Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

27 novembre 2010 6 27 /11 /novembre /2010 22:41

20101130 affiche don du sang 6631-bl

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 11:50

BIGNAY - COMITÉ FRANCE-PARKINSON 17

Une conférence à Bignay

avec le Dr François Marty, neurologue

Le comité France Parkinson 17 organise, mercredi 1er décembre à 15 h 30, une conférence-débat avec le Dr François Marty, neurologue à la Rochelle. Des médecins généralistes sont attendus pour échanger sur l’éducation thérapeutique du malade pour une meilleure qualité de vie au quotidien.

Salle des fêtes de Bignay, 13, rue Principale. Confirmer sa  présence à la déléguée : Béatrice Augeard au 05 46 59 17 29 - beatrice.comfp17@orange.fr

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 06:15

Mardi 26 octobre 2010 – Billet 2168 » Photo Bernard Maingot

Les articles SANTÉ sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Deux hôpitaux,

une approche commune

CENTRE HOSPITALIER Le rapprochement du centre hospitalier de Saint-Jean-d’Angély avec celui de Saintes ravive les rumeurs. Le point sur la situation.

» Bernard MAINGOT.   

20100621_hopital_3652_admissions.jpgUne unité d’hébergement renforcée de 14 lits pour personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou apparentée devrait se concrétiser dès l’obtention des crédits de fonctionnements. PHOTO BERNARD MAINGOT

Depuis le mois de juin, le Centre Hospitalier de Saint-Jean-d’Angély et le Centre Hospitalier de Saintonge (Saintes) sont liés par une convention de direction commune. Ce rapprochement, qui n’est pas une fusion, signifie que ces deux établissements partageront désormais le même directeur et la même équipe de direction. Il est l’aboutissement d’une tradition de coopération déjà ancienne et fructueuse entre ces deux établissements.

Alain Michel est actuellement directeur intérimaire pour Saint-Jean-d’Angély et Saintes. Ce n’est pas un inconnu : il a déjà dirigé l’hôpital de Saint-Jean-d’Angély de 1995 à 2001, puis celui de Niort, avant de diriger celui de La Rochelle où il est en fonction depuis deux ans.

« Développer les complémentarités, partager les compétences »

« Ce lien nouveau va permettre de conforter les activités du Centre Hospitalier de Saint-Jean-d’Angély et non comme certains pourraient le craindre les remettre en cause. Elle a pour effet de favoriser et de développer les complémentarités, la structuration de filières de prise en charge cohérentes, le partage des  compétences et de postes médicaux dans certaines disciplines », affirme-t-il dans un communiqué.

C’est déjà le cas, puisqu’après quelques difficultés liées au départ de plusieurs praticiens, certaines activités, telles que la stomatologie, sont à nouveau servies aux angériens. Alain Michel ajoute : « Parallèlement, grâce à ses atouts, le Centre Hospitalier, a su attirer des praticiens sur des spécialités où les possibilités de recruter sont rares telles que la gastro-entérologie, ou la radiologie et conforte son positionnement comme terrain de stage puisqu’il devrait accueillir prochainement plusieurs internes ».

D’autres éléments devraient à très court terme venir renforcer l’établissement : le recrutement dès novembre d’un nouveau praticien hospitalier gériatre qui permettra de fluidifier la filière gériatrique et la création sur le Centre hospitalier de Saintonge d’une consultation avancée en chirurgie de l’obésité par nos praticiens.

Développement des activités

« En outre, et pour couper court aux rumeurs et aux supputations infondées, les activités continuent de se développer et l’établissement  porte des projets d’activités nouvelles, ajoute Alain Michel. Ainsi, le Centre Hospitalier vient d’obtenir une autorisation pour développer une activité de réadaptation cardiaque en ambulatoire ». Un projet qui aboutira dès que l’établissement aura obtenu le financement nécessaire. De même, l’ouverture d’une Unité d’Hébergement Renforcée de 14 lits pour personnes atteintes d’une maladie d’Alzheimer ou apparentée, qui vient également d’être autorisée, devrait se concrétiser dès l’obtention des crédits de fonctionnements.

« Ces projets, parmi d’autres, illustrent la volonté de tous les acteurs de cet établissement de préserver une offre de soins de proximité de qualité au Centre Hospitalier de Saint-Jean-d’Angély », conclut le directeur.

