Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 19:22

Le 6 janvier 2011 – Billet 2329 » Photo OSVS

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Un concert symphonique exceptionnel

CONCERT L’Orchestre symphonique des Vals de Saintonge donnera un concert exceptionnel le 23 janvier.  

20110123_concertOSVS_7623.jpgL’Orchestre symphonique des Vals de Saintonge donnera un concert exceptionnel, le dimanche 23 janvier à 17 heures, en l’église Saint-Jean-Baptiste, avec deux des plus grandes œuvres de son répertoire : la Symphonie n°6 dite « Symphonie pastorale » de Beethoven, et la Symphonie inachevée de Schubert.

Composées respectivement de cinq et deux mouvements, ces deux monstres du classique vont encore ravir par leur originalité et leur magnificence.

Ces deux symphonies seront précédées par l’introduction des « Sept dernières paroles du Christ », de Joseph Haydn, pièce sublime et emblématique du répertoire de l’Orchestre Symphonique des Vals de Saintonge. 

C’est un nouveau défi pour cette jeune formation, née en janvier 2006 de la volonté farouche de son directeur Francis Gardré. Il a su communiquer son enthousiasme à une trentaine d’amateurs de tous âges et à une quinzaine de jeunes professionnels pour constituer un orchestre capable d’aborder progressivement le grand répertoire classique.

Ce premier rendez-vous que l’OSVS propose dans cette magnifique église Saint-Jean-Baptiste à l’acoustique idéale, est fait pour vous. Que l’on soit mélomane ou auditeur occasionnel, l’émotion ou la puissance qui se dégagent tour à tour de ces œuvres ne peuventt laisser quiconque indifférent… même si l’on est étranger aux salles de concert !

Malgré l’importance de la formation, l’accès est proposé aux tarifs habituels, conditions rendues possibles grâce à l’aide financière du Pays des Vals de Saintonge et de la Région Poitou-Charentes par le Contrat de Développement Durable.

Ce concert est organisé avec la collaboration de la municipalité de Saint-Jean d’Angély, l’aide logistique du Cercle Philharmonique et de la Maison Paroissiale.

Pratique

Il est prudent de réserver ! Participation aux frais : 10 €. Tarif réduit* : 8 €. Gratuit jusqu’à 16 ans.

Réservations à l’Office de tourisme de Saint-Jean-d’Angély, Place du Pilori Tél. 05 46 32 04 72

* Tarif réduit : membres adhérents de l’OSVS, étudiants, chômeurs, sur présentation d’un justificatif.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Littér.-musique-danse
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 15:12

Le 6 janvier 2010 – Billet 2328

CHARENTE-MARITIME

Les vœux du département

"l’avis des Mouettes pour 2011"  2011_bonne_annee-site.JPG 

2011_clip_bonne_annee_you_tube.JPGVoir le clip sur You Tube 

Repost 0
Published by Bernard Maingot
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 06:40

Le 28 décembre 2010 – Billet 2327 » Bernard Grolier et Bernard Maingot

Que ceux qui ont faim aient du pain ! Que ceux qui ont du pain aient faim de justice et d'amour !

[Abbé Pierre]

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le Noël des Restos

RESTOS DE CŒUR Mardi 28 décembre était jour de fête aux Restos du cœur, avec sapin, exposition de dessins et vidéo projection.

20101228_restos-coeur_2547_sapin.jpgL’effervescence était grande mardi 28 décembre, jour de distribution des Restos du cœur, au local du boulevard Lair. Ce n’était pas tellement pour la distribution hebdomadaire en elle-même, bien qu’elle ait permis de servir 250 familles (soit 4 000 repas), mais bien pour le résultat du concours de dessin auquel avait participé les enfants des bénéficiaires. Celui-ci avait pour thème Noël, un sujet qui a mobilsé tous les petits.

L’idée avait été lancée par Patrick Marteau, animateur départemental auprès du conseil général, mais également bénévole aux restos angériens, avec pour but d’égayer cette journée grâce à la créativité des petites têtes blondes.

L’appel ne fût pas lancé en vain et la participation devint grande, car au 21 décembre, 90 « œuvres » étaient déjà parvenues à l’association. Coloriage, collage, découpage, crayon, encre, gouache, toute la palette d’expression picturale avait été représentée.

« Cette somme de travail effectué avec cœur ne pouvait qu’engendrer de belles récompenses ! », ont conclu les organisateurs, lesquels étaient devant la difficulté de les décerner au mieux après avoir réussi à qualifier les « artistes » les plus méritants dans des tranches d’âge.  

