Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 23:16

Samedi 24 juillet 2010 – Billet 1950 » Bernard Maingot

NUITS ROMANES

Deux "nuits romanes"

à Sonnac et Aulnay-de-Saintonge

SPECTACLES Dans le cadre du Festival Nuits Romanes de la Région Poitou-Charentes, le Centre de Culture Européenne, l’ensemble Venance Fortunat, la compagnie Arche en sel, le Quatuor Reimann (Orchestre des Champs Elysées), le collectif Champ des toiles, le Pays de Vals de Saintonge, ainsi que les communes de Sonnac et Aulnay-de-Saintonge, proposent deux Nuits Romanes, les 29 et 30 juillet.

flyers nuits romanesSonnac - Église Saint-Étienne : jeudi 29 juillet

Aulnay-de-Saintonge - Église Saint-Pierre : vendredi 30 juillet

 

Le Projet

« Démocratiser la culture »

70 spectacles dans les plus belles églises de la région

« Le Festival des Nuits Romanes de la Région Poitou-Charentes, c’est :

- Valoriser le patrimoine roman de la Région ;

- Favoriser l'accès de tous à la culture ;

- S'inscrire dans une démarche de développement culturel au niveau régional (250 Compagnies soutenues en cinq ans) ;

- Proposer des spectacles accessibles pour favoriser l'inscription de la culture dans le cadre de vie des habitants ;

- Favoriser le rassemblement des acteurs locaux et des habitants pour l'organisation de l'événement ;

- Permettre à cette dynamique de s'inscrire dans le temps et de perdurer. »

Ségolène Royal

Présidente de la Région Poitou-Charentes

 

Le programme

Sonnac

20 h 30 accueil du public devant l’église

21 h Temps officiel

21 h 30 Concert : Venance Fortunat - « Les murs ont des oreilles »

22 h 30 Spectacle Art de la rue : Arche en sel - « Danses de feu »

23 h dégustation de produits régionaux offerte par le Pays des Vals de Saintonge.

Aulnay de Saintonge

20 h 30 accueil du public devant l’église

21 h Temps officiel

21 h 30 Concert : Quatuor Reimann (Orchestre des Champs-Élysées)

22 h 30 Spectacle Art de la rue : Champ des toiles

23 h 15 dégustation de produits régionaux offerte par le Pays des Vals de Saintonge.

 

Spectacles gratuits

Réservation obligatoire

Auprès du Centre de Culture Européenne

Abbaye Royale                                                                                        

17400 Saint-Jean-d’Angély

Tel 05 46 32 60 60

Fax 05 46 32 60 70

Mel cceangely@wanadoo.fr

www.nuitsromanes.poitou-charentes.fr 

logos partenaires nuits romanes 

www.cceangely.org

Partager cet article
Repost0
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 19:19

Lundi 21 juin 2010 – Billet 1891

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

"Jeanne-d’Arc au bûcher"

De Paul Claudel

sur les chemins de Compostelle

THÉÂTRE La Compagnie Théâtre en Pièces se produira mardi 22 juin à 21 heures, à l’abbaye royale, dans « Jeanne-d’Arc au bûcher », de Paul Claudel.

jeanne darc au bucher 

20100622 affiche jeanne« Jeanne d’Arc au Bûcher » de Paul Claudel  a été créée et mise en scène par Emmanuel Ray, directeur artistique du Théâtre en Pièces, au musée des Beaux-Arts de Chartres en octobre 2009.

Cette création donnée dans un lieu magnifique, au sein d’une architecture colossale et d’œuvres artistiques centenaires de toute beauté a été forte et intense.

L’harmonie entre la richesse du texte de Claudel et la magie du site était incroyable et nous nous devions de continuer l’aventure.

L’idée nous est venue alors de porter le spectacle dans des lieux chargés d’Histoire qui ont déjà accueilli des millions de gens, des lieux splendides, parfois modestes mais d’une richesse historique inébranlable, ceux bâtis sur la route de Saint Jacques de Compostelle.

Depuis de longs mois, nous réfléchissons et travaillons sans relâche afin de mettre sur pied ce projet : « Jeanne d’Arc au Bûcher » sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

L’aventure commence enfin et la troupe (composée de 7 personnes) se prépare à prendre la route !

Notre grande tournée se déroulera du 29 mai au 3 juillet 2010, entre Nottonville (Eure et Loir) et Saint Palais (Pyrénées-Atlantiques).

Près de 25 haltes sur l’itinéraire de Tours permettront de découvrir cette œuvre majeure de Claudel.

Le but de cette manifestation est de favoriser l’accès au spectacle vivant pour un large public, de participer à l’animation et à la valorisation d’un Patrimoine Mondial et de créer du lien social, par des rencontres et des échanges en amont des représentations.

