Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

26 septembre 2008 5 26 /09 /septembre /2008 01:56

Cyclisme

Tour Poitou-Charentes 2008 :
à Saint-Jean d'Angély et à Gibourne

 

» un article de Jean-François Elineau

 

Deux belles journées de cyclisme que ce Tour Poitou-Charentes 2008. Arrivée de la première étape à Saint-Jean-d'Angély devant un nombreux public, le cyclisme attire toujours autant de …


Pour lire la suite : cliquer sur le coin droit des photos après avoir cliqué ICI 
 


Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans AUTRES SPORTS
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 21:07

Parc Interrégional du Marais Poitevin

Opération Grand Site

 

Inauguration de la place de la mairie, du quai et de la cale à Taugon, vendredi 19 septembre.

 

» Parc interrégional du Marais poitevin - 22.09.08 

 

Le Parc interrégional du Marais poitevin a mis en place une Opération Grand Site* pour les communes situées dans le site classé** (24 communes du marais mouillé). Grâce à ce dispositif d’envergure, elles peuvent bénéficier de l’aide technique du Parc et de financements exceptionnels pour leurs travaux de mise en valeur du patrimoine paysager et bâti.

 

Ce vendredi 19 septembre à 17 h à Taugon, Yann Hélary, Président du Parc interrégional du Marais poitevin, et Catherine Ganne, maire de Taugon, ont inauguré la place de la mairie, le quai et la cale, réalisés dans le cadre de l’Opération Grand Site.

 

Serge Morin représentant la Région Poitou-Charentes, Sylvain Provost et Michel Guillou, Agents de l’Etat, les élus des communes du Marais poitevin, venus des trois départements pour l’occasion, et les habitants de Taugon.

 

Yann Hélary et Catherine Ganne ont rappelé que ces travaux ont été initiés par le Parc, qui a accompagné la commune en lui permettant de mobiliser 90% de subventions (50% Etat, 20% Département, 20% Région Poitou-Charentes).

 

La paysagiste, Cathy Guitton, de l’agence Guitton-Crémel, maître d’oeuvre, a présenté le projet qui allie matériaux traditionnels comme la pierre, contemporains comme le béton désactivé, et plantations offrant une animation végétale fleurie et variée.

 

L’originalité et la force de l’opération tiennent dans la reconquête des liens à l’eau, à l’image des autres communes du Marais poitevin, où les quais, ports et cales ont été mis en valeur. De nouveaux travaux sont actuellement menés dans le Marais grâce au Parc interrégional : place du Mazeau (85), aires d’accueil et de pique-nique d’Arçais et de Coulon (79), restauration paysagère des marais mouillés…

 

Cette action d’envergure de 539 000€ TTC donne aujourd’hui à la commune un nouveau visage. La place principale est en effet requalifiée, et la présence de l'eau est affirmée au cœur même du village. Le cadre de vie des habitants est ainsi amélioré, et Taugon, commune du Marais poitevin et du site classé, renoue avec son patrimoine lié à l’eau. 


* L'Opération Grand Site est un plan d'action stratégique d'aménagement, de développement et de promotion des territoires. Ses objectifs généraux sont (Ministère de l'Ecologie et du Développement durable) :

- la préservation des patrimoines naturel et culturel et le respect de "l'esprit des lieux",

- l'amélioration de la qualité de l'accueil des visiteurs,
- la recherche de retombées socio-économiques et de développement durable pour la région concernée.


**
Depuis 2003, le Marais poitevin bénéficie d’une reconnaissance nationale, en tant que site classé, grâce à son paysage emblématique. Les 24 communes du marais mouillé concernées se placent avec le Mont Blanc, le Cirque de Gavarnie, les Gorges du Tarn, et la Baie du Mont Saint Michel, parmi les plus grands et les plus prestigieux sites de France.

 

La visite de la place et la présentation des travaux s’est déroulée en présence des financeurs de l’opération : Denis Petit, représentant le Conseil Général de Charente-Maritime, Yann Hélary et Catherine Ganne (photo DR).


