Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

12 mars 2009 4 12 /03 /mars /2009 00:20

PECHEURS ANGERIENS

La truite "ouvre" samedi

L’ouverture de la truite a lieu samedi 14 mars. En 1ère catégorie, les Pêcheurs Angériens ont déjà déversé 750 kg de truites et en lâcheront 200 kg en 2e catégorie vendredi prochain.

Lundi 2 mars, les Pêcheurs Angériens ont déversé en 1ère catégorie 750 kilos de truites fario d’une qualité exceptionnelle, soit 150 kg de plus que l’an dernier. Ce lâcher a été effectué dans la Boutonne et dans la Nie, pour permettre à tous les pêcheurs de Saint-Jean-d'Angély et des environs de traquer la truite sur tout le parcours du cantonnement.

Vendredi 13 mars, veille de l’ouverture, 200 kilos supplémentaires de belles mouchetées rejoindront également la Boutonne en 2e catégorie, du quai Saint-Jacques jusqu’à Ternant. « Faites encore l'ouverture cette année, les truites vous attendent », commentent les membres du bureau.

Pas d'augmentation du prix de la carte

Le prix de la carte de pêche, qui n’a pas augmenté depuis trois ans, est toujours de 61 euros. A Saint-Jean-d’Angély, les cartes sont délivrées chez Pêche-détente (Bernard Beaumon, rue des Jacobins, en centre-ville), et chez Discount pêche( rue France III, zone de la Sacristinerie).

Réglementation inchangée

Les règlements pour la pêche de la truite sont inchangés. La maille est de 25 cm (remettre la truite à l'eau en-dessous de cette taille) et le nombre de prises par pêcheur est limité à six truites par jour. En 1ère catégorie, la pêche est autorisée avec une seule canne à la main, au moyen d'un vairon, d'un poisson nageur, d'une cuiller, d'un ver de terre, d'une teigne, mais l'asticot est interdit. En 2e catégorie, à partir du quai Saint-Jacques, seuls les vers de terre, de farine et teignes sont autorisés. Les leurres, cuillers, vifs sont interdits jusqu'à l'ouverture du brochet qui aura lieu samedi 18 avril 2009.

Le bureau des Pêcheurs Angériens souhaite que le civisme dont font preuve les pêcheurs au bord de l'eau soit encore de rigueur cette année. 

Partager cet article
Repost0
10 février 2009 2 10 /02 /février /2009 22:43
Mardi 10 février 2009

L’école de pêche ouvre le 10 mars

Que l’on soit déjà pêcheur ou totalement novice, l’école de pêche des Pêcheurs Angériens sera toujours heureuse de vous accueillir, quel que soit votre âge, à partir de 10 ans. En 2009, elle prend un nouveau nom : Atelier Pêche Nature (APN).

Des séances théoriques et pratiques

Le déroulement de la session 2009 est divisé en deux parties : tout d’abord six séances théoriques en salle à compter du mardi 10 mars à 20 heures et les mardis suivants jusqu’au 14 Avril 2009. Les séances pratiques débuteront le mercredi 29 avril et se termineront le mercredi 3 juin, se déroulant au bord de l’eau pour appliquer les conseils prodigués en salle et utiliser les lignes montées précédemment. Les séances se font dans une ambiance studieuse mais également très conviviale. Les élèves qui le souhaitent pourront participer à deux concours. Le premier sera organisé à leur intention le samedi 6 juin à Saint-Jean-d’Angély. Le second se déroulera samedi 20 juin à La Rochelle, pour la rencontre départementale des écoles de pêche.

Pêche au coup (à la ligne)

L’école de pêche est avant tout basée sur la pêche au coup, comportant une canne, une ligne composée de fil de nylon, un flotteur (plus connu sous le nom de "bouchon") des petits plombs, et se termine par un hameçon. Cependant, selon les demandes, d’autres pêches ou d’autres techniques pourront être étudiées. Parmi les thèmes abordés, le programme comportera le montage et la fabrication des lignes, le matériel nécessaire pour pratiquer l’art de la pêche, l'étude de la nature et la protection de l’environnement, le respect de la rivière et bien connaître les poissons, la protection du milieu aquatique, etc.

Inscription gratuite

L’inscription est gratuite, la seule obligation étant de posséder une carte de pêche pour les séances au bord de l’eau. Tout le matériel pour le montage des lignes sera fourni gracieusement, ainsi que les appâts et les esches (asticots, pinkies…), des matériels tels que cannes ou piquets pourront être prêtés pour les sorties au bord de l’eau.Pour quel résultat ?

