Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

13 juillet 2009 1 13 /07 /juillet /2009 01:46

Pleine lune

   

Elle était pleine depuis mardi 7 juillet, soit depuis deux nuits. Aussi, avant qu’elle ne prenne son dernier quartier et ne fonde comme une glace au soleil, je n’ai pu résister à la prendre en photo, cette vieille lune qui nous renvoyait si bien la lumière du soleil.
Pas facile sans pied ni support, et j’ai dû m’y reprendre par trois fois tellement ça bougeait dans l’objectif ! Finalement, coup de chance : elle était là, en plein milieu du cliché, grosse, pleine, claire, (« comme un point sur un i »), avec des dessins comme des vaisseaux par transparence de la peau quand on l’éclaire par-dessous ou plutôt des taches sur une radiographie.
C’était temps, car je n’en pouvais plus de me concentrer, de me tordre les cervicales et de retenir ma respiration pour arriver à la cadrer et à lui tirer le portrait ! C’était jeudi 11 juillet 2009, à 23 :51 :21, vitesse 1/500. Et vu l’heure, j’ai décidé que je serai couché avant elle. Good night la lune… !

 

Ballade à la lune
Alfred de Musset
(1810-1857)

(Recueil : Premières poésies)

 

C'était, dans la nuit brune,

Sur le clocher jauni,

La lune

Comme un point sur un i.

 

Lune, quel esprit sombre

Promène au bout d'un fil,

Dans l'ombre,

Ta face et ton profil ?

 

Es-tu l’œil du ciel borgne ?

Quel chérubin cafard

Nous lorgne

Sous ton masque blafard ?

 

N'es-tu rien qu'une boule,

Qu'un grand faucheux bien gras

Qui roule

Sans pattes et sans bras ?

 

[...]

 

Est-ce un ver qui te ronge

Quand ton disque noirci

S'allonge

En croissant rétréci ?

 

Qui t'avait éborgnée,

L'autre nuit ? T'étais-tu

Cognée

A quelque arbre pointu ?

 

Car tu vins, pâle et morne

Coller sur mes carreaux

Ta corne

à travers les barreaux.

 

[...]

 

Et qu'il vente ou qu'il neige

Moi-même, chaque soir,

Que fais-je,

Venant ici m'asseoir ?

 

Je viens voir à la brune,

Sur le clocher jauni,

La lune

Comme un point sur un i.

 

Partager cet article
Repost0
22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 23:09

Mercredi 22 avril 2009

LA PHOTO DE LA SEMAINE

En noir et en couleur

Aujourd’hui,  Monsieur l’oiseau merle de la dernière couvée 2009 s’est invité chez Kakou le perroquet.
« C'est vraiment un manque de pot d'être entré ici ! », pensa le jeune merle façon Robert Doisneau, alors qu'il s’était déjà réfugié sur l'objet du même nom.
« C’est quoi ce petit machin tout noir qui entre dans mon antre en couleur », s’interrogea Kakou ? 

Evidemment, on pouvait s’y attendre : ça n’a fait pas très bon ménage ! Il y a d’abord eu du tirage entre le noir et la couleur et du ménage à faire après un affrontement qui s’avérait inévitable et passablement assorti de doux noms d’oiseaux. L’affaire de ce squat sauvage allait donc se résoudre au grattage pour savoir qui remporterait l’occupation des lieux et confirmerait l’antériorité acquise d’un perroquet avec papiers en règle !

A tel point qu’il a fallu faire vite reprendre la (bonne) porte de sortie au visiteur qui a cependant laissé quelques plumes en souvenir de son passage (à tabac).

Certes Kakou a été effrayé et a failli broyer du noir, mais c’est bien le petit merle qui était en danger et a failli en voir de toutes les couleurs. Ah, la curiosité et la gourmandise font faire bien des incursions aventureuses là où il faudrait s’abstenir !

Depuis, Kakou se dit qu’il pourrait avoir la couleur, avec la visite inopinée d’un faisan doré à longue queue, ou, mieux encore, d’une perruche multicolore en vadrouille.