Contact presse - Séverine Le Ridant, chargée de communication

Parc interrégional du Marais poitevin - 2, rue de l’Eglise 79510 Coulon – Tél.  05 49 35 15 20 Fax 05 49 35 04 41

Courriel : s.leridant@parc-marais-poitevin.fr   Site Internet : www.parc-marais-poitevin.fr

 

En savoir plus sur l'Opération Grand Site 

 

(photo DR)

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Marais poitevin
commenter cet article
25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 00:45

Office de tourisme

Les visites guidées en septembre-octobre

 

Septembre

 

Foires et marchés

 

Les halles sont le reflet d’une époque durant laquelle les foiles et les marchés constituaient des temps forts du commerce et de la sociabilité. La visite abordera l’histoire du minage, des halles et du marché et se terminera sur la place du champ de foire.

Samedi 27 septembre à 10 h place du Pilori – Tarif : 4 €

 

Octobre

 

Le Comte Régnaud de Saint Jean d’Angély

 

Le 23 août 1863, la ville de St Jean d’Angély inaugurait la statue de Comte Régnaud de Saint-Jean d’Angély (1760-1819) : avocat, député du tiers aux Etats-Généraux puis Conseiller de Napoléon à partir de 1800. La vie et la carrière du Comte Régnaud ont laissé leur empreinte au sein de la ville comme en témoignent son hôtel particulier, les travaux de reconstruction du début du XIXe siècle et ses liens avec la franc-maçonnerie.

Mercredi 8 octobre à 14 h place du Pilori – Tarif : 4 €

  

Le Cimetière de St-Jean-d’Angély

Aménagé au XIXe siècle à l’extérieur de la ville, le cimetière présente de somptueuses chapelles édifiées par les notables de la ville (familles Robert, Audouin Dubreuil, Larade…) et dont l’architecture s’apparente aux mausolées et tombes de l’Antiquité romaine.

Mercredi 15 octobre à 14 h à l’entrée du cimetière, rue Lachevalle – Tarif : 4 €

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Patrim. Envirt Dév. Dur.
commenter cet article
24 septembre 2008 3 24 /09 /septembre /2008 23:24


Protéger les enfants des dangers du Net

 

A l’occasion de la rentrée scolaire, Xavier Darcos et Nadine Morano viennent de publier une plaquette à destination des parents pour leur permettre de protéger leurs enfants des dangers du Net.

Après avoir modulé pour la première fois l’allocation de rentrée scolaire, versée le 20 août dernier, Nadine Morano, secrétaire d’Etat chargée de la famille et Xavier Darcos, ministre de l’Éducation nationale ont co-signé une plaquette destinée aux parents sur les « 8 conseils pour protéger leurs enfants sur Internet ».

Cette plaquette sera distribuée à 4,5 millions d’exemplaires à l’ensemble des élèves de classe primaire, en même temps que les nouveaux programmes scolaires édités par le Ministère de l’Education Nationale.

Pour télécharger la plaquette, cliquez ici


Guide pratique des parents

 

Le ministère de l'Education nationale met à la disposition des parents d'élèves du CP au CM2 un guide qui présente les nouveaux programmes scolaires du primaire.

Pour consulter le guide, cliquez ici

Pour commander le guide, cliquez ici

 

Le ministère propose également sur son site un nouvel espace dédié aux parents, pour tout savoir sur les programmes, les réformes, de la maternelle au lycée.

Pour accéder au site, cliquez ici

 

Partir étudier.fr : un site pour bien préparer sa rentrée universitaire

Ce nouveau portail créé à l'initiative de l'Adele (association pour le développement économique du logement étudiant), des mutuelles régionales étudiantes et la banque BNP-Paribas, permet de trouver des adresses pour ses loger (résidences étudiantes) et des conseils pour bien s'installer et se déplacer au moindre coût pour se rendre sur son lieu d'études.

Le site propose également une check-list de toutes les démarches obligatoires et une rubrique "vie quotidienne", pour apprendre à gérer son budget, tout savoir sur sa couverture sociale ou bien dénicher toutes les réductions accordées aux étudiants.

Les conseils peuvent être personnalisés suivant la région et la situation individuelle de chaque étudiant : pour cela, il suffit que ce dernier crée son profil en s'identifiant sur le site.