 

Phrases de presse  

Frère Dominique et Jeanne«[…] Emmanuel Ray, le metteur en scène du Théâtre en Pièces nous propose une autre Jeanne d’Arc, […] totalement différente, avec une musique également différente, toujours le magnifique texte de Claudel et une Jeanne d’Arc très terrestre, une Jeanne d’Arc qui doute…

[…]Troublante Mélanie Pichot, il faut saluer sa performance théâtrale parce que vraiment elle suscite cette émotion qu’elle traduit par ses larmes.. » Alain Georges Emonet pour France 3 (REPORTAGE JEANNE D’ARC TEP 28 sur You Tube)

 

«  Le metteur en scène a le sens du détail et le goût du symbole. » Sophie Stadler – L’Echo Républicain

 

« Une mise en scène riche et minimaliste à la fois, l’interprétation de Mélanie Pichot est remarquable. » La République du Centre

 

« …… Une mise en scène étonnamment moderne. Elle sublime le texte de Claudel….. Les notes d’Olivier Messiaen sont autant de questions cognant dans l’esprit à vif de la condamnée. »  Gérald Massé – L’Echo Républicain

 

« Jeanne, incarnée de manière fort juste et magistrale par Mélanie Pichot. » François Claudel

Des représentations à ne pas rater

JeanneA partir du 29 mai 2010, tels des pèlerins de cette année Jacquaire, la troupe fera halte dans 21 hauts lieux du Patrimoine culturel et historique qui sont des vestiges du Moyen Âge sur  la route de Saint-Jacques-de-Compostelle. Il sera passionnant de voir vivre chaque soir cette magnifique pièce dans un nouvel espace.

Depuis le huitième centenaire de la cathédrale de Chartres, lorsqu’il a monté le Songe de Saint-Antoine en 1994, Emmanuel Ray s’est toujours attaché à donner au lieu la place d’un personnage à part entière, puisqu’il a sa vie propre. C’est aussi ce qui fait la spécificité du Théâtre en Pièces, cette rencontre avec les gens dans des lieux chargés d’Histoire tels l’abbaye de Ligugé (86), l’Hôpital des Pèlerins de Pons (17), l’église du vieux Lugo à Lugos (33) ou l’église d’Arancou (64)   

Venez découvrir « Jeanne-d’Arc au bûcher »,  cette remarquable pièce de Claudel qui, grâce à la sobriété et au dépouillement de la mise en scène,  laisse la part belle au remarquable jeu et à la juste interprétation des acteurs.

Avec :

Mélanie Pichot dans le rôle de Jeanne,

Pierre-Yves Desmonceaux dans celui de frère Dominique

François Cornu au piano dans l’interprétation de Regards de l’Enfant Jésus.

Musique : Olivier Messiaen

Texte : Paul Claudel

Mise en Scène : Emmanuel Ray 

 

Compagnie THEÂTRE EN PIECES

Abbaye Saint-Brice

2 rue Georges Brassens

28000 CHARTRES

Téléphone : 02 37 33 02 10

E-mail : theatre-en-pieces@wanadoo.fr

Site internet : http://www.tep28.com

 

Renseignements et réservations au Théâtre en Pièces

Tél. 02 37 33 02 10

E-mail : theatre-en-pieces@wanadoo.fr

Tarif unique : 12 euros (sauf exception : se renseigner)

Horaires : 21 h  en semaine et 18 h  le dimanche

Dates et lieux des représentations de "Jeanne-d’Arc au bûcher" sur la route de Saint-Jacques-de-Compostelle, en juin 2010.

Le jugement29 mai : Nottonville (28) - Abbaye du Bois

5 juin : Meslay-le-Grenet (28) - Eglise Saint-Orien

6 juin : Cloyes-sur-le-Loir (28) - Chapelle d’Yron

8 juin : Vendôme (41) - Chapelle Saint-Jacques

9 et 10 juin : Tours (37) - Eglise Notre-Dame-la-Riche

11 juin : Sainte-Maure-de-Touraine (37) - Crypte de l’Eglise

12 juin : Les Ormes (86) - Bergerie du Château

13 juin : Archigny (86) - Abbaye de l’Etoile

17 juin : Ligugé (86) - Abbaye de Saint-Martin

18 juin : Saint Marc Lalande(79) - Commanderie des Antonins

19 juin : Saint-Mandé-sur-Brédoire (17) - Eglise Saint-Pierre-de-la-Tour

20 juin : Melle (79) - Eglise Saint-Savinien

22 juin : Saint-Jean-d’Angély (17) - Abbaye Royale

23 juin : Pons (17) - Hôpital des Pèlerins

24 juin : Blaye (33) - Citadelle de Vauban

25 juin : Tauriac (33) - Eglise Saint-Martial

26 juin : Saint-Ferme (33) - Abbaye

27 juin : Lugos (33) - Eglise Saint-Michel du Vieux Lugo

30 juin et 1er juillet : Saint-Vincent-de-Paul (40) -Berceau de Saint-Vincent-de-Paul

2 juillet : Arancou (64) - Eglise Notre-Dame

3 juillet : Saint-Palais (64) - Chapelle du Refuge des Franciscains

 

Le Théâtre en Pièces

Présentation de la Compagnie

La compagnie du Théâtre en Pièces existe depuis 20 ans. Grâce au travail de proximité, la compagnie s’est agrandie et a une existence plus importante sur le plan régional et national. Elle draine toujours un public très large au moment de ses créations et de la diffusion des spectacles. Elle est subventionnée par la ville de Chartres, le Conseil Général d’Eure et Loir, le Conseil Régional du Centre et le ministère de la culture (DRAC Centre).

 

Le Théâtre est l’un des éléments moteurs de notre culture. Il agit sur les consciences…  Nous voulons que le théâtre soit une rencontre, un partage avec le public. Aller au théâtre, c’est affronter des moments forts, les émotions des personnages, nos questions fondamentales et existentielles qui nous constituent.

 

C’est toujours dans cette démarche que s’inscrit le Théâtre en Pièces.

Faire concorder nos réflexions politiques, sociales ou spirituelles avec le choix d’une pièce.

