Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 15:25

Mercredi 2 juin 2010 – Billet 1850 » Texte et Photos ©Pascal Baritaud-Fondation Robert

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Marins d’eau douce

Un radeau qui méduse la Boutonne

FONDATION ROBERT Dans le cadre des activités d’éveil à la Fondation Robert, les enfants de l’institut thérapeutique éducatif et pédagogique mettront à l’eau un radeau, jeudi 10 juin, au quai Saint-Jacques.  

20100610 projet radeau fond robert 4800La Fondation Robert est un institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (Itep) qui accueille 53 enfants de 6 à 16 ans manifestant des troubles du comportement.

Dans le cadre des activités d’éveil de l’après-midi, l’Itep a reconduit cette année encore, le projet « radeau », élaboré avec les enfants, les enseignants et les éducateurs de l’établissement.

Ce projet éducatif a d’abord pour objectif principal de créer une activité collective où les enfants puissent montrer leurs capacités, leur créativité et leur savoir-faire. Cette activité qui s’est déroulée sur six mois, revêt plusieurs aspects : organisation, chiffrage du budget, recherche de partenaires, mais aussi application des notions scolaires apprises tout au long de l’année. En second lieu, c’est aussi une façon ludique pour clore l’année scolaire et de dire au revoir aux enfants qui quittent définitivement l’établissement.

Cette année un deuxième radeau est venu compléter la « flotte » de cet équipage fier de son œuvre. La mise à l’eau aura lieu jeudi 10 juin, à 10 heures, au quai Saint-Jacques : la Boutonne ne voit pas souvent de telles embarcations !

 

Contact :

Pascal Baritaud ou Bernard Roy - ITEP Fondation Robert

11, chaussée du Calvaire

17400 Saint-Jean-d’Angély

Tél : 05 46 32 00 11 ou 05 46 32 25 13

itep.stjean.14@pep17.fr 

Partager cet article
Repost0
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 06:30

Billet 1812 Photos ©Danielle Dugaz

Voir le précédent article du 28 février 2010

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Travailler en hauteur

en toute sécurité

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY Les jeunes employés de l’entreprise angérienne Smith s’entrainent aux travaux en hauteur au centre aquatique Atlantys

20100505 smith 1134-dd-bl

Exercice d’évacuation : aller chercher une personne en hauteur et la redescendre au sol en toute sécurité.

             

20100505 smith 1145-dd-blMercredi 5 mai, le centre aquatique Atlantys s’est mis à la disposition des jeunes de l'entreprise Smith.

La société Smith, dont le siège social est à Fontenet, est installée dans des bâtiments appartenant à la ville, zone de la Garrousserie à Saint-Jean-d’Angély. Elle réalise des travaux d'accès difficiles ou en hauteur, sans échafaudages, et assure également la formation des personnels.

Ses missions sont variées : mise en sécurité des toitures (pose des lignes de vie et points d’ancrage), pose de garde-corps, de nacelles suspendues, restauration de monuments, expertise patrimoine, couverture, zinguerie, lignes haute tension, éclairages publicitaires, peinture d’ouvrages d’art, nettoyage industriel,…

Un partenariat a été conclu entre Smith et la Communauté de communes du canton de Saint-Jean-d'Angély : le bâtiment du centre aquatique Atlantys est mis à la disposition du personnel de l’entreprise pour parfaire sa formation. Laquelle en échange effectuera des travaux d'entretien. 

20100505 smith 1124-dd-blDevenir cordiste

20100505 smith 1147-dd-blLes jeunes stagiaires ont donc pu profiter de la structure de la piscine pour s'entraîner en vue de préparer le CQP1 (certificat de qualification professionnelle), un examen de cordiste.

Mercredi matin, l'équipe a travaillé sur trois ateliers : un parcours sécurité, un atelier levage (lever une charge de 100 kilos grâce à une poulie) et un atelier secours (aller chercher une victime en hauteur et la redescendre en toute sécurité).

Pour Didier Martineaud, adjoint au maire de Saint-Jean-d'Angély, les jeunes Angériens sont demandeurs d'emploi. Il soutient donc l'entreprise qui recrute, par le biais du Pôle emploi, des jeunes de  20 à 25 ans, motivés par la perspective de travailler en hauteur.

Une deuxième campagne de recrutement sera d'ailleurs lancée en juin, avec le concours du Pôle emploi pour dix personnes, hommes et femmes.