Le but n’est pas de "fabriquer des champions", mais d’apprendre des techniques simples, à la portée de tous, qui permettent théoriquement de prendre des poissons, et de ne pas revenir de la pêche trop souvent bredouille , ce qui décourage même les plus passionnés. Le meilleur exemple est apporté par les résultats des concours de ces dernières années, ouverts à tous les jeunes de Saint-Jean-d’Angély, où les élèves de l’école de pêche surclassent systématiquement les autres jeunes participants !

Inscriptions : Le jour de l’ouverture de l’école de pêche, le mardi 10 mars 2009 à 20 h, à la maison de la pêche, 52, quai de Bernouët à Saint-Jean-d’Angély, ou par avance en téléphonant au 05 46 32 19 54.

 

Partager cet article
Repost0
2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 03:09
Dimanche 1er février 2009
LES PÊCHEURS ANGÉRIENS
Nouveaux lâchers de poissons
au plan d'eau de Bernouët et sur la Boutonne

 

Philippe et Roland 


Philippe et Jean-Pierre.
 

Début décembre ont été mis à l'eau les poissons blancs et carnassiers achetés par les Pêcheurs Angériens, gestionnaires piscicoles de la Boutonne entre Saint-Pierre-de-l'Isle et Torxé.

En effet, 250 kilos de poissons de plusieurs espèces sont venus repeupler la rivière. La  stabilité du nombre des pêcheurs de Saint-Jean-d'Angély a permis financièrement un effort d'empoissonnement maintenu au même niveau que les années précédentes.

 

Brochetons et sandres

Parmi les poissons déversés, 50 kilos de brochetons d'un été et 50 kilos de sandres juvéniles représentaient les carnassiers. Ces poissons ont été délicatement rendus à leur milieu naturel tout au long du parcours de pêche de 2e catégorie dépendant des Pêcheurs Angériens. Voyage qui les ont emmenés du plan d'eau de Saint-Jean-d'Angély jusqu'à Torxé.

 

Carpes et tanches

Les pêcheurs de carpes n'ont pas été oubliés car 100 kilos de carpeaux, spécimens entre 500 grammes et un kilo vont également rejoindre la rivière et le plan d'eau. Pour compléter cet empoissonnement en cyprinidés, quelques 50 kilos de tanches de 2 à 3 étés satisferont les pêcheurs au coup.  
 
Truites

Avec les lâchers à venir de 1 600 kilos de truites prévus pour 2009, les pêcheurs de Saint-Jean-d'Angély et des environs pourront s'adonner à leur sport favori ; 150 kilos de truites de plus qu'en 2008 vont être déversés dans la Boutonne avant l'ouverture de la truite qui aura lieu le 14 mars, grâce aux subventions exceptionnelles de la Fédération Départementale de Pêche 17. C'est lundi 2 mars que le lâcher de truites farios pour la 1ère catégorie commencera dès 8 heures à Saint-Pierre-de-l'Isle.

 

Cartes de pêche 2009

Les cartes de pêche 2009 sont arrivées ! Leur prix est inchangé par rapport à 2006, 2007 et 2008. La carte découverte femme promotion est reconduite pour 2009 à 30 €. La carte adulte complète reste à 61 €, la carte pour les jeunes de 12 à 18 ans à 18 €, la carte découverte jusqu’à 12 ans à 2 €, la carte journalière valable entre le 15 mai et le 31 décembre à 10 € par jour et la carte vacances en vigueur du 30 mai au 31 décembre, valable 15 jours pour 26 €. Vous pouvez vous les procurer depuis le 1er janvier auprès de vos détaillants d’articles de pêche préférés à Saint-Jean-d’Angély : chez Bernard Beaumon, rue des Jacobins (face au Restaurant Les Jacobins) ou chez Laurent Villain Discount Chasse-Pêche, rue France III (vers le Centre Leclerc).

 

Le Bureau des Pêcheurs Angériens.

 

Un lâcher en février 2008 pour l'ouverture de la truite du 8 mars

La citation de la semaine sur Evene

» Le poisson est un animal susceptible : en présence du pêcheur, il prend facilement la mouche !

