Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

24 août 2010 2 24 /08 /août /2010 06:30

Mardi 24 août 2010 – Billet 2016 » Photos ©Yves Audureau

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Les rois de la piste

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY Une courses de lévriers avec pari mutuel, aura lieu dimanche 29 août au cynodrome de Saint-Jean-d'Angély.  

20100530 SCCL 27-phot-DRLe départ d'une course de 480 m qui se fait souvent en 27 s 35 centièmes reste toujours impressionnant. (Photo SCCL)

La Société charentaise de courses de lévriers (SCCL) organise de nouvelles courses de lévriers avec pari mutuel, dimanche 29 août à 14 h, au cynodrome de Saint-Jean-d’Angély, parc de loisirs de Beaufief (accès par la route de Rochefort/Les Nouillers)

Ce sera l’occasion de voir évoluer sur le cynodrome les lévriers de La Société Charentaise de courses de Lévriers qui participeront au Championnat de France qui aura lieu en Septembre à Montauban et qui défendront les couleurs de la SCCL.

L'organisateur local, Yves Audureau, qui préside depuis vingt ans l'association Le Lévrier angérien et la Société charentaise de course de lévriers (SCCL) explique que « les champions viennent de toute la France pour participer aux courses au programme ». Evidemment, les écuries de courses de Charente-Maritime, parmi les meilleurs de l'hexagone, seront bien représentées. Les 480 mètres de piste sont parcourus par les Greyhounds en moins de 28 secondes. Il faut donc être attentif, entre la sortie des boxes et le passage de la ligne d’arrivée, car la course s’avère d’une rapidité et d’une intensité exceptionnelle. Vitesse, ardeur à la poursuite, adresse et courage, intelligence dans la trajectoire, résistance et capacité à réussir la capture, autant de qualités demandées aux lévriers et de critères déterminants pour les juges qui attribuent les points dans les poursuites à vue sur leurre (simulations de chasse au lièvre artificiel), type d’épreuves qui ont débuté en France dans les années 80. 

Une autre course est prévue dimanche 10 octobre, avec le grand prix spécial SCCL.

Bernard Maingot

Pratique

Entrée 4 euros, gratuite jusqu’à 12 ans.

Rens. : Yves Audureau au 05 46 32 11 80 ou 06 07 96 94 21

Le cynodrome de Beaufief

Le seul cynodrome qui organise des courses de lévriers avec pari mutuel entre Paris et Montauban, est celui de Beaufief, tout près de Saint-Jean-d'Angély. En effet, la piste de Parigné l’Evêque n’est plus utilisée pour les courses de Lévriers avec pari mutuel et la Société de courses de Mont-de-Marsan a été dissoute. Il reste ainsi une douzaine de cynodromes actuellement répertoriés en France, celui de Saint-Jean étant au cœur d’un vaste périmètre.

C’est un terrain qui, paradoxalement, est situé sur la commune de Mazeray mais appartient à la commune de Saint-Jean d’Angély. La piste  comporte un départ pour une course de 344 m, et, pour les grandes races (Greyhound), un départ pour une course de 480 m. Le greyhound, ou lévrier anglais, est la "formule 1" du monde canin : il peut en effet courir à 70 km/h ! Le fameux « lapin mécanique » après lequel ils courent est un leurre attaché au bout d’une canne et entraîné par un moteur, lapin dont ils sont friands… en matière de vitesse. Le Greyhound classé premier parcourt souvent la distance en 27 s 35 centièmes, le second étant à 27 s 37 centièmes…

On peut miser sur les lévriers. De modiques et toutes petites sommes, histoire de s’amuser un peu : deux euros en gagnant ou en jumelé, un pari qui rapporte au grand maximum 30 euros...

« Notre association a vingt ans et nous organisons quatre à six réunions par an, avec toujours une centaine de personnes », déclare le président Yves Audureau.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans AUTRES SPORTS
commenter cet article

commentaires