(avec mes remerciements pour cette photo de Ginette Large)

Partager cet article
Repost0
31 mars 2009 2 31 /03 /mars /2009 13:10
LA NATURE DANS TOUS SES ETATS

"Gare aux mo-ri-i-i-illes !" ""

Tous à vos jardins après cette nouvelle lune du 26 mars, pour surveiller les alentours de vos brûlots car bien des surprises peuvent vous y attendre à quelques mètres seulement des cendres !

C'est le cas de Jean-Paul, en plein centre-ville de Saint-Jean-d'Angély, qui vient de trouver cinq belles morilles, poussant çà et là - on ne sait pourquoi - sous un pommier et un ancien abricotier devenu improductif.

Une première omelette a déjà été consommée sans modération mais avec recueillement, après que les fameuses morilles aient été immortalisées en photos !

C’est la première fois que Jean-Paul Michaud fait cette découverte depuis 14 ans qu’il habite le faubourg Saint-Eutrope.

Et depuis, il chanterait, sur l'air célèbre de Tonton Georges - mais allez savoir si c'est vrai -  :

« C'est à la place des abricots
Qu' les champignons sont les plus beaux,
Pourquoi aller chercher ailleurs
Quand dans l' jardin ils sont meilleurs ! ».

Et puis aussi, - paraît-il - :

« Auprès de mon arbre, je vis bien heureux…

Pourvu qu’ l’an prochain ils soient plus nombreux ! 
Auprès de mon arbre je vais vivre heureux
Les morilles, j'vais pas les quitter des yeux !
».

 

Partager cet article
Repost0
24 mars 2009 2 24 /03 /mars /2009 20:59

 « Les cigognes sont de retour… »

Une photo reçue de Ginette Large le 24 mars 2009, avec le commentaire suivant :

 

« Un nid de cigognes, le même depuis plusieurs années, car elles reviennent toujours dans cet endroit,  situé en bordure de la route Rochefort-Saint-Jean-d'Angély, près de la rivière La Boutonne. Ce peuplier avait été cassé lors d'une tempête ».
Merci Ginette !

 

Publiez vous aussi les photos intéressantes de votre région !

 

 

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2009 2 06 /01 /janvier /2009 17:56
HIVER
Neige en novembre,
Noël en décembre…

 

C’est un dicton plein de sagesse… et d’humour à froid. Comme le dit un indien de mes amis : « Hiver toujours froid quand homme blanc coupe du bois ». Alors j’ai rentré du bois et la froidure est venue. Mais en janvier, ceci devient l’occasion de faire de belles photos.

Ci-dessous, les guirlandes de Noël… n’en sont pas vraiment : il s’agit de givre sur la vitre de mon véhicule. Et comme je n’ai pu faire de belles photos en cette fin d’année (j’ai même pris en grippe celle qui m’a mis sur le flanc pendant dix jours), c’est maintenant l’occasion de se rattraper.

Fini Amoxilline, Pneumorel, Hexaquine, Doliprane et Rhinofluimucil… Les mets copieux n’ont maintenant qu’à bien se tenir (à table) : bœuf bourguignon, pot-au-feu et potée, choucroute et poule au pot… Si ça ne suffit pas, on mettra juste avant une soupe auvergnate et des huîtres, un fromage de chèvre et un dessert aux figues ou au chocolat après.

Car la vengeance est un plat qui se mange - de préférence - chaud.

 

Dimanche 4 janvier : givre sur vitre automobile.
 

Décor gratuit mais pas pratique si on est pressé. La prochaine fois, je sors le sapin dehors.
 

Mardi matin 6 janvier, salage en ville. Demain matin, il devrait faire moins 6°C et je pense aux sans-abri.

 

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2008 5 07 /11 /novembre /2008 14:29
LA VIDEO DE LA SEMAINE
Moi, Youki, j’escalade les clôtures !

