horaires de la vente :
- Samedi 8 novembre de 14 h à 18 h
- Dimanche 9 novembre de 10 h à 19 h
- Lundi 10 novembre de 14 h à 18 h
- Mardi 11 novembre de 10 h à 18 h
Récupération des objets non vendus : jeudi 13 novembre de 11 h à 15 h. Dépôt des objets en nombre illimité. Renseignements au 05 46 32 45 48

 

Exposition de champignons

Dimanche 9 et lundi 10 novembre

Une exposition mycologique est organisée par la mairie, à l’initiative d’Antoine Bordas, conseiller municipal pharmacien, à la tour de l'horloge les dimanche 9 et lundi 10 novembre 2008.

Horaires : dimanche de 10 h à 18 h ; lundi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h (cette journée sera plus particulièrement destinée aux scolaires. Entrée libre. Renseignements au Service Culturel : 05 46 59 56 67

 

Commémoration de l'Armistice

Mardi 11 novembre
La population angérienne est invitée à commémorer le 90e anniversaire de l'armistice de 1918, mardi 11 novembre 2008 à 11 h. Le rassemblement pour la cérémonie officielle se tiendra au monument aux morts où sera effectué un dépôt de gerbes.

Après cette cérémonie officielle, le maire Paul-Henri Denieuil inaugurera l'exposition "Les angériens dans la grande guerre" dans le hall de l'hôtel de ville de Saint-Jean d’Angély. Un vin d'honneur clôturera la matinée dans les salons de l'hôtel de ville.

 

European Camerata
Vendredi 14 novembre

Concert du groupe European Camerata, à 20 h, en l'église Saint-Jean-Baptiste*.

Au programme :

  E. Elgar : Sérénade pour cordes

          F. Mendelssohn : Symphonie n°9 "La Suisse"

          A. Webern : Langsamer Satz

          A. Dvorak : Sérénade pour cordes

Un concert proposé en partenariat avec l'A4 dans la cadre de "Novembre en Musique à Saint-Jean-d'Angély".
Tarifs : plein 21€ ; réduit 15€. Renseignements au Centre de Culture Européenne au 05 46 32 60 60
Sites Internet :
http://europeancamerata.com/
http://www.cceangely.org/

 

* La répétition publique aura lieu mercredi 12 novembre à 15 h 30, salle d'exposition de l'Abbaye Royale. Entrée libre.

 

Citizen Band

Samedi 15 novembre

Un communiqué de Michel Batelier, président de l’ACBA : L’association Citizen-band angérienne (ACBA) tiendra son assemblée générale samedi 15 novembre à 14 h 30, salle des fêtes de Landes. En sus de l’ordre du jour habituel, un débat aura lieu sur l’utilisation citoyenne, le bénévolat, la représentativité nationale et la reconnaissance d’utilité publique, le droit à l’antenne, la puissance d’émission et l’Europe. En cas d’empêchement, envoyer un pouvoir à l’adresse de l’ACBA (être à jour de cotisation).

ACBA BP 100 – 17416 Saint-Jean d’Angély Cedex. Tél. 06 81 49 60 99 acba17@orange.fr

 

 

 

Actions du Rotary : "Jeunes, trop d'alcool tue !"

Jeudi 13 novembre

A 17 h - Salon d'honneur de l'hôtel de ville

La charte "0% pour les moins de 18 ans" sera présentée pour signature aux patrons de café et de discothèques ainsi qu'aux commerçants vendant des boissons alcoolisées.

Ce document sera également proposé à la signature des autorités de l'Etat et locales, de la prévention Routière, des chefs d'établissements scolaires du second degré.

Télécharger la charte "0% aux moins de 18 ans"

 

Samedi 29 novembre

De 9 h 30 à 13 h - Place François Mitterrand et Place de l'Hôtel de ville.

Interventions et démonstrations du Moto Club de Saint-Jean-d’Angély, de l'Automobile-Club de Charente-Maritime, de la Fédération Nationale de sport Automobile.

Simulation d'accident et désincarcération par les pompiers et la gendarmerie.

Présentation du documentaire "14 ans et 1,4 g d'alcool" dans le hall de la mairie.

 

Lundi  1er décembre

20 h - Salle Aliénor-d'Aquitaine

Dîner-débat "L'accident... et après" avec la présence de Michel Chevalet, père d'un accidenté de la route, tétraplégique.

Un concours de slogan, de textes et de dessins contre la surconsommation d'alcool, réservé aux moins de 25 ans est également proposé.

Un mini-jury se réunira le lundi et le jeudi soir du 20 octobre au 17 novembre afin de choisir les meilleures oeuvres.
Les contributions qu'il choisira seront tirées sur papier par Patrick Audouin-Dubreuil et seront placées sur les panneaux de la ville.