L'adjoint au maire espère également que cette société montrera l'exemple et incitera d'autres entreprises à venir s'installer ici : « Saint-Jean-d'Angély a un bon bassin d'emploi. » 

20100505 smith 1133-dd-bl

Partager cet article
Repost0
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 20:00

Samedi 20 mars 2010 – Photos © Bernard Maingot - Article 1653

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Portes ouvertes au lycée pro

ENSEIGNEMENT PROFESSIONNEL –  Samedi 20 mars, le lycée professionnel Blaise-Pascal a organisé une journée portes ouvertes.

lycee-blaise-pascal.jpgLe lycée professionnel régional Blaise-Pascal recrute sur l’ensemble de l’académie Poitou-Charentes et les académies limitrophes. Son effectif de 361 élèves comporte une forte proportion d’internes, attirés par la spécificité des formations, articulées autour de trois pôles pour les métiers de la maintenance des matériels (agricoles, travaux publics, parcs et jardins, automobile), de la prévention-sécurité et de la conduite d’engins de travaux publics.

20100320 PO-lyc-Blaise-Pascal 1463-blDebout : Patrick Marcuzzi, proviseur, et Elie Bonneau, chef de travaux, étaient présents à l'accueil des familles.(Photo B. M.)
Plusieurs centaine de familles sont venues samedi dernier découvrir ces formations et se renseigner sur les conditions d’admissions de leurs enfants. Une journée bien remplie pour le proviseur Patrick Marcuzzi, le chef de travaux Elie Bonneau, les professeurs et les agents du lycée afin d’accueillir parents et enfants dans les meilleures conditions et éviter les queues aux différentes visites. Certains, qui venaient de très loin ont apprécié le café offert à l’arrivée, avant d’être reçus par un professeur et de recevoir une plaquette explicative. Occasion de découvrir la classe de troisième « découverte professionnelle 6 heures » pour découvrir les formations et les métiers ; le CAP agent de prévention (deux ans) et le Bac Pro prévention-sécurité (trois ans) ; le CAP en deux ans de conducteur d’engins TP ; celui de constructeur en canalisations TP ; le CAP, Bac Pro et BTS en maintenance de véhicules et engins. L’accueil informait sur les tarifs d'internat, les bourses, les fonds sociaux, la formation continue des adultes et l'apprentissage, les modalités d’orientation et d’inscription.

20100320 PO-lyc-Blaise-Pascal 1465-bl20100320 PO-lyc-Blaise-Pascal 1462-blUne visite de l’établissement a suivi (internat, infirmerie, salles de sciences, dessin, construction, UNSS) et les professeurs ont présenté les formations prévention-sécurité et maintenance de matériels, l’association des parents d’élèves, l’animation, l’hébergement avec l’association « A chacun son toi…t » (Foyer des jeunes travailleurs). 

20100320 PO-lyc-Blaise-Pascal 1467-bl20100320 PO-lyc-Blaise-Pascal 1469-bl20100320 PO-lyc-Blaise-Pascal 1475-blLe troisième pôle, celui de la conduite des engins et de formation en canalisations a fait l’objet d’un déplacement sur le site de Bignay, où les visiteurs sont allés grâce aux minibus du lycée. Ce site d’évolution est étendu sur trois hectares, avec une carrière attenante. Deux sections de formation par la voie de l'apprentissage complètent celle de conduite d’engins, débouchant sur un CAP canalisateur des travaux publics et sur un BTS agroéquipement

Lycée Professionnel Blaise Pascal - 11 Rue de Dampierre - 17400 Saint-Jean-d'Angély.

Tél. : 05 46 32 00 80 http://lp-blaisepascal.net/
 

Partager cet article
Repost0
21 mars 2010 7 21 /03 /mars /2010 00:24

Article 1649

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

L’Europe à l’école Gambetta

ÉCOLE GAMBETTA – Dans le cadre d’un programme européen Comenius, l'école Gambetta a reçu ses partenaires finlandais, suédois, slovènes, estoniens, italiens et grecs  du 13 au 17 mars.

20100314 comenius-ecole-gambetta-blDimanche 14 mars, l’école Gambetta a accueilli ses partenaires européens du projet Comenius à l’abbaye Royale.

