Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

15 septembre 2010 3 15 /09 /septembre /2010 06:30

Lundi 30 août 2010 – Billet 2058  

Les faits divers sont ICI

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY

Deux élues en campagne

contre des vies de chiens

MALTRAITANCE DES CHIENS Sylvie Salade et Florance Perry sont déléguées-enquêtrices pour les chiens maltraités.

» Bernard Maingot  

20100830 enquetrices-florence perry sylvie salade 4899-blFlorence Perry et Sylvie Salade combattent la maltraitance des chiens. PHOTO BERNARD MAINGOT

Elles sont adjointes au maire dans le conseil municipal de Saint-Jean-d’Angély. Mais elles ont aussi une autre « casquette » : Sylvie Salade,   adjointe aux affaires sociales et animation de quartier à vocation sociale, et Florence Perry, adjointe à la famille et chargée des animations de la ville sont déléguées-enquêtrices auprès du refuge de Fontorbe. 

 Elles combattent pour la défense des animaux, contre leur maltraitance, contre la négligence des maîtres ou le manque d’éducation qu’elles constatent. « D’ailleurs, ces manquements sont souvent liés ensemble : ne pas ramasser les crottes de chien indique que les gens ne sont pas responsables. Les martyriser montre le même comportement », affirment-elles.

Enfermés, brûlés, frappés…

Inspectrices pour le refuge de Fontorbe, elles interviennent dans des enquêtes, font intervenir la gendarmerie, rédigent des plaintes, contactent le SPA ou 30 millions d’amis. « Dans la pratique, lorsqu’il y a mauvais traitement, cela aboutit à faire retirer les chiens », commente Florence Perry.

Sylvie Salade précise : « En exemple, j’ai fait intervenir la police municipale pour un sharp-pei qui vivait renfermé dans une pièce et pour deux chiens qui vivaient enfermés dans le noir et mal nourris ». Les exemples ne manquent pas, des brûlures de cigarette sur le museau aux coups entraînant des séquelles paralysantes…

« Le tatouage avait été limé à la meuleuse »

Florence Perry ajoute : « J’ai trouvé un chien, route de Bignay. Il avait les yeux crevés, l’arrière-train paralysé et n’entendait plus rien… Le tatouage avait été limé à la meuleuse ! Je l’ai accueilli pour qu’il ait une fin de vie décente et je l’ai appelé Albert. Depuis, avec une laisse double, il marche derrière ma chienne Edda, qui lui sert de chien-guide d’aveugle. C’est fabuleux de les voir tous les deux… A Saint-Jean, un autre chien a été jeté par la fenêtre, du 3e étage. Les voisins n’ont pas voulu témoigner. C’est absolument ignoble ce qui se passe dans cette ville ! ».

Depuis qu’elles sont en fonction, elles ont découvert des élevages clandestins, où trois chiens étaient confinés dans une cave.

« Il faut sensibiliser la population sur ce sujet, et qu’elle appelle la police pour les cas anormaux. Vous savez, on est méchante avec ces irresponsables qui ne devraient pas posséder de chiens. Dès leur plus jeune âge, il faut apprendre aux jeunes le respect de l’animal… A Hyères, le conseil municipal a nommé un conseiller pour s’occuper des animaux. Il va d’ailleurs à la mairie avec son chien ».

Florence et Sylvie sont sur la même longueur d’onde : contre la maltraitance des chiens et pour les respect des animaux.

Pour les contacter : Florence Perry au 06 63 90 17 37 - flopry@free.fr ; Sylvie Salade au 06 74 77 53 02 - sylvie.salade@orange.fr  

20100830 albert edda-flopry blEdda sert de chien-guide d’aveugle à son congénère maltraité. PHOTO FLORENCE PERRY  

20100830 albert 0902 flopry-blAlbert est aveugle, sourd et paralysé de l’arrière-train. PHOTO FLORENCE PERRY

 

Chien martyrisé : un article sur le web du 8 septembre 2010

« 500 euros d’amende avec sursis pour la maltraitance de son chien : ce Labrador de 40 kg en avril était privé de nourriture et n’en pesait plus que 19 lorsque son maître l’a jeté par la fenêtre. »

Mon sentiment est que la justice est parfois trop clémente et ne sert pas l’exemple : si le « maître » est un fumeur, le montant de l’amende  correspondrait à sa consommation trimestrielle de tabac, ce qui serait peu cher payé. Mais, de surcroît, l’amende est avec sursis…

Lire l’article de Sud Ouest

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans FAITS DIVERS
commenter cet article

commentaires

Serge BOUTEILLE 15/09/2010 17:40



Il arrive aussi que l'on fasse celà à des humains ...!



baladeusedu17.over-blog.com 15/09/2010 07:27



Mais comment peut on faire ça à ces animaux !! J'en ai froid dans le dos


Amicalement


Baladeusedu17