[Noctuel]

 

Partager cet article
Repost0
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 18:30
PECHEURS ANGERIENS

Effectifs en progression

 

Les Pêcheurs angériens ont tenu leur assemblée générale vendredi 5 décembre : l’association procède à beaucoup d’empoissonnement et voit augmenter le nombre des pêcheurs.

 

» P. G. – B. M.

 

 

 

Les pêcheurs progressent, et pas seulement le long des berges !
Pour la 2e année consécutive, le nombre des cartes vendues par les Pêcheurs angériens est en hausse : les pêcheurs sont maintenant 1 224, augmentant leur nombre de 64 nouveaux (1 160 pêcheurs en 2007), ce qui provoque la satisfaction du bureau de l’association. « La carte découverte féminine n’est pas étrangère à cette progression ! ». La recette, bien que s’élevant à 7 700 euros, ne compense cependant pas les 10 000 euros d’empoisonnement réalisé et l’association serait en déficit sans subvention… Le bilan financier redevient donc positif grâce aux subventions truites allouées par la Fédération départementale.

Dans les projets réalisés, signalons l’aménagement d’un parcours de pêche à la truite à Antezant, le parcours "truites à gogo" pour la fête nationale de la pêche (déversement de 250 kg de truites arc-en-ciel avec l’aide de la Fédération, des commerçants angériens d’articles de pêche Bernard Beaumon et Laurent Villain qui achètent 100 kg de truites trophées) et les lâchers de carpeaux, tanches, perches, brochets et sandres pour la 2e catégorie. Cependant, les dépenses sont majoritairement consacrées à la truite : 800 kilos de farios lâchées pour l'ouverture en mars, puis 200 kilos d'arc-en-ciel en avril, 250 kilos à Antezant pour le parcours truites, et enfin 150 kilos pour la fête de la pêche en juin.

Dans son rapport moral, le président Lucien Bouchet a remercié tous ceux – et en premier lieu la Fédération de pêche 17 - qui ont permis durant son mandat de six ans à l’association d’exister et de se battre pour l’environnement, l’eau et la pêche. Rappelant l’action du SIBA (Syndicat de la Boutonne amont) et de son président Frédéric Émard, pour les travaux effectués sur la Boutonne, il a également remercié la Ville pour son aide et les dotations en coupe et la presse locale pour la couverture médiatique des nombreuses manifestations.

L'APN (atelier pêche nature ou école de pêche) demande beaucoup d'investissements humains, mais cette initiation connaît une bonne fréquentation et donne de bons résultats. L'encadrement mérite d'être félicité.

De nouveaux statuts ont été approuvés en AGE le 3 octobre : ils sont désormais en accord avec ceux de toutes les AAPPMA au niveau national et ceux des Fédérations départementales de pêche.

Le président conclue en rappelant que certains "débordements" autour du plan d'eau et des comportements inciviques sont inexcusables : « Le savoir-vivre et les règles propres à l'activité pêche se doivent d'être respectés si nous voulons que l'on nous respecte».

 

Frédéric Émard, président du Siba

Exprimant la joie « de se retrouver avec des gens qui ont comme lui la passion pour la rivière ». Frédéric Émard a détaillé les nombreux travaux effectués par le Siba : faucardages, remblaiements de berges, consolidations de déversoirs, enrochements de digues qui s'affaissent, etc. Le SAGE Boutonne (schéma d’aménagement et de gestion des eaux) à été enfin accepté par toutes les parties concernées : il ne manque plus que la signature du préfet de Charente-Maritime avant fin 2008 pour que le dossier soit validé. Le SAGE assurera la maîtrise des débits de l'eau de la Boutonne et de ses chevelus, grâce à plusieurs stations de mesure de débits et de niveaux des eaux à Saint-Jean-d'Angély, en complément de celle qui existe actuellement au moulin de Châtre. Lorsque les débits et niveaux seront maîtrisés, il faudra s'attaquer aux nitrates, phosphates et pollutions de toutes sortes. Dans le cadre de la Directive des eaux à échéance en 2015, la Communauté Européenne étudie l’hydromorphologie des rivières (transport des sédiments, pollutions et déchets dans les rivières. « Souhaitons que cela n'aboutisse pas à mettre la Boutonne en eaux libres toute l'année, car sans les 69 moulins et 385 ouvrages sur son cours, notre pauvre rivière serait à sec toute l'année ! ».  Le président du Siba a conclu avec l'avancée des aménagements fonciers en Boutonne Amont et les acquisitions foncières du Conseil général 17 pour créer 155 kilomètres de chemins de randonnée et de VTT « à pied sec et pied mouillé » le long de la Boutonne, de Dampierre-sur-Boutonne jusqu'à Carillon (là où la Boutonne rejoint la Charente).

