Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 23:57
Pôle animation jeunesse
Contre le sida

 

Le pôle Animation Jeunesse de Saint-Jean d’Angély se mobilise contre le Sida et mène trois actions, lundi 1er décembre.

 

Le pôle Animation Jeunesse (PAJ) est un dispositif qui regroupe différents partenaires : Bureau Information Jeunesse, Foyer des Jeunes Travailleurs, Maisons des Lycéens du lycée Louis Audouin-Dubreuil, Maisons des Lycéens du lycée Blaise Pascal, Mission Locale des Vals de Saintonge, Communauté de Communes de Saint Jean-d’Angély et la ville de Saint-Jean d’Angély.

 

Le PAJ travaille avec les adolescents et jeunes adultes, âgés de 12 à 26 ans. Il permet une meilleure prise en compte des demandes et des besoins de ces jeunes par la mise en commun des moyens et des compétences des différents partenaires.

Lundi 1er décembre, le pôle Animation Jeunesse se mobilise contre le Sida.

 

Trois actions sont programmées

 

- Animation "Mieux qu'à la télé", lundi 1er décembre, de 9 h 30 à 12 h dans la salle polyvalente du lycée Audouin-Dubreuil : dans l'ambiance d'un studio d'enregistrement d'émissions télévisées, les élèves vont participer à des parodies de jeux connus du petit écran ("Qui veut gagner…"). Ils devront répondre à des questions élaborées par l'équipe d'animateurs mais aussi de professionnels de la santé (médecin, infirmière scolaire, personne du centre de dépistage de Saintes).

Séance réservée aux lycéens de la ville et à la MFR.

 

- Chaîne humaine de solidarité dans la ville, lundi 1er décembre, de 13 h 30 à 15 h 30.

La chaîne humaine de 1, 7 km formera un ruban rouge dans les rues de Saint-Jean d’Angély. Pendant ce temps, un pilote d’ULM prendra des vues aériennes de la manifestation. Ceux qui veuilent participer à cette action doivent se rendre à 14 h 15 sur la place du Petit Champ de Saint-Jean d'Angély. Un animateur leur remettra un T-shirt rouge et les placera dans le "ruban humain".

Venez nombreux !

 

- Soirée apéro dînatoire - concert acoustique avec l'association "Blok House" - film thématique (4 € ), lundi 1er décembre au cinéma Eden, de 19 h à 22 h 30. Le film programmé est "Les témoins" de Téchiné (2007) Paris, été 1984 : une passion amoureuse imprévue et l'irruption de l'épidémie du sida, encore perçue dans les médias et l'imaginaire collectif comme une peste moderne et honteuse vont bouleverser le tranquille agencement de destins particuliers. Chacun va devenir acteur et témoin d'un drame contemporain, où ceux qui ne mourront pas ressortiront.

 

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2008 7 23 /11 /novembre /2008 19:52
CENTRE HOSPITALIER

Des chantiers perpétuels

 

Après le scanner et la construction du nouvel Ehpad, deux autres chantiers importants sont en cours au centre hospitalier de Saint-Jean d’Angély : la sécurité incendie à l’hôpital et la nouvelle "cuisine centrale". Zoom sur l’UCPA (unité centrale de production alimentaire), en cours de construction, avec Florian Jazeron, directeur du CH de Saint-Jean.

 

» Bernard MAINGOT.

 

La maquette conçue par les architectes nantais Y. Parent et S. Rachdi. La maîtrise d’œuvre est également confiée à cinq autres bureaux d’études techniques (Auxitec Gantois pour les fluides, Arest pour les structures, BEGC pour la cuisine, Execome pour l’économie, et Ceroc comme coordonnateur de travaux OPC). (photo B. M.)

 

Le Centre hospitalier de Saint-Jean d’Angély met en œuvre un perpétuel et nécessaire renouveau dans ses chantiers. Nous avons rencontré son directeur, Florian Jazeron, pour un bilan en quatre points sur le scanner, l’Ehpad, la sécurité incendie à l ‘hôpital et la nouvelle cuisine centrale.

 

Un bilan positif

 

Tout d’abord avec le scanner (voir L’HEBDO n° 510 du 19 juillet 2007), maintenant opérationnel depuis janvier dernier. « Nous sommes à 1,5 fois nos prévisions puisque plus de 2 000 patients ont bénéficié du scanner au 1er semestre 2008. C’est un résultat très positif, quand nous avions prévu 3 000 examens par an ».

L’autre bonne nouvelle, c’est une hausse de la fréquentation, qui contredit les idées reçues : « Il n’y a pas de marasme au centre hospitalier, avec + 3% de fréquentation sur Saint-Jean, quand les chiffres sont de + 1,5 à 2% au niveau national ! ». Effectivement, le service cardiologie est devenu performant grâce au recrutement de deux cardiologues supplémentaires.

