Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

2 août 2010 1 02 /08 /août /2010 23:10

Lundi 2 août 2010 – Billet 1965

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – SITES EN SCÈNE

Lancelot et le Dragon

THÊÂTRE Mardi 3 août, Lancelot et le Dragon vont s’affronter dans la cour des Angériens, sous l’œil de Carlo Boso.   

20100803 lancelot et le dragon« Lancelot et le Dragon », par la compagnie Entr'Act, sera la première prestation au programme de L'A 4, à l'abbaye Royale, dans le cadre de Sites en scène, mardi 3 août à 21 h 45. Pour l'occasion, Carlo Boso réapparaîtra dans la cour des Angériens.

La pièce

Depuis 400 ans, un village jouit de la présence d'un Dragon, qui protège les habitants contre tous, et surtout contre eux-mêmes. Pour le remercier de sa bienveillance, le peuple lui offre chaque année 1000 vaches, 2000 poules, 5000 moutons, 30 kg de sel, 10 potagers de salades, asperges, et choux-fleurs... et la plus belle pucelle du pays.

Arrive Lancelot, héros professionnel, venu se mêler de ce qui ne le regarde pas et déterminé à libérer la ville du monstre ; d'autant qu'Elsa, la jeune sacrifiée de l'année, est jolie...ça aide…

Malgré les réticences d'une population asservie, Lancelot réussira à terrasser le dragon, laissant les citoyens libres de choisir leur destin. Mais la liberté est parfois plus difficile à acquérir qu'on ne le croit…

Le Dragon, c’est celui que Lancelot terrasse, mais aussi un dragon qui a la faculté de prendre forme humaine pour commercer avec les hommes et imposer sa terreur.  C'est une rencontre des genres où le féerique rencontre la critique sociale et où l'humour  croise l'émotion dans un art total où se mêle théâtre, acrobaties et chants  dans un rythme effréné.

Cette pièce, écrite par Evgueni Schwartz en pleine guerre a été achevée en 1944. Elle a été interdite dès sa première représentation à Moscou. « On ne raconte pas des contes pour dissimuler une signification, écrira Schwartz, mais pour dévoiler, dire à pleine voix, de toutes ses forces, ce que l'on pense ». 

« Lancelot et le dragon » a été présentée au Festival d'Avignon en 2007, 2008 et 2009. Depuis, les représentations s'enchaînent dans toute la France.

Durée : 1 h 20. Mise en scène de Carlo Boso

La Compagnie

Depuis sa fondation en 1991, la Compagnie Théâtrale Entr’act poursuit sa recherche pour instaurer une relation nouvelle entre le théâtre et ses publics. Elle utilise les techniques du théâtre de l’opprimé mise en place par Augusto Boal et joue des spectacles interactifs, traitant de la prévention et de la lutte contre l’exclusion, tout au long de l’année, dans les collèges, lycées, quartiers, maisons d’arrêt, théâtres… Elle invite les spectateurs à devenir spect’acteurs, à monter sur scène pour combattre l’oppression et réfléchir sur ses propres comportements.

La rencontre avec Carlo BOSO en 2004 lui a permis d’échanger sur leurs pratiques théâtrales, théâtre de l’opprimé et Commedia dell’Arte. De nombreux points communs et complémentarités sont apparus : l’improvisation, l’interactivité avec le spectateur, le désir de mettre en lumière certaines réalités cachées ou mises sous silence… Travailler ensemble leur a alors semblé évident voire nécessaire.

Pratique

Plein tarif : 20 € / Tarif réduit : 16 € (adhérents A4, G19, groupes + 10 > pers.). 10 € (jeunes 6-18 ans, étudiants, demandeurs d'emploi. Pass (3 spectacles) : 48 € / Pass (5 spectacles) : 55 €
Tarif préférentiel Famille : consulter l'association A4 à l' Abbaye Royale, BP 90030 - 17 412 Saint-Jean-d'Angély Cedex par tél. au 06 80 77 63 52 et 05 46 59 40 40 ou par courriel à  celine.bohere.a4@orange.fr

Réservations pour les spectacles de Sites en scène 05 46 59 41 56
du lundi au vendredi de 14 h à 18 h / samedi de 10 h à 12 h et les soirs de spectacle, Cour des Angériens, de 20 h à 21 h 45.

Nouveauté à noter : le partenariat avec le restaurant « Le Scorlion » situé dans la Cour des Angériens avec un menu théâtre, cuisine de terroir authentique, sur le site du festival : deux  menus, deux entrées théâtre : 76 €

Prochains spectacles

Jeudi 5 août : « Beaucoup de bruit pour rien » par la compagnie Philippe Person.

Bénédict et Claudio, de retour de la guerre, rendent visite à Léonato. Léonato a une fille, Héro, dont Claudio tombe follement amoureux et une nièce, Béatrice. On veut unir les uns, désunir les autres ; un chassé-croisé amoureux dans un décor astucieux aux couleurs éclatantes.
Samedi 7 août
: « Hänsel & Gretel » par la compagnie Minute Papillon.
Hänsel et Gretel en ont assez de ne manger que du pain sec, et préféreraient jouer et danser plutôt qu'aider aux tâches ménagères. Très en colère, leur mère les envoie dans la forêt ramasser des fraises, mais une méchante sorcière habite dans les bois et mange les petits enfants qu'elle croise sur son chemin...
Lundi 9 août
: « Psyché » par la compagnie Du Griffon
Un Roi a trois filles. Psyché, est insensible à l'amour mais d'une beauté parfaite. Elle attire au Palais tous les hommes du royaume... Dans le même temps, les temples dédiés à Vénus sont désertés. Furieuse, la déesse ordonne à l'Amour, son fils, de ridiculiser la princesse...
Mercredi 11 août
: « Les Trois Mousquetaires » par la compagnie Qué Serà.
L'histoire raconte les aventures d'un jeune gascon, d'Artagnan, venu chercher fortune à Paris. Il se lie rapidement d'amitié avec trois mousquetaires du roi, Athos, Porthos et Aramis... Belle gageure avec un récit aussi célèbre.

Un concert après chaque spectacle

en partenariat avec le Centre de culture européenne

Mardi 3 août : Hommage à Stéphane Grappelli (Antoine Hervier : piano / Pascal Combau : contrebasse / Jean-Christophe Rouet : violon)

Jeudi 5 août : Trio Jazz (Eric Bourciquot and compagnie)

Samedi 7 août : Concert surprise.

Lundi 9 août : Hommage à Franck Sinatra (Antoine Hervier : piano / Pascal Combau : contrebasse / Marc Antony : chant et trombone.

Mercredi 11 août : Trio Jazz (Michel Boudjema : piano / Cyril Babin : contrebasse / Sébastien Jonckheere : batterie.

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Cinéma Théâtre Spectacles
commenter cet article

commentaires