Privilégier les moments de rencontre avec le public : par des échanges, des débats, des confrontations à des répétitions et surtout les ateliers théâtre.

Intervenir dans les lycées, collèges, écoles primaires, et maternelles, institutions spécialisées pour handicapés mentaux…

Créer des spectacles dans les sites historiques et ainsi faire revivre ces hauts lieux du patrimoine sous un autre jour, avec un nouveau sens.

Créer l’évènement autour d’un site historique, lieu qui fait partie de la vie des habitants d’une ville ou d’un village et intégrer au projet des artisans locaux, des élus municipaux, les élèves d’une école…

Les créations de la compagnie

Depuis 1990, plus de 20 créations. Parmi les plus récentes :

2010 : Le Souper, de Jean-Claude Brisville en tournée dans les châteaux et hauts lieux de la Vallée de la Loire

Jeanne d’Arc au Bûcher, de Paul Claudel, en tournée sur la route de Saint Jacques de Compostelle

2009 : Jeanne d’Arc au Bûcher, de Paul Claudel. Musée des Beaux-Arts de Chartres

2008 : Electre, de Sophocle. Séminaire des Barbelés du Coudray – Chartres

2007 : Le Souper, en tournée dans les châteaux d’Eure et Loir

Le Souper, de Jean-Claude Brisville

Doctor fara voie, au Théâtre Papusi de Braïla, en Roumanie

2006 : L’Annonce faite à Marie, de Paul Claudel, sur la route de Saint Jacques de  Compostelle

2005 : L’Adoptée, de Joël Jouanneau

Antigone, de Sophocle, au Théâtre National de Braïla, en Roumanie

2004 : Le Pont de Pierre et la Peau d’Images, de Daniel Danis

2003 : L’Annonce faite à Marie, de Paul Claudel

[…]

 

Partager cet article
Repost0
30 mai 2010 7 30 /05 /mai /2010 23:59

Dimanche 30 mai 2010 – Billet 1836 – Photos DR

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Pour les amoureux de la montagne

CINÉMA - Soirée au cinéma Eden de Saint-Jean-d’Angély, lundi 31 mai à 21 heures, pour les amoureux de la montagne, avec le documentaire « Transhumance… » de Gérard Gallet  

20100531 TranshumanceLe documentaire Transhumance dans le parc national des Pyrénées béarnaises (55 minutes) sera présenté par le réalisateur Gérald Gallet, membre de la Fédération Nationale des Produits Laitiers et fervent défenseur des fromages fermiers de qualité. Notamment ceux fabriqués en estives par les bergers eux-mêmes.

A travers ce documentaire Gérald Gallet nous fait redécouvrir les traditions pastorales en montagne : transhumance des troupeaux, cabanes des bergers, la flore et la faune sauvage, la traite à la main, fabrication, affinage et salage des fromages de brebis, descente des tomes à dos d’âne, et bien d’autres merveilles.

A l’issue de la projection, débat avec le réalisateur, dégustation et possibilité de vente des fromages.

Tarif réduit pour tous 

20100531 gerard galletGérald Gallet, auteur, réalisateur.

Contact :

Claire Beunat

Cinéma Eden

6 Avenue Pasteur

17400 Saint-Jean-d'Angély

05 46 26 21 40

cinema-eden@orange.fr

Partager cet article
Repost0
20 mai 2010 4 20 /05 /mai /2010 06:30

Mercredi 19 mai 2010 – Billet 1802 - Photos ©Cie Lezarts de Clownie

SAINT-MANDÉ-SUR-BRÉDOIRE

lezartsdeclownie0Les arts du cirque milieu rural

Un appel à générosité

CIRQUE La Cie Lezarts de Clownie est établie à Saint-Mandé-sur-Brédoire. Elle cherche, sous forme de don ou d’échange de bons services, de la literie pour accueillir les groupes sous les deux yourtes qu’elle possède.

saint-mande-sur-bredoireSaint-Mandé-sur-Brédoire se trouve à 3,5 km à l'est d'Aulnay-de-Saintonge (chef-lieu de canton) et à 24 km à l'est de Saint-Jean-d'Angély (chef-lieu d’arrondissement). Les villages alentours portent des noms charmants : Guetteport, Gâtebourse, Curegousset, Tirevieille…

Le massif forestier d'Aulnay comprenait environ 4000 hectares dont près de 1000 hectares sur la commune. Cette forêt a été totalement dévastée lors de seconde tempête de décembre 1999, la tempête Martin. Ce massif est depuis en complète reconstruction et fait partie des sites Natura 2000 de Charente-Maritime.

Le Rond-Point est le centre de la forêt, ce lieu remarquable est la convergence de huit routes dont deux marquent la limite entre la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres. Une maison forestière y a été construite à la fin du XIXe siècle.

 

La Cie Lezarts de Clownie 

lezartsdeclownie 1605 cirque ruralLa Cie Lezarts de Clownie - association Loi 1901 -  a pour but de lutter contre l'isolement culturel et artistique en milieu rural en proposant des activités liées aux arts du cirque et leurs dérivés. La Cie propose aussi aux communes rurales son aide pour la création, le développement et le lancement d’activités artistiques et culturelles, ainsi que leur pérennisation.

Elle intervient dans les domaines du spectacle et de l'animation, de la formation et de la pédagogie, de la solidarité et de l'humanitaire, de l'écologie et du développement durable.

