Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 20:43

- Rédigé le mercredi 21 octobre 2009
- Adjonction du 23 janvier 2010 : l'émission le Mag du 17 octobre n'est malheureusement plus disponible sur le site de France 3, la chaîne n'ayant conservé en "disponible" au 23.01.2010 que les neuf dernières éditions (du 21 octobre 2009 au 23 janvier 2010). Dommage, car le lien dans mon article ne sert plus à rien et cela n'incite pas à mettre des liens vers d'autres sites. Il reste le résumé, mais ce n'est pas pareil... 
AGRICULTURE BIOLOGIQUE ET MEDIAS

La bio logique

Consommateurs et consomm’acteurs

Une excellente émission sur France 3, samedi 17 octobre 2009 que j’ai découverte ce jour grâce au blog de Marius (Matha), en cliquant (clic droit) sur ce lien.

Il s’agit d’un reportage diffusé dans "Le Mag" sur l’agriculture Bio en Charente-Maritime.

L’émission commence d’abord chez Alain et Nadia Richard, qui ont une ferme d’élevage biologique à Aumagne, près de Matha. Sophie Goux nous apprend que le Poitou-Charentes est en retard dans ce domaine de l’agriculture, de l’élevage ou du maraîchage bioloque.

Un reportage fait ensuite découvrir la filière bio en Charente-maritime (et les consom’acteurs), dans les magasins, dans une cave, chez Léa Nature à Périgny (600 salariés), chez Jean-Michel Mingot à Marans, dans l’île d’Oléron chez Jean-Marie Mouhé et Benoît Simon et chez Nicolas Segin (GAB 17), des maraîchers bio oléronais, chez Emmanuel Langlet et Denis Gautronneau, à la ferme de Bonneville à Saint-Jean-de-Liversay (Marais poitevin), la plus importante du département, chez Fabien Grellet, vigneron à Matha, chez Jean-Marie Trichard, caviste à Tasdon, à Villeneuve-les-Salines pour la distribution des paniers de l’AMAP (association pour le maintien de l’agriculture paysanne, 1000 AMAP en France), chez Sébastien Michaud, maraîcher, chez Biocoop... 

Vous y apprendrez que la grande distribution se fournit en produits bio principalement à l’étranger, avec une empreinte carbone qui n’a rien de franchement écologique, que la vigne consomme 25 % des pesticides du marché français, ou bien encore que le marché du bio a fait une croissance de 39 % en 2008…

Vous découvrirez les avantages et les contraintes pour l’exploitant bio, et serez surpris de savoir qu’en France, 2 % seulement des terres sont en bio, à la 20e place dans l’Union Européenne (Poitou-Charentes est en dessous de ça alors que la Drôme est à 10 %).

L’émission dure 23 minutes, mais on ne décroche pas pour autant, les questions de Sophie Goux dans une interview très intéressante de Patrik Deron, président du Groupement des agriculteurs biologiques de Charente-Maritime (GAB 17), apportant des réponses qui interpellent…

                  

Merci Marius de cette info que je n’avais pas trouvé sur le canton de Saint-Jean-d’Angély, bien que le secrétariat de GAB 17 soit dans cette ville (quoi ? J’ai lancé un pavé dans la mare sur la communication ? il faut dire que, tout petit, je communiquais déjà avec les mares en y jetant des pierres. Qui n’a déjà point fait ça ?).

Partager cet article
Repost0

commentaires

U
<br /> <br /> Bonjour,<br /> <br /> <br /> Je vous propose de découvrir mon nouveau site que vous pouvez insérer dans vos liens.<br /> <br /> <br /> Ma riche expérience en boucherie associée à mes compétences de formateur et webmaster graphiste m'ont permis de créer http://universboucherie.com/<br /> <br /> <br /> Il est à l'image des services que je propose en terme d'innovation, de créativité et de pédagogie dans l'ensemble de ces secteurs.<br /> <br /> <br /> Vous y trouverez des outils pédagogiques et ludiques pour apprendre les morceaux du boeuf http://universboucherie.com/visuel/Vjeux.html <br /> <br /> <br /> Il a également pour vocation de participer à la modernisation et à la promotion des métiers de la viande.<br /> <br /> <br /> C'est dans cet esprit qu'il doit devenir un lieu d'échanges et de partages.<br /> <br /> <br /> Il est ouvert à toutes vos propositions pouvant participer à son amélioration sont les bienvenues.<br /> <br /> <br /> Cordialement<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> J'ai souvenir de cette opération, voici plusieurs dizaines d'années (mais c'était quand ?) qui s'appelait "Suivez le boeuf"... J'étais tout jeune alors, mais ces slogans (la réclame n'était<br /> pas encore de la publicité) avaient bien marqué nos esprits et nous guettions le boeuf. En vain...<br /> Par la suite j'ai appris que certains "bas-morceaux" étaient d'un bon rapport qualité-prix, telle la "souris", mais la découpe et la connaissance d'un gros animal comme le boeuf ou la vache<br /> est complexe pour un profane. Je dirais que nous ne connaissons pas la moitié des noms.<br /> Qui a mangé de la queue de vache ? On connaît plus la langue de boeuf.<br /> Autrefois, quand les vétérinaires venaient "opérer" un poulain, ils emportaient les morceaux en question dans leurs poches. Les gens, quand ils parlent maintenant de ris-de-veau ou de ce<br /> qu'ils croient connaître dans la composition d'un vol-au-vent, croient avoir découvert la panacée, mais ils passent à côté de la réalité des choses.<br /> Les qualités gustatives et le plaisir de l'estomac ou du palais passent d'abord par le bon-conformisme en matière d'appellations.<br /> Et je concluerai en disant : qui a déjà mangé des ... de mouton ?<br /> <br /> <br />
S
<br /> Cette diffusion a été annoncée lors de la soirée AFFUT D'OEIL du vendredi 16.<br /> <br /> Certainement trop tard pour une diffusion plus large.<br /> <br /> <br />
Répondre
B
<br /> Autant pour moi !<br /> Je pense cependant que les lecteurs vont visionner ce Mag de France 3.<br /> BM<br /> <br /> <br />