Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 16:22

Mercredi 10 février 2010 – Article 1534

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY 

Le garage Sarrazin change de main

SAINT-JEAN-D’ANGÉLY - Après trente ans d’activité, Mauricette et Alain Sarrazin cèdent leur  garage au premier mars à Fabrice Moreau.

» Bernard Maingot.  

20100209 garage-sarrazin 004(bl)De gauche à droite : Mauricette et Alain Sarrazin, qui cèdent à Fabrice et Valérie Moreau, Jean-Claude et Éric, salariés dans l’entreprise. (Photo Bernard Maingot)

Alain Sarrazin a commencé à travailler dès l’âge de 14 ans. Ce qui lui a permis de prendre sa retraite à 58 ans, après 44 ans de travail, accompagnant ensuite son épouse Mauricette qui avait repris l’exploitation du "garage Sarrazin".

Alain avait été client de Fabrice Moreau, quand ce dernier était commercial dans l’automobile. Fabrice est natif de Saint-Jean-d’Angély, où il a habité pendant 30 ans. D’abord magasinier pendant 11 ans à la concession Renault, route de Saintes, il a travaillé durant 23 ans dans le métier de l’automobile. « A cinq ans, je voulais être mécanicien. Depuis, ça ne m’a jamais lâché ! Je suis également passionné de Formule 1 et de sport automobile en général », raconte Fabrice, qui recherchait une affaire pour s’établir à son compte.

Alain n’était pas prêt à vendre alors que Fabrice était prêt à acheter. Mais la rencontre entres deux hommes qui se connaissaient bien depuis 23 ans devait finalement déboucher sur un accord pour que l’affaire soit cédée et qu’elle continue dans le même esprit.

Valérie, l’épouse de Fabrice Moreau, est aide-soignante à l’hôpital de Niort. Ensemble, ils ont trois enfants de 11 ans, 8 ans et 22 mois. Demeurant à Brûlain (entre Prahecq et Chizé), ils ont mis leur maison en vente pour faciliter la transaction et l’emprunt auprès de la banque, prévoyant d’habiter pour la prochaine rentrée scolaire à Poursay-Garnaud.

Fabrice précise : « Je continue sous l’enseigne "Garage Sarrazin" avec les deux ouvriers-mécaniciens, Eric et Jean-Claude, qui sont là depuis 20 et 30 ans. J’embauche même un troisième mécanicien que j’ai connu voici longtemps à Surgères et qui a douze ans d’expérience. Ce sera une bonne équipe ! »

Pour effectuer la transition, le garage fermera le 20 février. Le 1er mars, Fabrice entrera en fonction dans l’entreprise. Et le 6 mars, tous les clients seront invités à des portes ouvertes. Avec un pot qui sera le pot d’adieu pour Alain et le pot de bienvenue pour Fabrice. Une sorte de double pot qui ne surprend pas puisqu'on est dans… l’automobile.

20100209 garage-sarrazin 005(bl)Mauricette et Alain Sarrazin vont pouvoir "décompresser" à compter du premier mars. (Photo Bernard Maingot)

Partager cet article

Repost 0
Published by Bernard Maingot - dans Commerces-Métiers-Emploi
commenter cet article

commentaires