L’école de cirque fonctionne par groupes d’âges :

Le club du Baby cirque : pour les moins de 3 ans, accompagnés d’un adultes (parent(s), grands parents, ou assistante maternelle)

La Circomotricité : pour les enfants de 4/5 ans

L'Eveil et Découverte : pour les enfants de 5/6 ans

L'Initiation : pour les 7/8 ans, les 9/10 ans, les 11/14 ans

Le club créativité : les ados/adultes, à partir de 11 ans

Le cirque en famille

Le club loisirs adulte

La compagnie Amateur

Urgent

L'école de cirque Lezarts de Clownie cherche pour l'accueil des groupes, sous forme de don ou d'échange de bons services, de la literie :

-       16 à 20  paires de lits superposés, avec, ou séparément, autant de matelas à une place et de draps housses et tout le nécessaire pour pouvoir accueillir en couchages sous ses deux yourtes dortoirs.

-       Autres meubles de rangement.

 

Contact : Djamel Hamadi, directeur Artistique et pédagogique - La Cie Lezarts de Clownie - "Ecole de Cirque Durable et Solidaire".

Site internet : www.lezartsdeclownie.fr

Email : ec.lezartsdeclownie@yahoo.fr

Tél. : 05 49 28 27 16  -  05 46 33 16 62  -  06 16 63 96 89

 

lezartsdeclownie3 magieUn atelier de magie.

Un univers magique

lezartsdeclownie1604Les arts du cirque permettent de prendre confiance en soi et de développer son expression individuelle au sein d’un groupe. C'est un univers magique, chargé d’histoire, qui met en avant des valeurs tel que le travail d’équipe,  la solidarité,  la créativité,  la persévérance et la rigueur.

La Cie Lezarts de Clownie dispose d’une école du cirque qui regroupe plusieurs disciplines. Elle propose de découvrir le monde de la jonglerie, de l’équilibre sur objets, de l’acrobatie en pyramides ou au sol, le travail de clown et celui du trapèze, la magie, à travers des ateliers, des stages et des séjours de découverte allant de l'apprentissage des tours à la création d'un spectacle...

Les participants aux stages abordent aussi des activités plus calmes mais toujours liées au cirque et (ou) à la deuxième activité choisie, comme la création de décors, le choix des musiques, la préparation de costumes…

La pédagogie prévoit un « Jardin » des senteurs et aromatique, compost, abris à insectes, peinture rupestre à base de pigments naturels … peinture végétale, la fabrication et le montage de masques et marionnettes en osiers, en matières végétales, papier et autres matériaux de récupération, des jeux et expression avec les marionnettes et le masque.

lezartsdeclownie1On peut également participer au « Cirque solidaire »*en offrant des "Vacances solidaires et durables" à un enfant.

Durant les vacances scolaires deux types d’accueil sont proposés :

-       des stages d'une durée de 5 jours, du lundi au vendredi : les enfants âgés de 6 ans et plus peuvent s’inscrire à la demi-journée ou à la journée (avec possibilité de pique niquer sur place). Durant le stage, les élèves découvriront les différentes disciplines circassiennes et prépareront un numéro qui sera présenté lors du spectacle de fin de stage.

-       des séjours "Cirque Solidaire et Durable "avec hébergement, d’une durée de 3 à 7 jours. Le séjour se fait sous hébergement en camping (sous tentes, yourtes et tipis), avec ou sans restauration. Durant le séjour, les participants découvriront les différentes disciplines circassiennes en plus des activités liées à l'éducation à l'environnement, à l'éco habitat, à l'économie d'énergie et au développement durable.

Plus de détails sur www.lezartsdeclownie.fr

Partager cet article
Repost0
24 avril 2010 6 24 /04 /avril /2010 07:15

23 avril 2010 – Billet 1742 – Photos ©Droits Réservés

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – ASSOCIATION ANGÉRIENNE D’ACTION ARTISTIQUE

Inego

ARTS DE LA PISTE – L’A4 propose des arts de la piste, mardi 27 avril à 20 heures 30, à la salle Aliénor-d’Aquitaine, avec les circassiens de la compagnie Les Arrosés, dans une mise en scène de Christian Lucas.  

20100427 Les Arroses-02-blLes Arrosés présentent Inego

Nous sommes quatre, mais en vérité je suis unique ! Qui sommes-nous ?

Je suis seul, mais en réalité, nous sommes quatre ! Qui suis-je ?

Je suis unique, mais cohabitent en moi plusieurs personnalités autonomes. S'enrichissant des observations des techniciens du trouble et des luttes théoriques entre professionnels de l'identité, les circassiens-auteurs s'emparent de la question avec l'objectif - mesuré - de fabriquer sur le sujet une fiction circassienne, peu bavarde et traitée en comédie.

Au zénith des symptômes des "état de personnalités multiples", "la dissociation des fonctions organiques" permet de beaucoup espérer des ressources d'un tel protagoniste, unique et pourtant multiple. Quand la mémoire, la vue, l'ouïe, le toucher, l'odorat et la coordination des mouvements ne sont pas les mêmes – selon laquelle des personnalités est au contrôle - il y a des perceptions différentes de choses similaires... Il s'agit bien d'un enjeu tragique digne de donner naissance à une comédie.

« …une chorégraphie mettant en scène des silhouettes démembrées offrent les premières notes autour d’un canapé. Un buste disparaît, comme avalé par le sofa doré. L’autre - le même ? – réapparaît plus loin. Enchaînements subtiles d’unions et de désunions, l’ouverture proposée par le naissant quatuor d’Inego donne le ton. Assurément stylisé et novateur. »

Vincent Dewitte  - Sud Ouest du 12 avril 2009.