 

Vous avez clôturé chez vous avec un grillage de 1,50 m, 2 m, ou 2,50 m ? Et vous pensez qu’un chien ne peut pas rentrer chez vous, par exemple pour aller honorer votre chienne, alors que vous voulez la protégez d’un accouplement non souhaité ? Vous avez tout faux : voici le témoignage de Youki, un chien de dix ans que rien n’arrête !

 

» Bernard Maingot.

  

Dure journée : j'en suis à ma troisième escalade ! (vidéo B. M.)

 

Je m’appelle Youki, j’ai dix ans et mes maîtres en ont parfois "ras-le-collier" de moi. Qu'ils disent ! Mais moi je sais qu’ils m’aiment bien... 
Mais y z'en ont marre. Au motif – paraît-il, mais c’est facile les fausses excuses (dans le genre quand on veut noyer son chien on dit qu'il a la rage) – qu’on ne peut pas me retenir enfermé, que je trouve toujours un moyen de me sauver, de passer au-dehors, de faire des trous dans les grillages avec mes dents, d’escalader les clôtures et de me carapater pour aller faire l'inventaire de tout ce qui bouge dans la commune… Pourtant je ne touche pas aux chats car ils m'apprennent beaucoup sur les endroits de passage insoupçonnés...
Déjà, mon maître raconte à ceux qui l’écoutent (mais est-ce qu’on m’écoute, moi ?) que lorsqu’il avait des chiens de chasse, j’escaladais le grillage pour aller leur tenir compagnie
Mes maîtres disent à ce propos que je « faussais compagnie ». A mon avis, ça n’a pas le même sens. Ou alors c’est un sens interdit.
Bon d’accord, le grillage des chiens de chasse faisait 2,50 m de hauteur, mais j’ai vu bien plus haut à l'armée, quand les bidasses escaladent le mur du combattant.
A chacun sa spécialité ! Pfff !

  

Et là, c'est ma sixième escalade : on n'a pas des métiers faciles ! (vidéo B. M.)

 

Vous croyez que c’est marrant de ne pas sortir, quand, à côté de chez moi, il y une caniche qui m’attend. Cela fait trois jours que ça dure et c’est la débrouille pour la retrouver. Mais... j'y arrive bien et ce n’est pas un grillage de 1,50 m de haut qui va m’arrêter !
La preuve, c’est que le propriétaire (je lui laisse croire que ne le vois pas en train de me prendre en vidéo !), ça fait six fois qu’il me met dehors et j’ai recommencé six fois, avec pas une égratignure sous le ventre !
A la fin, il en a eu marre et il m’a ramené chez ma maîtresse. C’est toujours pas marrant car moi je suis sympa, je badine de la queue et j’ai l’œil frétillant. D'accord je suis pas gros, mais ce n’est pas la caniche qui me fera des embrouilles car elle ne m’a fait aucune réflexion désobligeante. Bien au contraire, son accueil a été absolument chat-l’heureux (je suis moins sûr de l’orthographe que de la hauteur du grillage).
En attendant, je suis "gaulé" et bien renfermé. J'ai quand même bien ri quand le gars qui m'a fait une vidéo a dit "Il est trop mignon" car j'ai ajouté "pour aller à Fontorbe".
Bon, allez, c’est pas tout, mais je vous laisse car je suis en train de réfléchir en vue d'écrire mes mémoires : dix ans à raconter et je sais même plus le nombre d'os que j'me suis fait… Je vais faire ça au pif, et comme j'ai du flair...

Une autre de mes vidéos sur You Tube ou sur Dailymotion

Partager cet article
Repost0
8 juin 2008 7 08 /06 /juin /2008 23:07
Photo de la semaine
Monique a la pêche !

 

Bonne pioche pour Monique Laporte, dimanche 8 juin, avec une truite de 56 cm et 2,100 kg ! C’est une récidiviste de la grosse prise car, avec son fils, ils ont ramassé des escargots trois plus gros que la normale...

» B. M.

Décidément, Monique Laporte est la spécialiste des grosses prises (voir plus bas article et photos sur des escargots dits "Gros-Gris" qu’elle a ramassé voici un an et qu’elle élève depuis).