 

Hénoch Chauvreau, adjoint aux sports

Rappelant que la Ville comptait plus de 200 associations dont 60 sportives ou loisirs, Henoch Chauvreau, adjoint aux sports, a rappelé l’attachement de la municipalité aux activités du plan d’eau, précisant son souhait d’une concertation pour la gestion des manifestations dans ce haut-lieu touristique, « vitrine de la ville » à mettre en valeur. Parmi les autres projets, l’étang de pêche et promenade  évoqué pendant la précédente municipalité ne reste pas «  la priorité des priorités » mais une nouvelle réunion abordera le sujet, ainsi que le rejet des pêcheurs au profit d’activités plus ludiques et le stationnement autour de la maison de la pêche.

 

Membres élus au Conseil d'Administration

Francis Abran, Jean-Claude Albert, Clélia Blanchon, Richard Blanchon, Lucien Bouchet, Philippe Combeau, Robert Fumeron, Patrice Giraud, Jean-Claude Lachenaud, Jean-Pierre Laporte, Ludovic Losy, Patrick Mistrogoy, Joël Pérocheau, Gary Shorthouse et laurent Villain.

 

Le nouveau bureau

Président Lucien Bouchet ; 1er vice-président Jean-Pierre Laporte ; 2e vice-président Robert Fumeron ; trésorier Jean-Pierre Laporte ; trésorier-adjoint Laurent Villain ; secrétaire Patrice Giraud ; secrétaire-adjointe Clélia Blanchon.

Délégués auprès de la Fédération Départementale : Lucien Bouchet, Jean-Pierre Laporte, et Patrice Giraud. Candidat au conseil d'administration de la Fédération de Pêche : Lucien Bouchet. Vérificateurs aux comptes Stéphane Goupilleau et Roger Sarrazin.

 


Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 13:55
AAPMA – LES PECHEURS ANGERIENS

Les pêcheurs en AG

 

 

L’assemblée Générale Ordinaire des Pêcheurs Angériens aura lieu vendredi 5 décembre 2008, salle de l’auditorium de la Fondation Robert, rue Georges-Texier, à Saint-Jean-d’Angély, à 20 h 30 précises.

A l’ordre du jour : rapport moral et bilan des activités 2008 ; compte-rendu de l’AG du 1er février 2008 ; rapport financier ; renouvellement des membres du CA pour 2009/2013 ; élection des délégués à l'Assemblée Générale de la Fédération départementale de pêche et de Protection du milieu aquatique en Charente-Maritime ; questions diverses.

L’AG sera suivie d’un pot de l’amitié offert aux participants.

Pour participer au vote il est obligatoire d'être titulaire de la carte de membre des Pêcheurs Angériens 2008 et de la carte de pêche 2008. Les membres actifs (votants) sont soit titulaires de la carte "majeur", soit de la carte "mineur" ou de la carte promotionnelle "femme". 

 

Le zoom n’a pas grossi le poisson, mais c’est une belle sortie d’épuisette du plan d’eau de Saint-Jean d’Angély ! (Archives B. M.)

Partager cet article
Repost0
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 00:07
Vandré – Etang de la Grève

Les 30 heures au quiver Tip à Vandré


Samedi 28 et dimanche 29 juin, les pêcheurs se sont retrouvés autour de l’étang de la Grève, à Vandré, pour les 30 heures non-stop du Quiver Tip. Un concours organisé par la section Quiver du Gardon Paludéen.

» B. M. - Infos et Crédit photos : Patrice Brillouet

 


Quinze équipes de trois pêcheurs se sont inscrites pour les 30 heures non-stop Quiver-Tip, du samedi 28 juin à 9 h au dimanche 29 juin 15 h, à l’étang de la Grève de Vandré. Dans cette épreuve, deux pêcheurs sont en poste tandis que le 3e est en relais. Le règlement prévoyait exclusivement une pêche à la canne Quiver, avec amorçage uniquement au feeder (cage).

Etaient interdits le ver de vase naturel ou artificiel, le détecteur de touche (starlite autorisé) et la pêche à moins de 10 m. Quatre pesées ont été prévues le samedi à 14 h et à 19 et le dimanche à  9 h et à 15 h.