Perspectives du futur directeur

Paul-Henri Denieuil, maire de Saint-Jean-d’Angély et président du conseil de surveillance de l’hôpital, a récemment rencontré le futur directeur, Alain Debetz, qui prendra ses fonctions le 6 décembre, arrivant de Pau : « J’ai trouvé un homme très à l’écoute et nous avons évoqué les difficultés auxquelles le centre hospitalier doit faire face : la poursuite du recrutement, le maintien de la maternité, le redressement financier et la reprise de la gestion du Foyer d’Angély (anciennement Camuzet) ». Paul-Henri Denieuil explique que l’ensemble des solutions seront trouvées grâce à une approche commune des deux centres hospitaliers. « Mon sentiment est que les deux équipes médicales vont s’engager dans des voies communes, avec un plateau technique à Saintes et un à Saint-Jean-d’Angély ». Le maire complète ainsi : « Il faut recruter en commun des médecins et des spécialistes, qui sont plus intéressés de pouvoir utiliser deux plateaux techniques. Et puis il faut aussi être nombreux pour organiser les astreintes ».

Partager cet article
Repost0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 06:41

Samedi 16 octobre 2010 – Billet 2143 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Un appel au don du sang

les prochaines dates des collectes

DON DU SANG Les trois prochaines collectes de sang effectuées à Saint-Jean-d’Angély auront lieu le mardi  2 novembre, mardi 30 novembre et jeudi 23 décembre, à la salle Aliénor-d’Aquitaine, de 8 h à 13 h.

» Bernard MAINGOT.   

dondusang 6631Le don du sang, un geste simple pour aider les malades. PHOTO ARCHIVES BERNARD MAINGOT

En 2011, les collectes auront lieu aux dates suivantes : mardi 11 janvier, mardi 1er février, mardi 1er mars, samedi 2 avril, mardi 3 mai, mardi 7 juin, mardi 5 juillet, mardi 2 août, mardi 6 septembre, mardi 4 octobre, samedi 5 novembre, mardi 6 décembre.

Un appel aux dons

Donnez votre sang, les malades ont besoin de vous : 800 dons de sang sont nécessaires chaque jour dans notre région, alors que les réserves ont fortement chuté. Le don du sang constitue la seule chance de soins des patients qui souffrent d'un déficit en composants sanguins consécutifs à une maladie ou un accident, et dont l'issue peut-être fatale si un traitement substitutif n'est pas prodigué.

Le don de sang

Le matériel de prélèvement est stérile et à usage unique. En aucun cas vous ne pouvez être contaminé en donnant votre sang. Par ailleurs, il est conseillé de s'alimenter avant de donner son sang. Chaque prélèvement est obligatoirement précédé d'un entretien médical et d'un examen clinique. L'entretien médical confidentiel doit constituer une relation de totale confiance entre le donneur et le médecin : cet entretien abordera nécessairement certains aspects de la vie du donneur dans le respect absolu de la dignité. Le médecin interrogera le donneur sur son état de santé récent ou ancien et sa vie personnelle (voyages, relations sexuelles, usage de drogue par voie intraveineuse, traitements spécifiques, maladies chroniques, hospitalisation, transfusion ou greffes). C'est une étape essentielle pour garantir la plus grande sécurité possible pour le receveur, comme pour le donneur

Mobilisez-vous pour effectuer un geste simple

Pour donner du sang, il faut :

Être âgé de 18 à 70 ans

Être en bonne santé

Peser au moins 50 kg

Ne pas se présenter à jeun

Pour le don de plasma et plaquettes : 18 à 60 ans ; don de globules blancs d'aphérèse: 18 à 50 ans.

Le sang, un produit irremplaçable

Aucun produit artificiel ne peut aujourd’hui remplacer le sang humain. La population vieillit, les progrès de la médecine soignent plus facilement de nombreuses maladies, les besoins en dons de sang augmentent : en France, 8 000 dons de sang sont nécessaires chaque jour pour sauver des accidentés et des malades qui ont besoin quotidiennement de produits sanguins.

Le sang a une durée de vie courte : 42 jours pour les globules rouges, 5 jours pour les plaquettes.

Le sang, son utilité

Globules rouges : pour pallier les hémorragies et les anémies (accidents graves, leucémies, traitements anticancéreux). Ils transportent l'oxygène des poumons aux tissus et captent le gaz carbonique qui est éliminé ensuite par les voies respiratoires.