Cette fois c’est de pêche qu’il s’agit, avec une truite de 56 cm pour un poids de 2,100 kg. Elle raconte :

« J’étais au Port (vers le pont Merzeau, NDLR). Mon petit-fils Mickaël (13 ans) a eu une touche et pris une truite de 31 cm. Puis un autre pêcheur a eu une touche avec une grosse truite qui est partie l’hameçon dans la bouche. Et puis c’est mon tour d’avoir la même touche. Une truite énorme ! Mais j’étais montée en 25 centième, au petit ver canadien et je n’avais pas d’épuisette ! Finalement, je l’ai amenée au bord et je l’ai fatiguée pendant 10 minutes, sans casser et en priant pour que ça tienne bon jusqu’au bout. Mais comment faire ? Ensuite, un jeune est venu m’aider. Il s’est couché sur le bord de la rive, a passé ses doigts dans l’ouïe et Hop ! Elle était là, sur l’herbe. Enorme ! Une truite que j’étais loin de voir sur le pré dans ces conditions ! ».


Et Monique de raconter que le 1er pêcheur est venu voir cette prise : « mais non, il ne s’agissait pas de sa truite, car elle n’avait pas d’hameçon resté dans la bouche… Heureusement. Mais on m’a également dit qu’un autre pêcheur avait pris une truite de 68 cm à l’asticot. Vous voyez, il y a des grosses truites ! »

Pour l’heure, Monique et son petit-fils observent et détaillent, pèsent et mesurent, ajoutant : « Avec mon autre petit-fils Aurélien, nous allons au concours de pêche du 22 juin, un concours feader ! ».

 

Les gastéropodes de Monique    

Trois fois plus pour le Gros-Gris 

 

L’escargot dit Gros-Gris, trois fois plus lourd que le Petit-Gris, est peu répandu en campagne. Pourtant, Monique et David Laporte en ont trouvé trois vers Ternant.

 

Le petit-gris a une coquille d’environ 25 à 27 mm et pèse 8 à 10 g. Le gros-gris a une coquille de 44 mm et pèse 23 à 25 g.

 

En France deux catégories consomment des escargots : les adeptes du Bourgogne, amateurs de gros escargots traditionnellement préparés (au beurre) en coquille, et ceux du Petit-Gris dont les recettes plus diverses sont moins connues et plus locales.

 

Comme l’élevage du Bourgogne Helix pomatia n’est pas encore au point, l’héliciculteur qui veut faire du gros escargot le remplace par un cousin du Petit-Gris (Helix aspersa aspersa, venu d’Algérie, 8 à 10 g), de la même espèce que lui, Helix aspersa maxima ou Gros-Gris (plus de 20 g), avec une coquille unicolore de 44 mm. Cet escargot a la taille du Bourgogne.

 

 

Encore un problème de surpoids contrôlé à la balance digitale : 25 g. On n’est plus au tarif ordinaire, même si l’animal se déplace plus lentement qu’un courrier affranchi au tarif lent.

 

Il présente cependant un handicap pour la vente en vif car son bourrelet palléal (ce qui reste visible quand l’escargot est rentré dans sa coquille) est généralement très noir, contrairement aux deux autres escargots et donc à nos habitudes. (Le Bourgogne est parfois appelé "Gros-Blanc" dans certaines régions).

 

Il existe aussi le Blond des Flandres (coquille de 51 mm), un escargot très ressemblant au Bourgogne, de chair plus fine, plus tendre, qui s’élève bien et dont la devise pourrait être "le bel aspect et la taille du Bourgogne, la tendresse du Petit-Gris".

 

Monique et son fils David Laporte ont ramassé trois escargots Gros-Gris, près de l’autoroute vers Ternant. Coquille de 45 mm. Poids 25 g, soit trois fois un Petit-Gris de 8 g. C’est la 1ère fois qu’ils trouvent des escargots de cette taille ! Ils les élèvent depuis un an et ils sont toujours vivants.