20101228_restos_coeur_2567_dessin.jpgLe dessin l'atteste : le Père Noël est bien passé aux Restos du coeur.

Mardi dernier, trois catégories étaient récompensées : les enfants de 3 à 6 ans, les 7 à 9 ans et les 10 à 12 ans. « Mais l’ensemble des enfants recevra un cadeau mardi 4 janvier », ajoute Bernard Grolier, l’animateur responsables des Restos angériens.

Grâce au prêt d’un vidéoprojecteur par le centre de culture européenne, des dessins animés et des sketches de Coluche ont été projetés toute la journée sur écran géant, qui ont eu du succès de par le nombre de spectateurs présents, petits et grands.

Le coin détente a également été apprécié, offrant du café, des viennoiseries et des confiseries. « Ceci a été rendu possible grâce à la générosité de boulangers angériens et des magasins Intermarché et Leclerc », explique le responsable. « Mais nous tenons aussi à remercier le cinéma Eden et tous les autres donateurs anonymes qui ont contribué à faire de cette journée autour du sapin de Noël un grand moment d’amitié, de partage et de joie », ajoute-t-il.

Signalons aussi que M et Mme Quarti, tailleurs de pierre à Loulay, ont offert le symbole des Restos du cœur à l’association. « Vous voyez, il est taillé dans la pierre de l’amitié et de la solidarité », conclut Bernard Grolier.  

20101228_restos_coeur_7267bm_dessin.jpg

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 19:28

» Le tic-tac des horloges, on dirait des souris qui grignotent le temps.

[Alphonse Allais] Extrait de Le Chat noir - 11 Janvier 1890

Mercredi 29 décembre2010 – Billet 2326 » Texte et Photos ©Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

De nouvelles mains pour la bijouterie

COMMERCES Julien Demazoin et sa femme Karine ont repris la bijouterie Batty le 8 décembre.

» Bernard Maingot  

20101229_Batty-Demazoin_7283-bl.jpgYves et Nicole Batty (à gauche) ont cédé leur bijouterie à Julien Demazoin et Karine. PHOTO BERNARD MAINGOT

Après 41 ans d’activité dans l’horlogerie-bijouterie-joaillerie, Nicole Batty, installée au 23, rue Grosse-Horloge, cesse son activité de commerçante. Avec Yves, son mari, qui s’occupait de la comptabilité et de la gestion, ils vont aller profiter de la retraite dans leur maison de Tarbes, où ils ont un fils. Nicole, qui aime le travail manuel (elle créait des bijoux) va pouvoir s’adonner pleinement à ses hobbies : la marche, les randonnées, le jardinage, la cuisine… Et Yves va pouvoir faire du vélo et de la natation.

« Nous étions ici depuis 1999 après avoir fait dix ans à Angoulême. Ce sont nos onze plus belles années à Saint-Jean-d’Angély », confient-ils, un regret dans la voix.

Mercredi 29 décembre, ils avaient invité leurs clients, amis et commerçants à se réunir au Tempo café, à dix mètres de leur magasin, pour présenter autour d’un verre de champagne leurs successeurs : Julien Demazoin et Karine.  

20101229_Batty-Demazoin_7285-bl.jpgLes fleurs ont quelque peu ému...

C’est la bijouterie qui a permis au jeune couple de se rencontrer. Natif d’Ecoyeux, d’où il veut se rapprocher car ses parents y demeurent, Julien a travaillé pendant dix ans chez un bijoutier de Bordeaux. Là-bas, il rencontre Karine, qui arrive au magasin en 2006, après avoir été dans le prêt-à-porter féminin à Lille chez Pimckie, puis à Pau et à Bordeaux-lac, puis responsable chez Julien d’Orcell.

Ensemble, ils décident un rapprochement vers le pays natal et trouvent une opportunité : ils reprennent la bijouterie Batty le 8 décembre. Opportunité d’autant plus excellente que le mois de décembre représente 50% du chiffre d’affaires annuel et que les cédants ont laissé cet avantage indéniable à leurs successeurs : combien auraient vendu en fin d’année, conservant pour eux ces ventes appréciables ? « Et M et Mme Batty nous ont également aidé par leur présence dans le magasin pendant ces ventes du mois de décembre, pour mieux assurer la continuité du commerce ! », précise Julien Demazoin, avant de conclure : « L’entente s’est bien faite entre nous, car nous avons un peu la même façon de travailler et ça c’est important. Nous avons également été aidés par les conseils de notre cabinet comptable et par notre banque dans la conclusion et l’aboutissement de cette transaction, ainsi que par une aide de la Région, la bourse régionale Désirs d’entreprendre BRDE. »  

20101229_Batty-Demazoin_7287-bl.jpgCommerçants, clients et amis avaient été invités au Tempo Café pour faire leurs adieux à Yves et Nicole Batty et faire la connaissance de Julien et Karine.  