Plaquettes : pour traiter les hémorragies et les déficits en plaquettes (leucémies, cancers, hémorragies). Elles empêchent le saignement en colmatant les lésions des vaisseaux. Plasma : pour les soins directs et la préparation des médicaments dérivés du sang (tétanos, hépatite, rougeole, coqueluche, oreillons, zona, varicelle, brûlures graves, maladies du rein ou du foie, déficits de la coagulation).

Globules blancs : Infections graves resistant à une antibiothérapie adaptée (Cancers, leucémies, greffe de moelle, septicémies).

La transfusion sanguine consiste à apporter sélectivement au patient le constituant du sang qui lui manque en évitant toute contamination virale, bactérienne ou parasitaire.

Partager cet article
Repost0
14 octobre 2010 4 14 /10 /octobre /2010 12:00

Rédigé le mercredi 13 octobre 2010 – Billet 2135 » Bernard Maingot

Les 67 articles sur la Santé sont ICI

Lire le précédent article du 24 septembre 2010

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Sensibiliser à la lutte contre le cancer

en milieu rural

LUTTE CONTRE LE CANCER Une importante animation de prévention contre le cancer est organisée vendredi 15 octobre en différents lieux de la ville.  

20100917 msa elan cancer 1789La MSA a réuni les différents partenaires le 17 septembre à Saint-Jean-d’Angély pour leur présenter le programme des manifestations.

Le « nouvel élan contre le cancer » s’est inscrit dans le cadre du deuxième plan Cancer national 2009-2013. Son but : sensibiliser la population en milieu rural sur l’organisation de la lutte contre le cancer en Poitou-Charentes, faire connaître l’organisation de sa prise en charge et les acteurs de la cancérologie, encourager la bonne pratique des offres de soins, favoriser la prise en charge des patients dans la région et faciliter l’équité d’accès à des soins de qualité.

Cette action, à l’initiative du réseau régional de cancérologie (réseau Onco-Poitou-Charentes), de la Ligue contre le cancer et de la MSA (Mutualité sociale agricole), verra un tour de la région reliant huit villes-étapes d’octobre 2010 à mars 2011 (le 15 octobre à Saint-Jean-d’Angély ; le 25 novembre à Melle ; le 7 décembre à Thouars ; le 18 janvier 2011 à Loudun ; le 2 février à Montmorillon ; le 10 février à Mansle ; le 10 mars à Barbezieux ; le 16 mars à Jonzac).

2010 action cancer regional 5 villesÀ Saint-Jean-d’Angély, une réunion s’est tenue le 17 septembre dans les locaux de la MSA, pour présenter l’animation de prévention auprès du public scolaire, organisée autour du « Bagage de Bonnesanté » vendredi 15 octobre.

Étaient notamment  présents le Dr Dominique Marouby, du centre hospitalier de Saintes, chargé de mission et responsable régional du Bagage de Bonnesanté ; Sophie Alcaras, chargée de mission à l’assurance régionale de la MSA, Patrick Durand et Sylvain Lapetitte (MSA de Jonzac et de Saint-Jean), des représentantes de Lucide 17 (Lutte contre les cancers information et dépistage, structure de l’Assurance maladie).

La manifestation verra un village d’exposants regroupant des professionnels de la santé et des représentants d’associations, des conférences-débats, des animations et des jeux (voir programme). Elle sera clôturée par un temps de convivialité avec la dégustation de produits locaux.

Bernard Maingot

Contacts :

Réseau Onco-Poitou-Charentes : Dr Claire Morin au 05 49 44 37 70 ; ARCMSA Poitou-Charentes : Sophie Alcaras au 05 46 97 50 40 ; Agence MSA Vals de Saintonge : Sylvain Lapetitte au 06 09 61 70 98

Dépistage des cancers :

Lucide 17 - 18 boulevard Guillet-Maillet - 17100 Saintes - Tél. : 05 46 90 17 22 - a.feyler@magic.fr

 

