Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 13:41
Pêcheurs angériens

Du poisson dans les manches

Un concours de pêche en deux manches a eu lieu toute la journée, dimanche 25 mai, au plan d’eau et sur la Boutonne, à Saint-Jean d’Angély.

» B. M.


 

Ils étaient 45 pêcheurs à s'être inscrits au concours de pêche organisé par le Pêcheurs Angériens, dimanche 25 mai, au plan d'eau de la Boutonne. Un concours qui compte pour le Critérium 17 et des pêcheurs impressionnants avec un matériel sophistiqué et des cannes de 13 m ultra-légères.


Le concours s'est déroulé en deux manches, le matin de 9 h à 11 h 30 et l'après-midi de 15 h à 17 h 30, par tirage au sort des emplacements, les pêcheurs étant répartis en cinq secteurs de dix participants.


Les organisateurs ont reçu la visite du maire Paul-Henri Denieuil, à qui ils ont montré la dangerosité de la passerelle lorsqu’elle est mouillée. On a d’ailleurs compté quatre chutes de pêcheurs rapatriant leur matériel.


A 11 h 30, la pesée des poissons gardés vivants dans une bourriche a démontré de grandes disparités dans les endroits poissonneux. Ainsi, Alain Gaborieau, au n° 1,l’ emplacement du secteur le plus proche des écluses de Bernouët, a pêché 6,880 kg, comptabilisant 6880 points. Et vers la mare aux canards, face à la guinguette, François Bergault a fait 9620 points dans un autre secteur !
Ailleurs, on exprime sa joie : René Chauveau, qui a pêché 6,790 kg, commente : « Pour une fois, je bats mon fils Bruno que vous apercevez là-bas, et pourtant il fait partie de l’Equipe de France, en 3e division, après avoir été en 1ère division ». La suite montrera que le père et les deux fils termineront avec un classement honorable (voir encadré).

Après la pesée, les poissons (gardons et brèmes principalement) ont été relâchés.


L’après-midi, la 2e manche s’est terminée comme la pluie arrivait. Le poisson a été plus nombreux : vers la guinguette, Stéphane Chauveau a pêché de grosses brèmes pour un pesée de 16,100 kg et Hervé Hansquine a "fait" 12,600 kg.


La remise des coupes, lots et récompenses s’est terminée sous la pluie, en présence du conseiller général Jean-Yves Martin. Une coupe a été remise au 1er de chaque manche et au 1er du classement général. « Je vous félicite tous, a commenté le président Lucien Boucher, et je remercie la municipalité pour la dotation en coupes dont vous profitez maintenant. J’ajoute que le montant des engagements a été intégralement redistribué entre les dix premiers de chaque manche qui ont une enveloppe ».

De gauche à droite : Ludovic Losy, François Bergault, Hervé Hansquine, Stéphane Chauveau, René Chauveau et Bruno Chauveau. (photo B. M.)

Les classements

1ère manche : François Bergault, François Gaborieau, René Chauveau, Bruno Chauveau, Stéphane Chauveau.

2e manche : Stéphane Chauveau, Hervé Hansquine, Yvon Bouyer, René Chauveau, Bruno Chauveau, Jacques Poirier, Ludovic Losy (jeune issu de l’école de pêche)

1er du classement général : Stéphane Chauveau.

 

 



D'autres articles sur les Pêcheurs Angériens

- Règlement du concours du 25 mai : http://angely.over-blog.com/article-19568789.html
- L'AG du 1er février 2008 : http://angely.over-blog.com/article-16427225.html

- L'école de pêche ouvre le 4 mars : http://angely.over-blog.com/article-16834337.html
- L'ouverture de la truite le 8 mars : http://angely.over-blog.com/article-17195996.html
- Le concours de pêche aura lieu le 25 mai : http://angely.over-blog.com/article-19568789.html


Partager cet article
Repost0
14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 23:46
Pêcheurs angériens

Un concours le 25 mai

Un concours de pêche en deux manches aura lieu à Saint-Jean d'Angély dimanche 25 mai toute la journée, entre la passerelle sur la Boutonne et les écluses de Bernouët.

» B. M.


Le concours de pêche du 20 mai 2007
 

Le Groupement Sportif et les Pêcheurs Angériens organisent un concours de pêche dimanche 25 mai 2008 toute la journée. Ce concours compte pour le Critérium 17, et se déroulera en 2 manches. Il est ouvert à tous les pêcheurs, licenciés ou non, et se déroulera sur le plan d’eau de Saint-Jean-d’Angély et sur la Boutonne (entre la passerelle et les écluses de Bernouët), classements par dizaines.