20101229_7290.jpgDerrière le bar du Tempo Café et en cuisine, on s’active pour préparer les cocktails et les toasts.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 08:25

Les noms (gentilés) des habitants des 445 communes de Charente-Maritime

Le 1er janvier 2011 - Billet 2325 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Satisfait

"en attendant mieux..."

PLAN DE CIRCULATION Satisfaite d’avoir été écoutée par le maire, l’union des commerçants C2A veut aller plus loin dans l’aménagement du plan de stationnement et de circulation.  

20091216 grosdenier9755-blDominique Grosdenier, président de l’union des commerçants C2A. PHOTO BERNARD MAINGOT

A la suite des décisions de la municipalité de procéder à des aménagements du plan de stationnement et de circulation, l'union des commerçants C2A de Saint-Jean-d'Angély, dans un récent communiqué, se déclare satisfaite « d’avoir été écoutée au même titre que l’angérien lambda ».
On se souvient qu’à la réunion organisée par la municipalité, le 29 novembre dernier à la salle Aliénor-d’Aquitaine (nos éditions du 1er et du 23 décembre), de nombreux commerçants étaient  présents pour intervenir et restituer leur ressenti sur les six mois de mise en place du plan de stationnement et de circulation. 

S’appuyant sur les résultats de l’enquête menée par C2A auprès de ses adhérents, neuf pistes de réflexion avaient été suggérées, « qui ont donné lieu à des échanges constructifs. »

A l’issue de cette réunion, le maire Paul-Henri Denieuil avait déclaré « avoir écouté » l’ensemble des  intervenants, qu’ils habitent en ville ou en dehors ou qu’ils soient commerçants et avait pris l'engagement de tenir compte de leurs avis, précisant que « des propositions seraient faites avant la fin de l’année. »

Peu avant Noël, la Ville décidait de réduire la mise en place de la zone piétonne à trois mois (15 juin au 15 septembre) et de rétablir la circulation de la rue Rose à la Grosse-Horloge pour mieux accéder au marché. Un troisième réaménagement concernait le stationnement boulevard Lair, pour éliminer les voitures-ventouse qui y stationnent au lieu d’emprunter les parkings.

« Les aménagements apportés sont dans l’esprit des propositions faites par la C2A dans son bilan économique de novembre », déclare Dominique Grosdenier, président de C2A. « Toutes les propositions n’ont pas été retenues. Cependant la C2A précise que d’autres mesures pourraient être prises prochainement après une étude d’impact. Sont notamment à l’étude le changement du sens de circulation dans la rue du jeu de Paume, où des comptages vont être faits pour apprécier la fréquentation, et le stationnement gratuit le samedi après-midi pour permettre aux personnes qui viennent - souvent de loin - au marché le matin, afin de se restaurer ou de compléter leurs achats l’après midi en toute quiétude et ainsi rester dans le cœur de ville sans se préoccuper du ticket de stationnement. »


Les voeux du président

« L'équipe du C2A vous souhaite  une très bonne et heureuse année 2011. Que bonheur, amour et prospérité soient les maîtres mots de cette nouvelle année qui commence. »

Dominique Grosdenier

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 07:58

> Lorsque les livres sont prêtés, ils sont si vexés qu'ils ne reviennent jamais chez vous. [Alfred Capus]

Dimanche 2 janvier 2010

Les articles sur "La Vergne" sont ICI

LA VERGNE (CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY°

Les vœux du maire

des signaux aux Vergnauds  

la vergne bonne annéeLe maire et son conseil municipal invitent tous les Vergnauds à la présentation des vœux le vendredi 14 janvier à 18 h 30 à la salle municipale.
Le verre de l'amitié sera servi à l’issue de la cérémonie.

Le site de La Vergne

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans La Vergne
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 07:39

voeux2.JPG

Repost 0
Published by Bernard Maingot
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 06:01

Photos Les Pêcheurs Angériens

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Lâcher de carnassiers  

20101231 lâcher du 22 nov 0567-blLes Pêcheurs Angériens, gestionnaires piscicoles de la Boutonne entre Saint-Pierre-de-l'Isle et Torxé, ont mis à l'eau de nombreux carnassiers pour repeupler la rivière en deuxième catégorie, lundi 22 novembre.