Performance également avec l’ouverture de six lits supplémentaires depuis le 1er septembre, auxquels s’ajouteront huit nouveaux lits au 1er janvier prochain. « Nous doublons ainsi la capacité du service pour convalescents, personnes âgées et rééducation, en passant les 16 lits de 2008 à 32 lits en 2009 ».

Le chantier de l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) touche à sa fin. « Nous en sommes aux finitions intérieures, avec les peintures et les sols. Le chantier sera fini vers les Fêtes et l’installation des personnes débutera en février 2009 ». Un chantier tourné vers le développement durable, avec notamment des panneaux solaires.

Enfin un gros chantier, moins apparent, concerne la mise aux normes de la sécurité incendie dans chaque service, ce qui représente un budget de 1 000 000 d ‘euros.

 

 

La nouvelle "cuisine centrale"

 

Prévue à son origine pour fabriquer 1 000 repas/jour, la cuisine actuelle, à l’étroit en sous-sol de l’hôpital, en produit aujourd’hui le double, cinq jours sur sept ! La décision de construire une nouvelle cuisine centrale est alors prise en 2005, une opération représentant un investissement de 4 000 000 d’euros. Le terrain est acheté et le chantier démarre en 2008 sous le sigle d’UCPA (unité centrale de production alimentaire). La cuisine – « une vraie usine de production alimentaire, à forte connotation technique » - sera aux normes d’hygiène pour atteindre une capacité de 2 220 repas/jour et 23 agents y travailleront, en partenariat avec des diététiciens. Des locaux seront prévus pour la réception, la production et le transport. Le chantier doit s‘achever en fin de 1er semestre. Sous le contrôle de la DSV, la cuisine centrale assurera l’acheminement des repas vers les différents utilisateurs (voir ci-après) sauf pour la MSA qui viendra s’approvisionner sur place.

  

Florian Jazeron, directeur du centre hospitalier, s’enquiert de près sur l’avancement des travaux.

 

Un hôpital en chantiers

 

Après l’EHPAD, la sécurité incendie et l’UCPA, il convient aussi de rajouter un 4e chantier au compte du premier employeur de Saint-Jean d’Angély : la maison de retraite de Saint-Savinien, gérée par le centre hospitalier depuis fin 2007. Des travaux de reconstruction et d’extension, commencés au printemps 2008, seront achevés à la fin de l’automne 2009. Les 41 lits actuels passeront ainsi à 65. Une opération qui devrait coûter aux alentours de 6 000 000 d’euros.

 

 

La restauration en chiffres

 

Cinq jours sur sept, la cuisine du Centre hospitalier produit quotidiennement 1 900 repas. Les menus sont établis par le service restauration à partir d’un plan alimentaire suivi par les diététiciennes. Chaque jour, six types de menus sont proposés (normal, personnes âgées, foyer, maternité, entrant, portage) pour deux textures (lisse et mixée) et 19 sortes de régimes. Soit au total près de 30 sortes de repas différents, chaque menu ou régime pouvant être servi sans sel ou avec une viande moulinée !

Ainsi, en 2007, les 485 000 repas confectionnés par la cuisine ont été distribués à l’Hôpital, (97 000 en court et moyen séjour), à l’Ehpad de Saint-Jean et Val de Boutonne (150 000), au self-service du personnel (33 000), à la Maison de retraite et au Foyer d’handicapés de Matha (102 000), ainsi qu’à d’autres clients extérieurs (103 000 repas dont 75 000 pour le portage de la MSA).

La production et le développement sont assurés par 23 agents, en partenariat avec trois diététiciennes.

En 2007, les dépenses (2 289 195 €) concernant les denrées alimentaires pour 1 142 390 €, la rémunération du personnel pour 757 748 € et les charges diverses (389 057 €).

Les recettes de repas à l’extérieur sont de 447 032 € (hors Matha).

 

 

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 23:46
TELETHON 2008_
Bientôt les 5 et 6 décembre

 

Le téléthon est une grande fête qui permet à des bénévoles de récolter des fonds pour faire avancer la recherche sur les maladies génétiques et pour aider les familles de malades. Je vous retransmets le message reçu de deux étudiantes.

 





Le téléthon c’est moi, c’est toi, c’est nous !



Rendez-vous sur www.afm-telethon.fr/  si vous souhaitez vous engager et redonner de l’espoir aux enfants malades.


Découvrez toutes les rubriques du site www.afm-france.org

Le téléthon est une grande fête qui a lieu chaque année le premier week-end de décembre. Grâce à des milliers de bénévoles partout en France, la recherche sur les maladies rares avance chaque année un peu plus. Chaque découverte est un pas de plus vers la guérison. Si chacun donne un peu de son temps ou de son argent, c’est la vie qui gagne !
Partager cet article
Repost0
26 octobre 2008 7 26 /10 /octobre /2008 21:09
 


ASSOCIATION FRANCE PARKINSON
 
Les actions sur Saint-Jean d’Angély
et Surgères

 

Le Comité départemental de l'Association France Parkinson reprend ses actions sur le secteur de Saint-Jean d'Angély en faveur des malades, de leurs familles et des accompagnants.