Dans le cadre des projets européens Comenius, l’organisation de partenariats scolaires est  destinée à développer la coopération entre élèves et enseignants de pays européens, autour d’une thématique choisie en commun : arts, sciences, langues, lutte contre l’échec scolaire, développement durable, patrimoine culturel. Ces projets sont financés par l’agence européenne d’éducation et de formation.

Les activités du projet sont intégrées au programme scolaire des élèves qui y participent. Pendant les deux années scolaires, les équipes pédagogiques des établissements collaborent à un projet commun et se rencontrent pour échanger lors de réunions et de visites.

Françoise Depin, directrice de l’école Gambetta, explique : « Le projet qui  nous réunit aujourd’hui, rassemble sept pays européens : la Finlande, la Suède, la Slovénie, l’Estonie, l’Italie, la Grèce et la France. Le thème du projet est le développement durable, l’idée étant pour chaque élève des écoles de  chacune des écoles impliquées dans le projet de prendre conscience des enjeux présents et à venir en termes de préservation de l’environnement. Notre objectif est de former des éco-citoyens et faire de nos établissements des « écoles vertes ».

Les vingt-huit enseignants vont se rencontrer jusqu’au 17 mars et vont également aborder des sujets aussi variés que ceux de la laïcité et de l’accueil des allophones (1) en classe primaire.

L’équipe française a organisé pour ses invités un séjour complet ponctué de visites touristiques, de visites en rapport avec le thème du projet et de séances de travail.

(1) Personne dont la langue maternelle est différente de celle du pays où il se trouve ou de la communauté dans laquelle elle vit

Partager cet article
Repost0
28 février 2010 7 28 /02 /février /2010 23:53

Mardi 16  février 2010 – Article 1573

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Travailler en accès difficile

EMPLOI – Sept jeunes ont passé mardi 16 février des tests d’aptitude au métier de cordiste

» B. M.  

20100216 cordistes-Jade-Smith 030-bl20100216 cordistes-Jade-Smith 005-blL’entreprise Smith - Jade (société de maintenance industrielle et de travaux, siège social à Fontenet), vient de s‘installer voici un mois dans des bâtiments appartenant à la ville, zone de la Garrousserie à Saint-Jean-d’Angély. Elle est partenaire de la société roubaisienne Jade, qui a des agences à Grenoble, Marseille, Bordeaux et maintenant à Fontenet. L’entreprise, qui réalise des travaux d’accès difficiles ou en hauteur, sans échafaudages, assure également la formation des personnels. Sa mission est variée : mise en sécurité des toitures (pose des lignes de vie et points d’ancrage), pose de garde-corps, de nacelles suspendues, restauration de monuments, expertise patrimoine, couverture, zinguerie, lignes haute tension, éclairages publicitaires, peinture d’ouvrages d’art, nettoyage industriel,…  

20100216 cordistes-Jade-Smith 001-bl20100216 cordistes-Jade-Smith 022-blFrançois-Yves Jolibois, dirigeant de Jade, François Van Ginneken, gérant de Smith, et son fils Cédric, directeur, étaient mardi au centre de secours, pour faire passer des tests d’aptitude à sept jeunes inscrits au Pôle-Emploi. «  Nous avons sélectionné sept personnes de 20 à 30 ans, qui étaient de préférence couvreurs, zingueurs, ou qui avaient déjà travaillé en hauteur » déclare le gérant de Smith. « J’ai été surpris de la possibilité offerte au Pôle-emploi angérien en matière de bassin d’emploi et par l’aptitude des jeunes venus ce jour passer les tests », ajoute-t-il tandis qu’un candidat descendait en rappel à l’aide d’une corde, sous les conseils du formateur de Jade. 

20100216 cordistes-Jade-Smith 024-blDurant deux heures et demie, Julien, Jonathan, Mickael, Julien, Stéphane, Florent et Arnaud, se sont équipés du casque à jugulaire, de sangles et de mousquetons, et sont partis tour à tour du haut de la tour d’entraînement des sapeurs-pompiers, s’arrêtant aux étages pour un entretien dans les airs avec François-Yves Jolibois. « Quelle est votre motivation ? Où avez-travaillé ? Savez-vous souder à l’arc ? Pourquoi voulez-vous travailler en hauteur ? ».