Avec :

Karine Delzors : comédienne, acrobate, jongleuse, aérienne (corde lisse)

Laurent Bussy : comédien, porteur, jongleur et pyrotechnicien

Didier Duvillard : clown, jongleur, danseur, musicien

Olivia Menetrey : comédienne, manipulation d'objets, jongleuse

Dans une mise en scène de : Christian Lucas.

 

Décor, scénographie, construction : Olivier Gauducheau

Accessoires : Emmanuelle Grobet

Costumes : Magali Castellan

Création lumières : David Démené

Christian Lucas

Acteur et metteur en scène formé aux ateliers d’Ivry (Antoine Vitez, Gérôme Deschamps) et à l’école Jacques Lecoq, il joue des rôles au théâtre et il met en scène de nombreuses pièces de cirque dès 1991. Il travaille de manière régulière avec des compagnies dont Anomalie, Zanzibar, Les Désaccordés, les Wriggles, la compagnie XY, Pré-O-ccupé.

Il met aussi en scène du théâtre d’objets, des musiciens et de jeunes auteurs comme Nicole Sigal et Eric Chevillard.

De 1994 à 2000, il est en charge de la direction artistique du festival CIRCA à Auch. Il intervient aussi comme formateur au CNAC et à l’ENACR.

 

Tarifs

Abonnement ou 14 € / 12 € / 7 € / 5 €

Tarifs Famille : 20 € (trois personnes dont un enfant minimum) / 7 € (12 à 26 ans)

Renseignements / Billetterie : 05 46 59 41 56

Adhérents : à partir du 16 avril / Non adhérent : à partir du 20 avril.

Au bureau de l’A4, Abbaye Royale (cour d’honneur), le mardi de 14 h à 19 h

et du mercredi au vendredi de 14 h à 17 h 30. Ou à l’espace culturel du centre Leclerc.

 

 

 

Juste une histoire de fil

THÉÂTRE – L’A4 propose du théâtre, mercredi 5 mai à 20 heures 30, au restaurant Le Mareyeur, place André-Lemoyne, avec une pièce de la compagnie Théâtre Toujours à l’horizon : Juste une histoire de fil, de Sylvaine Zaborowski, dans une mise en scène de Claudie-Catherine Landy.

Pour voyager au bord des comptoirs de cafés, toujours comme si c’était la première fois, pour semer quelques cailloux et allumer des feux dans la nuit, pour ne jamais oublier ceux et celles à qui on ne donne pas la parole...

Elle s’appelle Nicole ; elle tient le café du village. Pendant cette nuit du 27 décembre 1999, elle est là, à écouter les habitués et les autres, échoués dans le café à cause de la tempête, tout en s’inquiétant pour son mari, pêcheur en mer.

Gabriel est là aussi ; il craint pour ses bêtes. Cette rupture dans la routine de l’existence est propice aux émotions, aux souvenirs, à la parole… Tous deux vont nous conter cette nuit-là, avec une générosité maladroite. Contre l’angoisse qui monte, il leur reste les mots partagés en confidences.

Des éclats de peur ou de joie traversent parfois leurs regards. Au cinéma parfois, l’on dit : “Comme la vie sur le vif”. Là aussi, on pourrait le dire ainsi ou plutôt “du vif sur la vie”. Cette nuit permet la parole, une parole parfois exténuée, parfois discrète et trouée comme s’il fallait vivre le danger pour que l’indicible déferle.

Avec : Marie-Claire Villard et René-Claude Girault.

 

Sud Ouest

« Une délocalisation due au thème de la pièce dont la trame se déroule dans un café. Les spectateurs seront immergés en milieu réel et pourront apprécier d’autant plus l’excellent jeu d’acteurs. Sylvaine Zaborowski signe là des textes magistraux sur une mise en scène de Claudie-Catherine Landy qui évoque la tempête du 27 décembre 1999. »

L’Hebdo

« Juste une histoire de fil est né d’une démarche du théâtre Toujours à l’Horizon, qui s’est engagé dans un travail de collecte de paroles auprès des habitants de notre région touchés par la tempête de 1999. (…) Nul doute que dans cet espace convivial parfaitement idoine, les spectateurs pourront vivre une expérience théâtrale particulière, puisque fondée sur la mémoire collective de cette tempête bien réelle. »

Sud Ouest

« La mise en scène de Claudie Landy, sobre, minimale, laisse la part belle au texte de Sylvaine Zaborowski, tout en petites touches pudiques, émouvantes. Dans cette sombre parenthèse, le personnage lumineux de Nicole revisite son passé en le réinventant parfois. (…) Cette version des faits éveillera plus d’un écho chez le spectateur. »

Propos de Claudie-Catherine Landy, metteur en scène 

« Il s’agit d’une pièce spécialement réalisée pour être itinérante et jouée dans un lieu public. L’idée pour nous est d’aller vers un autre public dans un lieu qui au quotidien a une tout autre fonction. »

« Passionnée par le travail sur la mémoire, notre troupe a décidé, à l’issue de la tempête de 1999, de se lancer dans des interviews des Charentais-Maritimes ayant vécu cette catastrophe. Nous avons ensuite confié les douze heures d’enregistrement des témoignages à un auteur, Sylvaine Zaborowski, qui librement s’est est inspirée pour en faire une pièce intimiste. »

« D’une manière générale, tous les esprits ont été fortement frappés. Certaines personnes témoignent de leur isolement cette nuit-là, d’autres se souviennent de gestes de solidarité… » Claudie-Catherine Landy.

