Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 19:44
ROTARY CLUB ANGERIEN et SECURITE ROUTIERE
Trop d’alcool chez les jeunes

 

On ne parlera jamais assez de l’opération "Alcool et sécurité routière" menée par le Rotary club angérien et de nombreux partenaires1. Trop d’accidents corporels et de nombreux accidents mortels ont pour cause l’excès de consommation d’alcool. Trop de jeunes aussi, adeptes de la "biture express", y laissent bêtement leur vie ou deviennent invalides au quart du parcours pour lequel ils étaient nés. Ci-dessous deux photos : une vitrine rue Gambetta à Saint-Jean d’Angély et le rappel des actions les 29 novembre et 1er décembre en ville. Un rappel sur la campagne Boire trop : je vous recommande de voir la video du ministère de la santé et d'aller sur le site www.boiretrop.fr

 

» Bernard Maingot

1 - Quelques partenaires : Sécurité routière, conseil régional Poitou-Charentes, conseil général de la Charente-Maritime, Pays des Vals de Saintonge, ville de Saint-Jean d’Angély, Centre hospitalier de Saint-Jean d’Angély, association Prévention Routière, Mutualité sociale agricole, Sud Ouest, L’HEBDO, L’Angérien Libre, La Poste, Hélène fm, …

 

Vitrine rue Gambetta.

 

Des actions les 29 novembre et 1er décembre.

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 23:13
LES ADOS ET L'ALCOOL
Les ados de la région
boivent plus d’alcool

 

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) et l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), ont publié le 30 octobre 2008 le "Premier Atlas régional des consommations d’alcool".

 

» Bernard Maingot.

 

Ce premier Atlas régional des consommations d'alcool, résultat d'une collaboration entre l'INPES et l'OFDT, s'efforce de répondre à une demande croissante de données fiables au niveau local : les décideurs politiques ont besoin d'outils adaptés pour mener des actions de prévention et d'information au plus près des populations concernées.

 

Il permet pour chaque région d’observer les évolutions depuis le début des années 2000 et de comparer chaque situation régionale par rapport à l’ensemble du territoire.

 

De ce volumineux rapport de 336 pages, on retiendra que « certaines régions se singularisent par des cumuls de boissons alcoolisées à l’adolescence ». « Le Sud-Ouest en général pour le vin, la bière, les cocktails, les apéritifs anisés, etc. »

Quelques autres phrases concernant les 17 ans


« Les ivresses et les consommations ponctuelles importantes sont l’apanage des jeunes… »

« A l’adolescence, un usage régulier des boissons alcoolisées plus répandu sur l’Ouest et en Bourgogne... »

« Six régions présentent un niveau d’usage régulier significativement supérieur à celui mesuré sur l’ensemble de la métropole : la Basse Normandie, les Pays de la Loire, le Poitou-Charentes, l’Aquitaine et la région Midi-Pyrénées sur la face ouest du pays, la Bourgogne à l’est. »

 

Sur l’usage régulier d’alcool au cours des trente derniers jours à 17 ans, le Poitou-Charentes arrive en 4e position après les Pays de la Loire, l’Aquitaine et la Bourgogne.


Ainsi, l’usage régulier concerne 15 % des jeunes de 17 ans de la région, contre 12 % sur l’ensemble de la métropole.
La consommation de cinq verres ou plus en une occasion au moins trois fois au cours des trente derniers jours : 22 % en Poitou-Charentes contre 17 % sur l’ensemble du territoire.

 

Un rapport édifiant et très complet qui analyse aussi l’alcool chez les 15-75 ans, avec une région Poitou-Charentes qui préfère les alcools forts à la bière, qui se situe dans le peloton de tête - voire en tête - pour les accidents corporels impliquant l'alcool (plus de 14 % contre  9,7 % en France) et en 2e rang pour le taux de consultations en centre spécialisé en alcoologie.

Paradoxalement, la région - qui boit plus que la moyenne de la métropole - se situe au 15e rang sur 22 en ce qui concerne les interpellations pour ivresse sur la voie publique... 