La stabilité du nombre de pêcheurs à Saint-Jean-d'Angély et les aides de la Fédération départementale de pêche ont permis d’effectuer financièrement ce type d'empoissonnement cette année encore.

Brochetons et sandres

Parmi les poissons déversés, 250 brochetons de deux étés et 80 sandres de 30 à 40 cm ont été rendus à leur milieu naturel en deuxième catégorie, entre le plan d'eau de Saint-Jean-d'Angély et les écluses de Bernouët. Aux dires du Président Lucien Bouchet et des pêcheurs qui l'accompagnaient pour cet alevinage : « Ces poissons sont particulièrement beaux et de très belle qualité ».

Malgré les assèchements annuels répétés et de plus en plus destructeurs pour la faune piscicole, les Pêcheurs Angériens ne baissent pas les bras, et continuent de se battre pour que la Boutonne et ses canaux puissent encore vivre !  

20101231 lâcher du 22 nov 0565-bl

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Pêcheurs Angériens
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 06:00

27 décembre 2010 – Billet 2320 » Christian Ferru, commission information, mairie d'Asnières-La-Giraud

Les articles "Asnières-La-Giraud" sont ICI

ASNIÈRES-LA-GIRAUD – CANTON DE SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Flash infos n°12

PÈRE NOËL  

20101217 asnières père noel 6063-blLe Père Noël est bien passé par Asnières-La-Giraud. Tout d’abord, il a offert à tous les écoliers une entrée au cinéma Eden de Saint-Jean-d’Angély, pour voir deux films d’animation. Les classes de CE1 CE2 CM1 CM2 ont ainsi profité de ce cadeau pour regarder sur le grand écran "Arthur 3 la guerre des deux mondes" (de Luc Besson), tandis que les plus petits en CP et en maternelle ont découvert "Le marchand de sable". Le transport a été assuré par l’autobus de la communauté de communes de Saint-Jean-d’Angély.

Vendredi 17 décembre, vers 16 heures, le Père Noël est arrivé au Foyer rural pour partager un goûter et des friandises avec tous les enfants. Certains ont eu peur, d’autres ont été très heureux de pouvoir toucher sa barbe blanche. Bien entendu quelques photographies ont immortalisé l’instant, attestant de son passage à Asnières-La-Giraud.

Mais le Père Noël ne s’en est pas tenu là : vers 18 h 30, il a déposé pour les employés communaux quelques paniers garnis, emplis de nobles produits des producteurs de notre région. Malheureusement, il n’a pas pu trinquer avec les agents et les élus et a dû repartir pour terminer dans les temps ses nombreuses livraisons. D'autant que les rennes piaffaient d'impatience devant le traîneau surchargé de cadeaux. Il s’est vite sauvé, promettant de revenir l’année prochaine si les enfants étaient sages.

Bulletin municipal

Comme chaque année, le bulletin municipal "La cagouille asniéroise" a été délivré dans les boîtes à lettres. Si vous n’avez pas reçu ce livret, préparé par les élus membres de la commission information, se faire connaître en mairie à partir du 3 janvier 2011 afin qu’il vous soit remis.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Asnières-la-Giraud
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 11:16

30 décembre 2010 – Billet 2320 » Photo Bernard Maingot

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Mille jeunes

à la découverte des métiers 

EMPLOI Plus de mille jeunes sont attendus, vendredi 11 février, pour la première « Journée des Métiers »

» Serge Hirel  

20100331 forum emplois saisonniers 2003-blA la journée forum des emplois saisonniers le 31 mars 2010 

Le Rotary-Club et le Lions-Club se sont alliés au Club InnerWheel de Saintonge, à la Maison de l’entreprise et de l’emploi, à Pôle emploi, à la Mission locale, au Centre d’information et d’orientation et à l’Onisep, pour organiser cette manifestation, au cours de laquelle lycéens, collégiens et personnes à la recherche d’un emploi pourront dialoguer avec une centaine de professionnels, qui leur feront découvrir leur métier et les aideront dans le choix de leur avenir professionnel.