 

Tarifs  

Abonnement ou 14 € / 12 € / 7 € / 5 €

Tarifs Famille : 20 € (trois personnes dont un enfant minimum) / 7 € (12 à 26 ans)

Renseignements / Billetterie : 05 46 59 41 56

Adhérents : à partir du 16 avril / Non adhérent : à partir du 20 avril.

Au bureau de l’A4, Abbaye Royale (cour d’honneur), le mardi de 14 h à 19 h et du mercredi au vendredi de 14 h à 17 h 30. Ou à l’espace culturel du centre Leclerc.

 

Association A4

Abbaye Royale - BP 900 30

17412 Saint-Jean-d'Angély Cedex

05 46 59 40 40 / 06 80 77 63 52

 

Accueil : 05 46 59 41 56

Partager cet article
Repost0
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 20:28

22 avril 2010 – Billet 1740 – Photos ©Droits réservés

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

"Dubillard, c’est d’la balle !"

THÉÂTRE – "Ici et là théâtre" présentera son spectacle Dubillard, c’est d’la balle, samedi 24 avril à 20 h 30, salle Aliénor-d’Aquitaine. Une pièce donnée au profit de Lien 17, association qui œuvre pour la prise en charge et la réinsertion des personnes atteintes de maladies psychiques.  

» Bernard Maingot

20100424 ici et la20100424 theatre dubillard 2240La compagnie "Ici et Là Théâtre" va jouer plusieurs saynètes tirées des "Diablogues" et "Nouveaux diablogues" de Roland Dubillard, dans une mise en scène de Jean-Jacques Saint-Marc, interprétées talentueusement par des comédiens d’un niveau professionnel : Roselyne Deschamps, Nadine Giraud, Sandrine Lavau, Jérôme Berthelot et Stéphane Dequin.

Ce spectacle a déjà été donné une dizaine de fois dans notre région et sélectionné pour un festival de théâtre dans les Hautes-Pyrénées où il a remporté un chaleureux succès.

 

Humour et loufoquerie, avec des moments de douceur et de tendresse, cette pièce aux répliques pleines de subtilités laissera un sourire sur le visage du spectateur, bien après que les lumières se soient éteintes.

 

La compagnie Ici et là théâtre, créée en 2008, offre généreusement cette soirée à l’association Lien 17 qui a pour objet la prise en charge de personnes atteintes de maladies psychiques. Son président, le Dr Patrice François, d’Aulnay, s’occupe particulièrement de jeunes malades schizophrènes pour les aider dans une réinsertion.

 

Venir, c’est prendre du plaisir, en soignant la crise par la crise… de rire. En même temps, c’est montrer sa solidarité avec des personnes qui ont besoin de tous.

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 23:55

19 avril 2010 – Billet 1731

CINÉ-DÉBAT AFFUT D’ŒIL À TONNAY-BOUTONNE

    

Le cycle de ciné-débats AFFUT D'OEIL continue

programme sur http://collectif-angerien.net            

Tout au long de l'année, des projections de films et de documentaires pour se rencontrer, débattre, être témoins et acteurs de la diversité du monde.

           

CROQU'ETYC

propose une soirée-débat

"Une utopie devenue réalité"  

autour du film           

Les brebis font de la résistance

Réalisé par Catherine Pozzo di Borgo - France - 2008 - 1h30

 

Vendredi 23 avril à 20 h 30

cinéma Rex – Tonnay-Boutonne

    

Les brebis font de la résistanceAujourd’hui, alors que l’on assiste à une disparition programmée des petites fermes sur ’ensemble de l’hexagone, le Larzac s’est remarquablement développé pour devenir un terroir sinon prospère, du moins viable.

 

Le “sang frais” importé pendant les années de lutte y est évidemment pour beaucoup.

 

Bousculant les méthodes traditionnelles des anciens, les néo-ruraux sont parvenus, au fil des ans, à mettre sur pied une agriculture paysanne, basée sur le respect de l’environnement et la solidarité.

 

Même si le modèle larzacien n’est pas nécessairement reproductible tel quel en d’autres lieux, il semble riche d’enseignements pour tous les agriculteurs, non seulement en France mais à travers l’Europe, qui luttent aujourd’hui pour la survie d’une agriculture à l’échelle humaine, soucieuse de la qualité de ses produits et respectueuse de l’environnement.                    

 

« Il se dégage de ce film une envie de trouver dans les luttes passées du souffle pour les luttes présentes et à venir. Les brebis font de la résistance nous ramène à ce qu’on appelle désormais le Larzac, cette lutte d’une poignée de paysans contre l’armée française et l’État. Une lutte qui se solda par une victoire ! Victoire emblématique quand on se souvient des défaites de l’époque : luttes antimilitaristes, les Lip, luttes antinucléaires (un mort à Creys-Malville) » - Gazette des cinémas Utopia

              

« J'ai vu Les brebis font de la résistance lors d'une soirée organisée par des altermondialistes qui voulaient parler d'une autre manière d'être paysans, et ce qui était génial c'est je ne m'attendais pas à ça, mais en regardant le film : on s'est super marrés. Les personnages sont trop vrais ! Ils disent trop bien leur vie, simplement, sans faire de leçons, c'est pas compliqué, en sortant de la séance, il y a eu plein de gens qui disaient que le film leur donnait envie de partir au Larzac. » (une internaute)

              

Une bonne introduction au film de Coline Serreau "Solutions locales pour un désordre global" qu'Affût d'oeil présentera en octobre.

