Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 11:00

22 avril 2010 – Billet 1737 – Photos ©Bernard Maingot (photo de haut de page : Restaurant Le Popsy's)

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Le plan de circulation

ne satisfait pas les commerçants

PLAN DE CIRCULATION Dans un communiqué, Dominique Grosdenier, président de l’association des commerçants angériens exprime son désaccord sur le nouveau plan de circulation et la piétonisation en centre-ville. Ils n'assiteront pas à la cérémonie d'inauguration par la municipalité, prévue samedi 24 avril.  

 

20100419 accid borne 2837-popsy-

Au bonheur des garagistes et carrossiers. (Photo Le Popsy's, rue de la Grosse Horloge)

20100421 borne rue horloge 2305-blLundi 19 et mardi 20 avril, sept voitures ont percuté la borne à l’entrée de la rue de la Grosse-Horloge. Dans la semaine, deux autres véhicules ont augmenté ces accidents qui s'élèvent à neuf. 

Le 17 avril, La municipalité a mis en place un nouveau "plan de stationnement et de circulation", pour lequel elle a prévu une inauguration officielle samedi 24 avril. C2A, l’association des commerçants angériens, a décidé de ne y pas participer, pour marquer son désaccord avec la municipalité. 

20100421 borne rue jacobins 2336-blBorne escamotable rue des Jacobins.

Dans un communiqué, C2A précise les motifs de son mécontentement : « Il n’y a rien à inaugurer puisque rien n’est terminé ! Ce projet n’est pas celui de l’association, qui avait fait à la municipalité une proposition constructive, approuvée par l'ensemble des commerçants adhérents. Nous avons recherché la négociation, mais trop de points importants n’étaient pas négociables, notamment les parcmètres et les bornes escamotables qui fleurissent à tous les coins de rue. Trop de points n’avaient pas de solutions : les 80 personnes en moyenne qui ont assisté aux réunions peuvent en témoigner. Ce projet ne reposait sur rien à son origine : pas d’étude d’impact, pas de chiffrage. Rien et surtout pas d’étude économique du coût et son incidence sur l’emploi et l’économie locale,  hormis un vieux dossier des années X. En exemple, les comptages des voitures ont été effectués début décembre 2009 seulement. De ce fait, il ne pouvait être présenté dans sa globalité et il a été traité à l’avenant. (…) » 

20100421 borne rue jacobins 2309-blBorne escamotable devant le marché, rue des Jacobins.

Et Dominique Grosdenier de rappeler que les commerçants désiraient un stationnement en zone bleue au lieu d’horodateurs payants. « Le plan de "ré-enchantement de la ville"   devait entrer vigueur après que les parkings gratuits soient réalisés. Ceux-ci ne sont pas en service comme prévu mais les parkings seront payants dès le 3 mai en centre-ville. On a mis la charrue avant les bœufs. Les clients qui ne pourront se garer iront à l’extérieur, vers les centres commerciaux. Et on ne saura jamais le coût définitif de l’opération, car l’équipe (des élus, NDLR) en place n’a jamais su communiquer. »

Et le président de C2A de détailler le parking Lair dont l’engazonnement tardif (dû au froid, NDLR) a empêché l’ouverture, le champ de foire, qualifié de « champ de mine », la suppression du parking de l’abbaye royale, la gêne des travaux et la baisse de fréquentation en ville… 

20100421 borne rue jacobins 2329-blRue des Jacobins : des capteurs au sol permettent d’abaisser la borne escamotable pour qu’un véhicule prisonnier sorte de la zone piétonne.

