Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 07:05

Vendredi 19 mars 2010 – Article 1641

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - COMÉDIE DE L'ÉPERON

La photo 2 [numérique]

THEATRE - La comédie de l'Eperon présente le 23 mars et le 1er avril « La photo 2 [numérique] », une comédie  sentimentale, exotique et pédagogique, de Jean-Pierre Bonnin, pleine d'aventure de suspense, d'amour et d'action.

» J.-P. B. - B. M.

20100316 photo-2-numeriq-repet 1412-bl             En répétition mardi soir 16 mars, dans l'amphithéâtre de la Fondation Robert. (Photos B. M.)           

Mais pourquoi un titre aussi énigmatique ?
Voici deux ans, la Comédie de l’Eperon présentait « la photo », une comédie dans laquelle on découvrait à quels errements peut mener la passion de la photographie dans les ménages d’enseignants !

Toute la troupe a eu envie de poursuivre cette chronique un peu caustique et l’idée du mélodrame « la photo 2 » est née. Mais alors pourquoi numérique ? C’est évident : les protagonistes ont abandonné les diapos-party d’antan pour faire comme tout le monde et se livrer aux délices du numérique.

Au début de la pièce, en première partie, on retrouve des voisins, les Chapussons et les Boudarneau, se préparant à déguster les gourmandises photographiques d’un retour de vacances à Tahiti, mais ce n’est pas si simple. Les Boudarneau ont une petite fille dont le sommeil est agité. Par ailleurs, Monsieur l’inspecteur d’académie désire envoyer en Afrique un enseignant qui doit s’initier à la pédagogie des grands groupes. Quant à monsieur Chapusson, instituteur, il rêve aux palmes Académiques et pour cela il va intriguer...

En deuxième partie, M. Boudarneau est de retour d’Afrique, accompagné d’un collègue exotique qui fait rêver les dames et aussi les jeunes filles. Sans doute un peu trop, car pour l’amour d’une belle il va plonger dans la clandestinité. Sera-t-il expulsé ? Monsieur le Directeur sera-t-il décoré ? Peut-être pas, car une visite inattendue vient troubler la fête…

Séances mardi 23 mars et jeudi 1er avril, salle Aliénor-d’Aquitaine. Lever de rideau à 20 heures 30. Prix des places : cinq euros.

20100316 photo-2-numeriq-repet 1405-bl20100316 photo-2-numeriq-repet 1406-bl20100316 photo-2-numeriq-repet 1409-bl20100316 photo-2-numeriq-repet 1413-bl       

Avec par ordre d'entrée en scène :
La factrice, fonctionnaire larmoyante : Karine Turbez

M. Chapusson, directeur d’école frustré : Jean-Noël Bitaud

Mme Chapusson, épouse complaisante : Françoise Robyns

M. Boudarneau, adjoint fatigué : Gilles Porteres

Mme Boudarneau, ajointe au repos : Emilie Catrix

Melle Charlotte, remplaçante séduisante : Marine Cazenave

La voisine, personnage encombrant : Denise Mériglier

Monsieur l’inspecteur, fonctionnaire exemplaire : Jean-Pierre Bonnin

Madame Bonnin, institutrice retraitée : Mamie Renée

Et sans oublier

Amélie, bébé insupportable

Souleymane, maître d’école africain

Le voisin, voyageur oublié

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Cinéma Théâtre Spectacles
commenter cet article

commentaires