La remise des prix a eu lieu dimanche 29 de 16 h 30 à 17 h. Les lots étaient des articles de pêche avec une coupe aux premiers.

 

Peu de poisson

 

Samedi, avec une température de 30 degrés sur un terrain propre et dégagé, les pêcheurs ont recherché l’ombre des arbres. Il n’y a pratiquement pas eu de pêche de 9 h à 16 h (petits gardons, petites brèmes). « Rien de folichon », a dit l’un d’entre eux.
Puis vers 16 h l'équipe n° 6 (Groleau, Savariau et Miguel) sort une carpe de 4 kg par M Savariau.
Ensuite plus rien jusqu'à 22 h, où une carpe de 6 kg 100 sort après un combat d'une heure avec Ribert Favreau ! Ces deux belles prises ont été aussitôt pesées sur place aussitôt et immédiatement remisent à l'eau.

Robert Favreau et sa carpe de 6,1 kg



Les pêcheurs espèrent alors que la fraîcheur de la nuit va leur apporter un peu plus de poissons. Et si possible des gros ! « Car faire 30 h quand le poisson manque, c’est très dur ! ». La pêche se fera finalement avec 3 carpes entre 22 h et 23 h 30, d’abord avec Robert Favreau qui en prend une de 6,1 kg à 22 h, puis avec Jean-Luc Leborgne qui en prend une autre de 3,5 kg à 22 h 30. A 23 h M Griffon clôturera en sortant le 3e beau morceau pour un poids de 5,5 kg.


Le dimanche il a fait très chaud avec, contrairement à la veille, pas de vent. L’étang de la Grève n’a pas apporté beaucoup de poisson, à la déception générale sur ce point.

Cependant, malgré l’absence du poisson, le 30 h s’est quand même passé dans la joie et la bonne humeur.




L’organisation de ce concours de pêche était assurée par la section Quiver du Gardon Paludéen, qui a mis buffet et buvette à disposition durant les 30 heures. Ci-dessus en photo : Bruno Rossar, Laurent Moinier et Eddy Lamothe.

 

Contact à Surgères : Patrice Brillouet au 05 46 07 15 35. patricebrillouet@yahoo.fr



 

Les cinq premiers

 

1er : Deborde-Griffon-Fallet 7180 g

2e : Favreau-Grignon-Charron 6455

3e : Groleau-Savariau-Miguel 5000

4e : Leborgne-Harenzik-Genex 3720

5e : Laine-Bonnet-Mathé 2660

 
La pêche au quiver-tip

 

La pêche au quiver-tip (ou pêche au feeder) est une technique de pêche en posée, très simple et peu coûteuse. Les touches sont signalées par le scion (tip) qui remue (quiver). Cette pêche est très intéressante car elle permet de pêcher tous les poissons blancs quel que soient le temps, la profondeur et la distance. En pêchant avec un feeder, l'amorce est près de l'hameçon. Autre avantage, pas besoin de sonder, mais les poissons doivent être mordeurs au fond ! Le matériel de base est le même que pour la pêche au coup. Les cannes mesurent de 2,50 à 4,20 mètres, la moyenne étant de 2,70 m. Pour plomber, c’est le poids du feeder qui permet le lancer de l'appât et assure son immobilisation. Il faut relancer le feeder régulièrement (toutes les 5 minutes), tendre le fil, le scion doit être légèrement plié. De temps à autre donner des à-coups, pour aguicher les poissons. Si le fond est propre on peut déplacer le feeder deux ou trois fois. Les touches sont différentes selon les poissons, mais il y a parfois de tous petits mouvements de la pointe suivi d'un départ violent.





















Partager cet article
Repost0
30 juin 2008 1 30 /06 /juin /2008 19:42
Saint-Jean d'Angély
Ludovic a la pêche 

 

Le grand-père de Ludovic présente la carpe dont le ventre est soutenu pour la photo. 

 

Ludovic est un jeune pêcheur dont "la valeur n’attend pas le nombre des… poissons". Pêchant avec son grand-père, jeudi 26 juin derrière les écluses de Bernouët, il a pris une tanche de 54 cm. « Ne m’attendant pas à une aussi belle prise, je n’avais pas de peson » commente-t-il. « Mais son poids oscillait  entre 3 kg et 3,5 kg. J’ai quand même pu la mesurer et la photographier avec mon portable avant de relâcher ce beau poisson à l’eau ». Ludovic ajoute que cette tanche « était magnifique et a livré un honnête combat malgré son ventre très bombé trahissant la présence de nombreux œufs, chose normale en cette période de reproduction. J’ai pêché au feeder sur un bas de ligne en 14/100 avec des pinkis ». Ludovic a mis près de 25 minutes avant de pouvoir la sortir de l’eau car, à cet endroit de la Boutonne, le courant est fort et la végétation aquatique abondante. Bravo Ludovic pour appliquer la règle du "No kill"... ça c'est de la pêche !