« Nous imaginons déjà l’ambiance de Floralia et du salon du livre, début mai, avec, l'espace d'un week-end, l’absence de stationnement en centre-ville, puisque les places de l’Hôtel-de-Ville et François-Mitterrand seront entièrement occupées. Ceci va probablement contribuer à couvrir de voitures les parkings fantômes, et donner l'illusion d'un succès. »

Ce projet semble diviser les commerçants. De l’aveu même de C2A, « nombreux sont les adhérents de 2009 qui n’ont pas renouvelé à ce jour leur adhésion, estimant avoir été mal défendus par leur association. Ils attendent de voir. Ils sont inquiets. Ils n’apprécient guère et se sentent blessés par le ton ironique et méprisant de donneur de leçon qu’affichent les gestionnaires de leur ville. Les réabonnements sont de l’ordre de 50 %. ! »

Dominique Grosdenier enfonce le clou : « Ce projet a été bâti sur d’intimes convictions et de la désinformation. Depuis le début des réunions de concertation, la mauvaise foi de nos élus et leur incompétence à répondre aux questions légitimes des riverains ont faussé les débats. Ce projet a été décidé parce qu’il ne se passait rien à Saint-Jean-d’Angély alors que nous attendions l’action municipale sur le thème des créations d’entreprises et de l’emploi. La crise a bon dos ! Il se crée des entreprises un peu partout mais pas grand-chose ici et les projets récents sont plus à mettre au compte de la CDC et de la région. »

Le président des commerçants, exprimant son scepticisme face aux certitudes des élus, affirme que « la C2A n’envisage pas de manifestation particulière dans l’immédiat. Cependant si elle est confrontée à une demande suffisamment importante, avec des commerçants prêts à soutenir son action… alors, elle passera à l’action. »

De fait, on peut s’attendre samedi 24 avril à ce que des vitrines soient drapées de blanc et des rideaux baissés…

 

Tout n’étant pas négatif, le président de C2A précise cependant que la nouvelle signalétique qui sera mise en place a fait l’objet d’une concertation associant les commerçants, les professionnels du tourisme et les services municipaux. 

20100421 borne rue jacobins 2331Rue des Jacobins : le mercredi, jour de marché, une borne est prévue pour empêcher les voitures de rentrer, mais elle permet de sortir. 

20100421 velos au marche 2314-blParoles recueillies mercredi 21 avril : « Expliquez-moi comment on peut ranger son vélo ici un jour de marché ? » - Ben oui M’sieur, c’est bien pour un vélo de cirque à une roue, mais ça fait court pour les vélos à deux roues.

Paroles d’usagers

« J’avais dit qu’il y aurait des accidents ici. Lundi, jour où les bornes escamotables ont été mises en service, six voitures ont percuté la borne à l’entrée de la rue de la Grosse Horloge. Une septième a fait la même chose le lendemain mardi ! Il y a un problème à cet endroit.

- Les poteaux verts à l’entrée des zones piétonnes sont trop petites. On ne les voit pas quand on manœuvre le camion au marché.

- Mercredi matin, un véhicule a tordu le poteau en bas du marché.

- Le nouveau plan de circulation ? C’est toujours le bazar pour se garer le mercredi…

- La borne à l’entrée de la rue de la Grosse Horloge ne se voit qu’à trois mètres, car elle est située dans un tournant. Le totem devrait être placé à droite : on ne le voit pas en arrivant de la gauche. Le feu clignotant qui a été rajouté est plus gênant qu’autre chose. Le timbre situé devant attire trop l’attention par rapport à cette petite borne. La barrière en métal cache la borne. Il faut dégager la vision à cette entrée.

- Le problème, c’est qu’on touche à nos habitudes… Ça ira mieux dans quelques mois.

- Des timbres devant l’Hôtel-de-Ville et la salle municipale pour empêcher la circulation, c’est bien, mais comment les pompiers passent-ils ? C’est autre chose qu’une borne escamotable à remuer. » 

20100421 timbres alienor 2320-blDes timbres en pierre ont été placés devant la salle Aliénor-d’Aquitaine. 

20100421 timbres rue hdv 2318-blDes timbres en pierre empêchent la circulation devant l’hôtel-de-Ville. 

20100421 horodateur 2338-blLes horodateurs seront mis en service le 3 mai.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Urbanisme Projets Réalis.
commenter cet article

commentaires