Les partenaires

Partenariat avec la Ville de Saint-Jean-d’Angély, la Région Poitou-Charentes, l’Agence Régionale de Santé Poitou-Charentes - Parrainage du Ministère de la Santé et des Sports et de l’Institut National du Cancer - Réseau Oncologie Poitou Charentes - Bagage de Bonnesanté : jeux prévention santé - Ligue contre le Cancer 17 - MSA : Mutualité Sociale Agricole - Association Santé au Travail en Agriculture (Asta) - Centre Hospitalier de Saint-Jean-d’Angély - Pôle Régional de Cancérologie - Association des Stomisés Aunis et Saintonge (Asas) - Association Patients Cancer Prostate (APCLP) - Couleur Jade : association accompagnement des parents d’enfants malades - Centre local d’information de Coordination  (Clic du Pays Vals de Saintonge) - Réseau Relanse (santé et gérontologie) - Association des Laryngectomisés - ASP Saintonge (association soins palliatifs) - Lucide 17 (structure de dépistage) - les Enchanteuses : Association pour améliorer la qualité de vie des personnes malades - Asept 17 : Association Santé Education et Prévention sur les Territoires (Asept 17). Avec le concours de la CDC de Saint-Jean-d'Angély, des Gedar, des Aînés Ruraux, des élus MSA et des écoles du canton.

 

Le programme du 15 octobre

10 h - 16 h 30 : Animations scolaires. Des jeux pédagogiques seront proposés par l’équipe du Bagage de Bonnesanté autour de l’alimentation, le sport, le tabac et le soleil.

14 h – 20 h : Tours gratuits de calèche en ville ; au village des exposants, les professionnels de la santé informeront sur la prévention, le dépistage, l’organisation des soins et l’accompagnement des malades.

16 h 30 – 18 h : jeux santé pour enfants et adultes. Des lots à gagner en testant ses connaissances.

18 h – 18 h 30 : inauguration par le maire ; présentation des partenaires et de la soirée.

18 h 30 – 20 h 30 : table ronde « hygiène de vie et cancer » sur la nutrition, tabac, addictions, sport, soleil… Saynètes de théâtre avec la Cie 3C.

Des intervenants prendront la parole : Pr Jean-Pierre Grünfeld (auteur du rapport « Recommandations du Plan cancer 2009-2013 remis au président de la République) ; Pr Alain Daban, président du réseau régional de cancérologie ; Pr Michel Morichau-Beauchant, doyen de la Faculté de Médecine et de pharmacie de Poitiers, gastro-entérologue ; Sophie Maudoux, addictologue au centre hospitalier de Saint-Jean-d’Angély ; Nicolas Charmet, skipper de la Ligue contre le cancer.

20 h 30 : buffet-dégustation de produits locaux et le verre de l’amiotié à partager avec les acteurs santé de la soirée.

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 06:31

Permanences2010-2011

Partager cet article
Repost0
25 septembre 2010 6 25 /09 /septembre /2010 21:47

Vendredi 24 septembre 2010 – Billet 2084 » Auteur Bernard Maingot

Les articles sur la Santé sont ICI

 SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

La maladie de la mémoire

touche près d’un million de personnes en France

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY La journée mondiale de la maladie d’Alzheimer a permis à l’antenne angérienne de tenir un point d’accueil à l’hôpital, mardi 21 septembre.  

20100921 journee france alzheimer 5422Juliane Clavel et Martine Pluchon, de France Alzheimer antenne de Saint-Jean-d’Angély (à gauche sur la photo) ont tenu une permanence à l’hôpital mardi 21 septembre. PHOTOS BERNARD MAINGOT

La maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées toucheraient près d’un million de personnes en France et 5% des personnes de plus de 65 ans en seraient atteintes. En 2010, la maladie est toujours incurable…

Le 25e anniversaire de France Alzheimer

Depuis 1985, l’association France Alzheimer, seule association reconnue d’utilité publique dans le domaine de cette maladie, soutient les malades et leur famille, informe l’opinion et les pouvoirs publics, contribue à la recherche, forme les bénévoles et les professionnels de santé. Présente au travers de 100 associations départementales, en métropole et dans les Dom-Tom, elle compte 95 000 adhérents et donateurs.

L’antenne France Alzheimer de Saint-Jean-d’Angély a tenu mardi dernier (21 septembre) un point d’accueil et d’information au centre hospitalier, pour la Journée mondiale Alzheimer

Les actions de l’association départementale

En 2010, des permanences, qui sont des lieux d’accueil, d’écoute, de dialogue, d’information et de renseignements pratiques, ont lieu à La Rochelle, Rochefort, Royan, Saujon, Saintes, Jonzac, Saint-Jean-d’Angély, Saint-Pierre-d’Oléron et Boscamnant.