Une rencontre aura lieu jeudi 6 novembre à 14 h 30, à Bignay, salle du Foyer rural.

La réunion suivante aura lieu jeudi 4 décembre, au même endroit.

Ensuite, une rencontre (malades, conjoints, accompagnants) aura lieu mardi 9 décembre, de 14 h 30 à 18 heures, salle du lavoir à Surgères (contact J.-C. Landret au 05 46 07 25 69)

 

Pour plus d’information, contacter Béatrice Augeard au 05 46 59 17 29 ou au 06 35 33 93 24 ou par courriel à  beatrice.compf17@orange.fr

 

Ecoute téléphonique : Mme Even à La Rochelle au 05 46 41 28 36

 

Association France Parkinson 37 bis, rue de la Fontaine 75016 PARIS

Tél. : 01 45 20 22 20 - Fax 01 40 50 16 44

Site Internet : www.franceparkinson.fr - Email : infos@franceparkinson.fr

Partager cet article
Repost0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 23:28
L’ALCOOL & LES JEUNES
Témoignage d’une maman

 

Jeudi 23 octobre, j’ai reçu par courriel le témoignage d’une maman. Son fils, âgé de 16 ans en octobre 2005, avait encore 2,40 grammes d’alcool par litre de sang après 12 heures de "sommeil" frisant le coma éthylique. Il a été hospitalisé à temps.  La maman souhaite que son témoignage sensibilise les autres parents, mais aussi les jeunes sur les dangers d’un fléau qui nous entoure tous.

 

» Témoignage de R. H.


« Nous sommes en octobre 2005. Mes deux fils, alors âgés de 15 ans et 16 ans, me demandent de passer une soirée chez un copain. Rien ne justifiant un refus, j’accepte donc, sous certaines conditions, en particulier pas d’abus d'alcool. Ils sont jeunes, mais me promettent de ne pas boire. Rassurée, je les accompagne cependant jusqu’au domicile de leur hôte en leur faisant une dernière recommandation avant de descendre de la voiture, car ils sont jeunes et en groupe : « Pas d’alcool et si problème vous me téléphonez ».

Je rentre chez moi. J’attends et espère que tout va bien se passer. Je m’endors difficilement étant quand même soucieuse. En me réveillant le matin, je constate qu’il n'y a pas eu de coup de téléphone. Je suis soulagée et moins inquiète.

 

Une de mes voisines, déménage, mais je ne suis pas désireuse d’aider à ce déménagement.

Je propose à ma fille de huit ans d’aller "récupérer" ses frères qui ont rendez-vous pour un match de football. Il est dix heures du matin. Après quelques kilomètres, j’arrive à l’endroit ou j'ai laissé mes fils la veille au soir. Surprise à mon arrivée : le plus jeune (15 ans) paraît très soucieux… Son frère ? Il « ne peut pas le réveiller, il s’est endormi la veille, complètement bourré » me dit-il.

Tout d’abord, je ne le crois pas, je suis dubitative et même plutôt décontenancée et très surprise !
Henri est un jeune homme calme, sage et discret. Il est surtout mon fils et je ne peux imaginer qu’il puisse boire : c’est encore mon "bébé".

Après une attente de quelques instants où je suis très inquiète, j’entre dans la maison : « il est à l’étage, dans la baignoire. Ils l’ont douché à l’eau froide pour le réveiller et le dessaouler, mais rien n’y fait ». Je grimpe quatre à quatre les marches vers la salle de bain et je vois mon fils qui a pris une étrange couleur noirâtre, sans réaction, en caleçon, respirant à peine !

Mon cœur s’emballe. Vite ! Je dois réagir… Il faut aller vite ! C’est la seule chose que je comprends. Il s’agit de réagir et non pas de réfléchir. L’instinct me guide. Les minutes sont comptées. Je hurle et je demande qu’on appelle les pompiers et qu’on aide à le sortir de la baignoire afin de le réchauffer. Il me faut des couvertures, toutes les couvertures disponibles !

Ma fille est en état de stress, elle n’a que huit ans ! Je ne pense pas à elle, mais à lui … Chaque minute compte. Les choses vont à une vitesse terriblement vertigineuse.


Les pompiers arrivent, ils prennent la relève, je le sens maintenant en sécurité, je me sens en sécurité.

Puis arrive le SAMU qui demande : « Combien a-t-il bu ? ». « Je n’en sais rien… », répondis-je.


Depuis combien de temps et surtout pourquoi boit-il ? Et la question que je me pose également : Comment était-ce possible ?