                     

Débat avec

- un couple éleveur de brebis dans les Pyrénées

- un représentant de la Confédération paysanne

Le débat sera suivi d'un pot'etyc (chaque adhérent Croqu'Etyc apporte sa contribution : salé, sucré, boisson, ...)

Entrée : tarifs du cinéma

      

Venez vous informer et en débattre avec nous

                      

Quelques repères 

www.brebis-resistance.com/

www.cinemas-utopia.org/avignon/index.php?id=388&mode=film

   

CROQU'ETYC est un groupement d'achat de "consom'acteurs" - créé en 2004 par le Collectif angérien - pour faciliter à tous l'accès à des produits de qualité d'origine "agriculture biologique" ou des produits fermiers de proximité ou des produits portant le label "commerce équitable", payés au prix le plus juste et en privilégiant un circuit de distribution le plus court possible.

Les séances AFFUT D'OEIL peuvent être "reproduites" près de chez vous : contactez-nous !

http://collectif-angerien.net/

croquetyc@aliceadsl.fr

 

Cinéma Rex : http://cinemarex.fr  cine-rex@orange.fr

Partager cet article
Repost0
19 avril 2010 1 19 /04 /avril /2010 06:50

17 avril 2010 – Billet 1725 – Photo Sarcloret Avignon 2008 Copyright Chantal Dépagne-Palazon 2008 -ref DEP8559

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – ASSOCIATION ANGÉRIENNE D’ACTION ARTISTIQUE

— Sarcloret –

CHANSON – Le suisse Sarcloret se produira jeudi 22 avril à 20 heures  30 à la salle Aliénor-d’Aquitaine. Un expert en humour froid servi chaud.

SARCLORET Avignon 2008 Copyright Chantal Depagne - Palazon"Sarclo est la plus belle invention suisse depuis le trou dans le gruyère". C'est Renaud qui parle ainsi de celui qui depuis le début des années 80 a accouché d'un des plus beaux répertoires de la chanson francophone. Sarcloret est un homme tendre et amoureux, un artiste ronchon et corrosif. Le tout donne des chansons qui oscillent entre la poésie et la boule puante, des chansons qui font rire ou pleurer, des chansons remarquables. Une écriture au compas, nette, tendre, pudique et impudique, une plume scandaleusement belle.

Sorti à l’automne 2006 en Suisse, 2007 en France, l’album A tombeau ouvert - Chansons posthumes vol.1 qui couronne les 25 ans de carrière du chanteur, a déjà reçu un accueil chaleureux, le retour de Sarcloret aux sources de sa musicalité faisant le bonheur des amateurs de chanson française.

Expert en humour froid servi chaud, Sarcloret cultive sa différence, sa provocation, son cynisme et sa tendresse. Côté scène, il sera seul avec ses guitares et des épitaphes "maison", inscrites sur des pierres tombales et projetées pendant le spectacle.

Avec sa voix qui traîne dans les chansons d'amour intimes, ses rimes qui claquent, ses airs de troubadour sarcastique, on pense parfois à Couture, Gainsbourg, Souchon, Renaud, Dutronc ou Desproges (qu'il cite d'ailleurs passionnément). On y pense… et on oublie très vite, parce que Sarcloret est avant tout Sarcloret, délicieusement barjot, insolent et touchant. Et s'il dit parfois des gros mots, c'est toujours pour dire des grosses choses.  

— Derniers albums parus –

« Des tendresses et des cochoncetés » (2003 - L'Autre Distribution)

« Quinzaine du blanc chez les trois suisses » (2006) avec Simon Gerber et le Bel Hubert

« A tombeau ouvert » (2007 - Kiui Prod / L'Autre Distribution)

Autres albums, concerts, infos : www.sarclo.com

— Extraits de Presse –

La Marseillaise – Mercredi 21 mai 2008

Subversif et ce n’est pas peu dire, Sarcloret ne donne pas dans l’humanisme du bonheur. Les images pastel d’un ravissement sans histoire ne l’intéressent pas. Il veut bouger le monde et les gens « ne pas laisser les choses là où on les a prises ». Pour lui « un artiste qui laisse les gens indemnes n’est pas un artiste. (…) Entre la guimauve mielleuse et le citron givré, la porte est étroite et l’angle de tir pas facile. Alors Michel de Sénarclens, alias Sarcloret, alias Sarclo, en bon architecte, s’est aménagé sa propre sortie, une meurtrière à la tendresse à peine déguisée par laquelle il peut dégommer les cons mais également passer la main pour caresser les filles.

Libération - 15 décembre 2007

Sarcloret, vieux de la vieille, ex-architecte révélé lors d’une tournée avec Renaud, livre ce disque drôle, mordant, cruel, sur la connerie de tout, de nous et de l’autre, du nationalisme bête, des "pauv’nazes de riches" et du condamné pour un coup de b… avec des arrangements nous épargnant l’esprit franchouille qui rôde trop dans la chanson à texte d’ici.