Inscriptions obligatoires


L’inscription est obligatoire pour les deux manches (une le matin, l'autre l’après-midi) :  15 € (gratuit pour les juniors et les cadets de moins de 16 ans). Inscriptions et renseignements auprès de Discount Pêche-Chasse au 05 46 32 23 47.

Les places étant limitées, il est prudent de s’inscrire avant vendredi 23 mai. Tirage des lettres : 7 h 30 et 13 h 30, amorçage : 8 h 55 et 15 h 10, début de la pêche : 9 h  et 15 h 15, fin des manches : 11 h 30 et 17 h 45.

Règlement FFPSC

 

Classement au poids uniquement, cannes de 13 mètres maximum et moulinet (anglaise, bolognaise). Esches animales autorisées quart de litre toutes confondues par manche. Amorces : 10 litres. Bourriche obligatoire pour garder les poissons en vie. Poissons pesés vivants sur la place du pêcheur puis remis à l’eau.

"Cette fois il est bien dedans..."

Récompenses et dotations

Coupe pour le 1er de chaque manche et le 1er du classement général, enveloppe pour les 10 premiers de chaque manche, pour le classement général : redistribution intégrale des engagements + de nombreux lots en nature. En cas d’orage ou autre événement imprévisible, les organisateurs se réservent le droit d’interrompre ou d’annuler le concours.



Liste des articles concernant les Pêcheurs angériens :
- L'AG du 1er février 2008 : http://angely.over-blog.com/article-16427225.html
- L'école de pêche ouvre le 4 mars : http://angely.over-blog.com/article-16834337.html
- L'ouverture de la truite le 8 mars : http://angely.over-blog.com/article-17195996.html
- Le concours de pêche aura lieu le 25 mai : http://angely.over-blog.com/article-19568789.html

Partager cet article
Repost0
29 février 2008 5 29 /02 /février /2008 19:54
La fario est là !

L’ouverture de la truite a lieu samedi 8 mars à l’aube. Un moment très attendu par les Pêcheurs Angériens.

undefined
 
Samedi matin 8 mars 2008 dès l’aube, c’est "l’ouverture" !
Les Pêcheurs Angériens croient encore en l'avenir de leurs rivières et n'ont pas baissé les bras : lundi 25 février ils ont déversé dans la Boutonne et dans la Nie 650 kilos de belles truites fario d’une qualité exceptionnelle en 1ère catégorie, pour permettre à tous les pêcheurs de Saint-Jean-d'Angély et des environs de traquer la truite sur tout le parcours du cantonnement.

undefined

Vendredi 7 mars (veille de l’ouverture), 150 kilos supplémentaires de belles mouchetées rejoindront la Boutonne en 2e catégorie (du quai Saint-Jacques jusqu’à Ternant).
Contrairement au dicton populaire, la pêche ne doit pas nous faire oublier de voter dimanche !
 
L'attaque magique de la truite

L'instant magique de l'attaque, la touche, le combat et la mise à sec d'une fario ou d'une arc-en-ciel ne s'oublie jamais, alors il faut continuer de vivre encore ces moments inoubliables et faire l'ouverture. Les revendeurs de cartes de pêche de Saint-Jean-d'Angély sont prêts : Pêche-détente (Bernard Beaumon), rue des Jacobins, en centre-ville, et Discount Pêche, rue France III, zone de la Sacristinerie. Le prix de la carte de pêche (61 euros) n’a pas augmenté depuis deux ans : c’est le moment d’en profiter !
 

undefined
Les règlements pour la pêche de la truite sont inchangés : la maille est de 25 cm, en dessous de cette taille, le pêcheur doit remettre la truite à l'eau, le nombre de prises par pêcheur est limité à 6 truites par jour. En 1ère catégorie, on est autorisé à pêcher avec une seule canne à la main, et au moyen d'un vairon, d'un poisson nageur, d'une cuiller, d'un ver de terre, d'une teigne, mais interdiction d'utiliser l'asticot. En 2e catégorie, à partir du quai Saint-Jacques, seuls les vers de terre, de farine et teignes sont autorisés, les leurres, cuillers, vifs sont interdits jusqu'à l'ouverture du brochet qui aura lieu samedi 19 avril 2008.
 