Les pompiers suivis du SAMU, le dirigent sur l’hôpital le plus proche. Je suis l’ambulance en voiture. Tout est possible, mais j’ai confiance…


A l’hôpital, le diagnostic est choquant : Hypothermie et 2,40 gr d’alcool par litre de sang après 12 heures de "sommeil"…

Le pire aurait donc pu arriver ! Et j’assistais et constatais cela, impuissante. Je culpabilisais même d’avoir alors imaginé que jamais cela n’aurait pu se produire chez moi, avec ce garçon que je pensais être toujours mon enfant, mon « bébé », celui qui me demandait chaque soir un signe d’affection d’une maman attentive.

Apres quelques heures de surveillance, je l’ai ramené à la maison.

Tout est bien qui finit bien… pour cette fois !


Je vis à Saint Jean d’Angély et jamais je n’aurais imaginé que cela puisse arriver à mon enfant.
Inattention de ma part ? Je ne le pense pas. Phénomène de société ? Oui peut-être. Henri voulait jouer à « Buffalo » … Un de ces jeux nouveaux qui tuent et qui les rend "intéressants" quelques minutes. …
Attendrons-nous de nouveaux jeux ou de nouveaux accidents ?

Quand nous étions enfants, nous faisions des activités, du sport, nous avions des loisirs moins dangereux et où l’alcool n’était pas présent comme maintenant.

Pourquoi les jeunes ont-ils besoin de relever de nouveaux défis ? Mais pourquoi donc ?

 

Je souhaite en tant que mère de famille que ce témoignage serve aux autres jeunes : on peut mourir d’une telle "aventure". Et si cela arrivait, à quoi peut bien servir une mort inutile ?

Nos jeunes ont perdu l’envie de rire, donc de vivre. Ils essaient des substituts pour essayer d’exister. A défaut d’être, on essaie de paraître …


Donnons leur la chance d’être en leur proposant des activités dans lesquelles ils se retrouveront. Non pas par les lois, mais au cas par cas.

Pendant des années on nous a expliqué que si les jeunes n’étaient pas au niveau BAC+5, ils seraient en dehors de la société. On a tracé leur vie ! Alors, ils se révoltent car ils veulent exister autrement.

Je suis une mère de famille de six enfants et je ne veux plus voir cela ! Ni chez mes enfants ni chez les enfants des autres !

Merci de publier mon témoignage et qu'il serve à d’autres parents et à d’autres jeunes ».


Note de B. M. : sachant que le taux d'alcoolémie décroît de 0,1 gr par heure, cela signifie que 12 heures plus tôt, le jeune Henri avait un taux d'alcoolémie de 3,6 gr d'alcool par litre de sang. Dans un corps humain de 65 kg, il y a environ 5 litres de sang. Soit ici 18 gr d'alcool dilués dans 5 litres de sang. Ce qui correspond à l'absorption dans un très court laps de temps d'un litre de Pineau à 18 degrés ou de 45 cl de whisky à 40 degrés. Rappellons aussi que le coma éthylique (intoxication alcoolique aiguë) survient après une dose variable de 4 à 5 grammes d'alcool par litre de sang. Ce dont Henri s'est dangereusement rapproché avec la dose d'alcool absorbée ici.

Partager cet article
Repost0
24 juin 2008 2 24 /06 /juin /2008 02:56
Tendances

Tout pour le Bien-être

Le 1er salon du Bien-être s’est tenu samedi 14 et dimanche 15 juin salle Aliénor-d’Aquitaine, avec la présence de 37 exposants.

» B. M.


Organisé par la "Librairie différente" d’Angoulême, c’est la 1ère fois qu’un salon du bien-être se tenait en Charente-Maritime. Il a accueilli 37  exposants à la salle Aliénor-d’Aquitaine de Saint-Jean d’Angély, samedi 14 et dimanche 15 juin, de 10 h à 19 h. Une salle bien remplie, consacrée au bien-être du corps et de l’esprit : médecines douces, produits naturels, hygiène, cosmétiques, huiles essentielles, relaxation, conférences, ateliers et restauration bio...


On avait beaucoup à apprendre des divers stands. Sur la scène, à l’espace relaxation, on pouvait essayer – télécommande en main - l’appareil idéal pour le dos faisant deux sortes de massage, shiatsu et rolling, et on pouvait même y ajouter des vibrations, un régal pour les dorsaux et les lombaires ou bien encore acheter la semelle à eau qui vous masse en marchant. A côté, le Reiki (contraction de Rei, énergie cosmique et de Ki, connu en arts martiaux), méthode japonaise,  proposait d’harmoniser les centres d’énergies (chakras) et de revitaliser le corps et l’esprit.