Pour en savoir plus : www.partir-etudier.fr


L’école pour tous

 



Le ministère de l'Education nationale propose un nouveau site L'école pour tous à destination des élèves handicapés et de leurs familles pour "réussir à l'école l'accompagnement de tous les élèves et préparer une scolarité adaptée aux particularités de chacun". En bref, les aider dans leur scolarité et faciliter leurs démarches.

Ce site permettra aux parents de trouver, sous forme de questions/réponses, des informations sur l'accompagnement, l'orientation, les examens... Les textes officiels peuvent être consultés, ainsi que des fiches pratiques sur les différents troubles. Enfin, une rubrique "Qui contacter ?" permet d'obtenir les adresses des maisons départementale pour les personnes handicapées dans tous les départements.

Pour en savoir plus

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Enseignement Formation
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 22:32

Sporting club angérien    

Le SCA peaufine sa communication

 



La commission communication du SCA s’est réunie pour améliorer sa communication avec la presse et les médias. Luc Tonnerre (animateur du site SCA), Pascal Blin (Manager général) Christelle et Ingrid Jauneau, Edouard Zandvliet (à l’ordinateur), Pascale Thibaud, André Lavaud (à gauche, photographe du SCA) ont pris plusieurs décisions : article de presse chaque semaine, commentaires des coaches, feuille de résumé des matchs par les entraîneurs de chaque équipe, faire connaître le site, équiper les éducateurs… Ils ont rappelé quelques actions, telle la randonnée du 23 août, les matchs en cours (Buxerolles le 20.09, Cognac le 27), le regroupement de 180 benjamins samedi 20 à Pelouaille… Site SCA http://pagesperso-orange.fr/scafoot/index.html (photo B. M.)

  

L’équipe A

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Football
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 22:31

Fédérale 2 - Poule 8 - RACA Seniors A (équipe première)

Leur première journée en Fédérale 2

 

L’équipe première a joué son premier match de Fédérale 2 contre Floirac. Score 15 à 12 pour les Girondins. Mais le Raca n’a pas démérité.

 

» P .M . - B. P. - B. M.


Alexis Jadin et Boris, à Floirac le 21 septembre.

 

On ne pourra pas dire que les angériens sont passés à côté de leur première rencontre officielle en Fédérale 2 puisqu’ils repartent la tête haute avec un score qui aurait bien pu basculer en  leur faveur et ils reviennent à la maison en récupérant un point de bonus défensif.

Dimanche 21 septembre, le Raca a rencontré Floirac à l’extérieur, une des nombreuses équipes de la banlieue bordelaise, qui, l'an passé, s'était qualifié en phase finale de Fédérale 2.

Le test passé en terre girondine fut des plus concluant puisque le RACA, excellent avec ses avants, est passé tout près de la victoire sur un ballon porté (maul) de 30 m qui les a emmené à cinq mètres de la ligne de l’en-but floiracaise et aurait pu accrocher le match nul si la pénalité de la dernière minute avait été tentée, très bien placée à 30 m face aux poteaux. Mais le choix respectable des joueurs motivés pour la gagne se porta sur une penaltouche dans les toutes dernières minutes du temps réglementaire. Il y eut trop de précipitation sur ce dernier lancement de ballon porté au centre de l’alignement pour passer la ligne du bonheur et celui-ci n’aboutit pas, concluant la rencontre par un 15 à 12 de pénalités.

 

Une prestation encourageante du Raca 

 

La rencontre fut cependant intéressante, car avec les nombreuses arrivées au RACA, on pouvait craindre un manque de cohésion Mais la patte de l'entraîneur Gourdon était déjà visible : un paquet conquérant qui récupéra moult ballons en touche et avec des trois-quarts qui ont pris régulièrement le dessus sur leur vis-à-vis. La deuxième ligne nouvelle, cette saison, se révéla des plus efficaces avec deux vrais tracteurs qu'ont été Lagedamon et le nouvel angérien Verbois (venant de Langon). Avec en n° 8 le très expérimenté Britannique Jonathan Nugent, le 8 de devant devrait tenir la route. A l'arrière, pas de changement avec Marian Mitu qui inquiéta bien souvent les bordelais (même s'il abusa de son jeu au pied). En revanche, l'arrivée de l'Argentin Albrisi en 10 d'abord, puis en 15 fut des plus réussie avec une précision au pied remarquable (4 pénalités), une adresse sur balles hautes fort appréciable avec le jeu actuel et un sens de la contre-attaque fort judicieux.

