Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

4 janvier 2009 7 04 /01 /janvier /2009 00:00
QUI RÉCLAME DE LA PUB ?
A bas la pub, c’est la réclame !

 

Oui, je sais, vous allés être privés de pub sur les chaînes de France-Télévisions à partir du 5 janvier 2009. Il y a même de la pub pour dire qu’il n’y aura plus de pub !
Eh ben, c’est… pas trop tôt !  Je n’ai pas dit que Patrick de Carolis s’est tiré lui-même une balle dans le pied. Je dis simplement : merci d’arrêter l’intox qui propose des vessies quand on veut des lanternes ! Ça devient quand même une petite Révolution…

Depuis le temps qu’on nous fait commencer les programmes à neuf heures moins cinq (j’ai le temps d’écrire un article, de sortir une énième fois le chien, de reprendre deux fois du chocolat noir et de faire une partie de cartes sur spider.exe après être allé aux toilettes, oh pardon !), j’ai envie de dire que j’ai… plus d’envie quand enfin ça commence !

Quand j’étais (encore plus) petit, les programmes – mais étaient-ils déjà en couleur ? - commençaient à moins vingt, après Jacqueline Huet, et on râlait déjà que ça traînait !  Bandes de lambins ! Cinq minutes de plus en moins à chaque fois !  Ça commençait à bien faire !

 

Faut dire qu’on était plus jeune et bien plus tolérant que maintenant. D’ailleurs on ne dégonflait que les vélos, car il n’y avait guère de voitures à brûler et d’ailleurs on n’avait pas d’allumettes ! On n’avait même pas de bombes de peinture pour tagguer les murs et on savait pas que ça existait parce que "Décomarché" n’existait pas encore…
La vie était rude et simple comme un jour sans SMS, sans car de ramassage scolaire et sans argent de poche pour acheter un MP3 (c’est quoi fiston ton MPN°… ?) .

Mais, comme certains d’entre vous sont télé-accro-tnt-parabolo-publi-dépendants (c’est compliqué je sais, mais ça vient de sortir dans le dico des psy) et que je ne pourrais supporter que vous en souffriez, je vous ai concocté un ramassis infect de pop-up qui nous arrivent plein écran, quand nous travaillons sur notre ordi aussi assidûment qu’un élève de sixième sur le théorème de Pythagore quand les carrés ne tournent plus rond.

 

Ça va ainsi nous rattraper de ce manque de pub qui va nous mettre aux abois en cette période de sevrage imprévue ! Je les conserve précieusement en souvenir de ces réclames qui ont fait se renverser par dessus (en deux mots) la table la Mère Denis (la pauvre exploitée !) qui l’avait (en un mot) plus blanc que je ne sais qui, lequel a ensuite lavé encore plus blanc à l’intérieur des nœuds. On n’arrête pas le progrès ! C’est merveilleux d’imbécillité et confondant de crédulité ! D'ailleurs, après le tabac et la pub, je passe l'année prochaine à la confiscation des... je vous dirai quoi le moment venu. 

 

Sur l’ordi, nous avons pourtant tous antivirus, antispam, antipop-up, antédiluvien, antisepsie, anticrise, antimoine, bref, on a tout contre tout, contre nous, envers et contre tous, et on reçoit quand même plein de trucs et de machins indésirables qui nous gavent pire qu’une oie avant Noël qui ferait de l’aérophagie en Périgord (on fait pas de pub et on parle pas des cèpes, d’accord ?).

Moi, chaque fois que je vais voir mes relevés de compte (relevé est un bien grand ou gros mot qui a toujours besoin d’être encore plus relevé en l’absence de stock-options), je ramasse plein de propositions de crédits. Des crédits ? C’est pas bête, car je n’avais sur mon relevé que des débits ! (là encore mon banquier m'a remis une carte de crédit qui ne fait que des débits...).

L’équilibre est ainsi rétabli, comme disait mon menuisier d’un ton complice et malicieux.

Bref, vous aurez tout ça après le cinq janvier. Ce sera avant que les sénateurs déblaient enfin tout ce grand bourrier non recyclable et à développement non durable de crédits revolving qui collent aux désirs de certains comme la Française des Jeux aux pouces des gratteurs impénitents.

Faut savoir être patient !

 

 

Le crédit revolving est dans les premiers rangs des causes de surendettement. Ici taux révisable de 19, 95 %b!(repro B. M.)

Partager cet article
Repost0

commentaires

C
J'adore je suis vraiment de vos articles j'aime beaucoup comment vous les tournez lol<br /> <br /> bravo M. Maingot toujours en forme en 2009<br /> <br /> clélia
Répondre
B
<br /> C'est les vacances, alors les enfants s'amusent comme ils peuvent !<br /> Et puis ma grippe est finie (à bas les médocs je vais me rattraper sur les huîtres et tout le reste qui m'est passé sous le nez !)<br /> Bernard<br /> <br /> <br />
A
Quelle inspiration ! J'ai bien ri.... Bravo !Florence
Répondre
B
<br /> Le pire c'est qe ça me fait rire aussi!<br /> Bernard<br /> <br /> <br />