Dans la salle, nombreux étaient les espaces dédiés à retrouver son énergie et à maintenir la super-forme : mieux manger, mieux vieillir ; produits collagènes anti-âge issus de la carpe Amour, élixirs et huiles de minéraux, élixirs spagyriques, huiles de massage et huiles énergétiques, lithothérapie (thérapie par les minéraux), études géobiologiques, hypnose, bilans énergétiques, savons végétaux au lait frais d’ânesse, musique de détente et de bien-être, etc. La liste est longue des produits et des méthodes pour "un esprit sain dans un corps sain"…



Durant deux jours, des conférences de 45 minutes ont été organisées sur le Goji (fruit), le Reiki, le pouvoir du silicium organique, la chiropratique, l’harmonisation par le son, les couleurs et les formes, la déprogrammation biologique, les douleurs articulaires, l’Aloe Vera (plante de la peau), l’astrologie et le mieux-être, la kinésiologie et le calendrier Maya..., chacun pouvant y trouver son compte.



Vincent Lauvergne a dédicacé son dernier livre, intitulé "La magie verte", un ouvrage alliant la préparation des remèdes et les soins en fonction des vertus médicinales et spirituelles des plantes. Un ouvrage avec photos en couleurs tiré à 3 000 exemplaires et dont il en a déjà vendu 800.



Malgré les nombreuses manifestations ce week-end à Saint-Jean, le salon a répondu aux attentes de l’organisateur et des exposants. 



Un 2e salon se tiendra  à La Citadelle (Château d’Oléron) les 12 et 13 août prochains et sera suivi d’un 3e salon, "La santé autrement", les 29 et 30 novembre à Barbezieux.
 

Renseignements et contact : J.-M. Dreano Lavergne au 06 03 21 43 33 ou sur www.libdif.com

La Librairie Différente, 211, rue St-Roch - Place Victor-Hugo 16000 Angoulême Tél. / Fax 05 45 95 16 46- e-mail : libdif@club-internet.fr

Partager cet article
Repost0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 23:44
Le Salon du Bien-être


Le 1er salon du Bien-être se tiendra samedi 14 et dimanche 15 juin salle Aliénor-d’Aquitaine, de 10 h à 19 h.

» B. M.

 

C’est la 1ère fois qu’un salon du bien-être est organisé en Charente-Maritime. Il accueillera une quarantaine d’exposants à Saint-Jean d’Angély, salle Aliénor-d’Aquitaine, samedi 14 et dimanche 15 juin, de 10 h à 19h. Tout y sera consacré au bien-être du corps et de l’esprit : médecines douces, produits naturels, hygiène, cosmétiques, huiles essentielles, relaxation… Des conférences, des ateliers et une restauration bio sont prévus (voir ci-dessous).


Le salon est organisé par la "Librairie différente" d’Angoulême, qui tiendra un 2e salon à La Citadelle (Château d’Oléron) les 12 et 13 août prochains et sera suivi d’un 3e salon, "La santé autrement", les 29 et 30 novembre à Barbezieux.

 

Pratique : entrée deux euros ; restauration et buvette bio sur place.

Renseignements et contact : J.-M. Dreano Lavergne au 06 03 21 43 33 ou sur www.libdif.com

La Librairie Différente, 211, rue St-Roch - Place Victor-Hugo 16000 Angoulême Tél. / Fax 05 45 95 16 46- e-mail : libdif@club-internet.fr

 

Vincent Lauvergne dédicacera son livre "Manuel pratique de le magie verte"

Programme des conférences

 


Samedi 14 juin

10 h 30 Le Goji, fruit de santé et de longévité

11 h 30 Le Reiki 

14 h Le pouvoir du silicium organique

15 h La chiropratique

16 h L’ harmonisation par le son, les couleurs et les formes

17 h La déprogrammation biologique

18 h Douleurs articulaires : les solutions !


Dimanche 15 juin

10 h 30 Aloe vera : plante de la peau

11 h 30 Astrologie et mieux-être

14 h "La magie verte" : dédicace du livre de Vincent Lauvergne

15 h Retrouver une relation de qualité avec la Vie

16 h La kinésiologie

17 h Le calendrier Maya

Ateliers – Démonstrations – Dédicace – Reiki - Kinésiologie 

 


"La magie verte", de Vincent Lauvergne


« Les vertus médicinales et spirituelles des plantes ont toujours fasciné les hommes. Depuis l'aube de l'humanité, c'est dans la nature que l'on trouve la plupart des remèdes. Tous les grands noms de la mythologie et de l'alchimie ont utilisé les "simples". Au-delà de l'aspect thérapeutique, c'est à l'être vivent que le chaman s'adresse lorsqu'il sollicite une aide de la part de ces précieux alliés. Avec cet ouvrage, apprenez à préparer vos remèdes à base de plantes, à protéger votre entourage ou vous faciliter la vie, à réaliser vos propres rituels et à élaborer vos élixirs. »

 

Partager cet article
Repost0
8 mai 2008 4 08 /05 /mai /2008 00:06

France Parkinson - Comité de Charente-Maritime


Rompre l’isolement

Une réunion d’information sur la maladie de Parkinson sera présentée à Bignay par le comité France Parkinson de Charente-Maritime, jeudi 15 mai à 14 h 30. 

