Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 21:13

Lundi 16 août 2010 – Billet 2000 » Bernard Maingot

Les Photos de la semaine sont ICI

Citation : « Les hommes ont une façon de ne rien dire qui en dit parfois plus long que s’ils parlaient. »

[Pierre Daninos] dans "Vacances à tout prix"

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Semaine 32/2010

"tout et rien et le contraire aussi"

En réalité, la rubrique "Photo de la semaine" est devenue "Photos de la semaine". Sans doute un prétexte pour discuter plus longuement sur des sujets variés. Ils ne sont pas toujours d'une garnde importance, mais la vie n'est pas faite que de grands moments.  

20100808 S32 chicon 4650Le chicon pomme en terre est ma salade préférée. Pourquoi, me direz-vous et d’abord qu’est-ce que c’est que le chicon pomme en terre ?

C’est une laitue romaine. Ce petit chicon à feuilles charnues est une variété pouvant être mise en culture durant l’été, car elle résiste bien à la sécheresse. Quand vous la nettoyez, il n’y a quasiment pas de perte dans les feuilles, ce qui améliore le rendement. Ajoutez à ceci sa principale qualité qui est d’être croquante (comme la batavia) et c’est pourquoi je la préfère à la laitue que je trouve quelconque. Inutile de vous dire que je garde les graines d’une année sur l’autre car ça ne se trouve pas dans le commerce. Bref, c’est une salade de gourmet. Et comme j’aime les variétés anciennes et ce qui est bon, je fais du chicon pomme en terre et j’en mange à chaque repas. C’est autre chose que ce qu’on trouve dans les bacs des MGS (magasins grandes surfaces) qui écoulent des salades gorgées d’eau dont les feuilles flétrissent très vite, même dans le bas de votre réfrigérateur.

Voici ce que dit du chicon pomme en terre Vilmorin-Andrieux, marchands-grainiers au 4 quai de la Mégisserie à Paris, dans son catalogue de 1883 :

311 - ROMAINE POMME EN TERRE

Synonyme : Chicon pomme en terre.

Jeune plant court et compacte, d'un vert franc, uni, assez foncé ; feuilles raides, courtes, ovales, légèrement en cuiller, dressées et marquées d'une nervure médiane blanche très apparente.

Plante très trapue, d'un vert foncé, luisant. Pomme courte, très serrée, dure, commençant si bas, qu'elle paraît en partie enfoncée en terre ; feuilles extérieures très raides, un peu pointues, presque toujours pliées en deux et recourbées vers l'extérieur, légèrement cloquées, à côtes fortes, raides et très développées en proportion de la dimension des feuilles. Graine noire.

Cette variété est très croquante et présente un léger arrière-goût d'amertume, qui n'est pas désagréable; elle passe assez bien l'hiver, pourvu qu'elle soit un peu protégée. Comme la pomme en est très serrée, elle donne, malgré sa petite taille, un produit assez considérable.

20100809 S32 laitue romaine little gemIl y a aussi la laitue romaine « Little Gem » qui est excellente et je suis d’accord avec ce qu’en dit Kokopelli www.kokopelli-be.com sur Internet :

 

« C'est une laitue miniature, à mi-chemin entre la romaine et la pommée, à la saveur excellente.

 

Cœur de couleur jaune-crème très ferme. 10 cm de diamètre et 15 cm de hauteur.

Une laitue pour les gourmets.

Croissance : 45 jours.

C'est une variété très proche de la laitue "Sucrine" ».

 

Et si vous ne connaissez pas la tomate de Saint-Jean-d’Angély, vous pouvez la goûter ICI

20100812 S32 cana 4658Le 10 août – enfin ! – le cana a fleuri. Que de retard cette année… Le froid et la pluie du printemps ont stressé les plantes. Puis ce fut la grande sécheresse (il n’a pas plu correctement depuis un mois et demi). Résultat : un mois de retard, voire plus dans la récolte. En 2009 des tomates étaient mûres et bonnes à manger début juillet. En 2010 on ne pouvait en manger que vers le 8 août. A noter que les moissons ont débuté vers le 26 juin, ce qui anticipe les dates habituelles de deux semaines au moins.  