Il existe aussi des haltes-relais, lieux d’accueil et de répit pour les malades et les aidants familiaux, un après-midi par semaine, à La Rochelle, Rochefort, Royan et Saintes.

17 ans d’engagement en Charente-Maritime

En 1993, le Dr Dourthe et des familles créent l’association France Alzheimer Charente-Maritime. Le siège est à Saintes et la présidente est Mme Tesseron. En 1994, le siège est à La Rochelle et en 1995 Michèle Cohades est élue présidente jusqu’en 2003. Une antenne s’ouvre à Royan en 1995 et les groupes de paroles animés par une psychologue débutent la même année, pour le 10e anniversaire de l’union nationale. Un accueil de jour, le « Relais des familles » est créé à La Rochelle en 1996 et un autre est créé en 2001à Saintes. C’est l’année de la création de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie), du premier Plan Alzheimer (2001-2005) par Bernard Kouchner, à effet du 1er janvier suivant. En 2003, Colette Marchand est élue présidente jusqu’en 2008. Le 2e Plan Alzheimer (2004-2008) est présenté par Philippe douste-Blazy et la maladie est reconnue comme affection de longue durée spécifique.

En 2007, l’antenne de Rochefort ouvre un accueil de jour. Cette même année, un colloque « malades jeunes » est organisé et la maladie d’Alzheimer est déclarée grande Cause nationale en septembre 2007, juste avant le troisième plan Alzheimer. En 2008, des haltes-relais s’ouvrent en Pays Royannais (« Le relais des familles » à Saint-Georges-de-Didonne et Royan) et à La Rochelle (« Parenthèse »).

Sylvie Maerten est élu présidente en 2008, le siège social est transféré à Saintes et le 3e Plan Alzheimer est lancé (2008-2012).  

20100921 journee france alzheimer 5420L’antenne de Saint-Jean-d’Angély a 12 ans

« L’objectif de l’association est d’accueillir et de soutenir les familles et les malades, de développer des actions pour améliorer le quotidien des personnes, et de faire évoluer la perception des personnes auprès du public », explique Juliane Clavel, présidente de l’antenne angérienne depuis 1998. Avec Martine Pluchon et Mme Colin, elles sont les chevilles ouvrières de l’antenne sur la ville.

« Les actions comportent aussi un soutien psychologique aux aidants familiaux, avec des  cycles de formation, de soutien pour un accompagnement tout au long de la maladie, des entretiens individuels avec les aidants et des soutiens individuels aux malades ».

Et demain ?

France Alzheimer veut développer toutes les actions capables d’améliorer le quotidien : formation, haltes-relais, séjours-vacances, groupes de paroles, promouvoir la recherche en sciences médicales, sociales et humaines.

« Il faut aussi créer un réseau pour mieux accompagner la personne malade et son aidant sur tout le département, favoriser le dépistage précoce, être un interlocuteur reconnu et faire entendre la parole des familles et des malades », conclut Juliane Clavel.

Une sorte de réponse aux questions que chacun se pose encore plus avec l’âge : Quels sont les moyens de prévention ? Peut-on savoir à l’avance si l’on aura la maladie ? Quels sont les premiers signes d’alerte ? Comment vivre avec la maladie ?

Bernard Maingot

 

(1) France Alzheimer Charente-Maritime 22, rue Arc de Triomphe à Saintes. Tél. 05 46 92 25 18 francealzheimer17@orange.fr

France Alzheimer - Antenne de Saint-Jean-d’Angély – Juliane Clavel 05 46 58 21 58

Partager cet article
Repost0
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 12:12

Rédigé le lundi 13 septembre 2010 – Billet 2080 » par Sylvain Lapetitte

Les articles sur la santé sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Lutte contre le cancer

"sensibiliser la population en milieu rural"

LUTTE CONTRE LE CANCER Un nouvel élan contre le cancer s’inscrit dans le cadre du deuxième plan Cancer national 2009-2013, pour sensibiliser la population en milieu rural sur l’organisation de la lutte contre le cancer en Poitou-Charentes.  