Un jury plus complet choisira les trois lauréats parmi cette présélection entre le 18 et le 20 novembre, leurs contributions seront, dans la mesure du possible, affichées jusqu'au 1er décembre date du dîner-débat avec Michel Chevalet.
Renseignements sur
www.jeunes-angely.fr

Distribution de 10 000 alcootests aux acheteurs de journaux locaux, accompagnée de pages spéciales sur "Les jeunes, l’alcool et la route".
Cette opération donne aux familles l'occasion de dialoguer dans un climat serein sur les dangers de la surconsommation d'alcool

Partager cet article
Repost0
6 juin 2008 5 06 /06 /juin /2008 23:33
Nécrologie
Le père Claude nous a quittés


Claude Tessier, prêtre de Saint-Jean d'Angély, est décédé des suites d'un cancer à l'âge de 60 ans.

(Photo A. B.)


Le père Claude, à l’état civil Claude Gérard Tessier, nous a quitté jeudi 5 Juin 2008. Samedi 31 mai dernier, il a effectué avec beaucoup de courage sa dernière célébration à Saint-Jean d’Angély, un baptême en l'Église Saint-Jean Baptiste, alors qu’il était sous oxygène ambulatoire depuis un mois et demi, devant par moment s'asseoir pendant l'office. Lundi, on l'a amené en urgence à l'Hôpital de Saintes où il devait décéder des suites d'un cancer des poumons.

 

 

Il est né le 19 octobre 1947 à Croix-Comtesse, ville que sa famille a ensuite quitté pour Bords (sa mère est décédé voici deux ans et il avait également perdu son père). Issu d'un milieu modeste, il a suivi le petit séminaire de Saintes, puis ordonné prêtre en 1976, à l’âge de 29 ans. Il est devenu curé de Saint-Jean d'Angély en 1998, dont il était le curé doyen.

 

Son secteur pastoral comprenait également Aulnay-de-Saintonge et Loulay. Il était aussi l’aumônier de l'Hôpital de Saint-Jean d'Angély et de la maison de retraite. Très investi dans son ministère, il avait suivi durant une année à Toulouse une formation d'accompagnement des mourants. Connu pour son grand oecuménisme, il avait d'excellentes relations avec les protestants mais aussi avec l'ensemble des laïcs, pouvant discuter de tous les sujets, y compris avec les non-croyants. Ses paroissiens, dont il était très proche, se souviennent avec émotion de sa grande sollicitude lors des enterrements, de son accompagnement constant auprès des personnes malades ou affligés par la perte d'un être cher. Très aimé des paroissiens, il était connu pour être toujours "de sortie" auprès des malades de l'hôpital ou des fidèles touchés par les épreuves.

 

Grand amoureux de la nature et en particulier des fleurs, il avait aussi voyagé, dans le cadre de sa charge religieuse, à Jérusalem, en Palestine, au Niger et en Equateur, soucieux du sort des plus humbles, très affecté par la grande misère des populations et touché par leur dévotion religieuse.

Très attentif au progrès des enfants inscrits au catéchisme, les fidèles évoquent avec émotion ce "jardinier des âmes" qui aimait en permanence être entouré des siens. Les plus anciens des angériens, telle Madeleine Salomon, présidente de l'Association pour l'Abbaye, se souviennent de lui à l'époque où il était devenu enfant de chœur en aube, par suite d’une vocation religieux très affirmée fortement révélée par sa grand-mère. Le curé de Royan, le Père Jacques, était son meilleur ami mais il était très proche de nombreux angériens, comme Jean-Marie Bréhier (directeur de la Comédie de L'Éperon). On a fêté ses 30 ans de prêtrise en 2006

 

Une veillée funèbre a eu lieu vendredi 6 juin à 20 h 30 en l'église Saint-Jean Baptiste. Ses obsèques seront célébrées samedi 7 juin à 15 h, en l'église Saint-Jean Baptiste.

 

Son remplaçant sera le père Pierre Bigot, curé de Rochefort, qui était déjà appelé à lui succéder en septembre car le Père Claude, malade, avait jugé en conscience qu'il ne pouvait plus assurer son ministère dans les meilleures conditions.

Alban Boigeol.

Partager cet article
Repost0
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 01:53

En souvenir pour vos petits-enfants, voici la photo du Palais de Justice de Saint-Jean d'Angély. Comme de nombreux autres en France, le Tribunal d'instance est supprimé par la réforme judiciaire, suivant l'annonce du 12 novembre 2007. Déjà la veille - 11 novembre - la France avait commémoré ses morts et l'armistice de 1918... La justice dite de proximité sera maintenant rendue à Saintes.
Les avocats manifestant à Paris pour la suppression de ces juridictions ont brandi à l'époque toutes sortes de revendications et slogans. En voici un : "Ou Rachida Dati passe, les tribunaux trépassent".

undefined
Face à vous, la porte d'entrée du Palais de Justice de Saint-Jean d'Angély. A gauche, la porte de la sous-préfecture.

Je ne résiste pas non plus à vous mettre en prime "l'avis de décès" placardé sur la porte du tribunal...
undefined

Partager cet article
Repost0