20100812 S32 chatons 4662Ils ont eu trois mois le 7 août, mais déjà l’instinct de la chasse est bien développé chez eux. Le mâle (Tarzan, en foncé) revient le matin du jardin et rapporte pour les montrer à Jane (le femelle en plus clair) quatre à cinq souris par semaine (ce qui n’est pas spécialement agréable dans la maison lorsque la proie est encore vivante) alors qu’il veut encore téter sa mère. Dimanche il a compris qu’il fallait arrêter avec les souris : il a donc ramené un lézard (incomplet évidemment, car il manquait la queue, comme toujours dans ces cas-là quand un lézard veut se promener dans la gueule d’un chat). Sur la photo, on remarque que ces deux lascars guettent si "le petit oiseau" va réellement sortir de l’appareil photo, auquel cas l’objectif rique de ramasser un coup de pattes griffue bien appliqué. Pour un chat, les oiseaux c’est comme les souris : tout ce qui bouge est mort. Et le chat ne fait pas de différence entre une mésange et un moineau. 

20100812 S32 fleur 4667Une fleur qui pousse à travers le thym et dont je ne vous dirai pas le nom : je l’appelle carotte, allez donc savoir pourquoi… Peut-être à cause de son feuillage. 

20100812 S32 hortensia 4665L’hortensia est en fleur depuis déjà plusieurs semaines. Avec la canicule, la sécheresse et les changements de température entre la nuit et le jour, il faut veiller à ce que la plante ait suffisamment d’humidité, l’eau s’évaporant trop vite. La chance, c’est que les hortensias sont à l’ombre toute la journée, sans même prendre directement les rayons du soleil en matinée. Dans quelques jours les pétales vont virer au rouille-brun…  

20100812 S32 reine marguerite 4666Idem pour les marguerites qui commencent à souffrir sérieusement du grand soleil. Mais considérons cependant que la floraison est là depuis plusieurs semaines et qu’il y a une fin à tout… 

20100812 S32 ot caleche 4670Jeudi 13 août, j’ai réussi à capter le passage de la calèche place du Pilori à Saint-Jean-d’Angély, alors que je n’étais pas prêt à la photographier. Ni la tête d’Isabelle (c’est la jument qui arrivait relativement vite), ni la queue… du chariot n’ont été coupés. Mais il s’en est fallu de peu quand il faut photographier plus vite que son ombre. Une anecdote authentiquement fausse : Lucky Luke, qui tirait plus vite que "son ombre", est passé du "Colt" (l’arme à feu) au "Canon" (l’arme photo) après avoir rencontré les Frères "Lumière"…  

20100814 S32 4689 camping-blSamedi 14 août, un tour au camping tenu par Christine et Samuel Carré depuis janvier 2006. J’immortalise Monique et Michel Tessier qui sont sur le départ et plient l’auvent de la caravane. Ils sont de Hérouville (à côté de Caen), arrivés au camping le 27 juin et viennent ici depuis 27 ans. « Pour le calme et le bon accueil du camping », disent-ils en chœur. Michel est un pêcheur invétéré. « Mais Saint-Jean perdra des pêcheurs, ajoute-t-il. L’an dernier, "ils" ont laissé se reproduire des poissons-chat alors qu’il y avait possibilité d’en détruire des milliers. Je suis désolé de ça et très déçu. Les brochets qu’on voyait autrefois sont pratiquement introuvables. Le canal Saint-Eutrope est sale-dégueulasse. Oui, ils perdront des gens… ». Plus loin, M. Nicol regarde la télé. Il est de Fougères (Ile-et-Vilaine) et vient depuis 18 ans. À côté, quatre campeurs jouent aux cartes. « Nous venons là depuis 20 ans. Mais nous avons déjà tout dit chaque année à la presse sur le sujet ». OK OK, c’est bon, je continue plus avant… Avant les Tessier justement, où Mme Robin se trouve en caravane : « Avant, j’allais à Saint-Nazaire-sur-Charente. Ceci pendant 35 ans… Mais cela a été vendu. Alors je viens maintenant ici où l’accueil est sympathique et où c’est calme et tranquille ». Manifestement, c’est l’unanimité chez les résidents du camping en ce qui concerne le plaisir d’y venir. Je n’ai pas entendu de critiques et c’est un fait rare qui mérite d’être souligné. Alors je souligne le fait. C'est fait. 

20100814 S32 4703 brochardSamedi 14 août, je rencontre le peintre Brochard (un féru d’Errol Garner) qui sera l’invité d’honneur au concours « Peintres des villes, peintres des champs », les 28 et 29 août, et qui expose ses tableaux à l’office de tourisme. Devant sa forêt d’arbres « inspiration boisée, version épurée », comme le titrait un journaliste dans un article, je me mets à penser à « Indiana Jones », comme une sorte d’aventurier de la peinture, à la recherche de nouveaux aplats, excité par de nouvelles abstractions. A noter que, dans le tableau de gauche, les branches des arbres sont coupées. Dans le tableau de droite, tous les troncs d’arbres se touchent pour une forêt version verticalisée à la Brochard. Les peintres traversent des époques. Ainsi, après quatre années (2004-2008) de « Bien au large du phare de Cordouan » dans sa période « étendues maritimes aux lignes horizontales », Brochard est entré dans une période « verticalement boisée » où il épure pour ne garder que les troncs. Il étudie les « foncés » avec intensité et pourtant il n’emploie pas le tube de noir… « Ce n’est pas une couleur émotive », dit l’artiste. 