Le comité France Parkinson de Charente-Maritime organise une réunion d’information jeudi 15 mai à 14 h 30, salle du Foyer Rural, 13, rue Principale, à Bignay (canton de Saint-Jean d’Angély).

- Mme Lemettre, orthophoniste, répondra aux interrogations et aux besoins des personnes atteintes par la maladie de Parkinson ou de leurs proches, par une démarche thérapeutique et sociale : la rééducation orthophonique.
- Mme Fleuret et Mme Groleau, coordinatrices du Clic (centre local d’information et de coordination) des Vals de Saintonge, présenteront le service d’informations pour les personnes de plus de 60 ans, les familles, les aidants et les professionnels (accueil, écoute, conseil, orientation).
- Béatrice Aujard apporte son témoignage suite à son intervention au stage de formation de futurs aidants à "l’aide à la personne en perte d’autonomie" organisé par l’AFPA de Niort.
La réunion permettra d’aborder les questions directes et sera suivie d’un moment convivial.  

Contact : Béatrice Augeard - "Oni d'amour de la Galaudière" - 3, Grand'Rue 17400 Bignay. Tél. 05 46 59 17 29 Courriel beatrice.com17@yahoo.fr
Association France Parkinson – (association loi 1901 reconnue d’utilité publique par décret du 17 juin 1988) - 37 bis, rue Jean de La Fontaine, 75016 Paris - Tél. 01 45 20 22 20  Fax 01 40 50 16 44
courriel :
infos@franceparkinson.fr  site : www.franceparkinson.fr 

En savoir plus sur la maladie de Parkinson : http://www.franceparkinson.fr/maladie.php,
Fédération de la recherche sur le cerveau http://www.frc.asso.fr/  

Le dernier article concernant la maladie de Parkinson sur ce blog  
http://angely.over-blog.com/article-15123308.html       

 

Béatrice Augeard, la déléguée du comité France Parkinson de Charente-Maritime

Partager cet article
Repost0
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 01:10
Centre hospitalier

Un nouveau conseil d’administration


Le nouveau conseil d’administration du centre hospitalier de Saint-Jean d’Angély a tenu sa première réunion mercredi 23 avril. Accueil des nouveaux administrateurs et approbation du budget constituaient le principal de l’ordre du jour.

» B. M.

   

De gauche à droite : Stéphane Michaud, directeur de soins, Florian Jazeron, directeur de l’hôpital, Paul-Henri Denieuil, président du conseil, Roland Beix, Dr Patrice Crépin, président de la commission médicale de l’établissement et Nicolas Studer, directeur-adjoint de l’hôpital. (photo B. M.) 


Depuis les élections municipales et cantonales, les collectivités territoriales – communes et conseil général - ont élu leurs délégués au conseil d’administration des centres hospitaliers.

C’est le cas à Saint-Jean d’Angély, où la composition du conseil d’administration – fixée par un arrêté de l’Agence régionale d’hospitalisation (ARH, siège à la préfecture de Poitiers) – a été renouvelée début avril.

Mercredi 23 avril à 10 h, le CA a tenu sa première réunion, dans le but d’accueillir les nouveaux administrateurs, de désigner les membres dans les différentes commissions et la commission paritaire s’occupant de la gestion de carrière des personnels hospitaliers, d’étudier et d’approuver le budget de l’hôpital.

Outre l’examen du rapport de la commission de concertation sur les missions de l’hôpital (présidée par Gérard Larcher), le conseil a étudié les conventions de coopération avec les hôpitaux de Saintes et de La Rochelle.

Florian Jazeron, directeur du centre hospitalier, a informé les membres du conseil sur la situation de l’hôpital : exercice 2007 satisfaisant, activité médicale en augmentation, comptes en équilibre.

Il a précisé que le chantier de l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) se poursuit normalement, avec une terminaison des travaux vers la fin de l’année. Deux nouveaux chantiers sont prévus : la reconstruction de la cuisine centrale (à côté de "Gitem", zone de la Grenoblerie) et l’amélioration de la sécurité incendie dans les services de soins. Le scanner est bien installé et fonctionne depuis janvier ; « l’activité est au rendez-vous et le calendrier bien rempli ». Les utilisateurs sont les radiologues de l’hôpital et des plages privées sont prévues pour des interventions directes par des radiologues libéraux (Dr Resca de St-Jean d’Angély et Dr Roguet-Cabour de Surgères).