Les hors-jeu et les plongeons sur les balles au sol ont rythmé la partie en enchaînant les pénalités. Il est vrai que les nouvelles règles d’arbitrage qui gèrent : les rucks annoncés ou pas et la possibilité de gratter le ballon n’ont pas arrangé la chose pour les deux formations : Jérémy Verbois en a fait les frais, il a jonglé avec les couleurs de carton : un jaune, un blanc. Les angériens par leur buteur, l’italo-argentin Gonzalo Albrisi, ont su être plus réguliers dans leurs coups de pied alors que les rouges et jaunes ont gâché 12 points : cet écart leur aurait permis d’être plus sereins et de poser leur jeu. Ils gagneront ce match, peut-être pour un peu plus de discipline, mais sans jamais vraiment inquiéter les charentais par un jeu en profondeur. Ils n’ont pas su profiter des 20 mn de jeu à 14 suite aux cartons des bleus. Gonzalo Albrisi sera élu pour le RACA "homme du match" pour ces très bonnes relances des lignes arrières, une bonne récupération des ballons et sa volonté de mettre le feu dans la défense floiracaise. La "tondeuse du match" (meilleur plaqueur) est encore et toujours Nicolas Bernier. Quant au "boulet du match", le staff le dévoilera seulement en comité restreint… Car personne n’est à l’abri de le porter un jour ! Christophe Lacombe le président, Luc Binaud vice-président, Renaud Gourdon l’entraîneur et Jean-Jacques Vigeant l’entraîneur des avants semblaient satisfaits de cette partie haletante et pleine de suspense qui aurait bien pu basculer à leur faveur. Commentaire de Renaud Gourdon : « Messieurs vous avez fait un bon match pour cette rentrée dans le championnat, il y encore du travail, mais j’ai aimé l’esprit, vous pouvez vous applaudir » On notera un match très fair-play et le très bon accueil du Club de Floirac et bien sur l’arbitrage de Jérôme Piqueras qui s’était déplacé de Poissy (Yvelines).

On l'aura compris : le RACA a de quoi séduire cette saison : à confirmer samedi soir prochain à 19 heures, face à nos voisins de Cognac, une des grosses écuries de la poule et qui, défaite sur son terrain par Aire-sur-Adour, se voudra de se rassurer face au RACA : aux Angériens de montrer leur motivation, leur efficacité et leur envie de jouer un rôle dans cette division.

 

 

Gonzalo Albrizi

 

Tir de Gonzalo Albrizi

 

 

Le coach Renaud Gourdon

 

Mêlée avec Jérôme, Simon, Bouba

 

 

le 22 septembre : au lendemain du match contre Floirac, les joueurs récupèrent dans le bain froid de la piscine.

 

d’après www.rugbyrama.fr

 

 

sur www.itsrugy.fr

 

 

 

Quand il quitte le maillot de la réserve, Hervé Digeos prend le caméscope.

 

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Rugby RACA
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 21:27

RACA Seniors B (Réserve)

Pas d’envie !

 

Pour leur premier match de championnat en Fédérale 2, l’équipe B du RACA a perdu contre Floirac dimanche 21 septembre. Score de 54 à 0 pour les Girondins.

 

» P. M. - B. M.

 

Hervé Digeos en pleine action vers une percution.


C’était le premier match en Fédérale 2 pour l’équipe B du RACA à l’extérieur. Les Angériens se sont bien vite aperçus qu’une équipe B de fédérale 2 était un vivier pour son équipe première et que l’époque des 50% de vieux briscards était bien révolue !