« Je veux m’assurer que les candidats veulent exercer ce métier et pas seulement trouver un emploi. Notre métier s’exerce dans des conditions de très haute sécurité. Par exemple, les cordistes travaillent avec deux points d’ancrage (deux cordes dont une antichute). C’est plus long à installer, mais nous ne travaillons pas dans l’urgence comme les pompiers qui utilisent  une corde pour intervenir rapidement. Ce qui compte pour nous, c’est d’abord la sécurité (Jade n’a pas eu un accident en dix ans, ndlr). Le personnel doit être qualifié et n’intervenir que dans des conditions optimum de sécurité. Ils ont d’ailleurs un droit de retrait s’ils jugent que leurs interventions ne se font pas dans les normes » 

20100216 cordistes-Jade-Smith 041-blAprès leurs tests, les jeunes iront trois mois en stage de formation à Roubaix, avant de devenir opérationnels. Avec le brevet de sauveteur-secouriste du travail (SST), ils pourront passer le premier niveau du certificat de qualification professionnelle (CQP1), le permis de nacelle, la formation soudure en atmosphère explosive, des formations en situation réelle sur des chantiers. « A six mois, ils seront "lâchés", mais leur formation totale dure trois ans ».

Didier Martineau, adjoint au maire, présent à ces tests, a commenté que « le projet de l’entreprise Smith intéressait tout le monde ». Et pour cause, car « trente emplois sont prévus à terme sur Saint-Jean-d’Angély », ont confirmé François et Cédric Van Ginneken.  

Partager cet article
Repost0
25 février 2010 4 25 /02 /février /2010 02:24

Jeudi 25 février 2010 – Article 1563

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

A la découverte des métiers

EMPLOI / MÉTIERS - Trois forums dédiés aux métiers et à l'emploi auront lieu à Saint-Jean-d’Angély au cours du premier semestre 2010. Le premier, qui se tiendra jeudi 4 mars à l’Abbaye Royale, s'intitule : "Découverte des métiers".  

20100304 decouverte des metiersPour s’orienter dans la vie professionnelle.
                  

Il n'est pas toujours facile de choisir son métier, sa formation ou de déterminer un nouveau projet professionnel.

Partant de ce constat, la Mission locale, Pôle-emploi et la Maison de l'emploi et de l'entreprise des Vals de Saintonge ont décidé d'organiser ensemble un forum dédié à la découverte des métiers. Cette manifestation, ouverte à toutes et à tous, se déroulera le               

Jeudi 4 mars

de 9 heures à 12 heures et de 13 h 30 à 17 h 30

Abbaye Royale de Saint-Jean-d'Angély

                     

Au sein d'un même espace, cette journée permettra de rencontrer des chefs d'entreprise, des salariés, des représentants de centres de formation et des spécialistes de l'orientation professionnelle.

Des professionnels des secteurs de l'agriculture, de l'artisanat, du commerce, de l'industrie, du paramédical, des services aux entreprises et des services à la personne répondront individuellement à toutes les questions relatives aux métiers exercés, à leurs débouchés, aux compétences requises et aux possibilités de formation initiale ou continue.

Bref, de quoi permettre à chacun d'amorcer un virage qui se révèle parfois délicat.

               

Les forums "métiers-emploi" au premier semestre 2010

              

Forum "Découverte des Métiers"

Jeudi 4 mars de 9 h 30 à 17 h à l’Abbaye Royale

Pour tout public : demandeurs d’emploi, étudiants, lycéens et collégiens

Présentation des métiers par des professionnels, des salariés et des responsables d’entreprise

Participation des organismes de formation

Secteurs d’activité des entreprises : Agriculture - Industrie - Artisanat - Commerce - Services aux entreprises - Services à la personne.

              

Forum des emplois saisonniers

Mercredi 31 mars de 13 h 30 à 17 h 30 à la Chapelle des Bénédictines.

Pour tout public : demandeurs d’emploi jeunes et adultes, étudiants, lycéens et collégiens

Affichages des offres d’emploi du Bureau information jeunesse et Pôle-emploi

Secteurs d’activité : Agriculture - Industrie - Artisanat - Commerce - Services aux entreprises - Services à la personne.

                 

Forum de l’alternance

Jeudi 10 juin de 13 h 30 à 17 h, salle Aliénor-d’Aquitaine

Pour tout public jeune : demandeurs d’emploi, collégiens, lycéens et étudiants

Entreprises proposant des contrats en alternance (contrat d’apprentissage, contrat de professionnalisation, etc.)