Pour télécharger les différents rapports, cliquer ICI

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2008 7 02 /11 /novembre /2008 10:36
SECURITE ROUTIERE
Un jeune de 17 ans se tue à cyclomoteur

 

Encore un accident mortel en Charente-Maritime, où un jeune homme perd la vie dans une collision entre son deux roues et une voiture.

 

Jeudi 30 octobre vers 14 h, une collision mortelle s’est produite rue Audry-de-Puyravault, en centre-ville de Surgères. Une automobiliste de 36 ans, domiciliée à Vandré, au volant de sa Volkswagen Polo était arrêtée au milieu de la chaussée dans le sens La Rochelle-Surgères, ayant mis son clignotant à gauche pour entrer dans une station essence. En redémarrant, la collision s’est produite avec un cyclomoteur arrivant en face. Le jeune homme, âgé de 17 ans et domicilié à Surgères n’a pu être ranimé par les pompiers de Surgères et est décédé vers 15 h. Une enquête est ouverte. 

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2008 4 30 /10 /octobre /2008 19:03
SECURITE ROUTIERE – Carcasse et poésie
Morts de rire !…

 

J’ai bien aimé le poème de Kerfon le Celte (de Vannes) "Morts de rire !…", illustrant les sorties de boîte et le retour meurtrier pour certains. Fallait le faire, et avec talent…

 

» Texte et photo de Kerfon le Celte http://www.kerfon-le-celte.net

 
 

Vers les cinq heures du mat, quand tout semble dormir,

Au sortir de la boîte, ils étaient morts de rire.

Ils partaient à la hâte vers un jour à venir,

Vers les cinq heures du mat, quand tout semble dormir…

 

Ils se sont entassés dans l’unique voiture,

La musique endiablée a donné sa mesure.

Le temps s’est empressé jusqu’à la démesure...

 

La suite, en alexandrins, c’est ICI   


Partager cet article
Repost0
24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 23:12
SECURITE ROUTIERE - Contrôle du 17 octobre
53 infractions sanctionnées

 

 

Lors du contrôle routier du 17 octobre à l’entrée de Saint-Jean d’Angély (lire l’article précédent) le bilan s’élève à 53 infractions détaillées comme suit :

 

» 5 infractions pour  "non port de la ceinture de sécurité"

» 4 infractions pour  "usage de téléphone portable"

» 38 infractions pour  "excès de vitesse", dont une rétention de permis de conduire à un jeune conducteur contrôlé à 134 km/h au lieu de 80

» 6 infractions diverses

 

 
Partager cet article
Repost0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 11:41
SECURITE ROUTIERE

Trop d’accidents mortels ! 

La semaine de la sécurité routière vient de s'achever. Devant l’augmentation du nombre de tués, le préfet a déclenché vendredi 17 octobre une opération de grande envergure : des points de contrôle systématique dans les zones accidentogènes. Tous les moyens ont été utilisés, particulièrement sur l’axe La Rochelle/Surgères/Matha.
Lire mon précédent article sur http://angely.over-blog.com/article-23870640.html  

» Texte et photos Bernard MAINGOT.  

RVL : le radar à visée laser Mercura Ultralyte opère jusqu’à 900 m. Il indique la distance et la vitesse.  

Les accidents mortels ne diminuent pas sur les routes de notre département. Avec une augmentation des accidents de 8,6 % en 2007 et 53 morts depuis le début 2008, le préfet Henri Masse a déclenché les grands moyens, vendredi 17 octobre. Parmi les zones identifiées, citons l’Ile d’Oléron, la RD 739 (La Rochelle/Surgères/Matha), la RD 730 (Mirambeau/Saujon) et la RD 728 (Saintes/Marennes).

Vendredi matin, le poste central de contrôle de gendarmerie était situé au rond-point de la sortie 34 de l’autoroute A 10, à Saint-Jean d’Angély, sous les ordres du capitaine Dominique Blasius, commandant l’escadron départemental de sécurité routière et du colonel Olivier Courtet, commandant le groupement départemental de gendarmerie de Charente-Maritime.  