Partager cet article
Repost0
25 juin 2008 3 25 /06 /juin /2008 11:43
Pêche à Vandré (canton de 17700 Surgères)
Les 30 heures non-stop du Quiver Tip


Samedi 28 et dimanche 29 juin, les pêcheurs se retrouveront autour de l’étang de la Grève, à Vandré, pour les 30 heures non-stop Quiver Tip. Un concours organisé par la section Quiver du Gardon Paludéen.

» Texte et photo B. M.

 

Il faudra lancer à une distance minimum de 10 mètres (photo B. M.) 

 

Quinze équipes de trois pêcheurs sont actuellement inscrites pour les 30 heures non-stop Quiver-Tip qui se dérouleront du samedi 28 juin à 9 h au dimanche 29 juin 15 h, à l’étang de la Grève de Vandré.


Dans cette épreuve, deux pêcheurs sont en poste tandis que le 3e est en relais.

 


Le règlement prévoit exclusivement une pêche à la canne Quiver, avec amorçage uniquement au feeder (cage). Sont interdits le ver de vase naturel ou artificiel, le détecteur de touche (starlite autorisé) et la pêche à moins de 10 m. Quatre pesées seront effectuées : le samedi à 14 h et à 19 ; le dimanche à  9 h et à 15 h. La remise des prix se fera dimanche 29 de 16 h 30 à 17 h.


L’organisation de ce concours de pêche est assurée par la section Quiver du Gardon Paludéen, qui mettra buffet et buvette à disposition durant les 30 heures.

 

Contact à Surgères : Patrice Brillouet au 05 46 07 15 35. patricebrillouet@yahoo.fr

 

 

 

 
Partager cet article
Repost0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 03:49

Pêcheurs Angériens – Concours de pêche au feeder

Les bons chiffres du dimanche 22 juin 2008
22 (équipes de deux pêcheurs) ; 161 (kg de poissons pêchés) ; 25 (kg pour la première équipe) ;
6 (heures de marathon) ; 1 (appareil photo). N ° complémentaire : 20 (photos pour le raconter)

Un reportage sur le "vif"
Comment pêcher 25 kg de poissons
en 20 photos
 

Les Pêcheurs Angériens (visiter leur blog) ont organisé un concours de pêche au feeder dimanche 22 juin. Sur vingt-deux équipes de deux pêcheurs, douze étaient venues de Niort. L’équipe gagnante de ce marathon est composée de deux Niortais : Denis Favreau et Yves Raison, avec 25, 680 kg de poissons pêchés en six heures.

» B. M.  

D’une durée de six heures, il s’agissait d’un concours de pêche au feeder (le sixième du nom) organisé dimanche 22 juin par les Pêcheurs Angériens, un marathon par équipe de deux, ouvert à tous les pêcheurs, qui se sont retrouvés dès 7 heures, quai de Bernouët, devant la Maison de la Pêche, au plan d’eau de Saint-Jean d’Angély.

Le règlement prévoyait des esches animales : un litre d’asticots par équipe, fouillis interdit ; vers de vase à l’hameçon autorisé ; amorces 12 litres (amorçage à la main interdit).

L’inscription était obligatoire, et devait être réservée pour le vendredi 27 juin 2008 (nombre de places limité à 30 équipes). Comme à l’accoutumée, les renseignements et inscriptions s’effectuaient à Discount Pêche Chasse au 05 46 32 23 47. Tarif  adultes 30 euros par équipe. Inscriptions définitives et tirage des places sur cinq secteurs dimanche 22 juin à 7 heures du matin, début du concours à 9 heures, pause à 12 heures, reprise à 13 heures, fin du concours à 16 heures.

Pesée et remise des récompenses 

Un classement au poids des poissons pêchés a été établi à la fin du concours, la bourriche étant obligatoire pour peser sur place les poissons vivants avant de les remettre à l’eau. Le montant des engagements a été entièrement redistribué aux participants, avec coupes pour les premiers.  