Des stands présentant les diverses formations

Des entretiens entre chefs d’entreprises et jeunes   

20100304_Cavard-Menard-BoutinetDe gauche à droite : Franck Cavard, directeur du Pôle-emploi, Fabienne Ménard, responsable de site à la Mission locale et Thibaud Boutinet, directeur de la Maison de l'emploi et de l'entreprise.

Nota : le Pôle-emploi participera au salon du développement durable à l’Abbaye Royale, du 12 au 14 mars, avec la collaboration de la Mission locale.
Lire l'article Sud Ouest du 20 février sur le forum des emplois saisonniers agricoles à Pons du 19 février.

Partager cet article
Repost0
6 février 2010 6 06 /02 /février /2010 12:03

Jeudi 28 janvier 2010 – Article 1518

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Cap sur la formation

et l’insertion professionnelle

EMPLOI – Chaque jour, Envol 17 accompagne les personnes en recherche d’emploi à Saint-Jean-d’Angély et une fois par semaine dans les chefs-lieux de canton, Aulnay, Loulay, Matha et Saint-Savinien.

» B. M.

20100128 envol 17 005(bl)Jeannie Girard-Schons (2e à gauche), entourée de l'équipe d'Envol 17 et de stagiaires.

C’est autour de la traditionnelle galette que Jeannie Girard-Schons,  présidente d’Envol 17, entourée des membres du conseil d’administration de l’association, du personnel administratif et de personnes en formation, a présenté ses vœux, jeudi 28 janvier, au siège de l’association, 14, allées d’Aussy.

Trois formatrices

Créée en octobre 2003, Envol 17 est une association régie par la Loi 1901 intervenant  dans le domaine de la formation et de l’insertion sociale et professionnelle. Gérée par un conseil d’administration, elle fonctionne avec une équipe de trois formatrices (Evelyne pour le français, Valérie pour les maths, Maryline pour l’informatique), une aide-comptable (Fabienne), une secrétaire (Viviane)  et un agent d’entretien (Mme Roy).

Des partenaires

Présentant le bureau récemment mis en place, la présidente a rappelé le fonctionnement et les prestations offertes par Envol 17 (voir ci-dessous). Elle a notamment insisté sur le partenariat entretenu avec  les différentes institutions et  collectivités (conseil général, assistantes sociales, direction régionale de la formation professionnelle, pôle-emploi…) dont la validation des dossiers et les prestations (payées au nombre de stagiaires) permettaient de former une cinquantaine de personnes en recherche d’emploi et de les aider à s’insérer professionnellement.

En exemple, elle a indiqué que Ludovic, présent ce jour, venait d’obtenir la veille son code de la route, ayant participé à l’atelier de soutien pédagogique pour le code.

Un loyer important

L’association est située dans une maison qui a autrefois hébergé la médecine du travail après avoir été une habitation particulière. Cet immeuble (trois pièces en rez-de-chaussée et trois au premier étage), qui appartient à la mairie, est loué à Envol 17 1 460 euros par trimestre. Une charge importante pour cette association dont les produits  proviennent uniquement de prestataires pour des actions de formation. 

20100128 envol 17 010(bl)Jeannie Girard-Schons (à droite), entourée de l'équipe d'Envol 17. (photo B. M.)

Les formations

Elles s’adressent aux demandeurs d’emploi, aux jeunes, aux personnes inscrits dans le dispositif RSA, mais également aux salariés bénéficiant d’un contrat aidé.

Pilote du "Programme d’accès aux compétences clés"*, en partenariat avec l’atelier de pédagogie personnalisé (APP) de Saint-Jean-d’Angély, Envol 17 permet d’acquérir les connaissances de base : français, mathématiques, découverte de l’outil Informatique et initiation à Internet, savoirs pouvant favoriser l’insertion professionnelle.

Le Pôle-emploi, la Mission locale, les assistantes sociales, Prométhée 17 (pour les personnes ayant une reconnaissance "travailleur handicapé") orientent les personnes qui sont ensuite accueillies au sein d’Envol 17.

L’association est conventionnée pour l’Appui pour l’emploi, qui apporte une aide et un accompagnement aux bénéficiaires du RSA en recherche d’emploi.

Deux fois par semaine, Envol 17 anime un atelier de recherche d’emploi au sein du Pôle-emploi et dispense une aide pour élaborer un CV, une lettre de motivation, une candidature spontanée, préparer un entretien d’embauche ou créer un espace emploi.