Pêcheurs soucieux de l'environnement

Comme chaque année, il est utile de rappeler que les pêcheurs sont des utilisateurs de la rivière et de ses abords, qu’ils n’en sont pas propriétaires, mais seulement locataires par les baux de pêche.
Alors il faut : respecter les lieux de pêche et être courtois avec les riverains à qui l’on doit le plaisir que procure la pêche ; fermer les barrières des champs après un passage, respecter les clôtures et les récoltes ; stationner son véhicule de manière à ne pas gêner le passage aussi bien des riverains que des autres pêcheurs.
Etre citoyen, c’est aussi, à la veille d’élections, laisser propres les lieux de pêche et respecter la nature et notre environnement.

Partager cet article
Repost0
19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 22:13

L’école de pêche ouvre le 4 mars
L’école de pêche accueille tous les jeunes à partir de dix ans, qu’ils soient déjà pêcheurs ou entièrement novices. Début mardi quatre mars à la maison de la pêche, au 52 quai de Bernouët.

undefined 
 
Des séances théoriques et pratiques
 
undefined 
Le déroulement de la session 2008 est divisé en deux parties. La 1ère comporte six séances en salle les mardis soirs à 20 h, du mardi 4 mars au mardi 8 avril. La 2e consiste en séances pratiques se déroulant au bord de l’eau, pour appliquer les conseils prodigués en salle et utiliser les lignes montées précédemment, du samedi 26 avril au mercredi 28 mai. Ces séances se feront dans une ambiance studieuse mais aussi très conviviale.
 
undefined
 
Tous les élèves qui le souhaitent pourront également participer à deux concours : le premier sera organisé à leur intention samedi 31 mai à Saint-Jean d’Angély, le second samedi 7 juin à La Rochelle pour la rencontre départementale des écoles de pêche.
 
Pêche au coup (à la ligne)
 
undefined

L’école de pêche est avant tout basée sur la pêche au coup, comportant une canne, une ligne composée de fil de nylon, un flotteur (souvent appelé "bouchon") des petits plombs et terminée par un hameçon. 
Cependant, selon les demandes, d’autres pêches ou d’autres techniques pourront être étudiées. Citons parmi les autres thèmes abordés : le montage et la fabrication des lignes, le matériel nécessaire pour pratiquer l’art de la pêche, l'étude de la nature et la protection de l’environnement, le respect de la rivière, la connaissance des poissons, la protection du milieu aquatique.
 
Inscription gratuite
L’inscription est gratuite, la seule obligation étant de posséder une carte de pêche pour les séances se déroulant au bord de l’eau. Tout le matériel nécessaire au montage des lignes sera fourni gracieusement, ainsi que les appâts et les esches (asticots, pinkies…). Des matériels tels que cannes ou piquets pourront être prêtés pour les sorties au bord de l’eau.
 
Pour quel résultat ?
Le but n’est pas de "fabriquer des champions", mais d’apprendre des techniques simples et à la portée de tous, permettant théoriquement de prendre des poissons, de ne pas revenir de la pêche trop souvent "bredouille", ce qui peut décourager même les plus passionnés. 
Le meilleur exemple est apporté par les résultats de ces dernières années, où dans les concours ouverts à tous les jeunes de Saint-Jean d’Angély, les élèves de l’école de pêche ont pris des poissons, contrairement à leurs copains qui sont rentrés bredouilles !
 
Inscriptions
Le jour de l’ouverture de l’école de pêche, mardi 4 mars 2008 à 20 h, à la maison de la pêche, 52, quai de Bernouët à Saint-Jean d’Angély.
Partager cet article
Repost0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 23:52
Fin de l’hémorragie ?

Les Pêcheurs Angériens ont tenu leur assemblée générale vendredi 1er février. Avec une baisse régulière depuis six ans s'élevant à 448 pêcheurs en moins , l'année 2007 a enregistré 56 nouveaux pêcheurs. Une bonne surprise car ils sont maintenant 1160.
 
undefined
Bernard Prabonnaud, Jean-Pierre Laporte, Lucien Bouchet, Patrice Giraud et Frédéric Emard. 

Vendredi 1er février, Lucien Bouchet a présidé l’assemblée générale des Pêcheurs Angériens, qui s’est tenue à la salle de la Fondation Robert en présence de Bernard Prabonnaud, adjoint aux sports, de Frédéric Emard, président du Siba, et devant une cinquantaine de personnes.

