Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

8 octobre 2008 3 08 /10 /octobre /2008 21:15
La Vergne    

La bourse et l’habit

 

La bourse aux vêtements organisée par le groupe des Ados "Jeunots-Jeunottes" s’est tenu dimanche 5 octobre, à la salle des fêtes de La Vergne. Dès 8 h 30, une vingtaine de participants ont rempli la salle, proposant des vêtements en parfait état à petit prix. L’abondance des vêtements (avec une majorité de vêtements femme et enfant) et des jouets a permis aux mamans de trouver "le petit haut qui m'va bien", l’ensemble, le blouson "ah qu'est-ce qu'il est cool", le pull ou la peluche qui fait craquer sans pour autant vider la bourse. En cette période de vie chère, la bourse aux vêtements permet d’agrémenter un niveau de vie ou de se faire plaisir pour "pas cher". On peut seulement regretter que le client se soit fait rare. Mais peut-être faut-il revoir la publicité sur Saint-Jean d’Angély et alentours. (photo B. M.)

 

  

Partager cet article
Repost0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 23:39
La Vergne
Nettoyons la nature

 

Une quinzaine de Vergnauds (habitants de La Vergne) ont participé à une opération de nettoyage de la nature, samedi 27 septembre. Dans les rues et les chemins, papiers et bouteilles, chiffons et plastiques ont vraiment pris le chemin… de la poubelle.

 

» Bernard Maingot

 

 

Ils n’étaient pas nombreux, ce samedi 27 septembre, à être venus à 14 h devant la salle des fêtes de La Vergne pour partir "nettoyer la nature" : une quinzaine tout au plus ! Des enfants de 5 à 10 ans, deux ados et pré-ados, des adultes de 40 à 60 ans. Peu de jeunes entre les deux tranches d’âge, même si l’opération était organisée par le groupe "Jeunots et Jeunottes" : ils étaient alentours, préférant faire pétarader leur mob…

Pourtant il s’en est amassé des bouteilles de Kro (mais quelle tranche d’âge les jette donc ?) dans le ruisseau longeant le terrain de pétanque, des bouteilles de Bordeaux (vides) et des cartouches (c’est qui ?) vers les champs tout près, des papiers et des plastiques dans les rues, des capsules et des bouteilles (de Kro) vers la salle des fêtes, des caoutchoucs, des cartons et des ferrailles le long des bermes dans les rues avoisinantes….

Qu’importe si les participants – équipés d’un T-shirt "Nettoyons la nature" – étaient peu nombreux : ils ont passé une heure et demie emplie de convivialité, de camaraderie dans une action à laquelle ils sont sensibles, partageant ce même souci de conserver une nature propre.

Le mot de la fin appartient à une petite fille de cinq ans (qui ne jettera plus son chewing-gum par la fenêtre de l’auto quand maman conduit) : « Quest-ce qu’ils sont sales les gens : ils jettent des cotons-tiges ! ». C’est vrai. Et même les couches-culottes du bébé qu’on vient de changer, lesquelles mettent des années à se dégrader. La distribution les dénomme à juste titre "couches-culottes jetables", alors évidemment…







Partager cet article
Repost0
28 septembre 2008 7 28 /09 /septembre /2008 23:37
Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 21:47
La Vergne

Une nouvelle "instit"

 

Carole Raspic est la nouvelle professeur des écoles pour la rentrée 2008-2009 à La Vergne. Elle a 26 enfants en CP et CE1.

 

» Bernard MAINGOT.

 

 

Carole Raspic, nouvelle professeur des écoles à La Vergne. (photo B. M.)

 

L’école de La Vergne est en RPI (regroupement pédagogique intercommunal) avec Saint-Loup, Puyrolland et Landes. Au total quatre écoles dans quatre communes et cinq classes, gérées par le Sivos (voir plus bas), qui compteront 135 élèves à la prochaine rentrée 2009. Landes compte deux maternelles (PS-MS) et une classe de GS-CP, La Vergne une classe de CP-CE1, Saint-Loup une classe de CE2-CM1 et Puyrolland une classe de CM1-CM2. Des chiffres pour la rentrée prochaine qui pourraient bien voir ouvrir une autre classe, avec l’arrivée de familles à Saint-Loup et à La Vergne (quatre enfants au total)…

A La Vergne, Carole Raspic est la nouvelle professeur des écoles pour la rentrée 2008, en remplacement de Valérie Raimon qui a eu une petite fille. « Je suis professeur des écoles depuis quatre ans. J’arrive de Lagord où il y avait 13 classes. Cela me change ! Je rentre tous les soirs chez moi, en Charente (près de Rouillac), où je suis en trois-quart d’heure ». 

A 28 ans, Carole Raspic a vraiment l’air de se plaire à La Vergne, au sortir de la banlieue rochelaise. « Quatre jours par semaine, les horaires de classe sont de 9 h 10 à 12 h 10 et de 13 h 50 à 16 h 50. Et il y a du soutien pour cinq à six élèves les mardi, jeudi et vendredi, de 13 h 10 13 h 40. Je trouve que j’ai beaucoup de matériel pour une classe unique (mais il y avait plusieurs classes avant le RPI, NDLR) ». A noter que l'équipement informatique de l'école a été complètement renouvelé, relié à Internet par une LiveBox, avec quatre appareils financés parle Conseil régional et le Conseil régional.
 