S’il y a eu des pêches moyennes à 4 et 6 kg, l’équipe qui s’est classée première sur les 22 participantes était composée de Denis Favreau et Yves Raison, tous deux Niortais. Ils ont pêché 22, 680 kg dont une majorité de brèmes et quelques tanches. Les suivants étaient à 21 kilos.
Ce fut une bonne pêche comme annoncé par le président Lucien Boucher : « Il a été pris 161 kg de poissons. Vous étiez nombreux à venir de Niort, Parthenay, Surgères, Tonnay-Charente, Angoulins-La Rochelle, de Vendée et nous avions même une équipe de la Gironde. Bravo à tous pour cette participation que le beau temps a accompagné ».
  

Il y a même des Surgériens (ici Patrice Brillouet, en train de lancer)  

Pour l’heure, on peut se poser moult questions : Pourquoi tel coin est plus poissonneux qu’un autre. Pourquoi 25 kg ici et 6 kg ailleurs ? Pourquoi la brème est-elle particulièrement attirée par tel parfum d’orange ou certaines épices parfumant la préparation remplissant le feeder alors que l’asticot plus bas est bien plus intéressant à gober ? Fermant les yeux, j’ai humé cette préparation, mes papilles imaginant un poulet au curry ou un sandre au basilic : ça sent tellement bon que c’en est surprenant pour un novice…
Pourquoi le poisson est-il plus présent devant l’appontement en pierre situé au milieu des quais de Bernouët et non pas 15 m plus à gauche, là où sont habituellement remontés les canoës-kayaks du club quand les jeunes s’entraînent ou bien encore devant la Maison de la Pêche, un lieu tout indiqué pour un poisson décidément bien ingrat sur ses lieux d’évolution ? Motus et bouche cousue pourrait répondre une tanche habitante du quartier (un comportement qui lui éviterait d’ailleurs de mordre à l’hameçon).
  
Pourquoi les « ailes » du plan d’eau sont-elles plus poissonneuses ?  Pourquoi les gagnants n’avient-ils au total qu’un seul poisson-chat (beurk !) dans leur bourriche ? Etc. « C’est comme ça, m’a-t-on répondu. Les places sont tirées au sort, mais c’est vrai que c’est à cet endroit qu’il y a le plus de poissons ! ». Un endroit où on a tout de suite deux mètres d’eau…
    

Comment pêcher 25 kg de brèmes  

Alors, pour pêcher 25 kg de poissons, j’ai imaginé pour vous un mode d’emploi en 15 photos. Humoristique, certes, mais si vous le respectez, ce mode d’emploi est quasi-certain du résultat : preuve en est par les photos pris sur le vif (sans analogie avec l’appât).
Voici donc les 15 règles à appliquer scrupuleusement :
  

1) Prendre sa place après le tirage au sort en ayant imploré Saint-André (patron des pêcheurs)   L’endroit le plus poissonneux est situé devant les deux pêcheurs situés le plus à gauche de la photo.  

2) Avoir préparé dans la semaine son matériel et n’avoir rien oublié

3) Après avoir rempli son feeder, bien accrocher l’asticot, qui doit être vigoureux  

4) Bien lancer sa ligne, le feeder qui y est accroché et l’asticot en dessous. Maximum : 18 mètres.
 5) Savoir attendre une touche, en surveillant les mouvements de sa ligne pour bien ferrer le poisson.  

6) Ramener le poisson au moulinet, sans casser, en préparant son épuisette qu’on va glisser sous le poisson.  

7) Bien remonter le poisson dans l’épuisette, sans s’énerver et paniquer.

8) Bien saisir le poisson et le sortir de l’épuisette. Attention, ça saute sur l’herbe pour retourner à l’eau.  

9) A la limite, prendre le temps de le faire voir au copain qui devrait bientôt avoir une touche.  

10) Un petit coup de dégorgeoir pour enlever l’hameçon sans abîmer la bouche du poisson.  

11) Examen du poisson. S’il aime la photographie, lui laisser le temps de poser.

12) Puis direction la bourriche, pour rejoindre ses nombreux camarades.  

13) Vite on reprépare sa ligne pour continuer tant que ça mord.  

14) Et voilà le travail : encore une prise !  

15) L’endroit est tellement bon qu’Yves Raison et Denis Favreau ne fournissent pas (ils finiront premiers)  

Et ils le savent déjà !  

16) La pesée va commencer : on vide la bourriche dans le seau.