Les administrateurs

La composition du conseil d’administration du centre hospitalier, fixée par arrêté du 21 février, a été modifiée en date du 3 avril comme suit :

Un collège de représentants des collectivités territoriales

Le maire de la commune, président,

- Paul-Henri Denieuil, maire de St-Jean d’Angély, en remplacement de M Beix

Trois représentants de la commune, commune de Saint-Jean d’Angély

- Thierry Boussereau, en remplacement de M Bouron

- Henoch Chauvreau, en remplacement de Mme Barussaud

- Antoine Bordas, en remplacement de M Mercier

Deux représentants de deux autres communes

- François Capon, représentant la commune de Matha, nouvellement nommé

- Claude Gibault, représentant la commune de Loulay, en remplacement de M Perrier

Un représentant du département dans lequel est situé la commune

- Jean-Yves Martin, renouvelé dans ses fonctions

Un représentant de la région dans laquelle est située la commune

- Françoise Mesnard, en remplacement de M Combes

 

Un collège des personnels

Quatre membres de la commission médicale de l’établissement, dont le président

- Dr Patrice Crépin, président, maintenu dans ses fonctions

- Dr Philippe Aucher, maintenu dans ses fonctions

- Dr Mostafa Kalmouni, maintenu dans ses fonctions

- Dr Alexandre Lesage, maintenu dans ses fonctions

Un membre de la commission des soins infirmiers, de rééducation et médico-techniques

- Anne Travers, maintenue dans ses fonctions

Trois représentants des personnels titulaires relevant du titre IV du statut général des fonctionnaires

- Annabel Tarin, maintenue dans ses fonctions

- Jean Moutarde, maintenu dans ses fonctions

- Vincent Tranquard, maintenu dans ses fonctions

 

Un collège de personnalités qualifiées et de représentants des usagers

Trois personnalités qualifiées, dont un médecin non hospitalier n’exerçant pas dans l’établissement et un représentant non hospitalier des professions paramédicales

- Daniel Mazouin, représentant les professions paramédicales (non hospitalier), maintenu dans ses fonctions

- Dr Michel Arnaud, médecin non hospitalier n’exerçant pas dans l’établissement, maintenu dans ses fonctions

- Roland Beix, maintenu dans ses fonctions

Trois représentants des usagers

- Marie-Thérèse Aubry, représentant l’UDAF, maintenue dans ses fonctions

- Michèle Dupuy, représentant l’union fédérale des consommateurs « Que choisir », maintenue dans ses fonctions

- Non désigné

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
18 janvier 2008 5 18 /01 /janvier /2008 18:52
Centre hospitalier Saint-Louis   
Des vœux à souhait
Jeudi 17 janvier, Roland Beix et Florian Jazeron ont présenté leurs vœux au personnel du monde hospitalier. L’hôpital de Saint-Jean d’Angély est en excellente santé…

Aux internautes : Cet article paraîtra dans L'HEBDO de Charente-Maritime du 24 janvier 2008
 
undefinedSous "HOPITAL", on peut encore apercevoir la mention "CIVIL ET MILITAIRE". Dans l'entrée, se trouve la statue de Saint-Louis. (photo B. M.)

Jeudi 17 janvier, Roland Beix et Florian Jazeron, respectivement président du conseil d’administration du centre hospitalier de Saint-Jean d’Angély et directeur de l’hôpital (et des établissements hospitaliers des Vals d’Aunis et de Saintonge) ont présenté leurs vœux aux personnels des services, cadres, infirmières, aides-soignantes, médecins, chefs de service… Etaient également présents le sous-préfet Robert Rouquette, les représentants de la gendarmerie et du service de protection incendie, le Dr Parola et Patrice Crépin, président et directeur de la CME de Saintes (commission médicale exécutive), Claude Tarin, qu’on ne présente plus à Saint-Jean. Les élus municipaux étaient également là, en la présence du maire Jean Combes, du secrétaire général Jean Gomez, des adjoints et conseillers Monique Barussaud, Jean-Claude Bouron, Jean Moutarde, Jean Mercier… 

Le dernier discours de Roland Beix

 
undefinedSi le fond du discours de Roland Beix reste sérieux, la forme n’en oublie cependant l’humour. (photo B.M.)

Dans son 19e discours de vœux, Roland Beix – promu à des fonctions sur Poitiers - a rappelé le rôle essentiel de l’hôpital : « Nous répondons à la mission que 50 000 habitants attendent de nous… Un autre défi nous attend, avec la cuisine centrale, avec l’Ehpad (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes, ndlr) qui ne doit pas être un mouroir et pour lequel le regard à porter sur nos vieux en fin de vie doit être empreint d’une grande humanité ».
Florian Jazeron, directeur, a jugé 2007 comme une année particulièrement satisfaisante, avec un niveau d’activité médicale en progression (voir encadré). C’est le premier des quatre éléments qu’il a développés, suivi en second de l’obtention de l’autorisation d’un scanner accordé par l’ARH (agence régionale d’hospitalisation). Sur le sujet, il précise que le scanner est en service depuis dix jours, le qualifiant de « signe de reconnaissance pour l’hôpital de Saint-Jean d’Angély ». L’Ehpad, dont le chantier a été lancé en avril 2007, avec la construction d’un établissement de 90 lits, une opération de plus de huit millions d’euros, devra permettre d’affronter le vieillissement de la population. Et enfin  l’intégration de la maison de retraite (au 1er janvier) et du foyer-logement de Saint-Savinien dans les établissements des Vals d’Aunis et de Saintonge, aux côtés des maisons de retraite de Matha et de Surgères, déjà liées à l’hôpital. « L’hôpital de Saint-Jean d’Angély est bien ancrée dans la voie de la coopération », commente Florian Jazeron.
Le directeur s’est félicité de l’excellent climat existant entre le président du CA et les responsables du centre hospitalier, « un modèle Beix qu’il fallait préserver ».