Le Sivos

Le RPI est géré par le Sivos (syndicat intercommunal à vocation scolaire), composé de 20 membres nommés par les conseils municipaux (trois élus par commune et un représentant des parents). Cette structure administrative assure la gestion et le fonctionnement des écoles pour les fournitures scolaires, le transport des enfants (assuré par les voyages Goujeau), les garderies et le personnel (assistantes maternelles). La présidente du Sivos est Annie Gouello, responsables des affaires scolaires à la mairie de Saint-Loup. Le Sivos se réunit une fois par trimestre.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2008 1 22 /09 /septembre /2008 13:16
La Vergne
 Les ados s’investissent


Bravo au "GAA (Groupe Adolescents-Adolescentes) Jeunots-Jeunottes" qui s’investit dans la commune de La Vergne. Après le loto du 20 juin, c’est au nettoyage de la nature qu’ils s’attaquent samedi 27 septembre et à une opération Bourse aux vêtements dimanche 5 octobre.

 

Nettoyage de la nature, commune de La Vergne


Samedi 27 septembre : « Venez nous rejoindre devant la mairie à partir de 14 h pour le nettoyage de la nature ». Cela ne durera qu’une heure, puisqu’une boisson sera offerte pour clôturer l’après-midi vers 15 h.

Penser à vos gants et grosses chaussures…

 

Bourse aux vêtements


Dimanche 5 octobre, salle municipale de La Vergne : « Venez nombreux vendre vos vêtements (homme, femme, enfant), ceintures, sacs… ou offrez-les au profit des Jeunots-Jeunottes ».
(ce qui devient une excellente action ne donnant pas de peine, NDLR)

Prix du mètre : 2,50 euros

Renseignements au 05 46 32 18 02 ou 05 46 32 59 27

Boissons : café, thé. Sandwichs – Gâteaux.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2008 1 15 /09 /septembre /2008 22:40
La Vergne

Le Foyer rural en AG

 

Le Foyer Rural de La Vergne a tenu son assemblée générale vendredi 12 septembre à la salle municipale.

 

» Bernard MAINGOT.

 

De gauche à droite : Gisèle Soula, Virginie Guéret, Dominique Veubret, Bernard Trichard, Raymond Laroche, Jean-Claude Labat, Marie-Christine Labat et Jacques Bordas. (photo B. M.).

 

 « C’est notre 26e AG et il serait souhaitable que des nouveaux rentrent au bureau », souligne d’entrée de jeu Bernard Trichard, président du Foyer rural. « Nous sommes 80 adhérents et… 16 membres actifs. De nouveaux candidats permettraient de mettre en place de nouvelles activités dont nous reparlerons en fin de séance ».

Comme dans les autres associations, le ton est donné chaque année en AG : c’est la course au recrutement et aux nouveaux bénévoles…

Le président dresse ensuite le bilan des activités passées : repas dansant du 20 octobre (coq au vin – 90 convives), atelier de Noël et Mardi Gras avec la section enfants (qui vont devenir les "Jeunots, Jeunottes"), la choucroute du 16 février qui « marche bien depuis 15 ans » (120 personnes), le concours belote du 20 avril, la 10e brocante du 11 mai avec 100 exposants, la participation au  super loto du 20 juin organisé par Jeunots, Jeunottes, la randonnée pédestre du 22 juin (25 participants), le concours de boules du 6 septembre « où il n’y a eu que 18 équipes ».

 

La section 3e âge

 

« Nous n’avons que 11 à 12 personnes dans la section alors qu’il y a 70 personnes âgées dans la commune, déclare Gisèle Soula, responsable de la section 3e âge. Qu’ils viennent, au lieu de se morfondre chez soi ! Je souhaite que nous soyons une vingtaine au moins ! ». Elle rappelle les activités : belote, scrabble, triomino… « « Vous avez la possibilité de venir avec votre crochet, votre broderie, votre patchwork. Les activités recommencent jeudi 18 septembre à 14 h dans la salle municipale… Il y aura un repas en fin d’année et une surprise pour Noël ! ».

 

La gym volontaire et le vélo

 

Responsable de la gym volontaire, Stéphanie Barbin considère que les personnes pratiquantes ne sont pas assez nombreuses (elles sont 18, NDLR). L’adhésion à la Fédération est proche de 12 euros, avec une garantie d’assurance pour les accidents corporels et les dommages matériels. Les cours sont commencés depuis mardi 9 septembre (tous les mardis de 20 h 30 à 21 h 30).

Bruno Dubreuil étant excusé, le président Trichard rappelle que la section vélo nature organise une sortie tous les mardis à 14 h 30 (rendez-vous au terrain de tennis). En attendant d’autres pratiquant du vélo, le circuit le plus couramment usité est Les Granges-Ternant-Mazeray-Bignay-Torxé-La Vergne.