Les pêcheurs en hausse…

Le nombre de cartes a chuté régulièrement de 2002 (1621 cartes) à 2006 (1104 cartes). Avec 56 nouveaux en 2007, les pêcheurs sont maintenant 1 160 (augmentation des mineurs, cartes journalières et timbres halieutiques). Ceci est dû à un meilleur niveau des eaux en début de pêche, de mars à août, donc de conditions meilleures pour taquiner la truite, moins d’assecs et moins de pollution, ce que confirment les relevés des niveaux d’eau effectués de mai à septembre sur les 300 km de rivière et affluents.
Il ne faut pas oublier l’opération "parcours truite", menée en 2007 à Antezant avec la Fédération Départementale de Pêche, comprenant un lâcher de truites arc-en-ciel tous les quinze jours de mi-mars à fin mai, en alternance avec Dampierre-sur-Boutonne, qui elle aussi a porté ses fruits, drainant de nombreux pêcheurs au bord de l’eau tous les week-ends, les poissons étant présents de mars à juin. La troisième piste avancée serait un certain retour à la nature très à la mode en ce moment, et qu’un seuil plancher de "noyau dur" de pêcheurs passionnés aurait été atteint.

… mais les finances en baisse

L’augmentation de recettes dues à la vente plus importante des cartes de pêche voit malgré tout un bilan financier encore déficitaire pour 2007, car les efforts promis ont été tenus, particulièrement en ce qui concerne les alevinages et les empoissonnements.
En effet, 8980 € ont été consacrés aux lâchers de poissons, dont 100 kilos de carpes, 20 kg de tanches, 50 kg de gardons, 70 kilos de brochets, 30 kilos de sandres, 300 kilos de brèmes, ce à quoi il faut ajouter 650 kilos de truites farios et 540 kilos de truites arc-en-ciel. Le trésorier Jean-Pierre Laporte : « la carte de pêche n’a pas augmenté et n’augmentera pas encore cette année, mais il ne faut pas croire que les 61 € payés par le pêcheur (carte adulte, ndlr) vont directement dans notre caisse. Seulement 5,50 € reviennent à notre association, et qu’une partie est reversée au détaillant d’articles de pêche qui vous délivre votre carte de pêche ». Mais il est vrai aussi, que sans les subventions allouées par la fédération départementale 17, un certain nombre de ces lâchers ne serait pas possible.

Le président commente

La veille de cette assemblée générale, c’est-à-dire le 31 janvier, la Fédération départementale de pêche, après vidange du plan d’eau fédéral d’Allas-Bocage, à déversé 100 kilos de perches et 150 brochetons, répartis entre le plan d’eau de Saint-Jean-d’Angély et la Boutonne jusqu’à Torxé.
Le président Bouchet a commenté le manque de perches franches (surpêche ?). Après le réempoissonnement et le vidage de l’étang d’Allas Bocage par la Fédération, il constate que les géniteurs brochets ont produit 1200 brochets (920 kg), les gardons une tonne. On n’a pas revu de géniteurs sandres (seulement 3 kg de petits sandres récupérés), sans doute par suite de la présence de cormorans. Deux tonnes d’écrevisses de Louisiane se sont développées en un an. Une tonne et demie de perches de 12 cm. Il n’y a plus de poissons chats et de perches du Canada à Allas-Bocage. Le président a évoqué la raréfaction de l’anguille et la diminution souhaitée du prélèvement des civelles, actuellement « à l’étude dans les cartons de l’Europe ». 
Frédéric Emard a ensuite dressé un bilan des eaux de La Boutonne et de ses affluents : un vaste sujet évoquant les modifications dans le bassin de La Boutonne depuis le remembrement, les assecs, les chemins de randonnées pédestres souhaités par le Conseil Général (voir ci-dessous). Puis Bernard Prabonnaud a présenté le projet d’un étang de pêche (voir ci-dessous).
  
Dates à retenir
 
Ecole de pêche : début en salle mardi 4 mars 2008 pour les séances pratiques, puis d’avril à fin mai pour les séances techniques au bord de l’eau. Les animateurs de l’école de pêche de Saint-Jean-d’Angély ont reçu des mains de Jacques Fouchier, Président de la Fédération Départementale des Pêcheurs de la Charente-Maritime, la médaille de Bronze de la Fédération et un diplôme, en remerciement de la qualité et de l’enthousiasme avec lesquels les cours sont prodigués aux élèves.

undefined

Ouverture de la truite :
samedi 8 mars 2008. les Pêcheurs Angériens déverseront, 1,4 tonne de truites dans la Boutonne : 650 kg de truites farios lundi 25 février (RV pour les bénévoles à Saint-Pierre-de-l’Isle à 8 h) ; 150 kg de farios vendredi soir 7 mars à partir du Quai Saint-Jacques ; Le 11 avril, 200 kg de truites arc-en-ciel en 1ère catégorie uniquement.
 
