Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

9 juillet 2010 5 09 /07 /juillet /2010 15:17

Vendredi 9 juillet 2010 – Billet 1920 » Bernard Maingot

Lire les articles précédents :

Le conseil communautaire du 5 juillet à Saint-Jean-d’Angély ;

Le coup de théâtre de Saint-Savinien 

 COMMUNAUTE DE COMMUNES DE TONNAY-BOUTONNE 

 

Au théâtre ce soir...

...deuxième séance !

Tonnay-Boutonne rejette la fusion

INTERCOMMUNALITÉ  Jeudi 8 juillet, comme son homologue de Saint-Savinien (Cdc du Pays Savinois), la communauté de communes du canton de Tonnay-Boutonne (Cdc Val de Trézence) a rejeté à son tour le projet de fusion de quatre communauté de communes dans lequel elle s’était impliquée depuis plusieurs mois.

Dans sa séance tenue jeudi soir à la mairie de Nachamps, le conseil communautaire du "Val de Trézence, de la Boutonne à la Devise" (11 communes du canton de Tonnay-Boutonne plus la commune de Genouillé, laquelle appartient au canton de Tonnay-Charente), a rejeté le projet de fusion en cours depuis plusieurs mois pour réunir les quatre communautés de communes des cantons de Loulay, Saint-Jean-d’Angély, Tonnay-Boutonne et Saint-Savinien.

Le vote a donné les résultats suivants : 23 voix contre, 10 voix pour, un bulletin nul. "Une grande claque", a commenté le lendemain un observateur.

Après le rejet de Saint-Savinien lundi soir, qui a fait l'effet d'un véritable coup de théâtre dans le scénario en cours depuis novembre 2009 (voir Le coup de théâtre de Saint-Savinien), le projet d'une grande intercommunalité est donc totalement remis en question.

Après une réunion que tiendra Marc Duchez lundi matin à la Cdc de Tonnay-Boutonne, la décision de continuer ou d'arrêter le projet sera prise lundi après-midi à Saint-Jean-d'Angély, entre les quatre présidents des Cdc.

Même si Maurice Perrier (Cdc de Loulay), Francis Forgeard-Grignon (Cdc de Saint-Jean-d'Angély) Francis Boizumault (Cdc de Saint-Savinien) et Marc Duchez (Cdc de Tonnay-Boutonne) sont toujours d'accord pour une fusion effective, on peut subodorer que la fusion, qui ne concerne plus maintenant que deux cantons (Loulay et Saint-Jean-d'Angély), est d'ores et déjà un projet avorté dans l'oeuf qui ne pourra être proposé en l'état au préfet.

Rappelons que sur les sept cantons de l'arrondissement de Saint-Jean-d'Angély, Aulnay et Matha voulaient garder leur indépendance (pour quoi faire ?), Saint-Hilaire-de-Villefranche voudrait bien rentrer dans le giron de Saintes (pour quoi faire ?) et que sur les quatre Cdc restant en lice, les maires des cantons de Saint-Savinien (15 voix contre) et de Tonnay-Boutonne (23 contre) ont considéré qu'une fusion ne pouvait rien leur apporter et qu'il convenait donc de mettre des murs autour de leur propriété cantonale (pour quoi faire ?).

Saura-t-on un jour, qui du protectionnisme ou de la peur, l'a emporté sur l'autre ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Economie-Tourisme
commenter cet article

commentaires

habitant de Tonnay Boutonne 11/07/2010 18:17



Votre commentaire nous apprend que ceux qui votent pour la grande CDC sont des citoyens et les autres des nuls.


Vous ne respectez pas le vote des maires des deux CDC qui ne souhaitent pas créér un nouveau parlement de 100 personnes alors qu'aucun projet n'est formulé.


Les petits hobereaux qui veulent agrandir leur territoire pour se faire plaisir ne sont pas trés constructifs,  construisons un vrai projet pour l'arrondissement et là nous ferons adhérer
tout le monde sans exclusive.