Il faut effectuer parfois plusieurs pesées et additionner pour connaître le poids total de certains pêcheurs (je parle de leur bourriche) !  

  17) La minute de vérité, ou plutôt l’instant du pesage.  

 


  18) Et on relâche le poisson…
 
« Quel dommage ! », a dit une dame qui adore cuisiner le poisson.

Ben oui, M’dame, mais c’est un concours…

19) Et les heureux gagnants sont…

 Denis Favreau (à gauche) et Yves Raison, tous deux Niortais.

La 1ère équipe angérienne est 7e : Philippe et Frédéric Combeau.

 

Bon alors, je vous ai donné la recette en photos et en moins de dix-huit règles : il suffit de suivre le mode d’emploi à la lettre et le poisson sera forcément là.

Cependant le reportage ci-dessus ne délivre aucune garantie contractuelle : l’obligation de résultat et la réussite restent l’entière propriété du pêcheur.

A chacun son métier…

Bernard M
Les  articles sur la pêche sont dans la catégorie http://angely.over-blog.com/categorie-10370165.html
Voir le blog des Pêcheurs Angériens

Partager cet article
Repost0
26 mai 2008 1 26 /05 /mai /2008 13:11
Pêcheurs Angériens

Un concours pour les jeunes et la Fête de la Pêche

 

La pêche bat son plein, avec d’abord un concours ouvert aux jeunes le 31 mai et la Fête nationale de la pêche du 1er juin pour laquelle 250 kg de truites seront lâchées.

» B. M.

 
Les jeunes participent aux concours de pêche pour mettre en pratique les enseignements de l’école de pêche.

Un concours de pêche pour les jeunes,
samedi 31 mai


Les Pêcheurs Angériens organisent un concours de pêche, plus spécialement destiné aux jeunes pêcheurs de Saint-Jean-d’Angély de moins de 16 ans et aux élèves de l’école de pêche, samedi 31 mai 2008 dans l’après-midi.

 

Le rendez-vous est donné entre 13 h 15 et 13 h 30, quai de Bernouët, devant la maison de la Pêche, plan d’eau de Saint-Jean-d’Angély.

Inscription gratuite


L’inscription et la participation à ce concours sont gratuites. Les esches animales (pinkies et asticots) et l’amorce pourront être fournies à ceux qui n auraient pas. Il s’agit d’un concours de pêche à la ligne classique (une canne, fil, flotteur, des petits plombs et un hameçon auquel on fixera l’asticot), le but du jeu étant de prendre le plus possible de poissons pendant les deux heures du concours et de les garder vivants jusqu’à la fin du concours. Il est bien entendu qu’après la pesée, les poissons seront remis à l’eau pour une autre partie de pêche : c’est ce qu’on appelle le no-kill (ne pas tuer les poissons.)

Un lot pour chaque participant

A la fin du concours, un classement sera établi avec remise de prix. Les jeunes concurrents se verront remettre une coupe pour les meilleurs, et un lot récompensera chaque  participant.

Que les jeunes pêcheurs n’hésitent pas à venir se frotter aux élèves de l’école de pêche, pour qui ce concours sera l’aboutissement et la mise en pratique des cours reçus cette année par leurs éducateurs.

Début du concours à 14 h 30, fin du concours 16 h 30, remise des récompenses vers 17 heures.

Les parents, grand-parents, frères et sœurs, copains et copines seront les bienvenus pour encourager leur pêcheur préféré.

 

 

 

 

Fête Nationale de la Pêche, dimanche 1er Juin 2008

Grand lâcher de truites arc-en-ciel


Dans le cadre de la fête de la pêche, 250 kilos de truites arc-en-ciel vont être lâchés pour le dimanche 1er Juin, à partir du quai Saint-Jacques et jusqu’à la passerelle du plan d’eau située face au camping, ainsi que tout autour du plan d’eau. Conformément à la législation, le permis de pêche est obligatoire, et le nombre de prises est limité à six truites par pêcheur par jour.

 

Soutien des commerçants Angériens


Sur les 250 Kg de truites, 150 Kg sont achetés par L’A.A.P.P.M.A. - Les Pêcheurs Angériens. Les détaillants d’articles de pêche (M Beaumon et M Villain) prennent en charge financièrement l’achat de 50 kg de très grosses truites chacun, alors, faisons-leur confiance pour l’achat de notre matériel de pêche.

 

Partager cet article
Repost0