"Parcours truites" d’Antezant : maintenu, avec lâchers de truites les semaines impaires (13, 15, etc. jusqu’à la semaine 23).
 
Fête de la pêche : dimanche 1er juin 2008 (250 kg de "truites à gogo" supplémentaires seront déversés par les Pêcheurs Angériens, du Quai Saint-Jacques jusqu’au plan d’eau de Saint-Jean-d’Angély (dont 100 kilos de très grosses arc-en-ciel offertes par Bernard Beaumon et Laurent Villain Discount Pêche).
 
Concours de pêche : pêche au coup, au feeder, peut-être les 29 juin ou 6 juillet (dates à confirmer).
 
Club de Plongée Subaquatique : descente de la Boutonne, du Quai Saint-Jacques aux écluses de Bernouët, dimanche 30 mars 2008. L’amitié qui lie les deux clubs devrait éviter tout problème ce jour-là.
 
Travaux d’aménagement de la Boutonne

Frédéric Emard, Président du Siba ("le toubib de la Boutonne") ne ménage ni son temps ni son énergie pour faire revivre la Boutonne et tout son bassin. Les brigades du Siba sont intervenues de nombreuses fois en 2007 pour des reconstructions d’ouvrages, des enrochements, consolidations et réfections de digues et empellements, déversoirs à Poursay-Garnaud et à La Vaillette, sur de nombreux moulins, sur le canal Saint-Eutrope, etc.
Sa participation à de nombreuses réunions aussi bien en Charente-Maritime que dans les Deux-Sèvres, son implication à la finalisation du SAGE Boutonne, et le dialogue permanent qu’il entretient avec tous les élus et organismes en charge de l’eau, en font un défenseur acharné de la Boutonne, ce que les pêcheurs apprécient à sa juste valeur. L’étude menée par ses services sur l’historique des assecs de la Boutonne depuis le 19e siècle, montre qu’il y a toujours eu des assecs, mais que depuis 20 ans, l’ampleur des assèchements à terriblement augmenté, et ceci par la faute de l’homme. Il faut citer en premier lieu le mauvais entretien de la rivière depuis une centaine d’année, des calibrages et approfondissements malheureux du cours d’eau, des remembrements qui n’ont rien arrangé, les arasements de haies qui bordaient la Boutonne, sans parler de l’irrigation pour couronner le tout. Mais l’espoir est de mise, les choses commencent à changer, l’ampleur des dégâts commence à être pris en compte par l’État, le Département, les élus, les associations, l’Europe. Les travaux entrepris et les efforts pour sauvegarder la Boutonne commencent à porter leurs fruits.
 
Le projet d’un nouveau plan d’eau
 
undefined

Étudié depuis octobre 2006 entre la mairie (Bernard Prabonnaud) et les Pêcheurs angériens (Lucien Bouchet), le projet consiste à créer un étang de pêche situé aux "Prés des Portes" (partie à déboiser) entre le ruisseau la Gorgotte et la Boutonne, situé rive gauche de la rivière, près de la passerelle en bois et allant jusqu’à la courbe en direction des écluses de Bernouët. D’une superficie minimum de deux hectares (170m x 120m) et maximum de trois hectares (250 x 120 m) et d’une profondeur de 2,5 à 3 mètres, il comportera un chemin piétonnier le long d’une berge de 6 mètres. Le bassin sera à imperméabiliser artificiellement. La recherche d’investissements est en cours.
 
Prix des cartes

Plus de 18 ans : 61 euros ; de 12 à 18 ans : 18 euros ; découverte jusqu’à 12 ans : 2 euros. Un permis découverte Femmes est proposé à 30 euros (une seule ligne pour deux ans). Des journées promotion pour les dames seront proposées.
« Sur 61 euros, commente le président Bouchet, 28 vont à l’Etat, 27,50 à la Fédération. Sur votre carte, il reste 5,50 euros à l’APPMA, c’est-à-dire environ un kg de poisson... ».
Au bilan il faut noter des taxes versées à l’Etat pour 29 037 euros, des taxes fédérales pour 30 602 euros et l4 191 euros pour le club halieutique.
 
Partager cet article
Repost0