Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 13:45

Vendredi 17 décembre 2010 – Billet 2311 » Bernard Maingot

Les 29 articles "Pompiers" sont ICI

Le site du SDIS17 Les reportages du SIS

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Sainte-Barbe fêtée

à Saint-Jean-d’Angély

CENTRE DE SECOURS Les sapeurs-pompiers du centre de secours renforcé de Saint-Jean-d’Angély ont célébré la Sainte-Barbe, vendredi 17 décembre.

» Bernard Maingot  

20101217_sainte-barbe_7028-bl.jpgLa Sainte-Barbe est l’occasion de rassembler. A gauche, les jeunes sapeurs-pompiers (en casque rouge) à côté de sapeurs-pompiers du centre de secours de Saint-Jean-d’Angély. A droite des étudiants en Bac Pro au lycée Blaise-Pascal. Les familles et amis écoutent le capitaine Fougeret pendant son allocution. PHOTO BERNARD MAINGOT

C’est en présence des autorités civiles et militaires (1), d’élus, des sapeurs-pompiers volontaires et professionnels et des jeunes sapeurs-pompiers du centre de secours renforcé, de leur famille, et des élèves en Bac Pro sécurité-Prévention au lycée Blaise-Pascal que le capitaine Yannick Fougeret a prononcé son allocution, vendredi dernier, à la salle Aliénor-d’Aquitaine. Le chef du centre a retracé l'activité de la caserne durant cette année, rappelant que si les véhicules étaient moins nombreux l’extérieur, on pouvait admirer deux camions de feu de forêt tout neufs et a félicité ses hommes pour leur investissement en 2010, notamment lors de la tempête Xynthia du 27 février. 

20101217_sainte-barbe_7017-bl.jpgLe capitaine Yannick Fougeret au micro. PHOTO BERNARD MAINGOT

Évoquant Xynthia, le chef de centre a remercié ses hommes pour leur investissement et leur comportement dans les interventions qui verront des distinctions (voir encadré) et rappelé le décès de leur collègue rochelais, le sergent Couturier, ainsi que celui de deux autres camarades cette semaine en Loire Atlantique.

Le capitaine Fougeret a présenté l’activité interne des sapeurs lorsqu’ils n’étaient pas en intervention, laquelle est organisée autour de quatre grands services. En premier lieu, la formation, fondamentale dans cette plateforme très sollicitée pour ses possibilités d’accueil : 450 stagiaires ont suivi 42 stages ; 20 journées consacrées au secourisme ; trois semaines pour les différents niveaux de sapeurs ; quatre semaines pour l’incendie et techniques opérationnelles ; manœuvres quotidiennes ; maintien des acquis ; sport et condition physique.

Le « Tech-Mat », avec six spécificités (parc roulant, casernement, gestion air et oxygène…). Le service opération (« le service de l’ombre ») qui contrôle les bouches incendie, réalise les plans d’accès, actualise la cartographie et assure la bonne conduite des opérations de secours. Le dernier service, les ressources humaines, est le point névralgique du système : il doit équilibrer la garde postée entre les sapeurs volontaires et professionnels et assurer la présence de huit sapeurs chaque jour.  

20101217_sainte-barbe_7032-bl.jpgLes jeunes sapeurs-pompiers sont à gauche. PHOTO BERNARD MAINGOT

Deux sections spécifiques

Il a ensuite présenté et félicité deux sections spécifiques au centre. D’abord celle des jeunes sapeurs-pompiers (JSP), composée d’une douzaine de jeunes d’une quinzaine d’années, qui viennent le samedi matin et passeront leur brevet de cadet dans trois ans. Cette section, qui a failli disparaître par manque d’encadrant, repart en janvier prochain. Ensuite, une partie de la section Bac Pro sécurité-Prévention du Lycée Blaise-Pascal. Ces jeunes viennent depuis trois ans accomplir leur stage obligatoire durant deux mois par an au centre de secours et reçoivent une véritable formation initiale de sapeur-pompier volontaire.  