20100917 msa elan cancer 1789Les partenaires se sont réunis le 17 septembre à l'agence de la MSA (rue Rose à Saint-Jean-d'Angély)

A l’initiative du réseau régional de cancérologie (réseau Onco-Poitou-Charentes), de la Ligue contre le Cancer et de la MSA (Mutualité sociale agricole), un tour de la région reliant huit villes-étapes (1) se déroulera d’octobre 2010 à mars 2011.

Ces manifestations prévoient une animation de prévention auprès du public scolaire, autour du Bagage de Bonnesanté (marque déposée), par un village d’exposants regroupant des professionnels de la santé et des représentants d’associations et des conférences-débats. Elles seront clôturées par un temps de convivialité avec la dégustation de produits locaux.

Pour tout renseignement, contacter :

Réseau Onco-Poitou-Charentes : Dr Claire Morin au 05 49 44 37 70 

ARCMSA Poitou-Charentes : Sophie Alcaras au 05 46 97 50 40 

Agence MSA Vals de Saintonge : Sylvain Lapetitte au 06 09 61 70 98

 

(1) Le 15 octobre à Saint-Jean-d’Angély 

Le 25 novembre à Melle

Le 7 décembre à Thouars 

Le 18 janvier 2011 à Loudun 

Le 2 février à Montmorillon 

Le 10 février à Mansle 

Le 10 mars à Barbezieux 

Le 16 mars à Jonzac

 

Nouvel elan contre cancer 01Nouvel elan contre cancer 02Nouvel elan contre cancer 03Nouvel elan contre cancer 04Nouvel elan contre cancer 05Nouvel elan contre cancer 06Nouvel elan contre cancer 07Nouvel elan contre cancer 08Nouvel elan contre cancer 09Nouvel elan contre cancer 10Nouvel elan contre cancer 11Nouvel elan contre cancer 12cc

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 13:30

Mardi 14 septembre 2010 – Billet 2059 » Photo DR

Les articles sur la santé sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – DON DU SANG

Un diplôme pour Gérard  

20100907 gerard 150e don dr albert 062-blDON DU SANG Lors de la collecte du mardi 7 septembre, le docteur Albert a eu l'honneur de remettre son diplôme à Gérard pour son 150e don de sang et de plasma. L’association des donneurs de sang bénévoles de Saint-Jean-d’Angély lui a adressé ses félicitations. La prochaine collecte aura lieu samedi 2 octobre de 8 h à 13 h, salle Aliénor-d’Aquitaine. (PHOTO DR)  

20100907 gerard 150e don 063-bl

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 12:30

Lundi 6 septembre 2010 – Billet 2045 – Photos ©Bernard Maingot

Don du sang

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY La collecte de sang aura lieu mardi 7 septembre, de 8 h à 13 h, salle Aliénor-d’Aquitaine.

20100302-don-du sang-007-bl 

Le don du sang en pratique

Pourquoi donner son sang ?

Chaque année en France, 500 000 malades ont besoin de produits sanguins. Ils sont principalement utilisés pour des interventions chirurgicales, le traitement des maladies hématologiques et des cancers ou encore des accouchements.

Qui peut donner son sang ?

Pour donner son sang, il faut avoir de 18 à 70 ans (60 ans pour un premier don), être en bonne santé et ne pas avoir été dans une situation à risques (voyages dans certains pays étrangers, rapports sexuels non protégés…) au cours des quatre mois précédant le don. Une grossesse ou un petit poids sont incompatibles avec le don du sang. Les soins dentaires et la prise de certains médicaments peuvent aussi entraîner une contre-indication de quelques jours.

Comment se déroule le don ?

Avant la collecte, prenez un petit déjeuner : ne venez surtout pas à jeun. Après l’inscription, un formulaire médical est complété par le candidat au don ; Il est examiné en toute confidentialité par un médecin de l’EFS (Établissement français du sang) qui vérifie que l(état de santé du futur donneur est compatible avec le don et que ce don ne présente pas de risque pour le receveur.

L’ensemble dure entre 30 et 45 minutes. Entre chaque don, un intervalle d’au moins deux mois doit être respecté. 

EFS site de Saintes : 33 chemin des Carrières de la Croix – BP 251 – 17105 Saintes Cedex.

dondusang 6631

 

Partager cet article
Repost0