 

Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 19:26
La photo de la semaine
 

Le rugby en rose 

Cet article a été refait en ce qui concerne le texte. Je l'avais supprimé, mais il m'a été redemandé. J'ai allégé le texte qui se voulait de l'humour au 2e degré mais qui n'avait engendré que des mécontentements. Le voici donc à nouveau, pour l'amusement et la beauté du défilé (quoiqu'en disent certains, ce cliché est tombé dans le domaine public).

Défilé pendant la pause des joueurs.

Des jeunes rugbywomen de Nantes et Vitry-sur-Seine qui venaient d'en découdre ont fait un petit défilé rugbystiquement féminin, dimanche 25 mai à Loches, pendant la pause du match de rugby RACA Saint-Jean d’Angély contre Auxerre en seizième de finale (Fédérale 3). L'objectif de Philippe étant toujours prêt, je vous livre les deux photos que j'ai reçues. Merci les filles d'avoir mis de la gaîté sur le stade et d'avoir enjoué les spectateurs qui ont apprécié votre défilé.

 
Partager cet article
Repost0
21 mai 2008 3 21 /05 /mai /2008 16:46

« A Varaize, on est benèze ! »

On ne peut que féliciter les organisateurs de la brocante qui se tiendra à Varaize le 25 mai, pour animer si bien nos campagnes avec des bottes de pailles sculptées ! On peut admirer (et photographier), en venant de St-Jean d’Angély à la sortie de Cabaret, à droite de l’embranchement qui mène à Varaize, un cheval attelé à un "tombereau" et un moulin dont les ailes tournent avec le vent.



Et puis, en revenant de Matha à Saint-Jean d'Angély, au carrefour de la route Aulnay-Varaize-Saintes (ancienne voie romaine) on peut voir un gros bonhomme de paille « à la goule réjouie » qui dit : « A Varaize, on est benèze ». Nous vous souhaitons une bonne brocante, car vous le méritez bien !  (photo B. M.)


Si l'on classe cette réalisation dans la catégorie "Arts du bord des routes" (ici un art éphémère), n'oubliez pas aussi d'aller voir "Le Jardin de Gabriel" à Nantillé ("Chez Audebert, sur le côté droit de la route), toujours sur la voie romaine, après le fanal d'Ebéon (côté gauche de la route).
Nul doute que les membres de l'association "Les amis du jardin de Gabriel" seront présents pour des commentaires à la journée des jardins des 31 mai et 1er juin.
Dimanche 1er juin, l'ethnologue Michel Vallière (le pilote de "Belvert") et sa copilote seront là de 15 h à 18 h pour vous raconter la vie de Gabriel Albert, sculpteur insolite, qui a donné toute sa dimension à l'art brut du bord des routes, l'art insolite des inspirés du bord des routes (je vous ferai bientôt un article sur le J. de G.).
En attendant voir :
http://belvert.hautetfort.com/archive/2008/05/10/journees-des-jardind-le-31-mai-et-1er-juin.html
http://animulavagula.hautetfort.com/archive/2005/12/11/%C2%ABje-passionne-pas-la-mort%C2%BB.html

Autre site sur le sujet : http://www.art-insolite.com/pageinsolites/insogabriel.htm

Partager cet article
Repost0
13 mai 2008 2 13 /05 /mai /2008 12:25

Certains (les "pisse-vinaigre", ceux qui "rient quand ils se brûlent") qualifient parfois l'humour des autres de "déplacé".
Ce qui est également mal placé, c'est l'affichette annonçant la vente d'un porte-bébé au prix de 15 euros (vu à la brocante de La Vergne le 11 mai).
Sans doute le bébé en question s'est-il auparavant assis dans le siège, sanglant (comme l'humour) sa ceinture de sécurité, ce qui a replié la dite affiche. Il ne reste donc plus que le bébé... et d'occasion s'il vous plaît.
Il y a de quoi jeter la tétine au sol de colère quand on n'a pas son mot à dire sur les prix !

Partager cet article
Repost0