Intervenant sur l’arrondissement de Saint-Jean-d’Angély, Envol 17 mènent ses actions tous les jours au sein de l’organisme, et une fois par semaine sur tous les chefs lieux de cantons : à  Aulnay-de-Saintonge (à la CDC, le vendredi après-midi) ; à Loulay (à l’Esat, le lundi après-midi) ; à Matha (au complexe associatif, le mardi matin et le mercredi après-midi) ; à Saint-Savinien (en mairie, le vendredi après-midi).

 

* Le dispositif Compétences clés a remplacé les Aplis (ateliers permanents locaux d’individualisation des savoirs).

Contact : Envol 17 – 14, allées d’Aussy – 17400  Saint-Jean-d’Angély

Tél. : 05 46 32 65 16 – Courriel : envol17-stjeandy@wanadoo.fr

 
Partager cet article
Repost0
28 janvier 2010 4 28 /01 /janvier /2010 18:58

Jeudi 28 janvier 2010 – Billet 1486

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – LYCÉE PROFESSIONNEL

De la troisième au BTS

Sur http://lp-blaisepascal.net/

lycee-blaise-pascal.jpgPortes ouvertes samedi 20 mars

20100320 portes-ouvertes-lycee-blaise-pascalLe lycée professionnel régional Blaise-Pascal de Saint-Jean-d’Angély recrute sur l’ensemble de l’académie Poitou-Charentes et les académies limitrophes.

Son effectif de 361 élèves comporte une forte proportion d’internes, attirés par la spécificité des  formations, articulées autour de trois pôles :

-      La maintenance des matériels,

-      La conduite d’engins de travaux publics,

-      La prévention sécurité.

Pour la section des conducteurs d’engins TP, le lycée dispose d’un site d’évolution sur la commune de Bignay (10 km), étendu sur trois hectares, avec une carrière attenante. Deux sections de formation par la voie de l'apprentissage complètent ces activités, débouchant sur un CAP canalisateur des travaux publics et un BTS agroéquipement.

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2010 5 08 /01 /janvier /2010 20:51

20100108 D-Bussereau-visite-DID- 057 (3)

Au cours de la visite qu’il a rendue vendredi 8 janvier à l’agence territoriale de Saint-Jean-d’Angély des infrastructures du département pour assurer de son soutien « ceux qui travaillent en orange ou en jaune sur les routes en période hivernale » afin de les maintenir accessibles à la circulation, Dominique Bussereau, président du conseil général de la Charente-Maritime et secrétaire d’État chargé des transports, a envisagé que « les transports scolaires gérés par le conseil général de Charente-Maritime pourraient reprendre lundi 11 janvier ».

Ceci dépend évidemment de la décision que devra prendre le préfet Henri Masse en cas de neige ou de verglas.

Sous condition qu’il ne neige pas dimanche, les collégiens pourraient donc reprendre le chemin de l’école, au grand soulagement des parents.

J’ai regardé la météo à 20 h 30 ce vendredi soir : les chutes de neige qui envahissent tout l’ouest de la France ont l’air de s’arrêter en frôlant la Charente-Maritime.

Souhaitons que les prévisions météo soient justes et que la grande bande verticale qui recouvre plus des deux tiers de l’Hexagone ne se déplace pas plus vers la gauche et qu’elle reste éloignée du littoral.
Pardon pour les départements limitrophes situés à droite du 17, mais je préfère les bonnes nouvelles au mauvais temps.


Adjonction de texte, dimanche après-midi 10 janvier
Vu sur le site du conseil général de la Charente-Maritime
www.charente-maritime.org/
20100110 16h-cg17-reprise-transports-lundi-11-janvier

Partager cet article
Repost0
7 janvier 2010 4 07 /01 /janvier /2010 18:34

Le conseil général communique

En raison de l'état du réseau routier secondaire qui ne s'améliorera pas demain vendredi 8 janvier et ne sera pas suffisamment praticable samedi 9 janvier 2010, les transports scolaires gérés par le Conseil général de Charente-Maritime seront suspendus pour ces deux jours.

Seuls les services scolaires pour le retour des élèves internes seront autorisés et organisés vendredi 8 janvier 2010 au départ des établissements scolaires vers 15 heures.

Partager cet article
Repost0