Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

8 juillet 2010 4 08 /07 /juillet /2010 10:58

Mercredi 7 juillet 2010 – Billet 1919 » Photos ©Bernard Maingot

Lire l’article précédent : le conseil communautaire du 5 juillet à Saint-Jean-d’Angély

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Coup de théâtre !

Saint-Savinien rejette la fusion

INTERCOMMUNALITÉ Lundi 5 juillet, sans crier gare, la communauté de communes du canton de Saint-Savinien à rejeté le projet de fusion dans lequel elle s’était impliquée depuis plusieurs mois.

20100707 perrier boizumault forgeard 4128-blEntretien avec les quatre présidents des communautés de communes signataires du communiqué de presse reçu le 7 juillet 2010. De gauche à droite : Maurice Perrier (Cdc de Loulay), Francis Boizumault (Cdc de Saint-Savinien) et Francis Forgeard-Grignon (Cdc de Saint-Jean-d’Angély). Marc Duchez de Tonnay-Boutonne (Cdc Val de Trézence, de la Boutonne à la Devise), retenu en réunion à Paris, est absent sur la photo. (PHOTO BERNARD MAINGOT)

En novembre 2009, les présidents des communautés de communes des cantons de Loulay, Saint-Jean-d’Angély, Tonnay-Boutonne et Saint-Savinien ont été missionnés pour étudier la faisabilité d’une grande intercommunalité et le périmètre de fusion de ces quatre Cdc. Ceci pour renforcer l’attractivité économique du territoire et affirmer son identité par une politique touristique et socio-économique ambitieuse. Un regroupement qui recouvre 57 communes et concerne 33 613 habitants.

Le 29 juin, la Cdc de Loulay a adopté cette fusion par 23 voix (il y avait 9 voix contre et 4 abstentions).

Idem pour la Cdc de Saint-Jean-d’Angély, dans son vote à bulletin secret du 5 juillet (33 voix pour et 4 voix contre).

Le coup de théâtre viendra de Saint-Savinien, qui, deux heures après Saint-Jean, rejettera le même soir en réunion de Cdc le projet de fusion dont elle était partie prenante par 15 voix contre, 9 voix pour et 2 abstentions…

« C'est une déception », a commenté le lendemain Paul-Henri Denieuil, vice-président de la Cdc de Saint-Jean-d’Angély.

« La fusion, c’est 700 000 euros de dotation supplémentaire de l’État au titre de l’intercommunalité ! », déclare Francis-Forgeard Grignon, président de ladite Cdc, qui précise : « Nous avons fait dix réunions pour présenter le document abouti aux conseils municipaux des communes, où 52 maires sur 57 communes et 300 conseillers municipaux sont venus ! ».

Et Francis Boizumault, président de la Cdc de Saint-Savinien, de renchérir : « Nous avons tiré des remarques de ces réunions et organisé un forum le 22 juin, où 50 communes étaient présentes ». Maurice Perrier, président de la Cdc de Loulay ajoute : « Les communes auraient-elles peur de perdre des compétences ? Pourquoi remettre en cause le processus ? ».

Les quatre présidents en harmonie

Les quatre présidents sont toujours sur la même longueur d’onde en ce qui concerne  l’intercommunalité. Dans un communiqué reçu mercredi en début d’après-midi, ils dénoncent une sorte de sabotage et de travail de « sous-marins de la fusion » essayant de torpiller le navire intercommunal en construction.

Extraits du communiqué : « Quelle stupéfaction !...Les délégués de Saint-Savinien ont décidé de suivre la position du conseiller général défavorable au projet… les conseillers généraux de la communauté de communes de Saint-Savinien et de Tonnay-Boutonne influencent les délégués communautaires… Certains élus ayant reconnu ouvertement la qualité et la pertinence du projet ont finalement choisi de s'y opposer. Force est de constater que ces mêmes conseillers généraux, qui ont brillé par leurs absences régulières aux réunions de travail, se sont acharnés à bloquer ce projet d'avenir nécessaire au territoire. Ces prises de position irresponsables sont lourdes de conséquences : un risque d'éclatement du territoire et de l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély, la disparition des services publics, un renoncement à 700 000 € de moyens supplémentaires sans fiscaliser les ménages et des perspectives de développement économiques balayées d'un revers de la main.

Cette prédominance de l'intérêt particulier au mépris de l'intérêt général, du territoire et de ses habitants est inacceptable… ces mêmes conseillers généraux qui pour l'un en 2002, confiait à la presse de rester intimement persuadé qu'il faudrait en venir un jour à une grande communauté… »

Que sera le vote de Tonnay-Boutonne, ce jeudi soir 8 juillet à la mairie de Nachamps ?

« Quelle que soit l'issue du vote de la Cdc de Tonnay-Boutonne, les quatre Présidents ne renonceront pas à ce projet de regroupement » précise le communiqué.

« Nous allons relancer le débat à la rentrée », déclarent-ils en chœur au cours d’un entretien, ce mercredi 7 juillet.

Pour l’heure, le préfet a deux mois pour valider ce périmètre d’une fusion à trois Cdc ou … l’invalider.

Bernard Maingot

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Economie-Tourisme
commenter cet article

commentaires