Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

18 février 2010 4 18 /02 /février /2010 14:06

Jeudi 18 février 2010 – Article 1543 - S. H.

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Servir et recevoir

ROTARY-CLUB : En honorant Micheline Samuel, présidente de L’Amitié, les Rotariens veulent aussi mettre en valeur le civisme et le dévouement de tous les bénévoles de cette association, qui aide les familles modestes en organisant, chaque année, quatre bourses aux vêtements et aux objets.

20080404 lamitie 9484-blA la bourse aux vêtements du 4 avril 2008. (Photo B. M.)

Vendredi 19 février à 19 heures, le Rotary-club organise, à l’abbaye Royale, une cérémonie devenue traditionnelle : la remise du Prix Servir. La lauréate 2010 est Micheline Samuel, présidente de l’association L’Amitié.

« Il s’agit de distinguer une personne qui, par son civisme, son dévouement, son altruisme, épouse les valeurs morales, l’esprit et la philosophie du Rotary », explique Véronique Loridan, présidente du Rotary-club.

Créée en 1979 par Mme Lambert et quelques amies, L’Amitié, qui compte une quarantaine de bénévoles, organise quatre bourses par an, deux au printemps et deux à l’automne (deux pour les vêtements, deux pour les objets). Ces bourses attirent plusieurs centaines de personnes dans l’ancien garage des PTT, boulevard Lair, aujourd’hui propriété de la Ville.

« Les ventes se déroulent sur trois jours, dont, si possible, un samedi ou un dimanche. Pour en fixer les dates, nous tenons compte de celles des versements des prestations sociales, dit Micheline Samuel. Les bourses aux vêtements ont lieu en avril et juste avant la rentrée scolaire. Les objets sont vendus en mai et autour du 11 novembre. Le principe est celui du dépôt-vente. Chacun peut apporter quinze vêtements et deux paires de chaussures. Nous sommes vigilantes sur leur état et leur propreté. Pour les objets, nous limitons les dépôts à quarante pièces et, si nécessaire, nous vérifions leur fonctionnement… ».

7 000 vêtements, 5 000 objets

L’opération, on s’en doute, est loin d’être de tout repos ! A chaque fois, ce sont 7 000 vêtements - enfants et adultes - et 5 000 objets – du bibelot au petit meuble en passant par la vaisselle, l’électroménager et l’électronique, qui sont mis en vente. « Une ‘campagne’ dure une dizaine de jours, note la présidente de L’Amitié. Il faut d’abord installer nos rayonnages et cabines d’essayage, recevoir et répertorier les pièces à vendre, établir une fiche descriptive, trier, ranger par taille, par âge… Cela demande une bonne vingtaine de personnes. Nous ouvrons de 9 heures  à 19 heures, mais il n’est pas rare que nous soyons encore là à 21 heures ! ».

Puis vient la vente. « Parfois, ce sont plus de cent clients qui attendent à l’entrée », dit Micheline Samuel. « Nous recevons bien sûr des personnes aux revenus modestes, mais aussi, de plus en plus, des familles de classe moyenne. Chez nous, tout le monde peut vendre, tout le monde peut acheter ».

Les prix pratiqués : un, deux, cinq euros… Les plus élevés atteignent la vingtaine d’euros ! L’objectif de L’Amitié n’a rien de commercial. « Il s’agit d’aider, y compris les vendeurs, qui, pour la plupart, reçoivent quelques dizaines d’euros. En moyenne, 40 % des vêtements et 45 % des objets trouvent preneur », note-t-elle.

 

20091216 l'amitie cheques 1098Le 16 décembre 2009, les écoles primaires avaient reçu 5 000 euros de L’Amitié.

5 000 euros pour les écoles

Enfin, il faut tout ranger, noter les ventes, rendre les invendus à leurs propriétaires, faire les comptes. Le secret de la réussite : une organisation sans faille et la bonne entente. « Tout cela se fait dans une belle ambiance d’amitié, entre filles. Mais, nous manquons d’hommes pour la manutention », reconnaît Micheline Samuel, fière de recevoir, lors de chaque bourse, des visiteurs venus de loin, attirés par la qualité des offres, du rangement et de l’accueil. « On essaie toujours d’améliorer, de bonifier notre système, de regarder ce qui plait…, dit-elle. Le bouche à oreille fait le reste… ».

Un dernier détail, qui résume l’état d’esprit dans lequel œuvrent les bénévoles de l’Amitié : les frais de fonctionnement de l’association, qui ne sollicite aucune subvention - la ville payant toutefois le chauffage du local -, sont réduits au minimum. Le 16 décembre dernier, L’Amitié a offert 5 000 euros aux écoles angériennes, grâce à la commission de 10 % prise sur les ventes.

A travers cette distinction remise à leur présidente, ce sont donc tous les membres de cette belle association que le Rotary-club entend honorer, des personnes qui, elles aussi, appliquent à la lettre la devise des Rotariens: « Servir d’abord ».

Le bureau de L’Amitié

Présidente : Micheline Samuel ;

Vice-présidentes : Arlette Léry et Françoise Fétiveaud ;

Secrétaires : Marie-Claude Renaud et Annie Thibaut ;

Trésorières : Noëlle Paillet, Nicole Jouinot et Jocelyne Aimable ;

Membre : Marie Chauvet.

A noter que l’association compte parmi ses membres Henriette Bluard, qui est probablement la plus âgée parmi les nombreux bénévoles que compte Saint-Jean-d’Angély : « Elle a 93 ans et est toujours aussi dévouée ! », dit sa présidente.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Social-Entraide-Humanitaire
commenter cet article

commentaires