20100814 S32 4718 agnes brion brochard brehier mazouin-blNous étions en train de parler du concours « Peintres des villes, peintres des champs » avec Brochard,  Michel et Ninette Mazouin, quand soudain Agnès Brion, accompagnée de Jean-Marie Bréhier – qui dirige la Comédie de l’Éperon – est entrée. Agnès, qui a créé la Cie 3C à Surgères, était en animation sur le marché de Saint-Jean-d’Angély, dans « Chouchou Balatte promène sa patate » : irresponsable telle la fleur bleue, ce clown cumule petites et grandes catastrophes sans douter un seul instant du bien-fondé de ses actes….  

20100814 S32 4719 agnes brion brochard brehier mazouin-blAu cas où nous ne l’aurions pas vue, Agnès attire discrètement notre attention à grand renfort de gestes et de clowneries. C’est là que le clown rit.  

20100814 S32 4734 rue jacobins-blA propos de riz, je trouve que la rue des Jacobins comporte autant de friches (maintenant commerciales) qu’avant d’être construite. En exemple ce commerce qui est en travaux depuis… longtemps et dont la déco des vitrines est très tendance pub. Je dirai même que c’est tendance dégueu…  

20100814 S32 4734-1 rue jacobins-bl

20100814 S32 4732 rue jacobins resto istanbul-blEn exemple aussi cette façade.  

20100814 S32 4733 rue jacobins-blCette entrée, magnifiquement délabrée, mériterait d'être restaurée.  

20100814 S32 4752 samedi rue hotel de ville-blLe samedi matin, la rue de l’Hôtel-de-Ville est bondée de personnes. Elles vont au marché ou en reviennent. Un marché où j’ai trouvé des brugnons excellents, moins chers au kilo que dans une certaine grande surface. Ils étaient à 1,90 euro le kilo. Et Xarty ne m’a pas remboursé la différence.

Dans la rue, certains arrivent…  

20100814 S32 4749 samedi rue hotel de ville-bl…et d’autres repartent.  

20100814 S32 4754 samedi rue hotel de ville-blNon, on ne dresse pas un PV de mauvais stationnement à la chèvre. Je crois qu’il s’agit là d’acquitter le droit de place à la Ville. Pour le passant, il s’agit d’acquitter le droit « d’acheter des bonbons pour les animaux du cirque ». Admettons que ce soit vrai et que les animaux du cirque en profiteront, mais je n’ai pas envie d’aller vérifier si ces dires correspondent à la réalité. 

20100814 S32 4757 rue grosse horloge-blAu Lions’Club, Jill Jafferji a pour projet d’habiller les vitrines commerciales du centre-ville qui sont en friche. À Saint-Jean-d’Angély, ce projet va lui demander beaucoup de travail, d’énergie et… de fonds pour financer les posters géants habillant les vitrines.

20091229 baxas 008Outre la quincaillerie Bussy qui enlaidit passablement l’entrée de la ville à l’Est, je lui suggère en priorité d’habiller l’immeuble (Baxas immobilier) qui fait l’angle de la rue Grosse-Horloge et de la rue des Bancs, avec son beau panneau sens interdit et toutes ses pub à l’esthétique déplorable. Donc, si j’étais « les pouvoirs publics compétents », j’essaierai de faire adopter  dans le Plan local d’urbanisme et la ZPPAUP (zone de protection du patrimoine arcitectural urbain et paysager) des modalités pour que le patrimoine ne soit pas agressé par la pub moderne. Et qu’on ne voit rien de moderne sur une maison à colombages vieille de plusieurs siècles. A Pérouges (dans l’Ain) le village a été remis dans les conditions du Moyen Âge. C’est maintenant une cité médiévale qui a son site Internet (bien sûr les titres sont en lettre gothiques).

Je peux assurer pour y être allé que les touristes sont nombreux à venir visiter la cité, se restaurer et pratiquer des achats. Et les peintres sont venus (Utrillo, et d’autres). Et les cinéastes sont venus tourner des films (notamment des longs métrages comme Les Trois mousquetaires, Mandrin…). Même Bill Clinton et Hilary  sont venus. Il y a une fête médiévale et des animations. Les ostelleries, les tavernes, les magasins sont accueillants. Bref, l’ensemble séduit le touriste par une esthétique voulue et étudiée. 

