Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Bernard Maingot
  • : Articles et photos : Actualité sur le canton de Saint-Jean d'Angély (17400), Saintonge, Aunis, sujets divers.
  • Contact

Profil

  • Bernard Maingot
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).
  • Correspondant de presse. Curieux et passionné, j'aime la photographie, l'écriture et transmettre aux autres ce qui m'attire. "On se lasse de tout, excepté d'apprendre" (Virgile).

Visiteurs

 

Recherche

Piqûre de rappel

Article L 111-1 du code de

la propriété intellectuelle  

------------ 

Photographe ou gratte-papier,

La Loi protège l’auteur.

Celui qui vient copier

Devient mon débiteur

Bernard Maingot

Archives

17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 02:12
LA VERGNE – Vu dans la rue
Quelle adresse !

 

 

Je reste admiratif quand le camion qui collecte les conteneurs de déchets recyclables vient rue des Tilleuls (à l'autre bout, la rue s'appelle "des Tilleuils", mais passons...). Une tâche en principe simple, mais qui ici s’avère délicate dans la manœuvre.

Explications : comme on peut le voir sur les photos, il y juste au-dessus de la manœuvre à effectuer nombre de fils téléphoniques et électriques. Jusqu’à présent, pas encore de coupures d’électricité ou de téléphone (et donc pas de coupure d’Internet, ce qui serait gênant pour publier sur le blog), mais j’y pense à chaque fois, au cas où le chauffeur serait en congés et remplacé par un autre moins habitué ; ceci grâce à la dextérité du chauffeur qui évite les fils en louvoyant à travers ceux-ci, descendant par-dessous, translatant le vérin puis le remontant pour vider le conteneur dans sa benne. Même opération aussi délicate pour aller replacer le conteneur sur son socle : remonter à travers les fils, descendre pour passer en-dessous, translater et poser, le tout avec une mauvaise visibilité à cause de l’extrémité du vérin qui cache un peu les fils.


Avouez que certains n’ont pas des métiers faciles… et que c’est moins dangereux de l’écrire (mais pas de prendre le cliché).

Bravo en tout cas au chauffeur. Cela mériterait une prime de riques pour une prise de risques.

B. M.

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Bravo pour ce chauffeur aux nerfs solides ... et respectueux du bien public.Et Bravo à B.M. pour le sens de ses observations des héros de la vie quotidienne. 
Répondre