RVL au poste de Saint-Jean d’Angély.  

Le dispositif partait de La Rochelle, avec un véhicule banalisé et radar embarqué à La Jarne pour un contrôle de vitesse (CSA, contrôle systématique autorisé). Une patrouille motorisée de La Rochelle était située entre Aigrefeuille et Surgères, avec véhicule civil banalisé et radar embarqué. A l’entrée de Surgères était situé un poste de contrôle organisé par la brigade de Surgères/Aigrefeuille. A Landes, un radar embarqué était en place (Brigade motorisée de Saintes).  

Contrôle des papiers d'un transporteur de viandes.  

Brigade motorisée du peloton autoroutier de Saintes.  

Les grands moyens  

Le poste central de Saint-Jean d’Angély disposait de tous les moyens : deux patrouilles motorisées du peloton autoroutier de Saintes plus un équipement embarqué dans un véhicule banalisé. Et enfin à Matha, un véhicule avec radar embarqué. Ce poste disposait d’un radar à visée laser (RVL) Mercura Ultralyte (il mesure la vitesse d’un véhicule jusqu’à 900 m) et de la présence de la Subaru Impreza de la brigade d’intervention rapide de Saintes (BRI). Cette dernière a même intercepté vers Matha une moto à 133 km/h.  

Contrôle d’alcoolémie à l’éthylomètre.  

Les contrôles ont porté sur tous véhicules et conducteurs : papiers (permis de conduire, certificat d’immatriculation, bordereau de fret, contrôle d’extincteurs et inspection du contenu des camions,), contrôle d’alcoolémie, contrôle de vitesse, état des véhicules, etc. Plus de 50 procès-verbaux ont été dressés pour infractions diverses.  

Le préfet Henri Masse, le capitaine Dominique Blasius et le colonel Olivier Courtet.  

Le préfet Henri Masse est venu sur place, contrôler l’efficacité du dispositif et les résultats, expliquant : « L’utilisation des radars embarqué est toujours sujet à polémique. En réalité, ils sont placés en des points accidentogènes bien connus et répertoriés ». Le capitaine Blasius montre alors au préfet et au colonel Courtet un recueil de ces lieux avec cartographie et vue aérienne à l’appui, détaillant les accidents, les blessés, les tués et la situation concrète de ces radars.

« La deuxième problématique est l’alcool, continue le préfet. Concernant le dépistage de la drogue, nous sommes dans l’attente des kits de dépistage salivaire (les traces sont détectées dans la salive trois semaines après l’usage de stupéfiants, NDLR). Nous sommes dans une série d’accidents mortels préoccupants. Il y a plus de morts que l’an dernier à la même période ». Il illustre son propos avec quelques chiffres : « Un tiers des morts sont des moins de 25 ans. Un tiers sont des motos ou des deux-roues. 40 % sont causés par l’alcoolisme. »  

La situation se dégrade  

Il confirme que la RD 939 (La Rochelle/Surgères/Matha) et l’Ile d’Oléron sont des points noirs (dix morts dan l’Ile d’Oléron !). « La situation se dégrade. La majorité des accidents ont lieu du vendredi au dimanche soir. Avec l’accident d’hier (un tué à Matha par chute de bois d’un camion, NDLR), nous sommes à 53 morts. Nous renforcerons les contrôles en ces points, mettrons plus de moyens et allons d’ailleurs avoir deux radars mobiles supplémentaires. Il faut rentrer dans une logique de comportement responsable, donner du temps à la route en partant dix minutes plus tôt, ramener les gens à la raison, être citoyen. »  

Le préfet Henri Masse et le colonel Olivier Courtet 

Actuellement, deux véhicules banalisés et deux radars embarqués sont en exploitation. Cinq radars fixes supplémentaires, actuellement en étude, seront opérationnels en 2009.