20100817 S32 perouges place tilleulLa place du tilleul à Pérouges (Ain). Imaginez que vous avez pris le cliché en étant place du Pilori à Saint-Jean-d'Angély. En face, ce serait la rue Grosse-Horloge et à droite la rue des Bancs. On a supprimé les panneaux publicitaires, les lignes électriques et les panneaux de signalisation et c'est du plus bel effet.  

20100817 S32 perouges ostellerieL’ostellerie du vieux Pérouges.  

20100817 S32 perouges ostellerie2Chouette d’ostellerie !

Le site de Pérouges www.perouges.org/ 

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Photo de la semaine
commenter cet article

commentaires

Jmflorestier 18/08/2010 12:12



Bonjour,


Je suis d'accord avec vous concernant les friches de commerces et d'autres qui jonchent les rues de St jean, l'initiative du lion's club visiblement est notable et plutot correct en matière de
cache misère. Car ce n'est que ça, mais malheureusement je crois qu'on va encore voire ces derniers se multiplier un peu plus. Je crois qu'un vrai travail doit être effectué en ce qui concerne
l'attractivité du centre ville (et de la ville entière en general). J'ai des doutes sur le bon sens (de circulation) des actions menées présentement en ce qui concerne la mise en valeur de la
ville. De plus, la desertification des commerces de proximité est selon moi la conséquence directe d'une société qui se deshumanise, qui s'individualise un peu plus encore, qui se consummerise
quoi en fait.  Je veux dire par là, qu'au fond, nous sommes tous à s'agglutiner dans les supermarchés pour cause de facilité (il faut l'avouer), de rapidité, pas forcément d'économie mais
bon, ça...On entre là dedans, on remplit notre caddie, c'est à peine si on dit bonjour à l'hotesse de caisse et nous voilà repartit. Bref, le supermarché c'est la déshumanisation absolue
(d'ailleurs ils sont entrain de supprimer aussi les scanneuses). Ou "chacunpoursagueule" est devenu nouvelle doctrine.Enfin, bref, ça reste les stigmates d'une société qui a évolué, et qui
évoluera sûrement encore, on ne sait pas trop dans quel sens, mais...


Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous, concernant les differentes affiches que nous pouvons trouver sur les friches qui n'ont pas encore été lionsisé. Je trouve que ces
dernières restent une preuve de l'activité d'une ville, La Rochelle est pour moi l'exemple même, la moindre friche est investi par tags, flyers, affiche ce qui donne un côté patchwork, melting
pot vivant. (oui tags, flyers, patchwork, melting pot...) et elle n'en perds pas pour autant l'aspect historique qui fait parti de son charme. C'est l'affrichage. Bien sûr, il faut que cela reste
en dehors des éléments du patrimoine, mais lorsque c'est sur une ancienne vitrine bouchée par des vulgaires planches de bois, je suis pour. Et si il y en a une de mauvais goût, on est
libre de l'arracher, après tout. Cette ville que vous nous montrer en exemple est tout à fait intéressante par les choix qu'ils ont fait quant à la valorisation de leurs patrimoines, mais ne
pensez vous pas qu'il est nécessaire pour une ville d'aller de l'avant, notamment au niveau de l'architecture, en prenant  pleinement compte de l'histoire qu'elle a. Je veux dire
que, dans un sens, une initiative telle que celle ci "réduit" la ville à être un musée vivant. Je vais reprendre l'exemple de la rochelle qui a réussi à faire le pont entre le passé et
le futur, d'une manière tout à fait remarquable et de bon goût.


Pour finir, on ne trouve vraiment pas de graines pour votre chicon, car bon...ça donne des envies tout ça.


Slts



Bernard Maingot 18/08/2010 12:43



Bonjour,


Je répondrai plus longuement à votre commentaire mais je dois me presser à l'instant.


Sur la vitrine au 17 de la rue des Jacobins : ce ne sont pas des affiches (ce à quoi on est habitué) car elle est remplie de feuilles de journaux de pub collées sur le verre, dans tous les sens,
avec y compris les promotions sur les bouteilles de vin de je ne sais quel magasin. A la porte, ça ne descend même pas jusqu'en bas, sans doute plus de journaux à coller.


Cela aurait pu être beau et esthétique, comme un patchwork, mais ça ne fait pas "fini". ça donne l'impression que tout le monde se fout de tout ! 


Je rajoute deux photos à l'article (vitrine du 17 rue des Jacobins et Baxas immobilier rue Grosse Horloge)