Pourtant l’équipe des bleus avait de gros atouts avec de bons joueurs tel que Mathieu Boisneau, Benoît Bruyer, Hervé Digeos, pilier de la première qui revenait sur blessure et qui perfora la défense des rouges et jaunes pour aplatir derrière la ligne afin de sauver l’honneur ! Mais l’essai sera refusé pour interposition des mains d’un défenseur. Ce groupe charentais semblait bien trop serein contre ces girondins volontaires qui jouaient chez eux et qui n’ont pas hésité à mettre le feu dans tous les plans du jeu. Les Floiracais se sont quand même heurtés sur un bon groupe d’avants mais pas trop disciplinés avec des rentrées en mêlées gérées un peu haute et des trois-quarts sans envie. On notera de bonnes relances de Nicolas Marx mais que d’hésitations !
En résumé, beaucoup d’énergie dépensée pour peu de résultat : les Girondins ont vite saisi les failles et ce sont engouffrés dans les espaces laissés par les angériens démotivés. A noter la rentrée de deux nouveaux jeunes en provenance des juniors : Cédric Campe (2e ligne) et Arthur Michel (talonneur).

Cette équipe après une remontée de bretelles en règle de Fabrice Chapuis va maintenant se préparer pour un gros match contre l’équipe B de Cognac samedi prochain.

 

Benoît Bruyer et Boisneau

 

Action Boisneau

 

Arthur Michel, talonneur, dans la mêlée. La saison passée, il jouait dans l’entente juniors.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Rugby RACA
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 20:57

RACA Juniors

Les Juniors s’inclinent devant Niort

Samedi 20 septembre, l’entente junior RACA St-Jean–US Cognac a rencontré le Stade-Niortais en engagement "crabos" et s’incline 19/13.

 

» P. M. – B. M.

 

 

De quoi perdre son équilibre.

 

Les meilleurs ennemis font les meilleurs amis ! Les juniors angériens et cognaçais vont passer leur samedi en stage à Saint-Jean pour former l’équipe la plus soudée possible afin d’affronter les équipes colistières du championnat Crabos et Fliponneau. Le soir, ils supporteront leurs équipes respectives dans un des derbies les plus prisés du Poitou-Charentes RACA USC. De la fête en perspective !

Samedi 20 septembre, nos jeunes et fougueux moins de 19 ans se sont inclinés à Niort dans une rencontre à leur portée. On aurait pu penser que le manque de cohésion entre les joueurs de cette toute jeune entente casserait la partie et ouvrirait des boulevards pour des Niortais devant leur public. Mais nos jeunes rugbymen ont quelque chose en commun : le fait d’être passés dans d’excellentes écoles de rugby. Dans l’apprentissage de ce sport, ils n’ont pas fait qu’en effleurer  les vraies valeurs. Les Niortais en ont fait les frais avec bien des frayeurs. Un match bien à la portée de l’entente qui n’avait pas fait son plein de joueurs et une équipe qui s’est montrée très soudée suite à une altercation sur un placage sévère d’un niortais. On a pu remarquer une volée de "baffes" très vite stoppées par l’arbitre qui a su rétablir l’ordre rapidement. Petit hic pour l’intervention un peu décalée et musclée d’un coach niortais à la limite de la règle rugbystique… Mais tout le monde est rentré au vestiaire par la haie d’honneur avec des tapes cette fois respectueuses et amicales : la troisième mi-temps s’est bien passée, avec un excellent accueil des dirigeants du stade niortais.

   

   

 Action Thomas Chichereau


 Action Gronchon


Essai Gronchon

Rémy Moreau

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Rugby RACA
commenter cet article
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 17:17

Sécurité routière

Un carrefour qui mériterait un rond-point

 

» Bernard Maingot

   

Le carrefour des départementales D939 et D739 (Surgères-Saint-Jean d’Angély et La Benâte-La Vergne-Tonnay-Boutonne) est célèbre par sa dangerosité sur l’axe St-Jean/La Vergne, compte-tenu du nombre de voitures qui empruntent chaque jour la direction Tonnay-Boutonne/Rochefort (3 200 véhicules par jour si ma mémoire est bonne).

Déjà une croix en bois posée sur le côté du carrefour rappelle la mort d’un motard. Récemment (le 15 septembre), un autre motard et sa passagère, tous les deux âgés de 26 ans, ont percuté un camion. La passagère est décédée à l’hôpital de Saintes.

Samedi dernier, alors que je commençais à m’engager sur les "zébras" pour me diriger vers Tonnay-Boutonne, j’ai été surpris par une moto arrivant en face (de Surgères) qui est arrivée à mon niveau le temps de parcourir les trente mètres de zébras pour tourner à gauche.