Bernard Maingot 11/07/2010 20:28



Les mots que vous
employez n'ont pas été écrits dans le texte et vous avez donc la paternité de l'accroche dans votre commentaire.


Les votes sont évidemment à respecter - car nous sommes (toujours)
en démocratie - mais on peut s'étonner de ce que les présidents des quatre CDC, porteurs d'une certaine idée, soient en quelque sorte lâchés par les membres des conseils communautaires (en
l'occurrence les maires et délégués des communes) qui font à l’arrivée un autre choix.


On peut rester surpris et décontenancé lorsque Saint-Savinien rejette le
périmètre proposé pour une fusion de CDC par 15 voix contre (et 9 voix pour) et Tonnay-Boutonne par 23 voix contre (et 10 voix pour). C'est une opposition énorme à un projet dont on pouvait
penser qu'il avait atteint sa vitesse de croisière et qu'il roulait pépère, étant plus précisément sur les rails depuis novembre 2009. Le lecteur de base non impliqué dans la vie communautaire ne
peut rien y comprendre, entre les atouts qu’on lui expose et la conclusion qui en ressort.


L'idéal est évidemment "un vrai projet pour l'arrondissement", mais
est-on prêt à un regroupement, quel que soit le projet ? On pouvait penser que le Pays des Vals de Saintonge disparaîtrait au profit d’une grande intercommunalité d’arrondissement. Un
arrondissement qui représente 21 % de la surface des cinq arrondissements dans le département et, similairement à Jonzac, moins de 12 % de la population charentaise-maritime.


Mais, si dès le départ, trois cantons sur sept ne veulent pas entendre
parler de regroupement, il ne faut donc pas s’étonner si des scissions s’opèrent de façon analogue dans les quatre cantons restant.


Votre commentaire laisse à penser qu’on aurait mis "la charrue avant les
bœufs", du genre « Nous partons tous en voyage, mais la destination n’est pas encore choisie ». C’est bien votre pensée ?


PS : exceptionnellement, je publie ce commentaire déposé sans signature.
Les autres commentaires qui me parviendraient de façon anonyme ne seront pas publiés. Le principe du commentaire est d'être authentifié pour avoir valeur de déclaration. Je
veillerai à ce que le blog ne soit pas une foire d'empoigne, où les mots grandissent en force sous couvert d'anonymat.



Ginette 10/07/2010 18:57



Petite rectification à apporter 


Le nom de la CdC Val de Trézence est "Communauté de Communes du Val de
Trézence de la Boutonne à la Devise"      et non de la Devise à la Boutonne.


 


Ginette


 



Bernard Maingot 10/07/2010 19:49



Exact ! D'ailleurs dans le commentaire précédent c'était bien libellé. J'excelle dans la distraction, comme l'autre jour où j'ai écrit Tonnay-Boutonne au lieu de Saint-Savinien (pour le clocher
enlevé par la tempête). Et à la relecture, ça passe sans que je le vois. Merci Ginette, j'ai rectifié. J'ai constaté aussi qu'un raccourci était fait avec "Cdc du Val de Trézence" et je me suis
permis d'en user à mon tour dans le chapô (le chapeau en vert)


Bonne soirée



Ginette 09/07/2010 18:01



Tonnay-Boutonne plus la commune de Genouillé et non le canton



Bernard Maingot 09/07/2010 18:32



Effectivement, j'avais écrit canton au lieu de commune. J'ai reprécisé la Cdc "Val de Trézence", avec les 11 communes du canton de Tonnay-Boutonne plus la commune de Genouillé (qui appartient au
canton de Tonnay-Charente), soit au total 12 commune.


C'est pourquoi la Cdc s'appelle "Val de Trézence, de la Boutonne à la Devise", qu'on raccourcit souvent en "Val de Trézence".


Merci de la relecture.


Bernard