Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 23:03

Jeudi 7 octobre 2010 – Billet 2117

Les articles sur le Cinéma sont ICI

Citation : « Je cherche les notes qui s'aiment ». Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Wolfgang et Maria-Anna Mozart

l’humanité d’un génie musical

qui aura marqué le monde

CINÉMA Une soirée Mozart est organisée avec Les Spectateurs de l’Eden, au cinéma Eden, vendredi 8 octobre.

» Claire Beunat. 

Un seul propos : la musique, servie par deux personnages : Mozart, frère et sœur. La projection de « Nannerl, la sœur de Mozart » (à 18 h) et d’ « Amadeus » (à 21 h) montrent l’humanité de deux êtres doués pour la musique, les difficultés d’une famille pour surmonter les difficultés et la ténacité d’un père et de ses enfants au XVIIIe siècle qui auront à jamais marqué l'histoire du monde.  

Pour ceux qui n'ont pas eu la force de lire les 1294 pages qui composent l'excellente biographie de Mozart, écrite à quatre mains par Jean et Brigitte Massin, la projection d'"Amadeus" et de "Nannerl, la soeur de Mozart" constituera une bonne alternative. 

Les réalisateurs de ces films nous offrent de saisir l'humanité du génie de Mozart et de sa sœur qui, moins connue du grand public, n'a jamais démérité. Ces deux êtres, dotés sans conteste d'un don particulier pour la musique ont dû, pourtant, faire face, avec leur famille, à des difficultés que nous pouvons encore rencontrer, aujourd'hui. 

Amadeus et Nannerl, la soeur de Mozart vous permettront de mieux percevoir comment le travail et la ténacité d'un père et de ses enfants au XVIIIème siècle auront à jamais marqué l'histoire du monde.

Nannerl, la sœur de Mozart

Nannerl la soeur de Mozart afficheA découvrir tout d’abord, à 18 h, Nannerl, la sœur de Mozart de René Féret.

1765 : L’histoire s’installe dans le périple de la famille Mozart, qui pendant trois ans, arpente les routes des royaumes de France et d’Europe. Léopold, le père, musicien réputé lui-même, exhibe devant les cours européennes ses enfants surdoués : Wolfgang, 11 ans et Maria Anna dite Nannerl, 14 ans.

Dans cette fresque, Wolfgang Mozart est écarté d’emblée vers un rôle secondaire. Demeure sa sœur Nannerl, ses capacités de musicienne virtuose, ses désirs d’expression et de création qui s’éveillent.

Quel plaisir de retrouver sur grand écran la magnificence de l’apparat du XVIIIème siècle : costumes flamboyants, décors fastueux, et pourtant René Féret n’en fait pas pâtir son propos et sa mise en scène tout en finesse. Reconstitution historique certes, mais au service d’une histoire à l’énergie contemporaine saisissante.

A cette époque la musique est l’affaire des hommes. Le réalisateur nous montre le moment où Nannerl, immergée dans la pratique de cet art depuis son enfance, est confrontée aux préjugés de son époque : la composition musicale n’est réservée qu’aux hommes. Son père, qui lui a enseigné la musique, qui l’a fait reconnaître devant les grands de son époque, enflammé d’ambition pour ses enfants, est malgré tout lui aussi empreint de ce contexte et lui refuse, parce que femme, les cours de composition qu’il prodigue à Wolfgang.

La partition musicale habille à merveille l’histoire, elle est un personnage à part entière, et c’est autour d’elle que se construit l’idylle romancée entre Nannerl et le dauphin de Louis XV, qui agrémente le film.

 

S'ensuit un entracte, pour discuter de toutes ces émotions, autour d’un petit grignotage.

 

Amadeus

amadeus afficheÀ 21 h, Amadeus de Milos Forman, en version longue avec 20 minutes de scènes inédites dans la version précédente.

Chef-d’œuvre aux multiples récompenses (huit Oscars en 1984, dont meilleur film, meilleur scénario, meilleur acteur, meilleure création de costumes, meilleur son).

À revoir absolument.

 

Nous retrouvons Mozart en 1781 à Vienne, à la cour de Joseph II. Le personnage cinématographique de Mozart est certes au premier plan, mais combien pitoyable, parfois jusqu’au ridicule quand sa musique est si légère et portée aux nues. Forman utilise cette dichotomie comme base de son histoire, à travers le compositeur impérial Saliéri. Ce dernier devient un personnage à la dévotion exacerbée qui a sacrifié sa vie pour Dieu et la musique. Comment Dieu a-t-il pu doter de tant de talent un être si vulgaire ?

 

Tout excelle dans Amadeus : la réalisation, les acteurs, les décors, les costumes, avec la musique de Mozart pour bercer cette composition parfaite.

 

Vendredi 8 Octobre, révisons nos gammes au cinéma Eden…

 

Claire Beunat

Cinéma EDEN

6 Av Pasteur

17400 Saint-Jean-d'Angély

05 46 26 21 40

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Cinéma Théâtre Spectacles
commenter cet article

commentaires

marijo 10/10/2010 14:33



Zut j'ai raté un evenement même si c'est un peu loin, en tout cas ayant déjà vu Amadeus j'ai tres envie a présent de voir Nanerl, Mozart etant mon compositeur préféré et en connaissant tres bien
l'histoire de sa vie. Merci docteur Maingot et bon dimanche. Bonjour à M qui j'espere va mieux.