Depuis plusieurs mois, l’idée était dans l’air au sein du Rotary-Club et du Lions-Club, les deux clubs-service de Saint-Jean-d’Angély : organiser ensemble une action en faveur de la jeunesse. Le projet s’est concrétisé ces dernières semaines. Il prendra la forme d’une Journée des Métiers et de l’Entreprise, à laquelle seront invités tous les élèves des lycées Audouin-Dubreuil et Blaise-Pascal et ceux scolarisés dans les classes de 4e et de 3e des sept collèges du Pays des Vals de Saintonge. La manifestation accueillera également jeunes et adultes à la recherche d’un emploi.

« L’objectif, expliquent Thierry Boussereau et Patrick Millet, présidents respectivement du Rotary et du Lions, est  de leur faire découvrir des métiers et le monde de l’entreprise, de les aider à choisir l’orientation qui leur convient, grâce à un dialogue avec des professionnels de tous secteurs d’activité ». Pour ce faire, une centaine d’entrepreneurs, d’artisans, de commerçants, de professionnels libéraux et de membres de la fonction publique participeront à cette opération.

Une date a été retenue : le vendredi 11 février, et la Ville de Saint-Jean d’Angély, avec l’accord des établissements scolaires qui l’utilisent, a donné son feu vert pour qu’elle se déroule au complexe du Coi, qui sera entièrement occupé.

Un accueil très favorable

Si les deux clubs ont une bonne connaissance du monde économique, qui leur permet de convaincre les professionnels et les fédérations qui les regroupent de participer à cette entreprise, il leur fallait, pour assurer la réussite de cette Journée des Métiers, s’allier avec des spécialistes de l’emploi et de l’orientation.

C’est chose faite : La Maison de l’entreprise et de l’emploi, Pôle emploi, la Mission locale, qui, l’an dernier, avaient conduit une première expérience dans ce domaine, ainsi que le Centre d’information et d’orientation et l’Onisep, ont rejoint les deux clubs au sein de l’équipe d’organisation.

Une telle initiative exige également un grand nombre de partenaires, au premier rang desquels les collectivités locales et les responsables des établissements scolaires concernés. Les démarches sont en cours et, dès les premiers contacts, l’accueil a été très favorable. Il est vrai que cette Journée des métiers répond à un souci constant des uns et des autres.

« Dire aux jeunes que notre territoire est riche d’entreprises performantes est le meilleur moyen de les motiver »

Dans une région économiquement affaiblie, mais qui se bat pour retrouver toutes ses forces, les élus sont conscients que tout ce qui est fait en faveur de l’emploi et de l’entreprise va dans le bon sens. « Dire aux jeunes - et le démontrer - que notre territoire est riche d’entreprises performantes est le meilleur moyen de les motiver dans leurs études, qui doivent déboucher sur des compétences leur facilitant l’accès au monde du travail », assurent les organisateurs.

Quant aux équipes éducatives, elles ont, dans leur mission, l’obligation de faire découvrir le monde de l’entreprise à leurs élèves et de les orienter selon leurs goûts et leurs capacités. Si quelques-uns ont une idée précise de ce qu’ils veulent faire dans la vie, nombreux sont les jeunes qui hésitent et même n’en ont aucun projet. Une Journée des métiers, si elle est bien préparée, peut les aider dans leur choix. C’est aussi la raison pour laquelle les portes du complexe seront grandes ouvertes aux parents.

Une documentation personnalisée

Afin que les jeunes participant à cette journée en retirent le plus grand profit possible, les organisateurs ne se contenteront pas de les mettre en présence de professionnels. Ils pourront aussi se renseigner de manière très précise sur les filières de formation, la durée des études, les établissements spécialisés dans tel ou tel enseignement, auprès des représentants des centres de formation publics  et privés de la région. Des membres du CIO et de l’Onisep seront également présents, qui fourniront à chacun la documentation correspondant aux métiers envisagés.

Enfin, cette manifestation, qui a vocation à être renouvelée chaque année, sera aussi l’occasion pour les professionnels de se rencontrer, d’échanger et, parfois même, de se découvrir… De sourire aussi, puisque, le mardi suivant, 15 février, les organisateurs les inviteront à la salle Aliénor-d’Aquitaine, pour applaudir Jean-Marc Bonnet dans son nouveau spectacle, intitulé « Le Manager de l’Année ». Un spectacle ouvert au grand public, au cours duquel l’humoriste joue le rôle d’un patron aux prises avec ses problèmes quotidiens : Urssaf, contrôleur fiscal, représentant syndical,… Une soirée de détente donc, après une journée très sérieuse, au service des jeunes.

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article