La conclusion appartient au colonel Courtet : « il faut adapter sa vitesse. Outre les conduites sans permis, il existe aussi un problème de comportement dont le principal est l’alcoolémie. Nous effectuerons des contrôles tous azimuts ».

Qu’on se le dise, et pas seulement au téléphone en conduisant…  

 

 

Les tués du 9 au 16 octobre en Charente-Maritime

Et voici une semaine sur les routes de Charente-Maritime :

- Jeudi 9 octobre, un motard de 36 ans s’est tué à Rivedoux, après qu’une automobiliste lui ait coupé la route.

- Mardi 14 octobre, à 20 h 30, une jeune fille de 19 ans qui marchait en sortant de Saintes sur la route de Varzay (RD 235) a été fauchée par un camion, dont le chauffeur ébloui a serré le bas-côté de la route. La jeune fille est décédée dans la nuit.

- Mercredi 15 octobre à 14 h, une conductrice de 51 ans habitant La Benâte a trouvé la mort sur la RD 739, à la sortie d’un virage, percutant une buse en béton puis s’écrasant contre un arbre. Elle a été tuée sur le coup.

- Jeudi 16 octobre à 7 h 30, un Mathalien de 42 ans est tué à Massac par la chute de billes de bois tombés d’un camion sur son Scénic.

Un rappel : En un an (du 1er juillet 2007 au 30 juin 2008), 60 accidents ont fait 63 morts 

- Depuis la visite du préfet, on peut rajouter un cyclomotoriste de 35 ans tué à La Grande Mercerie (commune de Cravans, RD 143) lundi 20 octobre à 19 h 45, dans une collision avec une voiture.

- Et puis encore ce jeune de 23 ans, décédé hier à Surgères, des suites d’un accident de scooter vers le 15 août…

- Nous sommes à au moins 55 tués depuis le début de l’année 2008, une année meurtrière sur les routes charentaises, alors que l’hiver arrive et que le 31 décembre est encore bien loin… de voir des comportements citoyens se produire.   

La voiture rapide d’intervention Subaru Impreza WRX (turbo 4 roues motrices, 225 chevaux et 244 km/h, de 0 à 100 km/h en 8 s) équipe les brigades rapides d’intervention. Site Internet www.subaru.fr  

Les pilotes sont formés sur le circuit " Bugatti " de l'Automobile club de l'ouest (ACO) au Mans (Sarthe) et se remettent en question chaque année…


Partager cet article
Repost0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 23:42
ACCIDENTS DE CIRCULATION
Que d’accidents mortels !

 

La semaine de sécurité routière est en cours. Pourtant les accidents mortels se multiplient, avec beaucoup de morts. Trop de morts. Et trop de deux-roues parmi eux, qui paient un lourd tribut parce que moins protégé qu’un automobiliste. La série est longue en Charente-Maritime, qui, après une baisse en 2007, repart de plus belle dans les statistiques dès 2008, ce qui oblige les pouvoirs publics à être encore plus draconiens dans les contrôles des zones accidentogènes…
 

Lire le prochain article sur le contrôle routier du 17 octobre.


» Note : Il n’ y aura pas de photo dans cle présent article. Juste un plan où l'on pourrait, comme en Vendée et dans les Landes, implanter des silhouettes noires sur le bord des routes.

 

Jeudi 9 octobre, c’est un motard de 36 ans qui s’est tué à Rivedoux, après qu’une automobiliste lui ait coupé la route.

Mardi soir 14 octobre, à 20 h 30, une jeune fille de 19 ans qui marchait en sortant de Saintes sur la route de Varzay (RD 235) a été fauchée par un camion, dont le chauffeur ébloui a serré le bas-côté de la route. La jeune fille est décédée dans la nuit.

Mercredi 15 octobre à 14 h, une conductrice de 51 ans habitant La Benâte a trouvé la mort sur la RD 739, à la sortie d’un virage, percutant une buse en béton puis s’écrasant contre un arbre. Elle a été tuée sur le coup

Jeudi 16 octobre à 7 h 30, un Mathalien de 42 ans est tué à Massac par la chute de billes de bois tombés d’un camion sur son Scénic.