 

Vers de nouvelles activités 

 

Bernard Trichard souhaite créer un club de pétanque au sein du Foyer rural et faire apprendre l’anglais (il y a 18 Britanniques à La Vergne). Il rappelle que l’association a du matériel, dispose d’un tivoli de 100 places qui a servi quatre fois cette année (brocante, 13 juillet, mariage d’Aurore Rougeon et méchoui).

 

Du rapport financier de Raymond Laroche, trésorier, il faut retenir des comptes en équilibre (un léger déficit de 64 euros dû à l’achat de matériel)

Le renouvellement du tiers sortant a réélu Christine Labat, Marie-Laure Guéret, Jacques Bordas et Jean Métayer.

Le maire Pierre Bouloc étant présent, celui-ci a rappelé que la subvention de 400 euros allait être  versée dès que le prochain conseil municipal du trois octobre aurait pris la délibération adéquate, rectifiant la subvention prévue à 200 euros pour la section des jeunes du Foyer rural, du fait que celle-ci s’était transformée en une association distincte "Jeunots, Jeunottes".

Le prix de la carte a été adoptée par l’assemblée présente à 12 euros.

 

Avant de clore la séance, le maire a rappelé qu’il avait organisé une réunion de coordination entre les quatre associations de La Vergne (Foyer, Foot, Chasse et Jeunots Jeunottes) pour élaborer un cahier des charges sur l’utilisation de la salle municipale. « Ce qui est important, c’est la vie de la commune... J’en profite pour vous informer que Raymond Laroche, votre maire pendant 24 ans, recevra la médaille du mérite communal, le 10 novembre à 18 h 30 ».

 

Contacts :

Bernard Trichard, président, au 05 46 32 39 62  bernard.trichard@orange.fr

Gisèle Soula (3e âge) au 0964 225 671 jmgsoula@orange.fr

Stéphanie Barbin (gym) au 05 46 32 48 81.

Partager cet article
Repost0
25 août 2008 1 25 /08 /août /2008 23:58
La Vergne

Un abribus sympa

 

Je ne suis pas spécialement amateurs de tags car ils sont souvent de piètre définition artistique comparativement aux fresques qu’on peut voir par exemple à Niort, réalisées sous l’égide d’un professeur de tags (si ça existe !).

Mais j’aime bien cet abribus de La Vergne, où les dessins (mais aussi les déclarations écrites) sont naïfs et simples mais empreints d'une juvénile sincérité.

Je vous le révèle (l'abribus) en trois photos prises samedi dernier, juste pour montrer que des choses humoristiquement intéressantes existent dans les communes avoisinantes.

 

 

Le décor est quand même plus beau qu’un fond de tôle ondulée. Pourquoi dessiner une vache ? Parce que les vaches ont du lait et les tôles aussi (ah, vous la connaissiez !). Je n’ai pas de réponse pour le cochon (non ce n’est pas un ours) et le condor (bien que je sache que dans cet abribus ce n’est pas là qu’on dort).

 

Bien sûr qu’il y a des fautes, mais ce n’était pas un concours d’orthographe. C’est une vraie déclar’ super romantique, avec le ciel, l’océan et la lune.

 

« Dylan, je t’aime de tout mon cœur » : c’est pas beau ça ? Au fait c’est un cochon ou un ours, car il a bien un groin de porc et la tête de l’ours ?

Partager cet article
Repost0
23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 23:14

Le 12 juillet, Monique et Gabriel Guilment, les grands-parents d'Aurore Rougeon, fêtaient leurs noces de diamant à la mairie de La Vergne.
Samedi 16 août, Aurore Rougeon et Jean-Benoît Mazaud ont été solennellement unis par le maire Pierre Bouloc, avant le mariage religieux qui a suivi.


Aurore est née dans une famille où tout le monde joue au foot, arbitre ou entretient les terrains et ses parents contribuent à la vie sportive et associative de La Vergne. A cinq ans elle joue à Varaize, puis à Mazeray et à La Vergne. Elle fait Sports-Etudes à Saintes puis intègre l’équipe de Soyaux qui évolue en Championnat de France. Puis c’est l’Equipe de France féminine : celle-ci devient vice-championne d’Europe en 1998. Après 20 ans de football où Aurore est devenue internationale de foot (comme Georges Lemasson, un autre Vergnaud) et où elle a rencontré Jean-Benoît, elle raccroche les crampons après la demi-finale du Challenge de France et devient télévendeuse en produits surgelés.
Né à Angoulême où ses parents travaillent dans le quotidien La Charente Libre, Jean-Benoît, électromécanicien, est moniteur de plateforme à La Braconne. Il aime la chasse et la pêche. Ensemble, Aurore et Jean-Benoît restaurent une maison à Sigogne où ils vivent avec leur fils Nathan.


J'ai publié cet article dans L'HEBDO de Charente-Maritime N° 567 du jeudi 21 août 2008, page 12. Ceux qui désirent l'article peuvent se procurer L'HEBDO en kiosque jusqu'au 27 août pour 1,30 €. Ensuite il faudra vous adresser à L'HEBDO B. P. 57 - 17 700 Surgères ou téléphoner à Isabelle au 05 46 07 11 20.
Partager cet article
Repost0