Il apparaît maintenant nécessaire de prévoir un "tourne-à-gauche" (rond-point).

Alors je sais qu’il est facile de proposer des choses dépendant de l’argent des contribuables, mais il faudrait que les pouvoirs publics concernés prennent cette affaire à bras-le-corps pour réduire l’accidentologie de cette intersection.

J’échange mon idée contre une réalisation ! Et un rond-point contre une réduction du taux d'accidents de plusieurs points.

 

23 septembre 2008 à 15 h (photos B. M.)

   

 


Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Sécurité routière
commenter cet article
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 22:57

Asnières-La Giraud

Les Asniérois aiment la fête


Les repas de quartier sont un bon moyen pour rassembler, apprendre à se connaître et échanger avec ses voisins pour tisser des liens plus serrés.

 

» Christian Ferru - S. Dieumegard – A. Campe – F. Moreau

 

"La fête des voisins" est reconnue officiellement. Le 27 mai dernier, c’était la 8e édition de cette journée et le message a été bien entendu dans la commune d’Asnières-La Giraud. En effet, les repas entre voisins se sont  multipliés en cette fin d’été. On a compté quatre  repas de quartier, montrant que le sens du partage, de l’amitié, de la convivialité et des moments de  fête existent encore à Asnières…

 

 

 

Le 15 août, au village de Champniaud, c’est dans la joie et la bonne humeur que se sont réunis les habitants du lieu-dit. Après avoir installé tonnelle, salons de jardin, et installé un décor de ballons, chacun a  apporté son déjeuner. On a pu craindre un après-midi pluvieux, mais il fût tout de même bien arrosé…Toutes les générations étaient représentées, de Clément (un an) à Odette (88 ans). Certains ont déclaré  : « n’avoir jamais vu cela à Champmiaud » et d’autres « vouloir prendre une semaine de congés pour l’année prochaine » ! [ S. Dieumegard].

 

Le 31 août, au village de La Giraud, les éclaircies sont arrivées juste pendant les festivités. Les habitants de ce petit village s’étaient déplacés avec leur pique-nique sur la place du logis. Les anciens habitants comme les nouveaux ont été heureux de ce moment qui s’est déroulé dans une atmosphère très conviviale. [A. Campe].             

                                                                                           

 

Le 14 septembre, à la résidence des Acacias : le tivoli est monté, un repas froid est confectionné et les fleurs sont disposées sur les tables nappées de blanc. C’est la première fois que les voisins des "Acacias" se retrouvent pour un moment fort agréable. Sur 25 familles invitées, 18 d’entre elles étaient présentes ce jour. Ce fut un grand succès pour une journée bien trop courte puisque - chose imprévue - petits et grands sont restés dîner sous le chapiteau jusqu’à 22 heures. On a remarqué des échanges d’adresses e-mails pour mieux se contacter, pour être plus proches des uns des autres, de quoi ravir les organisateurs. Une photo de groupe a été réalisée pour immortaliser cette journée. [C. Ferru].

 

 

Le 21 septembre, c'est par un beau dimanche ensoleillé que le village de "La Laigne" s'est réuni autour d'un grand plateau de moules-frites. Petits et grands ont passé une merveilleuse journée. A l’année prochaine ! [F. Moreau]

 

Les repas de quartier sont un bon moyen pour rassembler, apprendre à se connaître et à échanger pour tisser des liens plus serrés. Chacun d’entre nous doit oeuvrer pour que cela continue.

On peut regretter que cette festivité n’existe plus au village de "La Rue" et au hameau "Chez Sureau". Il reste à espérer que ses habitants prennent l’initiative de renouveler leur fête, comme c’était le cas voici quelques années.

La vie actuelle fait que nous résidons les uns à côté des autres sans réellement nous connaître et que chacun est pris par le temps. Mais n’oublions pas l’essentiel : « Bien vivre avec les nôtres ».

A travers ces journées de retrouvailles, les Asnièrois ont compris une chose primordiale : « Ne vivons plus comme des fous mais vivons proche les uns des autres  ».

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Asnières-la-Giraud
commenter cet article