 

C’est juste un exemple pris sur sept jours en Charente-Maritime, sans vous rappeler la passagère d’une moto qui est décédée après une collision entre une moto et un camion le 15 septembre dernier, au carrefour des CD 739 et 939 (La Vergne-Saint-Jean d’Angély) et les 10 morts sur l’axe principal de l’Ile d’Oléron.

Les axes des 939 (La Rochelle Surgères Saint-Jean d ‘Angély Matha) et 739 sont d’ailleurs très accidentogènes.

En un an (du 1er juillet 2007 au 30 juin 2008), 60 accidents ont fait 63 morts !

Un tiers sont des moins de 25 ans.

Un tiers sont des motos.

40 % sont dus à l’alcoolisme.

 

Dans le cadre de la semaine de la sécurité routière, le préfet a lancé une opération de contrôle de grande envergure dans les zones répertoriées à risques, sur les 739 et 939, vendredi 17 octobre, particulièrement sur l’axe La Rochelle-Matha, avec véhicule banalisé à La Rochelle, radar embarqué à La Jarne, patrouille motorisée entre Aigrefeuille et Surgères (Aigrefeuille), poste de contrôle à Surgères, radar embarqué à Landes, équipement embarqué, peloton d’autoroute et voiture banalisée à Saint-Jean d’Angély (poste central avec visite du préfet), radar embarqué à Matha avec interception (la Subaru de la BRI), contrôle de vitesse par visée laser au Mercura Ultralyte (il prend à 900 mètres), brigade motorisée, brigade rapide d’intervention.

 

Ce sera l’objet de mon prochain - et 401e -article, avec tout plein de photos, aussi bien du contrôle de vitesse par visée au laser (le Mercura Ultralyte prend à 900 mètres), contrôle systématiques des papiers, éthylomètre, etc. que de la Subaru de la Bri (vendredi 17, elle a intercepté une moto à 133 Km/h vers Matha).

 

En attendant, « Roulez citoyen » et levez le pied dès qu’il y a un doute de façon à rester toujours maître de sa vitesse et son véhicule. C'est tellement mieux de partir 10 minutes en avance, car, si on ne peut raccourcir les kilomètres, il n'y a pas de raison de raccourcir les temps.

B. M.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 17:17
Sécurité routière
Un carrefour qui mériterait un rond-point

 

» Bernard Maingot

   

Le carrefour des départementales D939 et D739 (Surgères-Saint-Jean d’Angély et La Benâte-La Vergne-Tonnay-Boutonne) est célèbre par sa dangerosité sur l’axe St-Jean/La Vergne, compte-tenu du nombre de voitures qui empruntent chaque jour la direction Tonnay-Boutonne/Rochefort (3 200 véhicules par jour si ma mémoire est bonne).

Déjà une croix en bois posée sur le côté du carrefour rappelle la mort d’un motard. Récemment (le 15 septembre), un autre motard et sa passagère, tous les deux âgés de 26 ans, ont percuté un camion. La passagère est décédée à l’hôpital de Saintes.

Samedi dernier, alors que je commençais à m’engager sur les "zébras" pour me diriger vers Tonnay-Boutonne, j’ai été surpris par une moto arrivant en face (de Surgères) qui est arrivée à mon niveau le temps de parcourir les trente mètres de zébras pour tourner à gauche.

Il apparaît maintenant nécessaire de prévoir un "tourne-à-gauche" (rond-point).

Alors je sais qu’il est facile de proposer des choses dépendant de l’argent des contribuables, mais il faudrait que les pouvoirs publics concernés prennent cette affaire à bras-le-corps pour réduire l’accidentologie de cette intersection.

J’échange mon idée contre une réalisation ! Et un rond-point contre une réduction du taux d'accidents de plusieurs points.

 

23 septembre 2008 à 15 h (photos B. M.)

   

 


Partager cet article
Repost0