Longueur d’Ondes 42 - hiver 2007

Sarclo, c'est juste une belle personne qui séduit les sensibles et les intelligents sans s'encombrer des pénibles et des suffisants. Sur scène, il ne fera pas semblant non plus, ni de vous bousculer, ni de vous émouvoir…

Réservations au 05 46 59 41 56 ou au bureau de l'A4, Abbaye Royale, le mardi de 14 heures à 19 heures ; le mercredi et jeudi, de 14 heures à 17 h 30. Ou à l'espace culturel du centre Leclerc. Plein tarif : 18 euros.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2010 5 02 /04 /avril /2010 07:35

Jeudi 1er avril 2010 – Article 1693

LA BENÂTE – SAINT-DENIS-DU-PIN

"Ce soir ou jamais"

et

"Par ici la bonne soupe"

THÉÂTRE – La Compagnie du Clair de Lune, qui, depuis 1984, joue sans discontinuer deux pièces par an, sera samedi 10 avril à la salle de l’Alliance d’Essouvert, dans une comédie de boulevard et une pièce en patois.

» B. M.

20100218 clairdelune-15La Compagnie Clair de Lune est une troupe amateur affiliée aux Foyers ruraux, qui existe depuis 26 ans. En 2009, elle s’est produite au cours de vingt représentations publiques, notamment à la salle Saintonge à Saintes, au profit des Restos du Cœur et à Vouhé pour l'association "Tiers Monde Surgères et alentours" dont le but est d'aider les habitants du Burkina Faso.

La compagnie n’est pas subventionnée et n’existe financièrement que grâce aux entrées. Ce qui n’empêche pas les décorateurs de la troupe de peaufiner tous les ans un décor à la fois luxueux et  démontable pour jouer à l'extérieur.

La compagnie, qui parcourt les routes avec 19 représentations, sera samedi 10 avril à 20 h 30 à la salle de l’Alliance d’Essouvert, entre La Benâte et Saint-Denis-du-Pin et interprètera deux pièces :

                          

"Ce soir ou jamais"

Cette comédie de boulevard, co-écrite par Bruno Chapelle et  Philippe Hodadara, créée en 2006 au Théâtre du Gymnase à Paris, « démarre » fort dès l'ouverture du rideau. Une pièce sans longueurs où le rire est omniprésent jusqu'au final !

« Ce soir ou jamais" peut se résumer par "Comment devenir riche en une soirée en arnaquant tout le monde". Mais peut-on voler les voleurs ? Vous le saurez samedi 10 avril à 20 h 30, à la salle de l’Alliance d’Essouvert, entre La Benâte et Saint-Denis-du-Pin.

                 

"Par ici la bonne soupe"

Une pièce de Jean-Paul Thévenin où le patois est de la partie. Elle aurait pu s’appeler "Même à la campagne nous ne sommes pas à l'abri des gangsters". Mais peut-on voler les voleurs ? Vous le saurez samedi 10 avril à 20 h 30, à la salle de l’Alliance d’Essouvert, entre La Benâte et Saint-Denis-du-Pin.

                        

Renseignements et réservations : 05 46 32 44 38.

                    

Compagnie du Clair de Lune - Foyer Rural - 17400 Antezant-La-Chapelle

Contact : Gérard Jaunas, 12, rue de Meschinet 17400 Antezant-La-Chapelle

Tel/fax : 05 46 32 44 38 - Mobile : 06 87 82 74 61

                                

Les dates des représentations

Samedi 27 février à 20 h 30 – Bignay

Samedi 6 mars à 20 h 30 – Antezant-la-Chapelle

Dimanche 7 mars à 14 h 30 – Antezant-La-Chapelle

Vendredi 12 mars à 20 h 30 – Torxé

Samedi 13 mars à 20 h 30 Villeneuve-la-Comtesse

Vendredi 19 mars à 20 h 30 – Asnières-La-Giraud 

Samedi 20 mars à 20 h 30 – Fontenet

Vendredi 26 mars à 20 h 30 – Breuil-La-Réorte

Samedi 27 mars à 20 h 30 – Nuaillé-sur-Boutonne

Dimanche 28 mars à 15 h – Aulnay (patois uniquement)

Vendredi 9 avril à 20 h 30 – Loulay

Samedi 10 avril à 20 h 30 – Saint-Denis-du-Pin

Vendredi 16 avril à 20 h 30 - Puyravault

Samedi 17 avril à 20 h 30 – Saint-Mard

Dimanche 18 avril à 14 h 30 – Brie-sous-Matha (patois uniquement)

Mardi 20 avril à 20 h 30 – Saint-Jean-d’Angély

Samedi 24 avril à 20 h 30 - Vandré

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 23:46

Jeudi 25 mars mars 2010 – Article 1661

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - THÉÂTRE

Une comédie de Jean-Pierre Bonnin

COMÉDIE DE L’ÉPERON – Mardi 23 mars, la Comédie de l’Eperon a  présenté  son nouveau spectacle « La Photo 2 », à la salle municipale Aliénor-d’Aquitaine. Prochaine séance jeudi 1er avril à 20 h 30.   

20100323 la-photo-2-du-23-mars 419-blBeaucoup d’aventure et d’action dans ce deuxième épisode de « La photo », joué avec bonne humeur et dynamisme par les comédiens habituels, renforcés par la présence d’une petite nouvelle de 91 ans… Ils évoluent dans un décor réduit à quelques caisses de bois mais renforcé de nombreux accessoires.  Les spectateurs rient souvent aux malheurs des uns et des autres, aux allusions à la vie contemporaine dont le texte est truffé, mais comme c’est une comédie, tout est bien qui finit bien. Une assistance nombreuse a vigoureusement applaudi toute l’équipe. Une seconde représentation est prévue le jeudi 1er avril, à 20 h 30. Entrée cinq euros.

Partager cet article
Repost0