Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 07:00

Samedi 20 mars 2010 – Article 1645

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY – ASSOCIATION ANGÉRIENNE D’ACTION ARTISTIQUE

Les soliloques de Mariette

THÉÂTRE – Les soliloques de Mariette, avec la remarquable Anne Danais. Une programmation A4, mardi 30 mars à 20 h 30, à la résidence de la sous-préfecture.  

20100330 soliloques-Mariett-090309 041Mardi 30 mars 2010 à 20 h 30 – Résidence de la sous-préfecture

Dans Les soliloques de Mariette, une pièce inspirée du roman Belle du Seigneur* d’Albert Cohen (Editions Gallimard), Anne Danais prête sa bonhomie à la domestique, un personnage cher à l’écrivain.

Interprétation : Anne Danais / Mise en scène : Anne Quesemand  

20100330 soliloques-mariette-anne-danais-(site)Mariette, c’est la “bonne” d’Ariane, qui, dans son quartier général (la cuisine), frotte, astique, recoud, moud le café à la main,… ! Malicieuse et espiègle, débordante de vitalité, elle raconte avec son franc-parler, en “brillant l’argenterie” ce qu’elle vit de sa place de bonne, sur les gens, les événements, l’amour, la vie, les religions, déclamant son point de vue, ses opinions politiques, à un interlocuteur invisible. Ses confidences amusent ou émeuvent. Elle raccourcit les mots trop compliqués, revisite les expressions populaires. Son langage est cocasse – ça souffre pas une langouste, c’est habitué vous pouvez y couper la tête ça dira pas un mot - et elle chante. Le tout est une philosophie pratique basée sur le bon sens d’une femme « qui a battu de l’ouvrage ».

Elle a vu grandir Ariane, la voit comme sa fille, et suit l’évolution de sa passion pour Solal, un amour fou qui la tracasse et qu’elle sent mal tourner.

L’écriture majestueuse et drôle d’Albert Cohen se prête au théâtre : le soliloque est aussi une adresse à sa sœur, à Ariane, au monde, à nous.

 

Extraits

« … donc, comme je vous disais de l’ouvrage j’en ai battu, allez il y a pas beaucoup de jeunettes qu’elles en auraient fait autant comme la vieille Mariette que pourtant elle a pas toujours été vieille allez, petite et boulotte que je suis maintenant et des rides qu’on dirait que je suis une pomme oubliée à la cave… »

« … ce qui faudrait moi je le sais, mais le gouvernement ils sont trop occupés à faire leur beurre, ce qui faudrait à mon idée c’est qu’y ait des petits, d’accord, mais ayant de quoi vivre en bonne vieillesse, et puis des moyens, d’accord aussi, ça fait marcher le commerce,… mais pas des gros gros avec des sous à savoir pas qu’en faire, Agha Khân et miyardaires d’Amérique, et princesses de ci et de ça qu’on voit sur les illustrés, ayant tout de trop, colliers et perles précieuses, et si on les vole s’en foutent, rigolent d’un air de dire moi ça me fait rien vu que j’ai de quoi et je m’en rachèterai d’autres… »

On aimerait l’entendre soliloquer plus longtemps. Une bavarderie à ne pas manquer et un savoureux spectacle porté par une remarquable comédienne

Belle du Seigneur

Belle du Seigneur (1968), couronné par le Grand Prix de l’Académie Française, est un roman lyrique, rabelaisien, dans lequel se dégagent trois axes récurrents chez Albert Cohen : l’amour du peuple juif, traité avec lucidité, humour, profondeur et exubérance ; l’hymne à la femme et l’exploration des méandres de la passion amoureuse poussée à son paroxysme ; l’obsession de la mort. 

Dissection au scalpel de la petite bourgeoisie, plume acérée, caricature comique et attendrie des Valeureux, ironie sarcastique pour détailler les comportements : par son écriture plurielle, Albert Cohen embarque le lecteur dans une contrée fantastique, à l’aide entre autres de monologues sans ponctuation, sans paragraphe, dans un tourbillon de mots, de néologismes qui laissent affleurer la densité, l’émotion et l’humanité des personnages.

 

Anne Danais

Comédienne, poète, auteur-compositeur interprète, metteur en scène, Anne Danais vit en Charente-Maritime, où elle est comédienne activiste de La Maison du Chat bleu (Les Garlopeaux, 17350 Saint-Savinien – Tél. 09 77 64 62 35),  Elle s’est formée en théâtre-chant-écriture musique-clown auprès du Roy Art Théâtre. Elle a collaboré à de nombreux spectacles avec des compagnies indépendantes (Le journal d’une femme de chambre, Rue des bonnes femmes, Le parcours des humiliés, …), en a créé elle-même comme chanteuse comédienne.

D’autre part, elle a développé des activités de formation au jeu théâtral pour des adultes et en milieu scolaire.

« J’entretiens une relation passionnée avec Belle du Seigneur depuis une bonne vingtaine d’années. J’ai eu un coup de foudre pour l’œuvre entière qui provoqua presque une paralysie, une incapacité à lire autre chose pendant plusieurs mois. C’est une histoire d’amour douce et qui dure. »

La Maison du chat bleu   Les soliloques de Mariettes   Le site d'Anne Danais  

 

A4
A4, association loi 1901, est soutenue par le conseil régional Poitou-Charentes, le conseil général de la Charente-Maritime, la ville de Saint-Jean-d’Angély, la communauté de communes du canton de Saint-Jean-d’Angély et le syndicat mixte du Pays des Vals de Saintonge.

Contact : Céline Bohère – A4 – Abbaye Royale – BP 90030 – 17412 Saint-Jean-d’Angély Cedex

Tél. 06 80 77 63 52 – 05 46 59 40 40 – e-mail celine.bohere.a4@orange.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Cinéma Théâtre Spectacles
commenter cet article

commentaires