Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 19:06

Lundi 8 février 2010 – Article 1526

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – COLLÈGE GEORGES-TEXIER - DÉVELOPPEMENT DURABLE

Des arguments valables

pour un développement durable

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - Des ateliers et conférences sur le développement durable ont été proposés aux élèves de troisièmes du collège Georges-Texier, jeudi 4 février

» D. C. – Photos B. M.  

20100204 E3D-college-dietet 24(bl)Françoise Cotten-Rhein, diététicienne. (Photo Bernard Maingot)

Sur le thème "Agriculture, alimentation et santé", Françoise Cotten-Rhein, diététicienne dans l’île de Ré a traité maints sujets : l'assiette idéale ; les pesticides dans les aliments, leur nocivité ; les additifs alimentaires ; la nutrition ;  bonbons et nutella ; « faut pas manger trop de céréales le matin, à cause des matières grasses », manger des fruits… Elle a expliqué comment s'orienter pour trouver de bons produits, en comparant le prix au kilo, montré l’exemple d'un repas équilibré, décortiqué la production intensive et l'agriculture biologique, prenant d’autres exemples avec les œufs  et les différents modes d'élevage, expliquant les logos, les labels, l’origine des produits grâce aux codes-barre.  « J'ai bien aimé les codes-barre et les explications pour savoir d'où ça vient » a commenté Alexy.

 

20100204 E3D-college-yaourt 30(bl)Jean-Noël Biteau. (Photo Bernard Maingot)

Jean-Noël Biteau, professeur SVT (sciences et vie de la terre), a traité "l’histoire d'un pot de yaourt". Partant d'un pot de yaourt, il s'agissait de reconstituer toutes les filières mises en œuvre pour sa fabrication. A l'aide de vignettes représentant une vache, un camion, un champ.... Cela a permis de mettre en évidence l'importance du transport dans la filière agroalimentaire : un pot de yaourt totalise plus de 9 000 km de transport si l'on prend en compte toutes les filières (fabrication du pot, du couvercle, de l'arôme et du lait fermenté). Grâce aux sites "alterre bourgogne" et "reponse à tout.com", des questions ont fusé : « comment on ferait s'il n'y avait plus de pétrole ? ». Les métiers impliqués et l'exploitation des enfants dans certains pays ont été sur la sellette : « ça revient moins cher de faire fonctionner une usine en Inde et de payer le transport que de produire en France (coût de la main d'œuvre) ». « Dans notre groupe trois élèves sur quinze font eux-mêmes leurs yaourts », a dit Amandine.

Deux ateliers avec de la documentation variée issue de périodiques et du fond documentaire du CDI (centre de documentation et d’information) ont permis aux élèves de rechercher par eux mêmes des réponses aux questions posées.

 

20100204 E3D-college-kokopelli 01(bl)Bruno Morandeau, de l’association Kokopelli. (Photo Bernard Maingot)

Bruno Morandeau, de l’association Kokopelli, a traité "Les semences d'hier, d'aujourd'hui et de demain". Pour chaque plante il existe de multiples variétés. Des explications ont été données sur les hybrides (la fécondation croisée du maïs), sur le fait que 75% des semences sont possédées par quatre grands groupes multinationaux, sur les OGM, leur dangerosité pour la santé, sur la présence des insecticides. Quelques chiffres ont été donnés sur le calcium et le fer,  présents dans le chou et l’épinard, montrant que la valeur nutritionnelle de ces plantes a nettement chuté entre 1914 et 1992.

 

20100204 E3D-college-syngenta 13(bl)Arnaud Camus, de la société Syngenta. (Photo Bernard Maingot)

Arnaud Camus, de la société d’agrochimie Syngenta a développé "Une agriculture bien d'aujourd'hui" : un quizz qui balaye des thèmes aussi divers que la surface des forêts (en France elle a augmenté), la toxicité de molécules naturelles et artificielles,  la production des pesticides à partir des substances naturelles, la toxicité (« une question  de dose »), les délais de commercialisation des nouvelles molécules (toxicité, efficacité, effets sur l'environnement). Commentaire : «  Il existe des risques mais avec la technologie dont on dispose, on analyse tout ce qu'il y a dans un pesticide ». Ont été précisés et évoqués la définition d’un pesticide, le test sur des melons, où l'utilisation de pesticides permet d'avoir des fruits de qualité, les molécules utilisées dans les pesticides, qui sont pour la plupart naturelles. De gros enjeux pour fournir demain une alimentation en grande quantité.  « Je ne suis pas convaincu que les pesticides ne sont pas nocifs », a conclu Simon.

Ces démarches contradictoires devraient permettre aux élèves de développer leurs arguments et de se faire une véritable idée du développement durable. C’est aussi une éducation à la citoyenneté et la sensibilisation de futurs citoyens.

Des liens à consulter

www.colleges17.org/gt-st-jeandy/evaweb/spip.php?rubrique112

http://kokopelli.asso.fr/

www.syngenta.fr/fr/Pages/home.aspx

www.syngenta-agro.fr/synweb/default.aspx

f.cotten@lasantenutrition.com

www.screlec.fr/

www.alterre-bourgogne.fr

www.reponseatout.com/   

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Patrim. Envirt Dév. Dur.
commenter cet article

commentaires

Hoareau 19/09/2012 19:39


A propos des difficultés pour faire ses devoirs, chaque élève ne présente pas les mêmes
blocages. Selon les « affinités » par matières, certains se sentent ainsi très à l’aise dans les
mathématiques et d’autres non. Pour les aider à maîtriser leur bête noire et arriver à bout de
leurs exos, les moins performants ont le choix entre différents système d’accompagnement
scolaire dont le soutien scolaire en ligne. Corrigés d’exercices, fiches de cours ou résumés
de leçons… les services disponibles embrassent généralement toutes les matières. A
chacun donc de sélectionner la sienne. Le soutien scolaire en ligne existe de plus
pour tous
les niveaux, de la primaire jusqu’au lycée. Sur cyberexo.com, les niveaux vont de la 6è en
Terminale.