Quatre certitudes

undefined
De gauche à droite : Nicolas Studer (directeur-adjoint), Roland Beix (président du CA), Dr Jean-Pierre Carette (service radiologie), Florian Jazeron (directeur), Dr Patrice Crépin, président de la commission médicale exécutive. (photo B. M.)
 
Evoquant les incertitudes au niveau national qui pèsent sur le budget de la Sécurité Sociale et sur l’avenir du système hospitalier, Florian Jazeron a fait part des quatre certitudes qui étaient siennes. D’abord veiller à la vigilance pour un maintien du service public. Ensuite conserver la solidarité interne qui fait la force de l’hôpital. Prendre en compte le vieillissement de la population et réécrire le projet médical du centre hospitalier pour obtenir une filière gériatrique complète en court séjour, moyen et long séjour (Ehpad). En dernier lieu renforcer la coopération inter-établissements. « Le centre hospitalier a su surmonter les difficultés et conserver la confiance de la population, grâce à la mobilisation de toutes les équipes pour développer la qualité et la sécurité des soins proposés », constate-t-il.
Dans les projets 2008, il faut citer, après la mise en service du scanner (janvier), l’arrivée de trois cardiologues (mars), la mise en place de nouvelles activités dans le domaine de la prise en charge des personnes âgées. Les grands travaux concernent l’achèvement du chantier de l’Ehpad, le début de la construction d’une nouvelle cuisine centrale (3,5 millions d’euros) et des travaux d’amélioration de la sécurité incendie (un million d’euros).
Conjointement l’année 2008 sera marquée dans les établissements associés par le démarrage de la reconstruction de l’Ehpad de Saint-Savinien (février) et par la préparation de la restructuration du foyer handicapés à Matha (fin de l’année).
Affaires à suivre, bien sûr, mais on peut le dire : le centre hospitalier de Saint-Jean d’Angély est … en pleine santé !
La cérémonie s’est conclue par l’allocution de Patrice Crépin, président de la CME, remerciant (en les citant tous) les médecins des différents services et les responsables et la remise de médailles du travail à dix membres du personnel par le sous-préfet Rouquette (voir encadré).
 
Le centre hospitalier en chiffres

11 807 entrées en hospitalisation (+2,9%) ; 44 529
journées d’hospitalisation (+2,4%) ; 76 248 journées d’hébergement dans les Ehpad (+1,6%) ; 40 319 consultations externes (stabilité) ; 10 808 passages aux urgences (-1,2%) ; 300 sorties du Smur pour urgences à l’extérieur (+6%) ; 2 700 interventions au bloc opératoire (+5,7%) ; 446 naissances à la maternité (+2,3%).
 
Dix médailles du travail en 2008
 
undefinedDix médailles du travail ont été remises à l’hôpital pour la cérémonie des vœux. (photo BM)

Elles ont été attribuées à : Jannick David (brancardier - kiné) – Thierry Gapier (aide-soignant - médecine B) – Florence Lestrade (aide-soignante - MPR) – Marie Michelle Malichier (ASH - chirurgie) – Christine Robin (aide-soignante - chirurgie) – Sylvie Boizeau (infirmière - chirurgie) – Jean Gabriel Biraud (manipulateur radio) – Dannie Martineau (ASH - maternité) – Josiane Robert (infirmière - nuit) – Françoise Neveu (Matha, OPQ - cuisine).
 
Dix retraités en 2007

Isabelle Ardouin (aide-soignante - Ehpad) – Dany Billard (auxiliaire de puériculture - maternité) – Pierre Bouillon (maître ouvrier jardinier - services techniques) – Marie de Maio (infirmière - Ehpad) – Gérard Garnier (maître ouvrier menuisier - services techniques) – Françoise Grelet (ASH - Ehpad) – Bernadette Mirouse (infirmière - Ehpad) – Marie-Claude Renaud (standardiste) – Christiane Sarrion (ASH - Ehpad) – Béatrice Schouler (infirmière médecine B)
 
 
 
  
Partager cet article
Repost0