20101217_sainte-barbe_7018-bl.jpgLes Bac Pro du lycée Blaise-Pascal. PHOTO BERNARD MAINGOT

Le colonel Calvo, commandant le Groupement centre de Saintes, a adressé ses chaleureux remerciements au conseil général pour son soutien financier au SDIS 17, qui lui permet d’avoir une activité intense : construction d’une caserne au Château-d’Oléron, acquisition d’un terrain à Rochefort, reconstruction du centre de secours de l’Ile-d’Aix… Il a évoqué la sécurité au quotidien et la sécurité routière : « Nous avons un métier dangereux. Nous avons eu 12 morts dont quatre en service commandé en trois semaines. S’il y a eu 51 morts en Afghanistan depuis 2001, ce sont 12 à 15 pompiers qui décèdent chaque année, soit le double. (…) Côté sécurité routière, nous avons trop de morts en France (…) Nous avons reçu deux camions de feu de forêt tout neufs. C’est un investissement lourd : un camion coûte 225 000 euros ». Il a adressé ses félicitations pour l’activité du centre, qualifiant celui-ci de « modèle du genre ».

La députée Catherine Quéré a témoigné de « son admiration ». Elle a fait partie de la mission parlementaire qui a enquêté sur Xynthia et a relaté l’émotion qui jaillissait dans les entretiens avec les sinistrés et les élus.

Le sous-préfet Frédéric Brassac a lu le message du ministre de l’intérieur, exprimant la reconnaissance de la Nation pour les pompiers qui avaient perdu la vie en service ces derniers jours.

Paul-Henri Denieuil, maire de la ville a remercié le capitaine Fougeret pour avoir formé l’ensemble des élus aux premiers secours citoyens ;

Jean-Yves Martin, conseiller général, a apporté la conclusion : « Nous avons voté ce matin – à l’unanimité, il faut le souligner – un budget de 9,6 millions d’euros pour le SDIS. C’est à nous de vous remercier et de vous donner les moyens de travailler correctement. Merci pour cette année qui était exceptionnelle avec Xynthia. Merci, en tant que médecin, car vous assurez un certain nombre d’urgences. Vous êtes une grande famille. Ce n’est pas encore la parité, mais je vois des filles dans les jeunes sapeurs-pompiers et rien ne vaut un sourire de femme pour quelqu’un en difficulté ».

      

(1) Étaient notamment présents le sous-préfet Frédéric Brassac, la députée Catherine Quéré, le conseiller général Jean-Yves Martin, le maire de Saint-Jean-d’Angély, Paul-Henri-Denieuil, assisté de conseillers municipaux, des maires du canton, le commandant Pérot de la compagnie de gendarmerie ainsi que des officiers de gendarmerie, le colonel Dominique Calvo, commandant le Groupement centre (basé à Saintes).  

20101217_sainte-barbe_7059-bl.jpgLes JSP. PHOTO BERNARD MAINGOT

1 800 interventions à Saint-Jean-d’Angély

Le centre a effectué 1 800 interventions, soit une augmentation de 3% par rapport à 2009 : 1 223 secours à personnes, 243 accidents, 221 incendies et 77 opérations diverses. Il faut ajouter 30 interventions des équipes spécialisées (Grimp, recherches de personnes, sauvetages, équipe cynophile…). A noter que la tempête Xynthia a vu plus de 12 000 interventions, dont le quart en Charente-Maritime.  

20101217_sainte-barbe_1580-bl.jpgPHOTO BERNARD MAINGOT

Distinctions

Médaille d’honneur échelon or : major Dabout (35 ans de service) ; 

Médaille d’argent : sergent Rétoré ;

Fouragère : sapeur Pierrat.

Témoignages de satisfaction : capitaine Fougeret ; major Dabout ; adjudant-chef Richet ; sergent Magnier ; sergent Serre ; caporal Boudeau ; sapeur Fouquet ; sapeur Gaudin.

Sapeurs incorporés dans l’année : Gaël Ranger ; Salim Al Hadri ; Cécile Fouladoux.  

20101217_sainte-barbe_7067_frederic_delbos_docky-bl.jpgIl y a quatre équipes cynophiles chez les pompiers de Charente-Maritime : deux à La Rochelle ; une à Saintes et une à Saint-Jean-d’Angély. L’équipe cynophile de Saint-Jean-d’Angély : Frédéric Delbos, qui a participé aux recherches en 2001 à AZF Toulouse. A l’époque, il avait un chien Berger allemand. Depuis, il fait équipe avec Docky, un magnifique chien border-collie, qui écoute – c’est bien connu – « la voix de son maître ». Leur activité concerne la recherche des personnes ensevelies sous les décombres, celle des personnes égarées, souvent atteintes de la maladie d’Alzheimer, et la recherche des enfants portés disparus. Frédéric Delbos a d’abord été pompier volontaire en 1996. Passionné par les animaux et les chiens, il s’oriente vers la recherche des personnes. Il enseigne aux « bac pro » en prévention sécurité incendie secourisme. PHOTO BERNARD MAINGOT

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Pompiers
commenter cet article

commentaires